L'héritage des Rois-Passeurs de Manon Fargetton

Aller en bas

L'héritage des Rois-Passeurs de Manon Fargetton

Message  serial reader le Mar 26 Juil 2016 - 19:16

L'héritage des Rois-Passeurs
de Manon Fargetton





Résumé : Ombre, univers peuplé de magie, et Rive, le monde tel qu’on le connaît, sont les deux reflets déformés d’une même réalité.
Énora est unique : elle peut traverser d’un monde à l’autre. Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins masqués, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l’atteindre. Au royaume d’Ombre, sur la terre de ses ancêtres. Là-bas, Ravenn, une princesse rebelle, fait son retour après neuf ans d’exil passés à chasser les dragons du grand sud. Sa mère, la reine, est mourante. Ravenn veut s’emparer de ce qui lui revient de droit : le trône d’Ombre. Et elle n’est pas la bienvenue.
Deux mondes imbriqués. Deux femmes fortes, éprouvées par la vie. Deux destins liés qui bouleverseront la tortueuse histoire du royaume d’Ombre...


L'Héritage des Rois Passeurs est lauréat du Prix des Imaginales 2016.

Paru le 17 avril 2015 aux Editions Bragelonne


Mon avis

Une fois le livre refermé, l’impression que j’en retire est mitigée. Dire que je n’ai pas aimé ne serait pas juste. J’avoue que j’en ai même beaucoup apprécié la lecture. Le style simple et fluide de l’auteur teinté de poésie contribue pour une large part à l’atmosphère quasi envoûtante du roman. Une fois dedans, difficile de le lâcher, dur d’abandonner les héros, impossible de ne pas tourner la page suivante, de s’arrêter à la fin du chapitre. C’est un peu comme lorsqu’on veut s’arrêter de fumer et qu’on se dit « allez, encore une...la dernière ! ». Alors, non, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé L’héritage des Rois-Passeurs. Malgré tout, il me laisse non pas un goût d’inachevé car sa fin logique et ouverte ne me permet pas de dire cela mais la désagréable impression que l’auteur s’est laissée dépasser par ses personnages et l’intrigue. Comme si les différents héros avaient soudainement pris le pouvoir et que l’auteur s’était contentée de les suivre, perdant en route toute maîtrise sur eux.

D’ailleurs, plus que d’une intrigue, il serait plus juste de parler de fils narratifs que l’on suit au gré des pérégrinations des uns et des autres. Mais à la fin au lieu d’une tapisserie où chaque fil trouverait sa place, c’est un ouvrage à l’allure inachevée, où certains fils s’arrêtent en plein milieu de la trame, restent en l’air alors que d’autres sont tranchés nets avant d’avoir rejoint la trame générale. Des personnages apparaissent , donnent l’impression qu’ils vont être importants dans la narration pour disparaître tout aussi vite, telle une étoile filante. Je pense que c’est cela qui au final m’a le plus dérangée, cette impression ni d’à peu près ni d’inachevé mais ce flou permanent, non dans le déroulement de l’intrigue mais dans le devenir des personnages. De plus, un retournement de situation à la fin du roman m’est apparu franchement tiré par les cheveux, un deus ex machina bien pratique qui permettait d’adoucir un final qui s’annonçait des plus tragiques. Les dernières lignes du roman ne laissent entrevoir aucune suite et cependant je suis restée sur ma faim. Si la succession de la reine défunte est réglée, le devenir des personnages reste en devenir, en attente, comme le lecteur. Manon Fargetton annonce la sortie d’un nouveau roman dans cet univers mais « qui ne sera pas une suite ». J’espère malgré tout que les questions restées sans réponse en trouveront une.

Mais que tout ceci ne vous empêche de lire L’héritage des Rois-Passeurs, ce roman et cet auteur méritent vraiment d’être découverts.


Ma notation : coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,5
avatar
serial reader
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 542
Date d'inscription : 19/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum