Souvenirs d'amour de Danielle Steel

Aller en bas

Souvenirs d'amour de Danielle Steel

Message  mabi le Mer 26 Oct 2016 - 14:58

Souvenirs d'amour
de Danielle Steel
Présentation :
1945. Rome. Ville éternelle occupée par les GI's. Séréna di San Tibaldo a tout perdu : famille, amis, fortune. Cendrillon des temps modernes, la jeune princesse fait briller les parquets du palais familial réquisitionné par l'armée américaine.
Mais la guerre, qui l'a ainsi dépossédée, lui offre en retour l'amour de Brad Fullerton, un brillant officier américain qui la ramène dans son pays.
Là-bas, elle n'est qu'une épouse de guerre parmi tant d'autres, et la société bourgeoise de New York n'a que faire des titres de noblesse. Qu'importe ? Séréna aime Brad. Elle attend un enfant. elle est heureuse.
L'histoire pourrait s'arrêter là s'il s'agissait d'un conte de fées et non d'une vie. Une vie n dents de scie, qui continue de faire des cadeaux et de les reprendre, mais où l'espoir continue de briller.

Mon avis :
Comme souvent dans les livres de D Steel, on couvre une très longue période de la vie de l'héroïne. Ici, nous allons suivre Séréna puis sa fille aînée Vanessa.
Séréna, princesse italienne qui se retrouve ruinée et seule à la fin de la guerre choisit de se transformer en "bonne à tout faire" dans l'ancien palace de sa famille plutôt que de prendre un emploi plus prestigieux. Une façon de continuer à y vivre. Elle y rencontre Brad Fullerton qui tombe fou amoureux d'elle. Il devra batailler dur pour qu'elle accepte de l'épouser. Ses sombres prémonitions quant à son acceptation par la riche famille de Brad se révèles fondées. Qu'importe, ce n'est pas l'argent qui la motive, c'est l'amour. Tout pourrait être pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais, hélas, la mort subite de Brad la laisse sans le sous avec une petite fille à élever.
Elle rebondit et la vie lui sourit à nouveau. Les hauts et les bas se succèdent.
C'est là qu'on passe à l'histoire de la fille : orpheline, les oncles et tantes vont se battre pour la récupérer. C'est noir, c'est odieux jusqu'à l'embellie suivante. Mais devenue jeune femme, elle a encore des cauchemars et de sérieux blocages psychologiques...
Encore une fois ont passe du jour à la nuit la plus glauque avant de revenir à un petit matin gris...
Le parcours de la fille est redondant par rapport à celui de la mère. Il y a de longs passages lourds, des longueurs pénibles. pas vraiment de happy end.
Danielle Steel décrit la vie avec ses réussites et ses galères, ses états d'âmes avec des hauts et des bas. Ce livre est plus une tranche de vie et une étude psychologique qu'un roman rose. Déprimées s'abstenir!!!
Ma note : /5
avatar
mabi
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 7118
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 64
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum