Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Aller en bas

Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  Isatis le Lun 10 Avr 2017 - 11:23

Absynthe
Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre
de T.J. Klune




Résumé :

Il était une fois, l’Humanité ne parvint plus à contenir la rage qui la consumait de l’intérieur et le monde sombra dans un raz de marée de flammes.

Un siècle plus tard, sur ces terres dévastées qui avaient autrefois été l’Amérique, un homme brisé connu seulement sous le nom de Cavalo tente de survivre. Se tenant volontairement à l’écart de tout ce qui reste de la civilisation, Cavalo se terre dans les ruines décrépites de l’Institut Correctionnel Nord de l’Idaho, avec un cabot appelé Sale Clebs et un robot aux limites de la folie pour seuls compagnons. Cavalo lui-même se désagrège lentement, ses souvenirs s’élevant comme autant de fantômes hantant les cellules de détention.

Lorsqu’il fait le choix périlleux de traverser les terres radioactives des Deadlands, Cavalo fait la rencontre d’un psychopathe muet appartenant à un groupe de meurtriers qui se fait appeler les Dead Rabbits. Prenant l’homme en otage, Cavalo est non seulement obligé de faire face aux horreurs de son passé, mais aussi aux multiples ramifications de ses choix qui impactent sur son présent. Et ce sera grâce à son prisonnier qu’il trouvera un possible futur, où la rédemption n’est pour l’heure qu’une simple lueur vacillant au loin.

Le monde est mort.

Voici l’histoire de ses restes...


Sortie le 12 avril 2017 chez MxM Bookmark
Collection Imaginaire

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8917
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  Agalactiae le Lun 10 Avr 2017 - 12:17

Il me tente bien lui  Smile

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2261
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  Blackdarken le Lun 10 Avr 2017 - 15:44

Il a l'air tellement bien ! Very Happy
avatar
Blackdarken
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 195
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 22
Localisation : Ile de la Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  ninou-lilou le Lun 10 Avr 2017 - 16:12

Résumé assez intrigant (tout autant que son titre scratch ) qui donne envie d'en savoir plus. J'ai hâte de lire les 1ers avis bounce
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9997
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  Isatis le Lun 10 Avr 2017 - 16:34

La couverture est magnifique (au contraire des couv' VO de cette série...flippantes !), ce n'est vraiment pas mon genre, j'attendrai quelques avis avant de me décider.

Et c'est vrai que le titre nous interpelle, il est extrait d'un poème d'Edgar Allan Poe, Ulalume:

"The skies they were ashen and sober;
The leaves they were crisped and sere -
The leaves they were withering and sere;
It was night in the lonesome October
Of my most immemorial year:
It was hard by the dim lake of Auber,
In the misty mid region of Weir -
It was down by the dank tarn of Auber,
In the ghoul-haunted woodland of Weir."

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8917
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  Agalactiae le Lun 29 Mai 2017 - 17:43

Les premiers mots qui me viennent à l’esprit en pensant à ce livre sont : hors norme, étrange, étonnant, original. Le synopsis du livre pose bien les choses et retranscrit d’ailleurs bien le ton du livre…
 
Le monde tel que nous le connaissons n’existe plus… C’est un monde froid, violent où chacun lutte pour sa survie.
Pour résumer vraiment très globalement le début, nous faisons la connaissance d’un homme nommé Cavalo accompagné de son ami à quatre pattes appelé Bad dog. Malencontreusement, ils tombent sur un groupe d’individu appelés Dead Rabbits, en proie au cannibalisme. Delà, ils "rencontrent" l’un d’eux, surnommé Psycho, qu’ils vont garder prisonnier.
 
Cavalo est un personnage très charismatique, intrigant, mystérieux. J’ai aimé m’interroger sur lui, le découvrir. Il est vraiment très complexe. On sait très peu de choses au final sur lui…on en apprend au fur et à mesure, presque au compte-goutte, sans trop pouvoir remettre les choses dans le bon ordre. Il est difficile à cerner et à comprendre, mais j’ai vraiment aimé ce personnage ! On en apprend progressivement d’une manière déroutante et originale, sans trop savoir vraiment distinguer  le vrai du faux… Cavalo représente je pense vraiment l’individu lambda, ayant survécu au pire, vivant seul et reclus… nous rentrons avec du mal dans sa tête. Heureusement pour lui, il peut compter sur Bad dog qui représente un réel soutien.
Plus tard, nous rencontrons son deuxième compagnon, un robot surnommé Système Intelligent à Réponse Sensitive, ou SIRS pour les intimes ^^
 
Je dirais que SIRS et Bad dog apportent la petite touche d’humour dans ce monde. Un monde froid, brut et violent…où les humains se tirent dans les pattes plutôt que de se soutenir… SIRS a de belles réflexions d’ailleurs concernant cette thématique des humains qu’il ne comprend pas toujours.
 
Psycho est un personnage que j’ai craint pendant un moment. C’est aussi un personnage très complexe que j’ai aimé détester dans un premier temps. Mais il faut savoir que rien n’est tout blanc, ou rien n’est tout noir ici, pas même Cavalo…
 
Je me suis laissée embarquée dans cette aventure où la frontière entre le réel et l’irréel est très fine. Un livre rempli de noirceur, d’étrangeté, de révélations… des gentils pas si gentils, des méchants pas si méchants, des fantômes, des Hommes perdus… un arbre…des abeilles….
C’est un livre très surprenant, il est difficile d’en parler vraiment en fait… Il faut faire soi-même la découverte pour se laisser surprendre par cette atmosphère si particulière et ses personnages. A de nombreuses reprises, on se demande vers où l’auteur veut nous emmener, ce qu’il veut nous faire comprendre.
 
J’ai lu peu de livres de cet auteur, mais il me semble que T.J. Klune a l’habitude de surprendre ses lecteurs, et pour le coup il le réussit très bien ici. J’ai été surprise du début à la fin, fin à laquelle je ne m’attendais pas du tout à vrai dire !
Après, je pense que c’est un livre qui ne plaira pas forcément à tout le monde, mais je pense qu’il ne laissera personne indifférent c’est certain…
Pour ma part, j’ai beaucoup aimé et j’ai hâte de lire la suite !!! La petite note de fin de l’auteur m’a bien fait rire d’ailleurs, car oui, c’est une fin qui donne trèèèès envie de lire la suite… et Monsieur Klune, pas sûre d’avoir notre deuxième tome en VF très rapidement !


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation , 25 / 5

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2261
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  Pristi le Lun 29 Mai 2017 - 19:43

Il me semble avoir lu qu'il n'y avait pas de romance dans ce tome ?
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3024
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 43
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  Agalactiae le Lun 29 Mai 2017 - 20:00

@Pristi a écrit:Il me semble avoir lu qu'il n'y avait pas de romance dans ce tome ?

Non Pristi, il n'y a pas vraiment de romance dans ce premier tome...

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2261
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  Pristi le Lun 29 Mai 2017 - 20:11

Merci Agalactiae ! ça a l'air particulier mais je suis tout de même intriguée et tentée
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3024
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 43
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  Agalactiae le Lun 29 Mai 2017 - 20:24

@Pristi a écrit:Merci Agalactiae ! ça a l'air particulier mais je suis tout de même intriguée et tentée

Oui je te dirais de te laisser tenter, c'est très particulier et original Wink
J'espère que tu aimeras !!

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2261
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Absynthe - Tome 1 : C'était nuit en le solitaire Octobre de T.J. Klune

Message  Laulitta le Ven 26 Jan 2018 - 19:37

Une dystopie captivante mais sombre et violente, avec des personnages assez atypiques, notamment Cavalo, un anti-héros qui sombre peu à peu dans la folie. L'écriture de Klune ne fait que renforcer cette folie et l'atmosphère n'en parait que plus sombre. Nous sommes plongés au coeur d'un monde défiguré par les guerres, dans lequel la civilisation tente de survivre. Lucas, ce dangereux psychopathe cannibale fait froid dans le dos. Pourtant, malgré l'aspect très torturé des personnages, on s'attache vite eux.
avatar
Laulitta
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 945
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 28

http://justetroismots.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum