Je t'aime Moi Non PLus de Max Heratz

Aller en bas

Je t'aime Moi Non PLus de Max Heratz

Message  ElsaQueen le Lun 10 Mar 2014 - 20:51

Je t'aime Moi Non PLus
de Max Heratz


Résumé:

Wélia, est une jeune femme de 26 ans qui passe plus de temps au travail qu'ailleurs. En couple avec un homme/enfant inséparable de sa Play, ils ne se passionnent ni l'un ni l'autre pour le sexe. C'est alors qu'un beau jour, elle découvre avec stupeur le blog Bdsm d'un homme de plus de 20 ans son aîné. Attirée comme un aimant par les récits qu'elle ne cesse de parcourir, elle entame un échange de courriers avec lui et très vite en tombe amoureuse. Ce dernier repousse bien sûr les avances de cette jeune personne mais elle saura se montrer si persuasive qu'il lui sera difficile de lui résister. Il se décidera finalement à la prendre en main, à la dresser pour mieux la pervertir et l'annihiler.
Mais qui va entraîner l'autre à aller plus loin? Les sentiments amoureux qu'éprouvent Wélia vont rapidement se transformer en une aliénation absolue. Prête à tout, elle suivra son mentor les yeux fermés, sans aucune limite, sur les chemins du vice et de l'indécence.

Sortie le 11 octobre 2013 chez Estelas Edition

Mon avis :

Une parfaite inconnue m'a envoyé un message via le site booknode qui me disais ceci : « Vous avez aimé 50 Nuances de Grey? Alors vous n'allez pas aimer JE T'AIME MOI NON PLUS de Max Heratz... non, vous allez l"adorer... »
Je suis restée perplexe. Une grande partie des romans qui sortent, veulent tous surfer sur la vague de « Fifty shades » ce qui devient lassant à la longue, la plupart sont des copier/coller, déjà vu ou réchauffer. Mais comme je suis curieuse de nature j'ai quand même jeté un œil sur le résumer et un extrait du roman qui m'a plutôt intrigué. Jusqu'à aujourd'hui je n'avais jamais entendu parler de ce livre, ni de son auteur et encore moins de sa maison d'édition. Et pourtant je me suis lancée. Je l'ai lu, non, dévorer serait plus juste. J'ai eu du mal à décrocher tellement cette histoire est prenante. Et je suis un peu déçus que ce livre passe inaperçu. J'ai donc décidé de faire une fiche pour vous faire découvrir ce roman et cet auteur fort mystérieux.

Pour une fois nous ne suivons pas l'histoire d'un point de vue féminin, mais masculin. Celui de Max (oui comme dans Max Heratz, l'auteur du livre, intriguant non?) artiste peintre italien, homme élégant, gentleman attentionné. Il tient un blog sur le Bdsm qui a un immense succès auprès de ces dames. Il se remet d'une rupture qu'il a du mal à digérer. Après avoir avoué ses sentiments à Cagna, sa soumise, celle-ci n'a rien trouvée de mieux que de le tromper. Réclamant vengeance, il décide de faire de même et après cela reprend sa vie de libertin en évitant de revivre l'épisode « Cagna ». Il enchaîne les aventures sans lendemains et les racontes par la suite sur son blog. Contrairement à d'autre il respecte ces conquête, il lui arrive même de s'attacher à certaine avec qui il envisage peut être un avenir. Puis un beau jour il reçoit un mail d'une certaine Wélia qui est tombée en admiration devant les récits de son blog. A partir de là, ils entament rapidement des échanges par mail et c'est comme ça que débute leur histoire.

J'ai bien apprécié le personnage de Wélia, c'est une jeune femme de 26 ans, belle, intelligente et qui gagne bien sa vie. Elle partage son quotidien avec un homme-enfant qui ne lui donne pas ce qu'elle veut. Et ce qu'elle veut c'est un homme capable de l'encadre, de la remettre à sa place quand elle va trop loin, qui lui dit quoi faire, car elle en a assez de toujours tout diriger. Au boulot c'est elle qui commande et à la maison également et cela finit par lui peser. C'est une forte tête, un peu psychopathe sur les bords (je ne suis pas la seule à le penser, Max est de mon avis) qui n'a pas sa langue dans la poche et qui est prête à tout pour prouver son amour pour Max qui est du genre buter. On peut comprendre les réticences de ce dernier, il a vécu une histoire difficile et ne souhaite pas retomber dans le piège des sentiments, mais l'excuse qui revient le plus souvent est « leur différence d'âge ». Et malgré cela, cette petite "oie blanche", comme il l'appelle, le fascine, l'obsédé et après que cette dernière l'ai provoqué il décide de la prendre en main pour parfaire son éducation et faire d'elle une bonne soumise.

A l'inverse de ce qu'on pourrai croire on ne tombe pas dans le clicher dominant/soumise que l'on peut lire jusqu'à maintenant. Premièrement, Wélia n'est pas une pauvre petite vierge innocente qui a le coup de foudre en voyant un beau et grand inconnue qui la convainc, à coup de sourire charmeur d'adhérer à son monde, non. Wélia tombe amoureuse de lui à travers leur correspondance, par les mots qu'ils s'échangent. De plus, c'est elle qui souhaite rentrée dans le monde du Bdsm en ayant pour seul professeur Max et personne d'autre. Et elle est déterminée à ce qu'il la prenne comme élève quitte à lui faire du chantage.
Du côté de Max, je trouve qu'il se différencie légèrement des personnages habituels de ce genre de roman. Il n'est pas glacial ou distant, ni richissime et surtout il n'a pas un passé lourd de secret qu'il tente par tous les moyens de cacher! C'est un homme d'âge mûr, libertin...très libertin et qui ne compte pas changer. Il est drôle et plutôt câlin. C'est serte, un dominant autoritaire et possessif, mais il n'est pas du genre à vouloir voir sa soumise la tête baisser ou à l'entendre le vouvoyer en terminant toutes ses phrases par « monsieur ».
Lire l'histoire de son point de vue et d'après moi moins fatiguant qui si cela avait été celui de Wélia. J'ai l'impression que c'est beaucoup moins prise de tête d'être dans le cerveau d'un homme.

Pour résumé, ce roman est très bien écrit. La lecture est facile et l'histoire ne vous laisse pas indifférent, mais attention ce n'est pas un roman à l'eau de rose. Ce n'est pas du « Fifty shades » loin de là. Il y a bien des sentiments amoureux tout au long de l'histoire, mais on ne tombe jamais dans la guimauve. C'est fort, poignant et on n'est pas toujours d'accord avec les actions des personnages. J'avoue avoir eu un peu de mal avec certain passage. Dans les clubs échangiste par exemple (ce n'est pas trop ma tasse de thé moi qui suis un peu fleur bleue sur les bords) Pourtant, j'ai réussi à passer au-delà de ça et je ne suis pas traumatisée pour autant. J'ai aimée cette histoire, leurs histoires. Seul point négatif que je trouverais à dire est la fin qui n'est pas une fin...vous voyer ? J'ai l'impression que le livre n'est pas achevé. Et si c'est le cas, je n'ai pas aimée la façon dont ça ce termine. Je pense et j'espère qu'il y aura une suite, car on quitte notre couple trop brutalement sans avoir le fin mot de l'histoire.

J'espère vous avoir donner envie de le lire ce roman malgré mes fautes d'orthographe. Embarassed 
 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  ,5 / 5
avatar
ElsaQueen
Débutante au bal
Débutante au bal

Messages : 8
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum