Boulevard Des Passions, le Forum.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le double pari de Mary Balogh

3 participants

Aller en bas

Le double pari de Mary Balogh Empty Le double pari de Mary Balogh

Message  Zazazoo Mer 15 Déc 2021 - 10:21

Le double pari
de Mary Balogh


Le double pari de Mary Balogh 61athOxevDL


Résumé :

Devant les membres ahuris de son club, le duc d'Eversleigh annonce qu'il renoncera bientôt au célibat.
- Une épouse est un mal nécessaire. La première débutante venue fera l'affaire. Dans un mois, l'affaire sera bouclée.
- Un mois ? Impossible ! assurent ses amis.
- Pari tenu, réplique le duc, très sûr de lui.

Il ignore que, pour faire taire les mauvaises langues qui la traitent de garçon manqué, Mlle Henrietta Tallant a parié qu'elle décrocherait une demande en mariage dans les plus brefs délais, proposition qu'elle n'a pas du tout l'intention d'accepter. D'autant qu'elle a choisi l'inaccessible duc d'Eversleigh, ce paon vaniteux qu'elle va se faire une joie de ridiculiser...

Sortie le 2 février 2022 chez J'ai Lu
Dans la collection Regency

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 16937
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 38
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Le double pari de Mary Balogh Empty Re: Le double pari de Mary Balogh

Message  calypso Ven 15 Avr 2022 - 0:00

Comme c'est l'un des tous premiers tomes de Mary Balogh, je vais être indulgente ! 
Ce tome mérite d'être lu cependant,  brouillon certes mais on y reconnait déjà les caractères de personnages qui vont faire  le succès de l'auteur. 
Avec le Duc d'Eversleigh,  qui m'a fait grandement pensé à l'ébauche de notre fameux Duc de Bewcastle,  froid distant et pourtant terriblement généreux   
Et pour  notre Héroine,  un personnage naïf qui ne veut pas rentrer dans les clous de la noblesse ...un garçon manqué  qui bien qu'ayant vécu à la campagne baigne dans l'ignorance totale de tout ce qui se passe entre un homme et une femme !
bref ! je n'ai pas compris comment le Duc avait pu tomber amoureux de cette jeune fille  ???? surtout qu'il ne montre en rien ses sentiments ...je l'ai trouvé distant ... trop  ironique bien que bienveillant ! pas du tout l'image qu'il s'est forgé ! 
Heureusement il y a les personnages secondaires même les méchants  centrés autour de la famille, là aussi un thème récurrent chez MB ....J'ai bien aimé également la ménagerie qui entoure nos personnages .....et le côté  plein d'humour de tous ces petits caractères 
En ce qui concerne ce double pari.......eh bien, on peut dire qu'il a plutôt bien fonctionné puisque notre couple se retrouve d'une manière assez épique ce qui a rendu l'histoire plus attrayante qu'elle n'a commencé !

Je vais continuer  à lire les nouvelles parutions chez Regency  de MB  étant  trop fan de l'auteur  pour m'arrêter après celui ci !
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation/5
calypso
calypso
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3200
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 52
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le double pari de Mary Balogh Empty Re: Le double pari de Mary Balogh

Message  everalice Dim 26 Juin 2022 - 17:33

Comme le dit si bien Calypso, qui est aussi gaga que moi de Mary Balogh, on ne peut lire ce roman qu'avec une certaine affection, sachant qu'il doit s'agir de son second roman (il date de 1985). Ici, il est émouvant de découvrir les prémices de l'écrivaine qu'elle est devenue au fil des années pour qui l'admire. Je me demande d'ailleurs si, un jour, quelqu'un tirera de son oeuvre imposante une étude tant il y aurait matière, toute proportion gardée, bien sûr, car on est bien dans de la lecture de loisir, mais avec une once de pincée de littérature quand même !
Ici, donc, oui, on a un de ses premiers ducs, déjà fort bien esquissé, avec LE monocle et la parole douce et languide ! Un prototype qui arrivera à la perfection ultime en la personne du duc de Bewcastle, bien sûr, ou, un autre duc, qui s'impose à armes égales dans mon esprit, le duc de Tresham dans le magistral More than a Mistress (mais qu'attend J'Ai Lu pour traduire cette merveille?). Alors, certes, le duc n'est pas parfaitement "contourné" encore, bien qu'il transpire déjà de qualités et d'attributs très baloghiens : les dentelles nonchalantes sur les poignets, l'élégance discrète doublée d'une présence virile feutrée, l'ironie doucereuse et tranchante, et surtout, la passion inaltérable pour sa duchesse couplée à une insondable bienveillance.
Face à lui, on a Henry, un peu sauvageonne sur les bords, mais une sauvageonne à la mode régence de bonne compagnie. Elle est loin de tirer le diable par la queue ! C'est une jeune fille de son temps et de qualité, qui manie la gaiété et la libre parole, sans forfanterie ni hypocrisie, un peu rayon de soleil et feu-follet. L'histoire du pari semble bien accessoire dès lors que ces deux-là se rencontrent. Les sentiments prennent vie doucement, aves élégance toujours. 
Henry est une jeune femme candide, un rien naïve, mais elle ne manque pas de caractère. J'ai regretté que Mary Balogh ne l'étoffe pas davantage, tant elle vit une vie somme toute assez superficielle, juste occupée de boutiques et d'événements mondains. Jamais on ne la voit s'intéresser à quelque chose d'un peu constructif, à part à son cheval... Du coup, je me suis ausi demandé ce qu'un homme tel que le duc pouvait bien lui trouver, à part sa fraîcheur. 
Autour d'eux gravite tout un panel de personnages secondaires, famille, employés, amis, et animaux. Cela rend le récit très vivant et très attachant. Il est vrai que Mary Balogh adore peupler ses univers d'une multitude de personnages, je dirais même que cela ne s'arrange pas avec les années ! 
Un humour léger, une élégance de ton, une sensualité douce, on retrouve aussi ces trois éléments de style particuliers à MB. Personnellement, j'adore sa façon d'écrire. Comme les développements psychologiques qu'elle affectionne particulièrement ne sont pas encore d'actualité, le tout se lit vite, sans rupture, comme une pièce de théâtre un peu vaudevilesque et un rien fouillis. Mais si vous êtes curieuse et si vous avez envie d'un divertissement de qualité sans prise de tête, ce titre remplira son office !
coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation , 5 / 5

Le double pari de Mary Balogh Cartou10
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 5089
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 52
Localisation : Rennes
Humeur : L'automne est là.

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

calypso aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum