Mémé dans les orties d'Aurélie Valognes

Aller en bas

Mémé dans les orties d'Aurélie Valognes

Message  Elea le Dim 21 Jan 2018 - 8:52

Mémé dans les orties 
d'Aurélie Valognes


Résumé :

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

Paru le 9 mars 2016 chez Le Livre de Poche.

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 8270
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 29
Localisation : Dans mon jardin au soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémé dans les orties d'Aurélie Valognes

Message  Elea le Mer 24 Jan 2018 - 10:15

Un roman tellement mignon et plein de bonne humeur, qui a été exactement ce que je recherchais.

Je ne connaissais pas Aurélie Valognes et j'avais très envie de lire un livre de cette auteure, et je ne regrette pas. Après une lecture intense il me fallait une petite histoire sans prise de tête, pleine de bons sentiments, et ça a été le cas.

J'ai aimé tout de suite Ferdinand, ce vieux monsieur acariâtre, détesté par ses voisines et qui se fait passer pour un serial killer pour qu'on le laisse tranquille. C'était sans compter sur Juliette, jeune fille de 10 ans qui a décidé qu'il lui servirait de cantine tous les midis, et Béatrice, sa voisine de palier de 92 ans qui mène pourtant une vile bien plus palpitante que la sienne.

Le style de l'auteur et l'ambiance générale de ce roman fait qu'on n'a pas envie de quitter son univers, très français et "titi parisien". J'ai aimé retrouvé certaines références chères à nos aînés, j'ai aimé me retrouver parmi toutes ces personnages âgées, ces histoires de famille et tous les usages d'avant.

Un vrai baume pour le cœur que ce petit roman sans prétention. Je lirais certainement d'autres livres de cette auteure.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 8270
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 29
Localisation : Dans mon jardin au soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum