Dark-Hunter - Tome 23 : Styxx de Sherrilyn Kenyon

Aller en bas

Dark-Hunter - Tome 23 : Styxx de Sherrilyn Kenyon Empty Dark-Hunter - Tome 23 : Styxx de Sherrilyn Kenyon

Message  Nanawen le Jeu 5 Oct 2017 - 17:44

Dark-Hunter 
Tome 23 : Styxx

de Sherrilyn Kenyon


Dark-Hunter - Tome 23 : Styxx de Sherrilyn Kenyon Couv6511


Résumé
 
Just when you thought doomsday was over…
Centuries ago Acheron saved the human race by imprisoning an ancient evil bent on absolute destruction. Now that evil has been unleashed and it is out for revenge.
As the twin to Acheron, Styxx hasn’t always been on his brother’s side. They’ve spent more centuries going at each other’s throats than protecting their backs. Now Styxx has a chance to prove his loyalty to his brother, but only if he’s willing to trade his life and future for Acheron’s.
The Atlantean goddess of Wrath and Misery, Bethany was born to right wrongs. But it was never a task she relished.
Until now.
She owes Acheron a debt that she vows to repay, no matter what it takes. He will join their fellow gods in hell and nothing is going to stop her.
But things are never what they seem, and Acheron is no longer the last of his line. Styxx and Acheron must put aside their past and learn to trust each other or more will suffer.
Yet it’s hard to risk your own life for someone who once tried to take yours, even when it’s your own twin, and when loyalties are skewed and no one can be trusted, not even yourself, how do you find a way back from the darkness that wants to consume the entire world? One that wants to start by devouring your very soul?
 
 
Paru le 3 septembre 2013 chez St Martin's Press
 
 

Mon avis



Ce livre est le pendant d’Acheron et tout comme je suis sortie d’Acheron quelque peu sonnée, j’ai ici eu exactement la même impression, peut-être même un peu plus d’ailleurs.
Pour celles qui se souviennent des évènements racontés dans Acheron, attendez-vous à découvrir sensiblement la même chose. Si donc Acheron avait été difficile pour vous, mieux vaut passer votre chemin.
Depuis le début de la série, l’auteur nous a présenté une image peu glorieuse de Styxx, un prince arrogant, égoïste, cruel, tout pour plaire quoi ! 
Mais la vérité d’Acheron est-elle vraiment LA vérité ?
C’est à cette question que répond ce roman. Je ne rentrerais pas dans les détails (parce que spoiler c’est mal et surtout parce que vu la somme des choses qui se passent dans ce livre cela pourrait devenir un résumé complet) mais l’histoire de Styxx remet complètement en perspective ce que l’on a pu apprendre sur lui depuis 22 tomes.


Vous pensiez qu’Acheron avait vécu le martyr ? Et bien Styxx a vécu pire encore. 
Au fil des pages de la première partie (qui doit bien prendre les 3/4 du roman), on découvre la tragédie que fut la vie de Styxx : un enfant que l’on traite comme un adulte et à qui on interdit les jeux (inutiles pour un futur roi), un enfant qui ne connaît que l’amour de son jumeau dont il est trop tôt séparé, un être honni par sa mère, son père et sa sœur et qui trouve de l’affection uniquement auprès de son maître d’armes, un adolescent qui subi mille sévices entre les mains de prêtres, de son oncle
Spoiler:
des viols, oui
(et ce pendant de nombreuses années), des dieux, Apollon pour n’en citer qu’un seul. Sa vie n’est que solitude, succession de malheurs, de désillusion.

Le seul amour de sa vie sera une jeune aveugle Bethany (qui n’est pas vraiment ce qu’elle dit être, puisqu'elle est en réalité une déesse atlante) rencontrée dans la campagne alors que son moral est au plus bas
Spoiler:
Styxx cherche à se suicider, mais sans succès, sa vie étant lié à celle d’Acheron, seule la mort d’Acheron pouvant le “délivrer”
et qui lui redonnera goût à la vie.
Mais les événements ayant conduit à la libération d’Apollymi brise net tous les espoirs de Styxx.


La seconde partie reprend avec les événements du tome 2 consacré à Talon, et si Styxx n’a plus à subir autant de malheur, il n’en reste pas moins un paria. Sa vie et les milliers d’années qui se sont écoulés depuis sa mort
Spoiler:
passées dans la plus grande solitude dans un endroit complètement isolé des Enfers, grâce à Artémis
ont fait de lui un homme brisé, asocial, rongé par le chagrin. 
Son amitié avec Urian est touchante, chacun trouvant en l’autre l’écho de son chagrin face à la perte de l’être aimé.
Bien évidemment, après tant de tragédie, l’auteur ne pouvait laisser Styxx sans happy end, et quel happy end ! 

Tout au long de ce tome, on est mis à mal par la vie de Styxx qui en a bavé du début jusqu’à la fin. Clairement, tout ce qu’il a vécu est difficile à lire (tellement qu’à certain moment je me suis demandé pourquoi l’auteur faisait preuve de tant d’acharnement contre lui).
Mais au-delà de ça, on est subjugué par ce jeune homme qui garde malgré tout un peu d’amour pour sa famille qui lui en a si peu montré, qui accepte de se mettre en danger pour eux, au mépris de sa propre vie. 
Ce tome nous fait également changer notre regard sur Acheron : car oui, j’en suis venu à en vouloir à Acheron dans sa façon de traiter son frère et de porter des œillères.
Tout ce qu’a vécu Styxx m’a vraiment brisé le cœur, mais malgré tout, je ne regrette pas d’avoir enfin pu rencontrer le véritable Styxx qui, je l’avoue, a supplanté son frère dans mon cœur de livrophage.
Si vous n'avez pas peur de vous lancer dans une longue lecture en vo (car la sortie française me semble très hypothétique) foncez !


4.5/5
Nanawen
Nanawen
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 286
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 35
Localisation : Lyon
Humeur : Perdue dans mes rêveries

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum