Teaser Tuesday #116

Aller en bas

Teaser Tuesday #116

Message  Zazazoo le Lun 29 Déc 2014 - 22:24

C'est mardi et le rendez-vous hebdomadaire du Teaser Tuesday! Donnez-nous envie, les filles ! Wink


Teaser Tuesday est un concept américain, lancé à l’origine par Should be Reading, et suivi chaque semaine par des milliers de blogueurs à travers le monde.

Nous avons donc ainsi décidé de nous prêter au jeu et de les rejoindre !

Le principe est simple : chaque mardi, attrapez votre lecture en cours (ou celle que vous venez juste de terminer si vous n’en êtes qu’au tout début) et partagez avec nous une ou deux citations de cet ouvrage.

Le but est de nous faire vivre vos plus beaux moments de lecture & de « teaser » vos copinautes (en bref, leur donner envie de lire, rien qu’avec ces deux citations).

Comment participer ?

Chaque semaine, un nouveau sujet sera ouvert et vous permettra de poster les noms de l’œuvre et de l’auteur, la couverture (si possible) en format moyen, puis vos citations.

Une seule petite règle à respecter (et ce pour des raisons évidentes), nous vous demandons de ne pas mettre de spoilers ! Évitez ainsi les : « Luke, je suis ton père ! » ou encore « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.».  

Attention, le sujet sera verrouillé à minuit.

Bon mardi, et à vos plumes ! Wink

PS : Je rappelle qu'une citation n'est pas un extrait d'une demi-page !
avatar
Zazazoo
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 11075
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 33
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Zazazoo le Lun 29 Déc 2014 - 22:25

Cette semaine, le Teaser Tuesday est exceptionnellement ouvert dès ce soir lundi, et restera actif jusqu'à vendredi 2 janvier au soir.

Profitez-en pour dégainer vos plus belles citations et pour tenter les copines ! cheesygrin
avatar
Zazazoo
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 11075
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 33
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Isatis le Lun 29 Déc 2014 - 23:01

Pour une fois j'ai un teaser au bon moment! Smile


Mathias et Eden- Tome 1: Sans toi




Un moment juste magnifique entre Mathias et Eden  


Il se laissa tomber près de moi. Me poussa un peu. Je lui tournai le dos et il s’y colla.
—       La porte… baillai-je.
—       Oui, elle est fermée ta porte…
—       OK.
Et je commençai à m’endormir dans ses bras qui me serraient violemment, la tête près de la sienne sur l’oreiller. Il y avait ces fois où il s’accrochait à moi trop fort, presque de façon désespérée, comme s’il était certain de me perdre à un moment ou à un autre. Comme maintenant. Il me comprimait les poumons et ses jambes se nouaient aux miennes. C’était comme s’il cherchait à se fondre en moi. À disparaître à travers moi.
À un moment, je l’entendis prononcer des mots sans suite. Mais j’étais en train de sombrer profondément dans le sommeil. Pourtant, un reste de lucidité me permit de décrypter ce qu’il disait. Ce n’était rien d’autre que mon prénom, répété inlassablement. Je crus même sentir quelque chose mouiller ma nuque. Mais comme Eden ne pleurait jamais, je devais délirer, déjà entre rêve et réalité.

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8415
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  betty boop le Mar 30 Déc 2014 - 0:15

Bon tu sais quoi Isa, rien à faire, je le lis demain. Cet extrait est beau et en plus comme j'ai le 2, je lirais les deux à la suite Very Happy
avatar
betty boop
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 513
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 43
Localisation : dans mes rêves en Ecosse
Humeur : je profite de tout ce que la vie me donne, surtout des livres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  arianouchka le Mar 30 Déc 2014 - 9:22

Pour une fois que j'y pense !
Extrait pris dans le T2 de Force d'Elite : Au prochain virage.
La scène se situe au moment où Franck (le boss de cette Force d'Elite) vient délivrer Becky (ils sont amoureux depuis trois ans sans avoir jamais osé se le dire) qui a été kidnappée par des pirates somaliens alors qu'elle faisait un break avec sa meilleure amie sur son bateau.
L'extrait m'a paru drôle alors que ce tome ne l'est pas du tout donc, pour celles qui ne l'ont pas encore lu, ne vous y fiez pas cheesygrin
Franck n'a plus d'armes sur lui hormis une paire de couteaux de lancer français (ne me demandez pas, je n'ai aucune idée de ce que peut être un lancer français !) et il se "permet" cette réflexion au beau milieu de l'action :
"En règle générale, Franck n'est pas trop porté sur les Français. Ils étaient souvent trop efféminés à son goût, et dès qu'ils parlaient anglais, leur accent lui faisait penser à Pépé le putois et sa drague lourdingue". 
On mange chaud là ! Mais Pépé le putois, c'est trop drôle Smile
Pour celles qui ne connaissent pas, Pépé le putois est un personnage de dessins animés des Looney Tunes.
avatar
arianouchka
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1002
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 60
Localisation : Entre deux fleuves de France
Humeur : souvent très bonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Elea le Mar 30 Déc 2014 - 9:35

Un extrait absolument magnifique de La 5ème vague


Après une invasion extraterrestre, Cassie se croyait la dernière humaine vivante sur terre. Et pourtant elle croise la route d'Evan Walker, un jeune homme étrange, juste après avoir été blessée par un des Autres. Il la soigne et décide alors de la protéger. 
-Tu veux te comparer à un insecte, Cassie ? Alors ce serait à un éphémère. Vivant un jour, disparu le lendemain. Ca n'a rien à voir avec les Autres. Ca a toujours été comme ça. La question n'est pas de savoir combien de temps nous serons là, mais ce que nous ferons de ce temps.
-Tu es au courant que ton discours n'a absolument aucun sens ? 
-Tu es un Ephémère, murmure-t-il. 
Et là, Evan Walker m'embrasse. 
Il prend ma main, la pose à plat contre son torse, et de l'autre, me caresse le cou avec une tendresse infinie, qui me fait frissonner de la tête aux pieds. J'ai du mal à rester debout. Je sens son coeur battre contre ma paume, son souffle chaud, son ombre de barbe sur sa lèvre supérieure, contraste râpeux avec la douceur de sa bouche. Evan me regarde, et je fais de même. Je le repousse juste assez pour lâcher :
-Ne m'embrasse pas.
Il me soulève dans ses bras. J'ai la sensation de flotter pour l'éternité [...].
Evan m'allonge sur le lit. Et avant qu'il ne recommence à m'embrasser, je le préviens : 
-Si tu m'embrasses encore, je te flanque un coup dans les couilles.
Ses mains sont d'une douceur incroyable - c'est comme si un nuage m'effleurait.
-Je ne te laisserai pas...
Il cherche ses mots.
-....t'envoler loin de moi, Cassie Sullivan. 
Il souffle la bougie sur la table de nuit. Je ressens son baiser plus intensément, maintenant, dans l'obscurité et le silence de cette maison où sa famille a disparu. Dans le calme du monde où la vie que nous connaissions avant l'Arrivée s'est éteinte. Il goûte mes larmes avant qu'elles roulent sur mes joues. Ses lèvres se posent pile à l'endroit où elles perlent. 
-Je ne t'ai pas sauvée... chuchote-t-il, sa bouche effleurant mes cils. C'est toi qui m'as sauvé. 
Il répète ça, encore et encore, jusqu'à ce que nous nous endormions blottis l'un contre l'autre, sa voix dans mon oreille, mes larmes dans sa bouche.
-Tu m'as sauvée, Cassie. 

Je sais que c'est un long extrait, mais je n'ai pas pu couper ce passage, c'est tellement beau. Cet Evan, que je l'aime.... 

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice

Messages : 7931
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 28
Localisation : Sous mon plaid bien au chaud
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Penny le Mar 30 Déc 2014 - 10:09

Un extrait beaucoup moins romantique, mais que j'ai trouvé drôle. Extrait de Emeutes à Baltimore, le tome 4 de Ty & Zane, alias la meilleure série de romance M/M, avec mes amours! 


Ty et Zane sont sur à leur bureau au siège du FBI à Baltimore, et le téléphone de Zane se met à sonner.

Il était assis avec Michelle Clancy, Scott Alston, Fred Perrimore, et Harry Lassiter, les autres membres de leur équipe élargie du Bureau. Il se dit qu’il pourrait s’agir d’un appel d’un autre service, d’un contact ou d’un autre agent. Il sortit donc son portable de sous une pile de dossiers et tapa le code pour le débloquer en regardant l’écran. C’était un message écrit. Il fronça un peu les sourcils et toucha l’icône pour l’ouvrir.

- Quelle est l’étiquette appropriée sur son lieu de travail pour prendre son ordinateur et le jeter par la fenêtre ? Ouvrir la fenêtre en premier ou briser la vitre ?

Zane cligna des yeux et relut le texte. Puis il regarda le numéro et réalisa qui avait envoyé le message. (...) Si Ty Grady  voulait une réponse, il n’avait qu’à ouvrir la bouche et demander. Quand Zane lui jeta un coup d’œil, il le vit pencher la tête devant son ordinateur. Il avait arrêté de taper et il avait l’air apathique et frustré. L’ordinateur de Ty ne fonctionnait jamais comme il était censé le faire. L’équipe plaisantait souvent en disant qu’il avait des impulsions électromagnétiques qui lui traversaient le corps, parce que peu importe ce qu’il touchait, la machine foirait presque toujours. L’ordinateur, l’imprimante, le fax, parfois même les robinets automatiques dans les salles de bain. Ils ne fonctionnaient jamais correctement pour lui.

Smile Sacré Ty... Aussi brillant que poissard!

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5452
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Floralies le Mar 30 Déc 2014 - 21:24

@Elea a écrit:Un extrait absolument magnifique de La 5ème vague


Après une invasion extraterrestre, Cassie se croyait la dernière humaine vivante sur terre. Et pourtant elle croise la route d'Evan Walker, un jeune homme étrange, juste après avoir été blessée par un des Autres. Il la soigne et décide alors de la protéger. 
-Tu veux te comparer à un insecte, Cassie ? Alors ce serait à un éphémère. Vivant un jour, disparu le lendemain. Ca n'a rien à voir avec les Autres. Ca a toujours été comme ça. La question n'est pas de savoir combien de temps nous serons là, mais ce que nous ferons de ce temps.
-Tu es au courant que ton discours n'a absolument aucun sens ? 
-Tu es un Ephémère, murmure-t-il. 
Et là, Evan Walker m'embrasse. 
Il prend ma main, la pose à plat contre son torse, et de l'autre, me caresse le cou avec une tendresse infinie, qui me fait frissonner de la tête aux pieds. J'ai du mal à rester debout. Je sens son coeur battre contre ma paume, son souffle chaud, son ombre de barbe sur sa lèvre supérieure, contraste râpeux avec la douceur de sa bouche. Evan me regarde, et je fais de même. Je le repousse juste assez pour lâcher :
-Ne m'embrasse pas.
Il me soulève dans ses bras. J'ai la sensation de flotter pour l'éternité [...].
Evan m'allonge sur le lit. Et avant qu'il ne recommence à m'embrasser, je le préviens : 
-Si tu m'embrasses encore, je te flanque un coup dans les couilles.
Ses mains sont d'une douceur incroyable - c'est comme si un nuage m'effleurait.
-Je ne te laisserai pas...
Il cherche ses mots.
-....t'envoler loin de moi, Cassie Sullivan. 
Il souffle la bougie sur la table de nuit. Je ressens son baiser plus intensément, maintenant, dans l'obscurité et le silence de cette maison où sa famille a disparu. Dans le calme du monde où la vie que nous connaissions avant l'Arrivée s'est éteinte. Il goûte mes larmes avant qu'elles roulent sur mes joues. Ses lèvres se posent pile à l'endroit où elles perlent. 
-Je ne t'ai pas sauvée... chuchote-t-il, sa bouche effleurant mes cils. C'est toi qui m'as sauvé. 
Il répète ça, encore et encore, jusqu'à ce que nous nous endormions blottis l'un contre l'autre, sa voix dans mon oreille, mes larmes dans sa bouche.
-Tu m'as sauvée, Cassie. 

Je sais que c'est un long extrait, mais je n'ai pas pu couper ce passage, c'est tellement beau. Cet Evan, que je l'aime.... 

Rhooo Elea, quel magnifique extrait!!! bulle   Depuis le temps que j'entends chanter les louanges d'Evan Walker... Là, je suis définitivement convaincue. cheesygrin  
avatar
Floralies
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1213
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Humeur : Romance addict

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Genasol le Mer 31 Déc 2014 - 10:22

@Floralies a écrit:
@Elea a écrit:Un extrait absolument magnifique de La 5ème vague


Après une invasion extraterrestre, Cassie se croyait la dernière humaine vivante sur terre. Et pourtant elle croise la route d'Evan Walker, un jeune homme étrange, juste après avoir été blessée par un des Autres. Il la soigne et décide alors de la protéger. 
-Tu veux te comparer à un insecte, Cassie ? Alors ce serait à un éphémère. Vivant un jour, disparu le lendemain. Ca n'a rien à voir avec les Autres. Ca a toujours été comme ça. La question n'est pas de savoir combien de temps nous serons là, mais ce que nous ferons de ce temps.
-Tu es au courant que ton discours n'a absolument aucun sens ? 
-Tu es un Ephémère, murmure-t-il. 
Et là, Evan Walker m'embrasse. 
Il prend ma main, la pose à plat contre son torse, et de l'autre, me caresse le cou avec une tendresse infinie, qui me fait frissonner de la tête aux pieds. J'ai du mal à rester debout. Je sens son coeur battre contre ma paume, son souffle chaud, son ombre de barbe sur sa lèvre supérieure, contraste râpeux avec la douceur de sa bouche. Evan me regarde, et je fais de même. Je le repousse juste assez pour lâcher :
-Ne m'embrasse pas.
Il me soulève dans ses bras. J'ai la sensation de flotter pour l'éternité [...].
Evan m'allonge sur le lit. Et avant qu'il ne recommence à m'embrasser, je le préviens : 
-Si tu m'embrasses encore, je te flanque un coup dans les couilles.
Ses mains sont d'une douceur incroyable - c'est comme si un nuage m'effleurait.
-Je ne te laisserai pas...
Il cherche ses mots.
-....t'envoler loin de moi, Cassie Sullivan. 
Il souffle la bougie sur la table de nuit. Je ressens son baiser plus intensément, maintenant, dans l'obscurité et le silence de cette maison où sa famille a disparu. Dans le calme du monde où la vie que nous connaissions avant l'Arrivée s'est éteinte. Il goûte mes larmes avant qu'elles roulent sur mes joues. Ses lèvres se posent pile à l'endroit où elles perlent. 
-Je ne t'ai pas sauvée... chuchote-t-il, sa bouche effleurant mes cils. C'est toi qui m'as sauvé. 
Il répète ça, encore et encore, jusqu'à ce que nous nous endormions blottis l'un contre l'autre, sa voix dans mon oreille, mes larmes dans sa bouche.
-Tu m'as sauvée, Cassie. 

Je sais que c'est un long extrait, mais je n'ai pas pu couper ce passage, c'est tellement beau. Cet Evan, que je l'aime.... 

Rhooo Elea, quel magnifique extrait!!! bulle   Depuis le temps que j'entends chanter les louanges d'Evan Walker... Là, je suis définitivement convaincue. cheesygrin  

Et moi aussi  titter
avatar
Genasol
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 137
Date d'inscription : 14/10/2013
Humeur : pas trés joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Elea le Mer 31 Déc 2014 - 11:56

Ah ah contente de voir que j'ai réussi mon coup ! Smile

Foncez les filles, c'est un livre génial !

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice

Messages : 7931
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 28
Localisation : Sous mon plaid bien au chaud
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Miss So le Mer 31 Déc 2014 - 14:10

Un petit extrait de ma lecture du moment : At Peace de Kristen Ashley (pour l'instant j'adore, je crois que c'est mon préféré de l'auteur) 


Voilà la grande déclaration d'amour du roman, Joe et Violet, les deux héros se déclarent mutuellement leur flamme attention les yeux, c'est du lourd bullebullebullebulle

I felt his body relax into mine before he asked quietly "When did you know ?"
"What ?" 
"That you loved me, when did you know ?"
"I don't know, I just knew" 
"Vi..." he said my name on a gentle warning 
"When you said 'Baby, you aren't wearing any shoes' that second night we were together at you're house"
Immediately, he replied "I knew you were the one when you were standing in my living room wearing those stupid-ass boots, your nightie and that ratty robe" 
"That was the night we first met." 
"Yep." 
I was the one for Joe and he knew it the first time we met. 

Je sentis son corps se détendre contre le mien avant qu'il demande doucement "Quand as tu su ?" 
"Quoi ?" 
"Que tu m'aimais, quand as-tu su ?" 
"Je ne sais pas, je l'ai su c'est tout." 
"Vi..." dit-il, mon nom sonnant comme un doux avertissement 
"Quand tu as dit 'Chérie, tu es pieds nus', la seconde nuit où nous étions ensemble chez toi"
Immédiatement il répondit "J'ai su que c'était toi quand je t'ai vu debout dans mon salon portant ces bottes ridicules, ta nuisette et cette robe de chambre miteuse" 
"C'est la nuit où nous nous sommes rencontrés pour la première fois" 
"Ouaip" 
Joe m'aimait et il le savait depuis notre première rencontre.

avatar
Miss So
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3232
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  EmilieJolie le Mer 31 Déc 2014 - 14:31

Penny_Cilline a écrit:Un extrait beaucoup moins romantique, mais que j'ai trouvé drôle. Extrait de Emeutes à Baltimore, le tome 4 de Ty & Zane, alias la meilleure série de romance M/M, avec mes amours! 


Ty et Zane sont sur à leur bureau au siège du FBI à Baltimore, et le téléphone de Zane se met à sonner.

Il était assis avec Michelle Clancy, Scott Alston, Fred Perrimore, et Harry Lassiter, les autres membres de leur équipe élargie du Bureau. Il se dit qu’il pourrait s’agir d’un appel d’un autre service, d’un contact ou d’un autre agent. Il sortit donc son portable de sous une pile de dossiers et tapa le code pour le débloquer en regardant l’écran. C’était un message écrit. Il fronça un peu les sourcils et toucha l’icône pour l’ouvrir.

- Quelle est l’étiquette appropriée sur son lieu de travail pour prendre son ordinateur et le jeter par la fenêtre ? Ouvrir la fenêtre en premier ou briser la vitre ?

Zane cligna des yeux et relut le texte. Puis il regarda le numéro et réalisa qui avait envoyé le message. (...) Si Ty Grady  voulait une réponse, il n’avait qu’à ouvrir la bouche et demander. Quand Zane lui jeta un coup d’œil, il le vit pencher la tête devant son ordinateur. Il avait arrêté de taper et il avait l’air apathique et frustré. L’ordinateur de Ty ne fonctionnait jamais comme il était censé le faire. L’équipe plaisantait souvent en disant qu’il avait des impulsions électromagnétiques qui lui traversaient le corps, parce que peu importe ce qu’il touchait, la machine foirait presque toujours. L’ordinateur, l’imprimante, le fax, parfois même les robinets automatiques dans les salles de bain. Ils ne fonctionnaient jamais correctement pour lui.

Smile Sacré Ty... Aussi brillant que poissard!

Penny je viens juste de lire ce passage, ainsi que la suite... ptdr mémorable!
Je n'ai pas su résister, je l'ai commencer avant la préparation pour ce soir.
Comme tu dis si bien, sacré Ty!!!
avatar
EmilieJolie
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 35
Localisation : Dans les Ardennes Belge
Humeur : Ne jamais regarder en arrière...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  EmilieJolie le Mer 31 Déc 2014 - 14:45

Un petit moment chaud entre mes deux mâles alpha (que je viens de découvrir) et dont je ne me lasse pas...
Le tome 4 de Ty et Zane hum



Il tourna la tête et le menton pour un autre baiser. Il sentait ses lèvres palpiter, déjà gonflées des baisers ravageurs de Ty.
C'était intense et irrésistible, et Zane avait du mal à se rappeler où ils se trouvaient jusqu'à ce que Ty balaye d'un revers de main tout ce qui se trouvait sur le comptoir, envoyant par terre bibelots, argenterie et sandwichs.
Il incita Zane à s'asseoir sur le comptoir, et ce dernier enroula ses longues jambes autour de la taille de son partenaire, se penchant en arrière en prenant appui sur ses coudes tandis que Ty se penchait sur lui.

Les moments tendres sont sympa, mais la bestialité leur ressemble beaucoup plus. titter Embarassed
avatar
EmilieJolie
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 35
Localisation : Dans les Ardennes Belge
Humeur : Ne jamais regarder en arrière...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  EmilieJolie le Mer 31 Déc 2014 - 14:47

@Isatis a écrit:Pour une fois j'ai un teaser au bon moment!  Smile


Mathias et Eden- Tome 1: Sans toi




Un moment juste magnifique entre Mathias et Eden  


Il se laissa tomber près de moi. Me poussa un peu. Je lui tournai le dos et il s’y colla.
—       La porte… baillai-je.
—       Oui, elle est fermée ta porte…
—       OK.
Et je commençai à m’endormir dans ses bras qui me serraient violemment, la tête près de la sienne sur l’oreiller. Il y avait ces fois où il s’accrochait à moi trop fort, presque de façon désespérée, comme s’il était certain de me perdre à un moment ou à un autre. Comme maintenant. Il me comprimait les poumons et ses jambes se nouaient aux miennes. C’était comme s’il cherchait à se fondre en moi. À disparaître à travers moi.
À un moment, je l’entendis prononcer des mots sans suite. Mais j’étais en train de sombrer profondément dans le sommeil. Pourtant, un reste de lucidité me permit de décrypter ce qu’il disait. Ce n’était rien d’autre que mon prénom, répété inlassablement. Je crus même sentir quelque chose mouiller ma nuque. Mais comme Eden ne pleurait jamais, je devais délirer, déjà entre rêve et réalité.

Je prends note il a l'air vraiment bien... Doux, tendre sucré salé hum...
avatar
EmilieJolie
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 35
Localisation : Dans les Ardennes Belge
Humeur : Ne jamais regarder en arrière...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Toupie le Mer 31 Déc 2014 - 16:51







Andrew

— Je n’arrive pas à croire que tu sois prêt à payer pour deux chambres alors qu’on a déjà couché des millions de fois ensemble…
Elle poursuit si longtemps son argumentaire que la réceptionniste finit par nous lancer des regards en biais. J’adore voir cette expression sur la tête des gens, cette mine hébétée signifiant : « Je n’arrive pas à croire que vous ayez vraiment dit ça. »
— S’il te plaît, tais-toi, lancé-je à Camryn. Je te rendrai visite dans ta chambre pour te faire grimper aux rideaux, ne t’en fais pas. Inutile de me faire une scène.
Camryn ouvre des yeux aussi grands que ceux de la réceptionniste.


avatar
Toupie
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 123
Date d'inscription : 29/10/2014
Age : 31
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Genasol le Jeu 1 Jan 2015 - 22:16

@Toupie a écrit:





Andrew

— Je n’arrive pas à croire que tu sois prêt à payer pour deux chambres alors qu’on a déjà couché des millions de fois ensemble…
Elle poursuit si longtemps son argumentaire que la réceptionniste finit par nous lancer des regards en biais. J’adore voir cette expression sur la tête des gens, cette mine hébétée signifiant : « Je n’arrive pas à croire que vous ayez vraiment dit ça. »
— S’il te plaît, tais-toi, lancé-je à Camryn. Je te rendrai visite dans ta chambre pour te faire grimper aux rideaux, ne t’en fais pas. Inutile de me faire une scène.
Camryn ouvre des yeux aussi grands que ceux de la réceptionniste.



Y'a pas que la réceptionniste qui ait ouvert de gros yeux  Smile. Hum il fait chaud!! 
avatar
Genasol
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 137
Date d'inscription : 14/10/2013
Humeur : pas trés joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teaser Tuesday #116

Message  Genasol le Jeu 1 Jan 2015 - 22:33


N'ayant pas pu choisir voici deux extraits, désolé pour la longueur... 

— D, je dors avec toi tous les soirs et je ne sais presque rien sur toi.
— Ce que je faisais quand j’étais gosse ne t’apprendra rien d’important.
— Mais je veux savoir ce qui n’est pas important. C’était quoi ton bonbon préféré?
— Euh. Je sais plus.
— J’adorais les pailles de poudre acidulée.
D gloussa.
— Du sucre enveloppé dans du papier.
— Ma grand-mère avait toujours des cerises enrobées de chocolat, dit D d’un ton plus doux, comme surpris de s’en souvenir. (Jack se redressa légèrement pour observer le visage de D.) Je les adorais. La façon dont elles éclataient quand on mordait dedans, ce sirop à l’intérieur et puis le fruit.
Je mordais un morceau en évitant que le sirop se répande, puis je l’aspirais, je pêchais la cerise avec ma langue, et quand il ne restait plus que l’enrobage en chocolat, je le mordillais jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien. (Il jeta un coup d’oeil à Jack qui le regardait bouche bée.) Quoi?
— C’est la chose la plus sexy que j’aie jamais entendue.
D rougit et s’agita.
— Oh.
— Vraiment. Demande-moi à quel point j’ai envie d’aller chercher des cerises enrobées de chocolat juste pour pouvoir te regarder les manger.
— Arrête, dit D, mais Jack voyait bien qu’il était flatté. D était toujours mal à l’aise quand Jack lui disait qu’il était sexy ou émettait un commentaire sur son apparence.

Et deux: 

Serre-moi encore un peu, Jack. Dis-moi que tu veux être avec moi, pour de bon, jure-moi que c'est la vérité parce que je ne sais pas comment ni quand c'est arrivé, mais maintenant, je ne peux plus me passer de toi. Touche-moi encore avec tes mains douces, donne-moi l'impression d'être précieux. Répète-moi que tu m'aimes, parce qu'entendre ça, ça a ouvert un puits sans fond asséché depuis des années et qui ne sera jamais assez plein maintenant. Je ne me lasserai jamais de l'entendre, mais une fois, juste encore une fois, et peut-être que j'y croirai un peu plus, et encore plus la prochaine fois, jusqu'au jour où j'y croirai assez pour pouvoir te le dire à mon tour, parce que Dieu sait que je t'aime plus que ma propre vie, plus que tout au monde, mais je n'arrive pas à l'avouer parce que je ne suis toujours pas l'homme que je dois être, celui qui se tiendra devant toi pour t'ouvrir son coeur.
avatar
Genasol
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 137
Date d'inscription : 14/10/2013
Humeur : pas trés joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum