Egomaniac de Vi Keeland

Aller en bas

Egomaniac de Vi Keeland

Message  Isatis le Dim 22 Jan 2017 - 18:10

Egomaniac
de Vi Keeland



Résumé (Trad' BdP):

La nuit où j'ai rencontré Drew Jagger, il venait de s'introduire dans mon nouveau bureau de Park Avenue.
J'ai composé le 911 avant de l'attaquer grâce à mes nouvelles compétences acquises en Krav Maga.
Il m'a rapidement maîtrisée, puis a ri, trouvant ma tentative d'agression amusante.

Bien sûr, mon intrus devait être arrogant.
Seulement, il s'est avéré qu’il n'était pas un intrus du tout.

Drew était l'occupant légitime de mon nouvel antre. Il était simplement parti en vacances le temps que son  bureau, dans un immeuble huppé, soit rénové. Un escroc en a profité  pour me louer un petit local dans cet immeuble qui n'était, en réalité, absolument pas disponible à la location. J'ai été arnaquée de dix mille dollars.  

Le lendemain, après des heures passées au poste de police, Drew a eu pitié de moi et m’a fait une offre que je n’ai pas pu refuser.  Je devais répondre au téléphone durant l’absence de sa secrétaire et, en échange, il me laissait partager ses locaux le temps que je trouve un autre endroit où m’installer.
J'aurais  dû probablement agir de façon reconnaissante et garder ma bouche fermée lorsque j'ai entendu les conseils qu'il crachait à ses clients. Mais je n’ai pas pu m’empêcher de lui dire ce que j’en pensais. Je ne m'attendais pas à ce que mon corps réagisse à chaque fois que nous nous disputions. Surtout que c'était la seule chose que nous semblions capable de faire.

Nous étions tous deux des opposés. Drew était amer, en colère, beau à se damner, un briseur de mariages. Alors que mon travail consistait à aider les gens pour qu'ils parviennent à sauver leur union.
La seule chose que nous avions en commun était l'espace que nous partagions.
Et une attraction qui devenait de plus en plus difficile à nier au quotidien.


Sortie en VO  le 16 janvier 2017 - Everafter Romance


Dernière édition par Isatis le Mer 7 Juin 2017 - 19:22, édité 1 fois

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8774
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egomaniac de Vi Keeland

Message  Elea le Dim 22 Jan 2017 - 18:12

Ooouuuhh il a l'air intéressant celui-là ! cheesygrin

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 8268
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 29
Localisation : Dans mon jardin au soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egomaniac de Vi Keeland

Message  Isatis le Dim 22 Jan 2017 - 18:22

Vi Keeland  est encore une fois parvenue à me séduire avec son nouveau roman, une très sympathique comédie romantique aux multiples attraits. Ma lecture a été un ravissement du début à la fin, un vrai rayon de soleil qui m’a réchauffée de la tête aux pieds !
J’ai retrouvé la patte de l’auteur et les ingrédients qui m’avaient tellement fait saliver dans Bossman, je ne m’en lasse pas ! On retrouve une alternance de point de vue, nous permettant de nous immerger dans la tête des personnages, et des flash-back assez courts viennent éclairer le passé d’un des héros.

La rencontre entre Drew, avocat spécialisé dans les divorces, et Emerie, conseillère conjugale, est jubilatoire. C’est truculent et sexy à la fois, ce que j’apprécie c’est que l’on ressent dès le premier contact que ça crépite et que ces étincelles nous promettent un joli feu de joie.
Et il n’en fallait pas plus pour que je m’attache à ce couple ! L’auteur a su parfaitement doser cette romance, alliant humour, sensualité et gravité sans jamais tomber dans l’excès.
Les dialogues sont savoureux, entre les taquineries, les petites joutes et le côté dirty talker de Drew...nous sommes gâtées ! Et que dire du sexe ? Et bien...c'était top ! Bref, voir Emerie et Drew partager le même espace de travail est sacrément jubilatoire  cheesygrin

Emerie est adorable dans sa naïveté et possède un cœur généreux, sa personnalité solaire est un bonheur. Mais évidemment, celui qui m’a soufflée n’est autre que Drew (et je vous jure que ce n’est pas seulement à cause de la couverture hein !).
Arfff Vi Keeland a l’art de donner vie à des hommes parfaits, mais une perfection réaliste (bon OK, je n’ai jamais croisé de Drew dans ma vie mais je m’en moque, croire que des copies conformes de cet egomaniac existent me réconforte !). J’ai aimé découvrir sa personnalité si aimante, protectrice (saupoudrée d’une pointe de jalousie !) qui se cache derrière la carapace un homme aigri, égocentrique, et se montrant  sans pitié dans son boulot. Et lorsque Drew traverse des moments douloureux, l’envie de sortir les griffes était bien présente avec le furieux désir de réduire une certaine proie en charpie  
Spoiler:
Bitch !!!!!!!
Un certain passage m’a d'ailleurs complètement chamboulée, j’ai même la petite larme qui a coulé, ce qui prouve toute la tendresse et l’empathie que j’ai ressenti pour Drew.
Emerie tombe vraiment à pic dans la vie de Drew, le voir peu à peu éprouver des sentiments forts pour cette femme qui fissure son armure met vraiment du baume au cœur.

Vi Keeland m’a vraiment réconciliée avec les romances contemporaines M/F que j’avais délaissées ces derniers temps.  Ici pas de drames, pas de rebondissements excessifs, juste une très jolie et pétillante histoire d’amour avec des héros dont l’alchimie et la complicité m’ont ravie.

Et je terminerai en faisant un souhait, celui d’avoir l’histoire de Marcus, le meilleur ami de Drew. Si craquant, tu es mon petit !

/5


Dernière édition par Isatis le Mer 7 Juin 2017 - 19:25, édité 1 fois

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8774
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egomaniac de Vi Keeland

Message  Ceylyne le Jeu 2 Mar 2017 - 14:00

Me voila une nouvelle fois sous le charme de la plume de Vi Keeland! Après Bossman qui avait déjà su me ravir, Egomaniac n'est pas en reste! Cette romance a su m'emballer, m'enthousiasmer, me séduire et j'en passe, du début à la fin! Un régal à lire!
Ah Drew  Il est vraiment fantastique, attachant et hyper tendre! Il faut juste dépasser son image de tombeur, doublée de l'homme blessé, égocentrique, sarcastique et aigri par ce qu'il a vécu et peut voir dans son boulot. On a un mélange détonnant mais ô combien prenant! Emerie est à l'opposé de Drew. C'est clairement la jeune femme douce, qui croit en l'amour et aux relations, mais qui a néanmoins du caractère, surtout quand il s'agit de remettre Drew à sa place  cheesygrin  

Il y a un réel équilibre, une vraie complicité entre eux, malgré leurs personnalités très différentes. Bref, j'ai adoré l'évolution de leur relation, la dynamique qui se créé entre eux, leurs échanges savoureux et piquants, mais aussi la tension et l'alchimie qui ne fait que croître, pour exploser en un maelstrom de sensualité... C'est un festival d'étincelles, de passion, et en même temps de tendresse et de sentiments. Et comme souvent dans les romances de Vi Keeland, on alterne entre passé et présent par petites touches, juste de quoi en apprendre plus et comprendre certaines réactions. Mais il n'y a pas trop de drames, et c'est vraiment rafraîchissant! 

Maintenant, j'espère avoir un jour l'histoire de Roman qui est ici assez intrigant!
Egomaniac est donc une très belle romance, douce, sensuelle, avec juste ce qu'il faut de drame. Mais surtout, cette romance a un couple qui matche complètement pour moi, et qui en fait la vraie force! Un coup de cœur!

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
Ceylyne
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1433
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 30
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Egomaniac de Vi Keeland

Message  Zazazoo le Mer 7 Juin 2017 - 20:02

Mais quel plaisir ! Vi Keeland s'impose désormais pour moi comme la reine des romances contempo pétillantes, sexy et punchy, sans aucun doute !

La rencontre Drew/Emerie à elle toute seule vaut largement des points, et le reste est largement à la hauteur. J'ai adoré ce roman du début à la fin, il n'y aucun temps mort, et les flashbacks astucieusement disséminés tout au long du roman ne font qu'amplifier l'empathie que l'on peut ressentir pour Drew, ce héros si craquant.

Egocentrique mais bourré de charme, Drew manie les mots à la perfection, que ce soit les vannes à double sens, les mots doux ou le dirty-talk, il est du genre à vous séduire aussi bien verbalement que physiquement et Dieu sait que peu de nanas feraient long feu face à un tel spécimen ! Emerie est merveilleuse : craquante, solaire et généreuse, c'est un petit bout de femme qui ne se laisse pas faire et être avec Drew lui permet d'être elle-même, sans se prendre la tête ou se réfugier derrière un personnage pour mieux le séduire.

J'ai aimé la fraîcheur de cette romance, parfois teintée de gravité, dans des moments où l'on ne s'y attend d'ailleurs pas vraiment. J'ai fondu devant Drew, son côté possessif et tendre à la fois, sa gentillesse, dont il fait preuve envers celle qui est d'abord son amie, les gestes touchants et plein d'attention qu'il peut avoir pour elle, tout en finesse, mais aussi son côté canaille et prédateur. Drew est un homme tout en contraste, et c'est bien ce mélange détonnant qui m'a fait craquer.

Ces deux héros ont un petit côté authentique qui rend cette histoire d'autant plus tangible, et ce en dépit du vernis a priori glamour de Drew. Oh et je n'ai pas encore parlé de Roman ... Pitié Mme Keeland, écrivez-vous un roman sur Roman !!!

Bref, une excellente romance qui vous collera sans aucun, un gros sourire aux lèvres et provoquera un joli envol de papillons dans le ventre !

♥ ♥ ♥ ♥/5
avatar
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 11569
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum