À la recherche du plaisir de Elizabeth Essex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

À la recherche du plaisir de Elizabeth Essex

Message  Julie-Ambre le Jeu 3 Oct 2013 - 3:12

À la recherche du plaisir
de Elizabeth Essex

Titre VO : The Pursuit of Pleasure



VO:

[/justify]
Résumé (Trad BdP)

Le rêve de Lizzie Paxton est de devenir veuve — si seulement elle pouvait ne pas passer par la case mariage et mari. Lorsque son ami d'enfance le Capitaine James Malowe lui propose un mariage qui n'en a que le nom, elle accepte, sachant qu'elle aura cette indépendance qu'elle désire par-dessus tout dès qu'il prendra le large. Bien que James soit le seul homme à qui Lizzie accorde sa confiance, elle ne peut en revanche pas faire confiance à ce désir scintillant qu'il évoque en elle.

James sait qu'il ne peut s'engager avec qui que ce soit, qui plus est avec son futur incertain. Mais il ne peut s'empêcher d'entendre la déclaration de Lizzie. Bien qu'il lui ait promis un mariage de convenance, il ne perd pas de temps à la séduire et l'emmener au bord du précipice du désir. Pourtant, même sa belle femme ne peut le détourner de sa mission.

Quand Lizzie découvre que son mari lui a menti, James doit choisir entre sa dévotion et son devoir, et la loyauté envers la femme avec laquelle il ne peut vivre sans...

Résumé :
Angleterre, 1794
Lizzie Paxton rêve d'une vie d'indépendance et son ami d'enfance lui propose un mariage. Elle accepte car elle sait qu'une fois mariée, elle sera libre lorsque son mari sera en mer mais elle éprouve tout de même pour lui un violent désir.

Sortie prévue le 19 Mars 2014 chez J'ai Lu pour Elle
Collection : Aventures & Passions


Dernière édition par Julie-Ambre le Lun 3 Mar 2014 - 14:57, édité 2 fois

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice

Messages : 9827
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: À la recherche du plaisir de Elizabeth Essex

Message  Zazazoo le Dim 9 Mar 2014 - 18:44

Le résumé succinct de l'éditeur ne permet pas de mesurer la richesse offerte par ce 1er tome d'une série qui ne semble pas avoir trouvé ses lectrices outre-Atlantique. Pourtant, voilà un premier roman d'une grande richesse, où la petite histoire se mêle à la grande, où passion rime avec sensualité et où l'on voit une héroine féministe avant l'heure ...

Lizzie Paxton est une "vieille fille" de 22 ans qui repousse méthodiquement toutes les demandes en mariage, au grand désespoir de ses parents. Son rêve est de devenir veuve, pour gagner cette indépendance, cette liberté qui lui fait pour le moment défaut. Suffragette avant l’heure, Lizzie revendique des droits pour les femmes, et rêve d'abolir le patriarcat sur lequel repose toute la société. Dans le contexte houleux de 1794, ses idées révolutionnaires pourraient bien causer sa perte, si elles étaient révélées publiquement.

James-Jamie- Marlowe, son ami d'enfance, revient au pays après 10 ans passés en mer. Devenu capitaine de la Royal Navy, il brille par son succès et ayant surpris une conversation entre Lizzie et son amie Célia, il propose à notre héroine un bien étrange marché : l’épouser avant son prochain départ pour les Antipodes, une mission de 8 ans dont il risque de ne jamais revenir. Lizzie pourra ainsi réaliser son rêve de veuvage (cynique cette proposition ?) Et là on se demande ce que Jamie a à gagner dans cette affaire : pourquoi  faire de Lizzie sa veuve ? Quel intérêt a-t-il à l’épouser ?  De quoi va réellement parler ce livre, au fond ? Va-t-il vraiment y avoir une romance puisque Jamie est supposé partir ?

Difficile d’en raconter plus sans tout dévoiler ... Disons simplement que ce roman est très mystérieux et offre de sacrées surprises au lecteur, des rôles inattendus aux personnages et une bonne dose d’aventure et dépaysement.  Dans sa maison de Glass cottage, Lizzie est catapultée au sein du monde mystérieux des contrebandiers , qui envoient clandestinement des armes aux français en pleine guerre civile. Quel est alors le lien avec Jamie ? Avec la Royal Navy ? Quel sera le rôle de Lizzie dans tout ça ?

Ce roman regorge d’aventures et d’action, Lizzie n’ayant pas froid aux yeux, quelles que soient les circonstances. : un vrai régal malgré certains passages inégaux. La romance est très belle, pas linéaire pour un sou et pleine de modernité (on est très loin des romances de « salon » de cette époque). Les héros sont très sensuels, dès les premiers instants, leurs rapports sont très passionnés. Les personnages secondaires sont très présents, et j’ai beaucoup aimé le couple des Tupper, ainsi que le taciturne Hugh, qui fera l’objet du troisième tome.

En revanche, je regrette certains passages « brouillon », le manque d’explications de Jamie à la fin (ce n’est pas cohérent compte tenu des dommages collatéraux qu’il provoque), le fait que Lizzie pardonne si facilement à Jamie son « abandon » à un moment critique de l’histoire. Un épilogue aurait également été bienvenu car la fin m’a parue trop brutale.

Malgré ces petits défauts, j’ai bien apprécié ce premier tome qui fait souffler un vent de fraîcheur sur la romance historique et je me réjouis de poursuivre cette série.

 coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation .75/5
avatar
Zazazoo
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 10808
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 33
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: À la recherche du plaisir de Elizabeth Essex

Message  superdidine72 le Mer 9 Avr 2014 - 14:44

Je n'ai absolument pas réussi à rentrer dans cette histoire. J'ai trouvé Jamie et Lizzie trop froids et calculateurs, je jette l'éponge au bout de 160 pages d'une lecture poussive et inintéressante.

superdidine72
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 852
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 45
Localisation : A l'ombre de la tour Eiffel
Humeur : Bof bof

Revenir en haut Aller en bas

Re: À la recherche du plaisir de Elizabeth Essex

Message  Swolen- le Dim 27 Avr 2014 - 20:27

Comme le dit Zaza, ce roman comporte beaucoup d'intrigue et d'action, cela prend même le pas sur la romance, c'est ce que je regrette.
Je n'ai pas été séduite par l'histoire entre Lizzie et Jamie, qui pourtant partait bien (un amour de jeunesse tourmenté), d'autant que Lizzie est un personnage intéressant, elle est à l'opposé des jeunes femmes de la noblesse de l'époque.

Mais les choix de Jamie sont un peu tirés par les cheveux et il est un peu dur de voir leur couple se réconcilier après toutes ces histoires !

 coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5 Ce n'est pas un roman à lire pour sa romance.

_________________
avatar
Swolen-
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 7726
Date d'inscription : 27/09/2009
Age : 33
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: À la recherche du plaisir de Elizabeth Essex

Message  everalice le Dim 27 Avr 2014 - 21:40

L'ayant terminé il y a quelques jours, mon impression sur ce roman est plus que mitigée. L'histoire, assez brouillonne, est parfois un peu longuette.
Côté personnages, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Jamie dont les ressorts me sont restés plutôt hermétiques, tant il m'a semblé parfois faire preuve d'une sacrée dose d'inconséquence et de désinvolture. Quant à Lizzie, je l'ai trouvée sans envergure : on ne sait pratiquement rien d'elle, si ce n'est qu'elle a beaucoup de mal à dormir ! Leur histoire d'amour, presque secondaire, manque, forcément, elle aussi de souffle. Dans la même veine, j'ai regretté que les personnages secondaires restent aussi flous et superficiels.
En plus, je n'ai pas non plus ressenti, pour cette histoire censée se passer en 1794, de véritable background historique (d'ailleurs la couverture, c'est du grand n'importe quoi, on dirait une scène des années 1930, alors que là, on a de fins meubles Louis XV et des hommes en perruques). A part cette intrigue liée aux contrebandiers et à ce vernis d'espionnage, peu de gestes ou d'éléments du quotidien mettent l'époque en avant. 
Mais j'ai tout de même retenu certains éléments inhabituels : on est dans une petite ville du bord de mer, les personnages sont issus de la gentry, et on n'a pas de scènes de salons, mais plutôt une tentative de trame aventureuse, avec pas mal de rebondissements.
Mais au final, le tout m'a laissée sur une impression un peu hétéroclite.
A vrai dire, j'ai préfére la série des Secrets de Greystone Manor de Brenda Joyce, dans laquelle l'atmosphère politico-historique de ces années 1790 est nettement mieux exploitée, car elle génère une sombre impression de danger, et davantage de tension dramatique (surtout les tome 1 et 3).
 coeur Evalluation   coeur Evalluation   , 75 / 5
avatar
everalice
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4452
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 47
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum