Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Aller en bas

Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Isatis le Mar 10 Déc 2013 - 19:39

Journal d'une robe noire
de H.V. Gavriel





Spoiler:


Présentation de l'éditeur:

Le journal d’une robe noire, c’est celui de Bastien, jeune orphelin devenu avocat promis à un bel avenir. Il cache sous son masque lisse de garçon trop sage, une nature passionnée, un cœur à vif, une sensualité éperdue.
Entre rire et larmes, joies et drames, Bastien nous raconte sa vie, ses doutes, et sa quête absolue de l’amour.
Marqué du regret des mains fortes d’un père trop tôt disparu, Bastien cherche sa voie. Il rencontre l’amour pur et fou du jeune Théo, son ami de toujours, sa moitié d’orange, avec qui il connaîtra les premiers émois. Il connaîtra l’amour tendre de Jacques, son mentor et compagnon, auprès de qui il se construira avant que le destin ne les sépare. Il passera par l’amour sauvage de Bruno, le rude marin aux yeux verts, à qui il abandonnera bien plus que son corps.
Bastien devra parfois se perdre pour mieux se retrouver, et devenir un homme. Entre ombre et lumière, un parcours initiatique sensuel et émouvant, qui ne vous laissera pas indifférent.

Sortie le 23 juin 2013 aux Editions Textes Gais
Réédition le 21 mars 2018 chez Milady
Collection New Adult


Dernière édition par Isatis le Mar 20 Fév 2018 - 10:18, édité 3 fois

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8718
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Isatis le Jeu 12 Déc 2013 - 22:00

Ce livre est un coup de cœur, de ceux qui vous chavirent et qui laissent une trace durable...Et là, je me dis que je suis incapable de retranscrire par des mots ce que ce livre a provoqué en moi. Ce n’est pas une vraie romance, mais l’histoire d’une vie, d'une quête où l’amour tient une place essentielle.

Bastien, jeune avocat, nous livre ses pensées dans son journal et évoque les hommes de sa vie, ceux qui vont contribuer à le façonner, le construire. Ses confidences  ne laisse pas le lecteur indemne...Ce journal c’est un exutoire, la bouée de sauvetage d’un homme au bord du précipice. J’ai vécu cette lecture avec la boule au ventre, tout simplement car on sent que Bastien peut basculer à tout instant et c’est une sensation éprouvante.
L’écriture est fluide, délicate  et l’auteure sait retranscrire les émotions de son héros avec une justesse incroyable.
Dans son journal, Bastien nous parle de son présent mais évoque aussi ce passé où douleur et bonheur n’ont de cesse de se côtoyer. L’exercice est loin d’être évident et pourtant H-V Gavriel le maîtrise à la perfection avec fluidité et délicatesse. Ainsi, nous ne découvrons pas seulement l’homme, mais l’enfant et l’adolescent que fût Bastien.
Cet avocat on l’aime dès les premières pages, on se prend d’une immense affection pour lui, sa fragilité et sa sensibilité ne peuvent que bouleverser. Le besoin  de le bercer, de le protéger ne m’a pas quittée  même si à certains moments j’ai éprouvé le besoin irrésistible de le secouer ou de lui grogner après!  
Bastien est un passionné vivant intensément chacune de ses émotions, amour ou souffrance, désir ou dégoût. Un des personnages le compare à la Méditerranée, et c’est exactement ça, il a de multiples visages: du plus calme au plus agité.Que dire des « hommes"  de Bastien, ils sont si différents mais fascinants chacun à leur façon. Théo a gagné mon cœur lorsqu’il décide, à l’âge de 7 ans, de prendre Bastien sous son aile, il m’a tellement touchée. J’aimerais tant vous parler de lui mais je dois me retenir, malheureusement... Jacques, est celui qui va guider Bastien et le faire devenir un homme.   Bruno est un écorché, il allie brutalité et douceur et entraine Bastien dans une relation trouble, dangereuse mais paradoxalement salvatrice. Bruno protège Bastien, l’empêche de se briser, de se perdre...Je l’ai aimé pour ça !

Ce livre est empreint de tristesse mais contient aussi des passages  de pur bonheur, certains d'entre-eux sont poignants et m’ont sacrément malmenée. C’était parfois trop, ça faisait mal tout simplement...et je dois bien dire que j’ai pleuré à plusieurs reprises.
Les scènes d’amour sont très présentes, toute la passion des personnages s’exprime alors pleinement. Quant aux scènes de sexe pur, où seuls le désir et l’oubli de soi comptent, et bien c’est dérangeant mais jamais vulgaire...
Alors pour celles qui veulent savoir si la fin m’a laissée déchirée ou apaisée, vous pouvez lire ce spoiler :  
Spoiler:
j’ai quitté ce livre avec le sourire jusqu’aux oreilles, c’est tellement beau, arfffff ce fut délicieux!

Un roman intense avec un héros que je ne vais pas oublier de sitôt. Bref, une petite pépite que je ne peux que conseiller. Le second roman de l’auteur m’attend d’ailleurs bien sagement sur ma PAL !  
 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation / 5


Dernière édition par Isatis le Sam 8 Fév 2014 - 13:30, édité 3 fois

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8718
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Penny le Jeu 12 Déc 2013 - 22:29

Eh ben! Quel avis Isa! Il fait palpiter mon coeur et j'ai hâte de lire ce roman, qui est depuis hier dans ma liseuse! Merci pour ce morceau d'émotions! Je t'avais bien dit que toi aussi tu pouvais nous faire languir de jalousie! Wink

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Penny le Jeu 26 Déc 2013 - 0:36

Quel livre! Mais quel livre!
Derrière le titre de ce roman se cache un journal intimiste partagé entre le lecteur et Bastien, qui nous livre sans tabous ni pudeur le récit de sa vie, poignant, beau, intense, animé par la recherche de l'amour, la recherche de soi et la quête du bonheur. Au travers de ce journal intime, le héros nous livre le récit de sa descente aux enfers, puis de sa rédemption progressive jalonnée de douleurs et d’épreuves.

Tout commence par Bastien qui nous confie que son psy lui a conseillé de coucher par écrit ses états d'âmes pour l'aider à cheminer dans sa thérapie. Dubitatif, il se met malgré tout au travail. Dès le début, son récit nous emporte, et nous suivons Bastien dans les plus grands drames et les plus grandes joies de sa vie. De jour en jour, d'année en année, nous vivons avec lui les premières douleurs, les rencontres décisives dans sa vie, les premiers bonheurs, les premiers émois, la découverte de lui-même et de l'autre, et la recherche de l'amour.

Car ce sont ses amours qui rythmeront sa vie, et elles prendront le visage de 3 hommes.
Le premier est Théo, dont il fait la rencontre à 7 ans sur les bancs de l'école. Son attitude avenante et protectrice marquera le début d'une vraie amitié qui transcendera le temps et les épreuves. Rapidement, Théo deviendra le pilier de la vie de Bastien, il sera adopté par sa famille, et retrouvera grâce à eux un foyer et un amour filial, perdu trop tôt.
Ensuite viendra Jacques, et comme le dit Bastien, c'est en sa compagnie qu'il deviendra un homme. Un amour fort, illicite, qui arrive dans leurs vies tel un ouragan qui dévaste et remodèle tout sur son passage.
Et Bruno... Que j'ai beaucoup aimé, comme Isa. Il sera à la fois l'instigateur de la descente aux enfers de Bastien, mais en même temps celui qui fera en sorte que Bastien ne s'y consume pas. Une relation qui oscille entre l'amitié et l'amour, la dépendance et le besoin, la douleur et la béatitude... Et malgré les apparences, une relation profondément respectueuse.

Le récit alterne entre la narration empreinte de psychologie, de lyrisme, de profondeur et le langage parlé qui nous fait vivre pleinement et de manière totalement réaliste les discussions qui rythment le récit. (Ceci paraît être d'ailleurs la marque de fabrique de l'auteur, car j’avais fait la même remarque concernant sa nouvelle de Noël. Marque de fabrique que j'apprécie particulièrement).
Par un habile jeu d'écriture, Bastien va d'abord nous parler d'un événement présent, pour ensuite doucement nous amener à évoquer son passé, et nous suivons chronologiquement les étapes marquantes de sa vie. Tout ceci est fait avec une fluidité et une maîtrise déroutantes, et on se sent comme une coquille de noix qui navigue sur les eaux de la vie de Bastien, on se laisse porter par le courant des événements, et on se sent bien...
Les scènes sensuelles tiennent un rôle bien plus important et imagé que ce à quoi on peut s'attendre. Elles sont le prolongement physique de l'état d'esprit psychologique de Bastien. Tout ce que le héros ne se/nous dit pas, son corps le manifeste lors de ses ébats.
Dans un registre un peu plus personnel, j'ai été particulièrement sensible au fait que l'histoire se passe à Nice, ville chère à mon coeur, que je connais très bien. J'avais l'impression de voir évoluer les personnages comme si je les avais physiquement devant moi, dans ces lieux que j'aime, et que je reconnaissais au gré de ma lecture.
Enfin, l'histoire contient à mon sens juste ce qu'il faut de mélo, ni trop ni pas assez. Dans la mesure où on lit le récit du parcours initiatique de Bastien à la recherche de l'amour, on s'attend forcément à ce que celui-ci soit dur, intense, poignant et émouvant.
Il résulte de tout ceci une lecture totalement à fleur de peau, on vit avec Bastien ses sensations, ses émotions, ses coups de coeur, ses interrogations. Grâce à un talent certain, HV Gavriel nous maltraite comme elle maltraite le héros, nous emporte avec lui dans ses histoires, nous devenons une marionnette réceptive à toutes les émotions de ce récit, et on en redemanderait! Ça n'est pas du masochisme, c'est simplement ce qu'il se produit lorsqu'on est confronté à un roman de qualité!

Le Journal d'une robe noire est bien plus qu'une pépite à mes yeux, il est un coup de coeur, en lien direct avec les nombreux coups au coeur que j'ai reçus lors de ma lecture, car j'ai versé ma larme un certain nombre de fois. (Et pourtant on m'avait prévenue, mais je ne m'attendais pas à ça.) La notation va donc forcément directement découler de toutes ces émotions merveilleuses que m'a procuré ce roman! J'attends avec impatience de découvrir de nouveaux livres de cette auteur, elle a réussi l'exploit de m'emporter comme rarement je l'ai été lors d'une lecture, et ce à deux reprises!

Ma note:  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation   coeur Evalluation ,95/5
(Oui, j'enlève 0,05 pour le fun, juste parce que 
Spoiler:
le frère de Théo qui s'appelle Nikos Halliagas j'ai trouvé ça moyen, je ne le supporte pas ce mec!
Mais en réalité, ce roman mérite mon 
 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation   coeur Evalluation /5

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire découvrir un extrait:
Je sais, il sait, que nous n'avons pas d'avenir l'un avec l'autre. Nous ne sommes pas faits l'un pour l'autre. Nous n'avons rien en commun. Nous ne pourrions rien construire ensemble. Je le sais, et il le sait. Nos esprits le savent. Nos coeurs le savent. Mais pas nos corps.
Nos corps eux, n'en savent rien. Nos corps sont innocents, ils s'aiment, ils s’accordent comme deux instruments d'un même orchestre jouent sur la même partition. Nous savons, nous, que nous sommes en train de nous dire adieu, mais nos corps ne veulent rien savoir. Ça va être dur, très dur, de renoncer à cet homme, et je ne sais pas si j'y arriverai en une seule fois, ou pas. C'est comme pour arrêter de fumer, il faudra peut-être plusieurs tentatives. Et j'y laisserai un peu de moi, ça, je le sais aussi. Et tandis que mon coeur est lourd des larmes que je ne verse pas, le désir renaît dans mon corps insatiable.

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  LaMarquise le Jeu 15 Jan 2015 - 11:26

J'ai tellement tellement aimé ce bouquin, je n'ai pas les mots pour décrire ce que j'ai ressenti.
la moindre des choses à dire c'est que c'est un énorme coup de coeur.. il y a des livres comme celui là, qui nous interpellent, nous font vivre des moments magnifiques et plein d'émotions fortes.
L'histoire, d'un garçon innocent, gentil qui découvre la cruauté de la vie tout d'un coup et la magie de l'amitié.
L'histoire d'un ado pas comme les autres, sensible, profond et déterminé qui vois la vie d'un e façon différente des autres.
et puis l'histoire d'un homme brisé, qui refuse de baisser les bras et fait face aux difficultés, qui, comme un Phoenix, brûle dans les flammes mais continue à renaître de ses cendres.
tous les personnages sont sublimes, chacun à sa manière. Bastien le narrateur que j'ai aimé mais que j'ai par moments voulu flinguer pour son égoïsme vis à vis d'une certaine personne que je ne citerai pas.
Théo, le beau franco-grec, l'ami fidèle, l'homme chaleureux.
L'ensemble de la famille Helliagas, si accueillants et aimants.
Jaques, que j'ai adoré de tout mon coeur, et Bruno que j'ai détesté je ne vous le cache pas.
C'est pas le genre de romance ou les deux protagonistes se rencontrent, tombent amoureux, font leur vie ensemble et hop ils sont heureux à tout jamais.
Non, c'est l'histoire d'une vie réelle, avec ses chagrins et ses joies.. Ses doutes et ses certitudes. C'est la vie dans toute sa grandeur et sa beauté qui nous est racontée par la bouche d'un jeune homme exceptionnel.
Ma note: coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation  / 5


Dernière édition par LaMarquise le Ven 16 Jan 2015 - 14:54, édité 1 fois
avatar
LaMarquise
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 661
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 27
Localisation : La tête plongée dans un livre, l'esprit dans un monde lointain.
Humeur : Juvénile et coquette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Pristi le Jeu 15 Jan 2015 - 17:25

Il faut absolument que je me le procure celui-ci !
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2855
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 43
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Serendipity le Lun 30 Mar 2015 - 13:03

Que dire de plus, c’est un récit tellement intense, tellement bien écrit que j’ai vraiment eu l’impression de lire un journal intime, j’ai d’ailleurs dû faire une petite pause tellement je ressentais la souffrance de Bastien.
Après avoir perdu trop tôt l’amour et l’affection de ses parents, Bastien va très jeune, mener un combat contre lui-même. Entre son besoin d’amour, les 2000% qu’il a à donner et la peur de tous perdre, entre la mort qui s’accroche à lui ou la vie qui doit continuer malgré tout.
Bref un coup de cœur, émotions garanties. J’ai aimé tous les personnages même Bruno et je suis curieuse de savoir s’il n’y aurait pas une histoire qui lui est consacré.
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5
avatar
Serendipity
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1782
Date d'inscription : 09/01/2014
Localisation : Normandie
Humeur : Badine

http://lectures-de-serendipity.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Penny le Lun 30 Mar 2015 - 13:09

@Serendipity a écrit:Bref un coup de cœur, émotions garanties. J’ai aimé tous les personnages même Bruno et je suis curieuse de savoir s’il n’y aurait pas une histoire qui lui est consacré.
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5

Hélas non, j'attends moi aussi désespérément une histoire avec Bruno et/ou JB, mais rien n'y fait, elle ne vient pas. Continuons à espérer ensemble Serendipity.   

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Serendipity le Lun 30 Mar 2015 - 13:23

Penny_Cilline a écrit:
@Serendipity a écrit:Bref un coup de cœur, émotions garanties. J’ai aimé tous les personnages même Bruno et je suis curieuse de savoir s’il n’y aurait pas une histoire qui lui est consacré.
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5

Hélas non, j'attends moi aussi désespérément une histoire avec Bruno et/ou JB, mais rien n'y fait, elle ne vient pas. Continuons à espérer ensemble Serendipity.   
Zut!! j'avais pourtant l'impression que son histoire avec JP prenait une autre direction.
Je me joins donc à toi Penny 
avatar
Serendipity
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1782
Date d'inscription : 09/01/2014
Localisation : Normandie
Humeur : Badine

http://lectures-de-serendipity.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Isatis le Lun 30 Mar 2015 - 13:25

Ah oui Bruno... je crois que tous les lecteurs rêvent d'une suite avec lui Smile

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8718
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  arianouchka le Mar 31 Mar 2015 - 8:09

Maintenant que j'ai rejoint le club de celles qui aiment le M/M, je pense que je vais me le mettre en haut de ma PAL ce petit...
avatar
arianouchka
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1002
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 60
Localisation : Entre deux fleuves de France
Humeur : souvent très bonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Bookinette le Mer 29 Avr 2015 - 8:42

Une lecture particulièrement intense, d'autant plus que je ne m'attendais pas à ça...  titter

Un livre cru, dense, sans concessions et parfois d'une incroyable poésie....
La parcours de Bastien est particulièrement difficile et j'avoue que parfois ses choix m'ont laissée perplexe, voire carrément dérangée... Son journal n'est jamais dans la demi mesure, il est implacable avec lui-même et nous entraîne sur des chemins troublants. Je ne pense pas être particulièrement prude, mais il y a quelques passages qui m'ont vraiment déstabilisaée... mais il m'est inconcevable que ces mêmes passages n'y soient pas, ils sont tellement importants dans ce parcours chaotique, ils ont un sens dans son histoire.

J'ai beaucoup aimé le style, c'est ce qui m'a accrochée en premier, cette narration à la première personne qui nous plonge immédiatement dans l'intimité du personnage.

J'ai trouvé les personnages secondaires attachants, profonds, avec chacun son histoire et j'avoue un vrai faible pour Théo qui est particulièrement malmené dans ce récit  bulle

J'ai fermé la dernière page avec quelques passages qui résonnent en moi, certains durs et crus, d'autres tendres et poétiques... d'autres encore déchirants...

Celui-ci va me hanter longtemps... 
Spoiler:
J'avais juste suivi les élans de mon cœur, mais il n'était pas bon conseiller, mon cœur, il se perdait, s'embrouillait, cafouillait, entre amour, désir, manque et amitié, il ne différenciait rien, palpitait pour tout. Et inutile de compter sur mon cerveau, il était stupide mon cerveau en ce qui concernait les sentiments, il ne voyait rien, ne comprenait rien, il était resté figé à tout jamais dans l'habitacle déchiqueté de la voiture de mes parents, le verre brisé, le sang partout, le corps déchiqueté de ma mère, son œil vide braqué sur moi, et la main de mon père, cette main forte qui m'a éjecté par la  fenêtre ouverte, dans un dernier effort, cette main qui m'a abandonné, seul et blessé sur la pente rocheuse du ravin, pour réintégrer l'habitacle, et se poser, doucement, sur la joue ensanglantée de la passagère, juste avant que le réservoir n'explose…

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
Bookinette
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3493
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : région de Toulouse
Humeur : ♥ Reyes addict ♥♥ Scott Eastwood addict ♥

http://chezbookinette.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Attila le Ven 27 Nov 2015 - 12:35

Une claque magistrale ! 

Je dois bien admettre qu'en débutant cette lecture je ne m'attendais pas à une histoire si intense, si poignante et qu'elle me touche à ce point-là. Ce roman magnifique m'a prise au dépourvu et bouleversée au point de m'en faire pleurer (c'est si rare que ça mérite d'être souligné).

J'ai beaucoup aimé la façon dont est narrée l'histoire sous la forme d'un journal intime. Cela m'a vraiment donné l'impression d'être présente aux côtés de Bastien durant toutes ces années où il va se construire. Il est tellement attachant ce jeune homme, tellement vrai aussi et il m'a tant émue que j'aurais voulu pouvoir le serrer fort contre moi pour pouvoir le soulager et lui transmettre de ma force pour avancer. Partager avec lui tous ses moments de peine, de joie, ses espoirs, ses erreurs, c'était purement jouissif. 

Je n'ai pas pu m'empêcher de réagir à certains passages tellement ce récit est bourré d'émotions et m'a pris aux tripes. J'ai éprouvé beaucoup de peine pour
Spoiler:
Jacques qui est un personnage que j'admire pour avoir osé changer de voie et vivre pleinement cet amour.
Mais aussi pour
Spoiler:
Théo qui devra endurer un amour à sens unique durant de nombreuses années.

Je n'ai franchement pas aimé l'homme qu'est devenu Bastien dans les bras de Bruno, et ce même s'il l'a révélé à lui-même comme il le pense j'avais vraiment hâte que cette brume de mélancolie l'entourant s'estompe enfin et qu'il ouvre à nouveau les yeux sur son avenir et ses autres possibles. 

Enfin j'ai redouté la fin, retenant presque mon souffle en voyant le nombre de pages se restreindre inexorablement et la chute tant attendue se faire désirer. 

Je ressors de cette lecture totalement chamboulée et ravie. Voilà une histoire que je ne suis pas prête d'oublier moi non plus.

Mon défi lecture m'aura heureusement permis de découvrir ce titre dont j'aurais sans doute fait l'impasse encore un bon moment à cause d'une couverture que personnellement je trouve peu avenante. Je valide donc avec grand plaisir mon défi n° 16, un livre avec une couleur dans le titre.

Ma notation: 5/5 

@Pristi a écrit:
Il faut absolument que je me le procure celui-ci !

N'hésite pas fonce.  Okay
avatar
Attila
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 720
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 36
Localisation : Between Ty & Zane ♥ Tate & Logan ♥
Humeur : I cannot live without books

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Isatis le Sam 13 Jan 2018 - 13:32

Sortie prévue le 21 mars 2018 chez Milady
Collection New Adult

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8718
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Agalactiae le Sam 13 Jan 2018 - 19:40

Collection New adult ? scratch

Purée faut vraiment je le lise... depuis le temps 

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 1984
Date d'inscription : 16/12/2015
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Serendipity le Sam 13 Jan 2018 - 20:14

@Agalactiae a écrit:Purée faut vraiment je le lise... depuis le temps 
Ah oui !!! Il serait temps
avatar
Serendipity
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1782
Date d'inscription : 09/01/2014
Localisation : Normandie
Humeur : Badine

http://lectures-de-serendipity.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Isatis le Sam 13 Jan 2018 - 20:26

@Agalactiae a écrit:Collection New adult ? scratch

Je me suis fait la même remarque...c'est étrange comme collection pour ce livre et j'ai comme l'impression que la collection Slash qui regroupait les MM chez Milady a disparu... Depuis novembre aucun titre n'est sorti dans cette collection, bizarre Shocked

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8718
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Agalactiae le Sam 13 Jan 2018 - 21:47

@Isatis a écrit:
@Agalactiae a écrit:Collection New adult ? scratch

Je me suis fait la même remarque...c'est étrange comme collection pour ce livre et j'ai comme l'impression que la collection Slash qui regroupait les MM chez Milady a disparu... Depuis novembre aucun titre n'est sorti dans cette collection, bizarre Shocked

Ah oui c'est vrai ! Je crois que c'était même le 2ème tome des Magpie fin novembre  Shocked
Eh ben... 

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 1984
Date d'inscription : 16/12/2015
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Pristi le Dim 14 Jan 2018 - 16:23

Ils ont un peut-être décidé d'intégrer le MM dans leurs autres collections. Comme chez J'ai lu.
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2855
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 43
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Isatis le Mar 20 Fév 2018 - 10:21

Et voici la couv' de la réédition



_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8718
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Pristi le Mar 3 Avr 2018 - 17:23

J'ai mis du temps à lire ce roman qui était dans ma PAL depuis un moment. J'avais peur que mon petit coeur souffre et mon coeur a bien souffert avec Bastien, si fort et si fragile à la fois, mais je ne regrette absolument pas ma lecture. J'ai eu à plusieurs reprises les larmes aux yeux.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,5/5
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2855
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 43
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'une robe noire de H.V. Gavriel

Message  Agalactiae le Mar 3 Avr 2018 - 17:50

Hannnn Crying or Very sad  aller, je me motive, avril 2018, c'est bon, je vais le sortir de ma PAL !
Je l'aurai un jour, je l'aurai ! Smile

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 1984
Date d'inscription : 16/12/2015
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum