The endgame de Riley Hart

2 participants

Aller en bas

The endgame de Riley Hart Empty The endgame de Riley Hart

Message  Zazazoo Sam 5 Juin 2021 - 16:59

The endgame
de Riley Hart


The endgame de Riley Hart 57481725._SY475_

Résumé : (Traduction forum BdP)

Weston
Quand je suis parti de chez moi, j'ai juré que je ne me cacherais plus jamais. De la fac jusqu'à mon cursus en droit jusqu'au Sénat en tant qu'élu de Californie, j'ai tout fait en tant qu'homme ouvertement gay. Alors, quand je suis à Washington D.C et que je vois un bel homme dans le bar d'un hôtel, je n'hésite pas à le draguer ... juste avant qu'il ne prenne la fuite, laissant derrière lui ses lunettes de soleil, comme s'il était ma version toute personnelle de Cendrillon.

Anson
J'ai toujours su que j'étais gay, mais je n'ai jamais fait comme si c'était le cas. Prétendre être hétéro n'est pas facile, mais cela veut dire que je peux continuer à jouer au football américain. Personne n'a jamais deviné mon secret, jusqu'à cet homme magnifique dans un bar à Washington D.C. Au moins il ne sait pas qui je suis, le meilleur tight end de la NFL, jouant pour les Atlanta Lightning. Cependant, mon identité ne restera pas longtemps secrète pour lui.

Entre textos et coups de fil tard dans la nuit, nous apprenons à nous découvrir. West est la seule personne à connaître toutes mes facettes, tout comme je connais les siennes. Lorsqu'il me demande de lui accorder une nuit pour me montrer ce que c'est que d'être avec un homme, je ne peux pas refuser. Mais une seule fois ne suffit pas, et nous ne cessons de nous cacher et de nous voir entre deux portes, de brèves rencontres à chaque fois, en Californie, en Géorgie, à Washington. Des moments emplis de gestes passionnés et de vérités murmurées.

Je n'ai jamais pensé qu'un jour je connaîtrais l'amour. West n'avait jamais pensé qu'il en voudrait. Désormais, nous sommes tout l'un pour l'autre, mais il lui reste encore du temps avant la fin de son mandat. J'ai des obligations liées à mon contrat et je suis dans le placard. Nous ne vivons même pas dans le même état. Le sort n'est pas en notre faveur, mais s'il y a bien une chose que je sais faire, c'est comment gagner. Il est le but ultime dans le challenge le plus important de la vie, celui sur lequel je mise tout pour mon bonheur futur.

Sortie VO en autoédition le 20 avril 2021

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 15669
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 37
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

The endgame de Riley Hart Empty Re: The endgame de Riley Hart

Message  Zazazoo Sam 5 Juin 2021 - 17:03

Ce livre-là, je ne l'aurais jamais lu si je n'avais pas lu l'avis d'Isa, car jusque là, je n'ai pas aimé les livres de Riley Hart, et je n'ai pas non plus apprécié sa plume plus que ça. Mais grâce à elle, j'ai donné une chance à ce livre, et au final, c'est moi qui ait eu de la chance car j'ai a-do-ré ce livre !  The endgame de Riley Hart 981263093

C'est bien simple, j'ai tout aimé dans ce roman, j'ai vécu des émotions et des sensations fortes, j'ai eu le ventre et la gorge nouée dans certaines situations, mon cœur a battu plus vite et plus fort dans d'autres, j'ai ri, j'ai poussé des soupirs rêveurs et j'ai swooné à mort, j'ai mis des dizaines de marque-pages au cours de ma lecture, ce qui est un signe qui ne trompe pas. Bref, une lecture intense, belle, et marquante.

Ce livre, c'est l'histoire des opposés qui se rencontrent. À ma gauche, Weston (West), sénateur démocrate de Californie, ouvertement gay, dont la réputation de playboy/sale gosse n'est plus à faire. À ma droite, Anson, tight end pour les Atlanta Lightning, club de foot américain de la NFL, dans le déni le plus profond de son homosexualité, perpétuellement terrorisé à l'idée que son secret soit découvert.
Ils se rencontrent par hasard, puis c'est à la faveur d'une paire de lunettes oubliée qu'ils vont renouer contact, même si les débuts seront plus que méfiants du côté d'Anson.

J'ai franchement adoré le début de leur histoire, avec tous ces échanges, ces conversations au cours desquelles ils se découvrent et s'apprivoisent. Avec eux c'est un pas en avant, trois pas en arrière, du fait de la peur panique d'Anson. Ce mec crève de peur à l'idée d'être démasqué, et de ne plus pouvoir exercer son métier et sa passion comme il l'entend. Il dit n'avoir aucune identité en dehors de celle de joueur, alors forcément, devenir LE joueur gay de la NFL, c'est tout sauf ce qu'il veut. Il crève de peur, mais en même temps, il crève de solitude, il a un besoin criant d'amour, de contact humain (du moins avec un homme), et de pouvoir enfin se sentir suffisamment en sécurité pour s'autoriser à laisser libre cours à ces désirs qu'il a enfoui et camouflé si profondément. West saura faire preuve d'une patience , d'une gentillesse et d'une douceur infinie pour l'accompagner dans chacune de ces étapes d'acceptation de soi.

Si au début du roman, West est un mec arrogant, au charme tapageur et au verbe facile, plus on avance dans le livre, et plus il montre un autre visage et nous laisse voir qui il est derrière cette façade provocatrice, car oui, tout cela n'est bien qu'une façade. Si on s'intéresse un peu à la politique américaine, on comprend d'autant mieux ce qu'il a vécu en tant que fils d'un sénateur républicain de Caroline du Nord ...

J'ai adoré et savouré chacune des pages de ce livre, et pour moi qui raffole de ces romans où des hommes découvrent découvrent de nouveaux plaisirs en découvrant le sexe entre mecs, je dois dire que j'ai été particulièrement gâtée avec ce couple. Les scènes érotiques sont belles et sexy, avec cette petite pointe d'émotions qui fait toute la différence.

Je pense que je pourrais encore blablater pendant des plombes tant j'ai adoré ce livre, qui m'a, soit dit en passant, collé un sacré book hangover. Je l'ai déjà dit, mais j'ai vraiment TOUT aimé dans ce livre, le rythme du slow burn convient évidemment parfaitement au roman, et si certaines ont pu reprocher une accélération trop brutale dans la dernière partie, moi j'ai trouvé que cela faisait parfaitement sens. Mention spéciale à l'entourage proche des deux héros, que ce soit le meilleur ami de West ou le frère d'Anson, ils sont parfaits, à l'écoute, ils aiment fort leur ami/frère et sont toujours là pour eux. Et contrairement à ce que je craignais, non seulement avec cette autrice, mais avec ce trope du sportif de NFL dans le placard, il n'y a AUCUN drama, aucun rebondissement gratuit et facile, et ça, ça arrive tellement peu souvent que ça mérite largement d'être dit !

West & Anson forment un couple magnifique, je les ai vraiment aimé très fort tous les deux, et je suis tombée un peu amoureuse d'eux et de leur couple. Rien que de repenser à eux, je suis toute énamourée et émue ...  Un vrai coup de coeur donc !!


The endgame de Riley Hart 2419024557

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 15669
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 37
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

The endgame de Riley Hart Empty Re: The endgame de Riley Hart

Message  Agalactiae Sam 5 Juin 2021 - 18:51

Voilà un petit moment que je n'avais pas lu de roman de Riley Hart ! Ce petit étant bien noté et se passant dans le milieu sportif me tentait pas mal !

On peut dire que j'ai dévoré ce roman en un rien de temps. C'est l'histoire de la rencontre entre Anson, un joueur de football professionnel, gay et dans le placard et de Weston, sénateur d'une dizaine d'années de plus que Anson, gay et qui ne s'en cache pas. Les deux hommes se rencontrent dans un bar, Weston aborde Anson. Entre les deux, le courant passe, peut-être même trop bien pour Anson et les deux hommes vont être amenés à se revoir.

L'histoire est du déjà vu. Dans le milieu sportif en romance M/M et surtout lorsque cela concerne le coming out et ce que cela implique, on peut dire que j'ai pu lire un certain nombre de romans. C'est quelque chose qui me botte, donc en général je passe un bon moment de lecture mais ici, je dois dire que ce livre a un petit quelque chose en plus, qui fait que ce roman sort du lot. Je pense dire sans me tromper qu'il est un de mes préférés dans ce thème bien précis.

Nous avons droit à des personnages bien travaillés. L'alchimie entre les deux hommes est évidente dès le départ. On assiste alors à une tension qui monte crescendo... et cerise sur le gâteau, ce roman a un petit côté slow burn délicieux car les deux hommes succombent progressivement à leurs désirs.
Le personnage de Anson est bien traité. C'est un homme qui se sait homosexuel mais n'a jamais eu d'expérience avec un homme. Weston va lui donner envie d'aller plus loin. J'ai aimé la façon dont l'auteur a amené les interrogations et angoisses de Anson. Rien n'est simple, il y a trop d'enjeux autour de lui. Sa peur de décevoir son entourage, sa famille, coéquipiers et amis est réelle.
C'était beau de voir la place que va prendre Weston petit à petit dans la vie, dans le cœur de Anson. Une place qui va lui donner envie de se dépasser, par amour mais aussi par fierté pour lui.

Weston est un personnage bien différent. Sous son humour, sa légèreté et sa faculté de prendre beaucoup de choses sous le ton de la rigolade se cachent des insécurités certaines. Lui qui ne jurait que par les coups d'un soir va être déstabilisé par le beau sportif. J'ai adoré la façon dont Anson va percevoir ses failles, les pointer presque du doigt.

La romance entre les deux personnages est délicieuse. On assiste petit à petit à l'évolution des sentiments de ce couple si adorable, touchant et l'auteur les a parfaitement retranscrits ! Anson et Weston sont deux belles personnes, sensibles, et si amoureux l'un de l'autre. L'auteur nous offre de si beaux moments, de si belles interactions entre eux !
Il ne faut pas oublier aussi tous les personnages secondaires... Mention spéciale pour la famille de Anson, son frère et sa maman. Anson a une relation si particulière avec son frère, ce dernier m'a beaucoup touchée !

J'aurais peut-être des choses à redire sur la fin. Il est vrai que j'ai trouvé que tout allait vite, peut-être trop facilement. Mais en fin de compte, ce n'était pas le but du roman, le thème principal étant vraiment l'évolution de Anson, sa confiance en lui-même, en son amour pour Weston, et face à son homosexualité.

The endgame est définitivement un livre que je pourrais relire et que je relirai je pense ! C'est un roman léger, feel-good, sexy mais qui aborde tout de même des sujets sensibles et profonds. Et puis, il faut dire que je suis tombée un peu amoureuse de ces deux hommes ^^


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation , 5 / 5

_________________
The endgame de Riley Hart Sans_t11
Agalactiae
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 3992
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum