La saga des Westcott - Tome 3 : Celui qui m'épousera de Mary Balogh

Aller en bas

La saga des Westcott - Tome 3 : Celui qui m'épousera de Mary Balogh Empty La saga des Westcott - Tome 3 : Celui qui m'épousera de Mary Balogh

Message  Zazazoo le Sam 20 Juil 2019 - 18:09

La saga des Westcott
Tome 3 : Celui qui m'épousera
de Mary Balogh


La saga des Westcott - Tome 3 : Celui qui m'épousera de Mary Balogh 61it6n11

Résumé :

Alexander Wescott, qui vient d'hériter d'un titre et d'une propriété dont il ne veut pas, accepte d'épouser Wren Heyden, une riche héritière à la recherche d'un mari. Traumatisée par une tache de naissance sur son visage, elle vit en recluse et sort voilée. Alexander, qui recherche l'amitié à défaut de l'amour, se trouve pris au piège lorsqu'il soulève son voile.

Sortie le 4 septembre 2019 chez J'ai Lu Pour Elle
Dans la collection Aventures & Passions

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 13798
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 36
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

La saga des Westcott - Tome 3 : Celui qui m'épousera de Mary Balogh Empty 3/5 Un bon livre, mais pas un grand Mary Balogh

Message  Misty le Mar 10 Sep 2019 - 15:17

Troisième opus de la saga des Wescott. 
J'avais commencé le premier que j'avais trouvé prometteur mais qui m'a vite agacé et j'ai donc abandonné la lecture. 
Je n'ai pas lu le second dont le personnage féminin ne m'inspirait vraiment pas (j'ai un peu de mal avec les pestes) 

Résumé de celui-ci m'a bien plu. 
Et cela commence sur les chapeaux de roues : Wern, jeune femme de presque 30 ans invite son voisin, tout nouveau comte en difficulté financière, à prendre le thé et lui propose sa fortune en échange du mariage. 
Alexander Wescott, très déstabilisé par cette demande aussi inattendue qu'inappropriée, ne refuse pas, mais demande à mieux connaitre la jeune femme avant d'accepter. 

Ce n'est pas sans mal que Wern va se plier aux exigences d'Alexander qui souhaite que sa potentielle future épouse endosse le rôle d'une comtesse. En effet Wern vit en quasi ermite et ne sort jamais sans son voile pour cacher la tâche de naissance qui lui couvre une importante partie du visage. 

Cette vie de recluse l'a rendue associale et étrangère aux échanges sociaux, si bien qu'elle n'a aucun tact et peu paraître extrêmement antipathique aux yeux d'Alexander ainsi qu'aux personnages qu'elle va rencontrer dans la première partie du livre. 

Mary Balogh est fidèle à elle même en mettant en scène des personnage blessés dans leur chaire comme dans leur être. Wern a eu une enfance compliquée et a décidé de vivre en recluse pour échapper au regard des autres. Alexander lui a du endosser un titre qui ne lui été pas dévolu alors qu'il venait tout juste de remettre à flot la fortune familiale et doit tout recommencer en se faisant un mariage d'argent, ce qui lui répugne. 

J'ai aimé la première partie de l'histoire qui se passait à la campagne, mais beaucoup moins la seconde à Londres. En effet j'ai trouvé que dans cette seconde moitié les changements de Wern étaient trop brutaux. Chaque nouveau pas vers l'acceptation d'elle même se fait avec la bienveillance de ceux qui l'entours et sans le moindre heurt. Tous ceux qu'elle rencontre posent un regard bienveillant sur elle malgré sa disgrâce physique et son extraction roturière (fortune commerciale). Les femmes deviennent immédiatement ses meilleurs amies, les hommes sont tous charmant. 

Mary Balogh m'avait habituée à plus de nuances et à une vision un peu moins manichéenne. 

De plus j'ai trouvé qu'il y avait des maladresses d'écriture. Beaucoup de répétition de fait. Ainsi les "malheurs" de la famille Wescott sont racontés plusieurs fois, tout comme est constamment rappelé le fait que Wern est une femme d'affaire accomplie. 
J'avais noté la même chose dans le premier opus ou l'auteur nous rappelé constamment qu'Avery n'était pas lié au Wescott par le sang mais par alliance, comme pour bien signaler à la lectrice que l'histoire n'aboutira pas à un mariage co-sanguin.

Bref, pas un grand Mary Balogh, mais un roman intéressant que j'ai tout de même pris du plaisir à lire.
Misty
Misty
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 86
Date d'inscription : 01/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum