19 décembre : Un cadeau pour Kit - Une nouvelle de Nalini Singh !

Aller en bas

19 décembre : Un cadeau pour Kit - Une nouvelle de Nalini Singh !

Message  Julie-Ambre le Lun 19 Déc 2016 - 2:04



Aujourd'hui, en lien avec notre concours paranormal, nous sommes allées vous chercher une petite nouvelle écrite par une des plus grandes auteurs de romance paranormale : Nalini Singh !

Cette nouvelle est extraite de la série des Psi-Changelings. Elle se situe entre les tomes 5 et 6, et porte sur Kit (on l'adore !) et sa soeur Rina.




Bonne lecture !

(Vous trouverez le lien vers d'autres nouvelles traduites à la fin de ce post.) Wink

********************************

Un cadeau pour Kit
(A gift for Kit)

― Kit !

Kit attrapa un oreiller et le posa sur sa tête.

― Kit !

― Quoi ?

Il sentit quelqu'un bouger, puis l’oreiller lui fut arraché.

― Debout, petit frère.

Il grogna à l’intention de Rina.

― Pourquoi faut-il que tu sois du matin ?

― Pourquoi faut-il que tu sois aussi casse-pieds ?

Se perchant sur son lit, elle tendit la main et ébouriffa ses cheveux.

― Arrête ça, je suis un soldat à présent.

Mais il ne bougea pas pour autant.

Rina sourit.

― Mon petit frère, un soldat. Mon cœur en tremble encore.

― Je vais te mordre – après ma sieste. Va-t-en.

Au lieu de ça, Rina se pencha pour lui donner un baiser sur la joue.

― Non, tu m’aimes trop pour ça. Maintenant sors tes fesses de ce lit, lui dit-elle en quittant la chambre.

― Pourquoi ? Je ne suis pas de service.

Et il était assez félin pour apprécier de paresser au lit. Surtout s’il n’était que – se redressant légèrement, il se concentra sur l’horloge murale – sept heures du matin pour un samedi.

― J’ai une surprise pour toi, lança-t-elle depuis la cuisine.

La curiosité surgit. Le léopard de Kit n’était pas aussi curieux que d’autres, mais le mot « surprise » agissait comme de l’herbe à chat. Et Rina le savait parfaitement.

― C’est une troupe de danseuses nues ?

― Peut-être. Et je te fais le petit-déjeuner, alors dépêche-toi avant que ça soit froid.

Il haussa les sourcils. Rina était une dure à cuir pour le reste du monde, bien qu'elle l'ait traité comme son petit frère – et il avait toujours su qu’elle serait là pour lui, même s’il devait traverser l’enfer. Mais en dépit de ce lien, elle ne l’avait jamais couvé. Alors le petit-déjeuner était une chose rare. Assez pour qu’il soit sérieusement intrigué.

Désormais complètement réveillé, il se leva, se doucha en vitesse, puis enfila son jean et un t-shirt blanc. Passant un peigne dans ses cheveux, il décida que cela était suffisant et suivit l’odeur des pancakes chocolat-bananes.

― Alors ça... fit-il, filant vers le plat que Rina posait sur la table. Quoi que j’aie fait pour te rendre heureuse, je promets de le refaire chaque semaine.

Elle sourit. Elle avait l’air d’avoir quinze ans avec ses longs cheveux blonds noués en une queue de cheval.

― Si tu dis à qui que ce soit que j’ai été aussi gentille, je mettrais des araignées dans ton lit.

Il avala ce qu’il avait dans la bouche.

― Je n’ai pas peur des araignées.

― C’est ça, fais le gros dur.

Se glissant sur le siège à côté de lui, elle avala rapidement son petit-déjeuner.

― Tu as fini ?

Il acquiesça.

― Je vais nettoyer puisque tu as cuisiné.

― Laisse ça pour le moment.

Faisant un signe de tête vers la porte, elle se leva.

― Allons faire un tour, mon beau.

Se demandant ce qu’elle avait en tête, il laça ses chaussures et la suivit. Quand il se dirigea vers le côté conducteur de la voiture, elle roula des yeux et grimpa sur le siège passager. Il détestait être conduit, et bien que Rina soit une dominante elle-aussi, elle avait appris que cela ne valait pas la peine de se battre avec lui sur ce point.

― On va où ?

― Waterfall Alley.

Souriant à la pensée du beau sentier de forêt qu’ils avaient prénommé ainsi quand ils étaient enfants, il prit le contrôle manuel.

― Alors, fit-il en conduisant à travers le brouillard matinal, comment ça se passe avec le petit qui en pince pour toi ?

Elle grogna.

― La ferme.

― Vous feriez un mignon petit couple – bien qu’il faudra sans doute que tu lui apprennes quelques trucs.

― C’est ça, vas-y, continue.

La présence de son félin était claire à travers sa voix.

Riant, il continua de conduire à travers la magnifique vallée Yosemite, la forme des arbres s’estompant dans la brume.

― Donc, tu es toujours sous les ordres de Dorian ?

― Oui.

― Comment ça se passe ?

Il savait qu’elle avait eu des problèmes avec Barker – le gars était tombé amoureux d’elle, et Rina était bien trop forte pour accepter les ordres d’un homme qui lui aurait laissé les rênes dans un autre domaine.

Elle émit un son de satisfaction.

― Il me casse souvent les couilles.

― Hum, Rina ? Tu n’en as pas.

― Selon certains, si. Et très grosses.

Elle sourit.

― Dorian est bien. Il sait ce qu’il fait. Si je pouvais tirer comme lui…

― Tu n’en as pas la patience.

La part analytique de son cerveau connaissait les forces et faiblesses de tout le monde à DarkRiver.

― Mais tu as les facultés et l’aptitude d’être une exceptionnelle combattante de première ligne.

― C’est ce que dit Dorian.

Elle lui jeta un regard perçant.

― Tu as grandi Kit-ten. (*kitten=chaton en anglais)

Il grogna.

Souriant, elle se renversa sur son siège.

― Tu n’aurais jamais dit quelque chose comme ça il y a un an.

― Il y a un an, je pensais que j’étais le top du top.

Se garant dans l’espace dédié, il sortit et ils prirent le chemin familier.

― J’aime être ici.

Son léopard s’étira, heureux, joueur.

― Tu veux qu’on aille courir après ça ?

― Oui.

Cette fois, son sourire avait quelque chose de triste.

Il passa un bras autour d’elle.

― Eh, qu’est-ce qui se passe ?

― Pas encore.

Ils marchèrent en silence jusqu’à ce qu’ils atteignent le tronc mort qui était leur repère personnel. De là, ils pouvaient voir la vallée entière, noyée dans la brume.

― Quand tu étais petit, déclara Rina, s’asseyant à côté de lui sur le tronc, et que j’avais douze ans, Papa m’a dit quelque chose.

― Ah oui ?

La poitrine de Kit se contracta à la mémoire du visage grisonnant de son père.

― Il a dit qu’il savait qu’il y avait une chance que lui et maman ne soient pas là pour te voir devenir adulte.

Kit acquiesça. Ces derniers temps, la plupart des gens vivaient bien au-delà de cent ans, mais sa mère et celle de Rina ne les avait pas seulement eu tard dans sa vie, elle était née avec une maladie génétique que même la science du vingt-et-unième siècle ne pouvait guérir. Kit l’avait eue dans sa vie jusqu’à ses quatorze ans. Son père avait vécu encore deux années après cela, juste assez longtemps pour que Rina atteigne dix-huit ans, et pour que Lucas promette que ni Kit ni Rina ne manqueraient jamais de rien.

― Ils me manquent tellement, fit-il. J’aimerais que Papa puisse me voir, tu sais ? Il serait tellement fier que je sois devenu soldat. Et Maman, elle nous aurait gâtés comme une folle, sans se soucier de notre âge.

Rina toucha sa joue.

― Ils avaient une foi complète en toi.

Plongeant sa main dans sa poche, elle en tira une paire de plaques en argent.
Il les fixa tandis qu’elle les lui mettait entre les mains.

― J’étais censé te les remettre quand tu deviendrais soldat.

L’émotion surgit en lui lorsqu’il lut l’inscription sur la première plaque. « Nous sommes si fiers de toi, fils. Maman et Papa. » La seconde plaque était floue et il dut cligner des paupières pour pouvoir lire ce qui était écrit. Celle-ci avait son nom, son rang en tant que soldat de DarkRiver, et au dos, les noms de sa mère, de son père et de Rina. Sa main se resserra autour de la plaque.

Quand Rina se leva pour s’éloigner du tronc, il sut qu’elle voulait lui donner de l’intimité afin de pleurer, de se souvenir, de chérir ce cadeau.

― Merci, murmura-t-il aux cieux.

Une flopée de feuilles tomba sur ses épaules, comme en réponse à ce qu’il venait de dire. Souriant, il passa les plaques autour de son cou et se leva, rejoignant Rina.

― Tu es une bonne soeur, Rina.

Elle lui donna un coup de coude.

― Chut.

Riant, il leva une main.

― Je ne dirai rien. Promis.

Mais, songea-t-il, l’homme qui sera capable de gagner son cœur sauvage sera un homme plus que chanceux.

― Viens, microbe, allons courir.

Kit hésita.

― Peut-on rester en forme humaine ?

Les yeux de Rina se posèrent sur les plaques.

― Bien sûr.

Il ne pourrait pas les porter constamment – elles étaient trop précieuses pour risquer d’être perdues lorsqu'il changerait de forme. Mais aujourd’hui, il les porterait… et ressentirait l’amour de ses parents derrière chaque cliquetis du métal des plaques s'entrechoquant l’une contre l’autre.

©️Nalini Singh.
Traduction Forum BdP.
Nouvelle originale : ICI

Vous pouvez aussi retrouver d'autres nouvelles sur le forum :
- Une soirée cinéma (nouvelle sur Judd et Brenna, les héros du tome 3 des Psi-Changeling) : ICI
- Shimmer de Darynda Jones (nouvelle de Noël avec Reyes et Charley) : ICI

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice

Messages : 9956
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 décembre : Un cadeau pour Kit - Une nouvelle de Nalini Singh !

Message  Zazazoo le Lun 19 Déc 2016 - 9:32

Wahou ça m'a les larmes aux yeux dis donc !

Merci pour cette trouvaille Juju !
avatar
Zazazoo
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 11053
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 33
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 décembre : Un cadeau pour Kit - Une nouvelle de Nalini Singh !

Message  Mitsou le Lun 19 Déc 2016 - 9:58

Merci de cette traduction
Vraiment mignonne cette nouvelle
avatar
Mitsou
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2423
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 34
Localisation : 76

http://leslecturesdemitsou.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 décembre : Un cadeau pour Kit - Une nouvelle de Nalini Singh !

Message  Agalactiae le Lun 19 Déc 2016 - 20:34

C'était vraiment sympa à lire, merci Wink
En fait, ça m'a donné envie de reprendre la série
avatar
Agalactiae
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1696
Date d'inscription : 16/12/2015
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum