Un bonheur imparfait de Colleen Hoover

Aller en bas

Un bonheur imparfait de Colleen Hoover Empty Un bonheur imparfait de Colleen Hoover

Message  Zazazoo le Mer 27 Déc 2017 - 20:33

Un bonheur imparfait
de Colleen Hoover

Titre VO : All your perfects

Un bonheur imparfait de Colleen Hoover 41ua2q11


Spoiler:
Un bonheur imparfait de Colleen Hoover All-your-perfects-9781501171598_hr

Résumé : (Traduction forum BdP)

L'auteur numéro un dans la liste des bestsellers du New York Times, auteur de Jamais plus, et dont l'écriture est "bouleversante d'émotions et complètement originale" (Sarah Shepard, auteur de la série de romans Pretty little liars), délivre un tour de force avec ce roman au sujet d'un mariage difficile, et de cette promesse oubliée qui pourrait bien le sauver.

L'amour parfait de Quinn et Graham est menacé par leur mariage imparfait. Les souvenirs, les erreurs et les secrets qu'ils ont accumulés au fil des années sont finalement en train de les anéantir. La seule chose qui pourrait les sauver pourrait également être ce qui pousserait précisément leur mariage au point de non-retour.

All your perfects est un roman profond sur un couple abîmé dont le futur éventuel repose sur des promesses faites  par le passé. C'est un page-turner bouleversant qui pose la question suivante : est-ce qu'un amour éclatant aux débuts parfaits peut survivre à une vie entière passée entre deux personnes imparfaites ?

Sortie VO le 17 juillet 2018 chez Atria Books
Sortie VF le 10 octobre 2019 chez Hugo Roman


Dernière édition par Zazazoo le Dim 10 Nov 2019 - 13:06, édité 1 fois

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 13039
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 35
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Un bonheur imparfait de Colleen Hoover Empty Re: Un bonheur imparfait de Colleen Hoover

Message  Zazazoo le Jeu 25 Jan 2018 - 18:28

Ajout de la couv ! Un bonheur imparfait de Colleen Hoover 3343367894

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 13039
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 35
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Un bonheur imparfait de Colleen Hoover Empty Re: Un bonheur imparfait de Colleen Hoover

Message  Agalactiae le Sam 21 Juil 2018 - 14:46

J'attendais cette sortie avec impatience, donc aussitôt reçu, aussitôt lu ^^
Ce livre m'intriguait beaucoup, je me souvenais que très vaguement du thème et en lisant le premier chapitre, j'ai été très surprise !

Il est très difficile de parler de cette histoire sans en dévoiler de trop. Donc si vous êtes comme moi et préférez démarrer un livre de Colleen Hoover sans rien savoir, je vous déconseille fortement de lire des avis. Je ne spoile jamais, je reste toujours assez vague, donc je vais faire de mon mieux. Et pour bien faire, je vais insérer toute une partie spoiler dans laquelle je dévoile un peu plus de choses à la fin.

C'est l'histoire de Quinn et de Graham. Ils s'aiment depuis le premier jour. Après sept ans de mariage, ils s'aiment toujours. Seulement ils se sont éloignés l'un de l'autre, si bien qu'ils ne savent plus comment s'aimer.
Collen Hoover va alterner des moments passés et présents. Nous allons assister à leur rencontre et coup de foudre, nous voyons ce qui les a rapproché mais nous assistons ensemble à leur éloignement dans les moments présents. Nous allons comprendre pourquoi, pourquoi ils se sont aimés et pourquoi ils se sont éloignés.

Ce livre est étrange. Pour la simple et bonne raison que j'ai eu du mal au début. Du mal à m'attacher aux personnages. J'aimais les moments du passé, c'est mignon, on voit qu'ils ont eu un réel coup de foudre l'un pour l'autre, et j'avais hâte de poursuivre à chacun de ces moments-là.
J'avais du mal à reprendre les moments actuels, dans lesquels ils ne sont plus proches, ces passages me minait le moral. Mais le truc, c'est que plus j'avançais et plus je voulais savoir, plus je voulais lire ces moments présents. Si bien que j'ai dévoré ce livre en une petite soirée !

J'ai bien aimé les personnages. Quinn est une femme attachante, mais j'ai eu du mal avec elle. Je comprenais sa souffrance mais d'un autre côté, je lui en « voulais » de faire subir ça à son couple, à Graham.
Je me suis attaché à Graham dès le début. C'est quelqu'un de très surprenant, de très jovial ! J'aime sa façon de penser, son interprétation des choses de la vie et de la vie en général.
Graham et Quinn ne sont pas parfaits mais c'est aussi ça qui les rend humains et réels. L'un comme l'autre m'ont fait sourire mais aussi déçue dans cette histoire.
J'ai été déçue par eux, tantôt Quinn, tantôt Graham. J'étais attachée à Graham dès le départ donc forcément, certains de ses comportements m'ont plus agacée, m'ont fait plus de mal.
J'avoue que mon cœur s'est serré à un certain passage et c'est là que j'ai compris que j'avais fini par finalement m'attacher à ces personnages et que leur histoire me touchait vraiment. Mais s'ils m'ont déçus, ils m'ont aussi fait sourire ! Les Graham et Quinn plus jeunes étaient là pour nous permettre de mieux les comprendre, j'avais envie que leurs jeunes versions les sauvent, presque comme si vous avions 4 personnages à la place de 2.
Colleen Hoover ne met pas le doigt sur le mal ou le bien. Il faut être deux pour former un couple. Je ne pardonne pas forcément tout aux personnages ou ne cautionne pas pour autant leurs comportements, mais c'est la vie... Tout n'y est pas tout blanc ni tout noir, il y a des nuances de gris.

Depuis It ends with us, je trouve que l'auteure ose plus, elle ose écrire sur de nouvelles choses. Ce livre fait très mature, nous assistons bien à un couple en souffrance, qui tente de remonter la pente... Le tout est de savoir comment ils peuvent surmonter et s'ils vont y arriver.
Sa plume est toujours aussi jolie bien sûr. Et j'avoue avoir versé ma petite larme à un moment, je ne dirai pas lequel ! Juste que ces passages furent mes préférés et que je les ai relus une deuxième fois ^^

Afin de ne pas trop en dire sur le livre, je vais mettre sous spoiler toute une partie dont je désire tout de même parler et sur laquelle je veux donner mon ressenti. Je ne dévoile pas de gros rebondissements mais je vous déconseille de lire la suite si vous ne voulez rien savoir de ce qui a déchiré le couple, et sur d'autres choses ^^
Spoiler:

L'auteure aborde aussi d'un autre thème que je n'avais encore jamais lu : celui de l'infertilité et de tout ce que cela peut engendrer (fausse couche, douleur, deuil, dépression...).
Nous comprenons rapidement que c'est le désir d'enfant, cet acharnement, qui a éloigné Graham de Quinn. J'ai aimé cette façon qu'a eu Colleen Hoover d'aborder tout ça. La relation sexuelle en elle-même qui ne représentait que la possibilité d'une reproduction mais par-dessus tout la déception qui s'en suivait à chaque fois. Ce corps que Quinn ne supportait presque plus, elle ne supportait plus d'être touchée par son mari. Ce manque cruel de communication entre les deux personnages.
Quinn qui voulait être mère mais offrir à Graham de pouvoir être père. L'un comme l'autre vont s'engouffrer dans cette boucle sans fin, sans communication.
L'auteur met l'accent aussi sur l'impact des médias, des réseaux sociaux. C'est quelque chose de très pertinent car tout autour de nous, on nous assomme d'articles sur la conception etc. Je ne critique pas bien sûr, mais on comprend l'impact que cela peu avoir sur une femme qui ne peut avoir d'enfant.
L'impact de l'entourage aussi, de simples réflexions peuvent avoir des proportions énormes.
Comme à chaque fois, les alternances passé-présent apporte beaucoup de dynamisme à l'histoire. Nous retrouvons des petites choses du passé dans le présent, mais c'est ce genre de petits détails qui redonne le sourire ! Dont un certain objet dont on comprend l'utilité bien tardivement.
Mais aussi par exemple cette manie de Graham à demander les rêves de Quinn, sa toute dernière demande m'a réchauffé le cœur. Sans parler de certaines déclarations finales, qui m'apportaient ces sensations de joie, mais également de peine, ces sensations dans nos moments de lectures où on a l'impression de s'enfoncer, où on ne sait pas comment on va en ressortir et leur finalité...
J'ai aimé la manière de finir de Colleen Hoover, car même si on a l'impression que cela se résout d'un coup de baguette magique, on comprend dans la suite que cela n'est pas le cas...


Ce fut une très bonne lecture donc. Comme je l'ai dit, j'ai aimé le fait que l'auteure aborde des thèmes par forcément traités en romance, et la manière dont elle l'a fait. J'aurais aimé être moins détachée des personnages, avoir plus d'empathie pour eux, surtout au début, mais ça reste uniquement mon ressenti. Mon attachement pour eux est arrivé tardivement, je pense que ce livre mériterait une seconde lecture de ma part du coup !
Il y a de très bonnes choses dans cette histoire, des choses belles mais aussi tristes.
J'ai eu du mal à noter ce livre. Mais je me rends compte en écrivant ce long avis que ce livre a eu plus d'impact sur moi que je ne le pensais... Peut-être que je surnote, peut-être pas, mais au final ce n'est pas très important...  Wink


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation , 8 / 5

_________________
Un bonheur imparfait de Colleen Hoover Signat10
Agalactiae
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2901
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Un bonheur imparfait de Colleen Hoover Empty Re: Un bonheur imparfait de Colleen Hoover

Message  Serendipity le Dim 28 Oct 2018 - 20:56

Colleen Hoover m’a une fois de plus embarquée dans une histoire émouvante, avec un sujet sensible et complexe qui m’a bouleversée. 
Les chapitres alternent entre le passé et le présent dans une ambiance totalement différente, l’une plutôt cosy mais l’autre empreinte de tristesse qui m’a d’ailleurs tiré quelques larmes.
Quinn et Graham se rencontrent de façon assez singulière. Quelques mois plus tard Ils se retrouvent par hasard, et l’alchimie refait surface. Ils vont apprendre à se connaitre, leur connexion est telle qu’ils vont vite devenir inséparables, rien ni personne ne pourra troubler ce bonheur.
7 ans plus tard, on retrouve ce même couple qui ne sait plus communiquer ! Des sujets sont devenus tabous, des situations incommodantes. 
Par peur de faire souffrir l’autre, ils se sont chacun retranchés dans le mécanisme de l’évitement, alimenté par la culpabilité de ne plus correspondre aux attentes de l’autre, de n’en donner qu’une faible illusion, cela ne les mène qu’à s’éloigner davantage et à souffrir chacun de leur côté.
Alors faut-il continuer cette mascarade et espérer de façon devenue obsessionnelle une issue heureuse ? parce que si l’espoir fait vivre il peut aussi conduire à l’échec. 
Ou bien faut-il abandonner, sacrifier un amour toujours présent bien que mis à mal, pour laisser à l’autre une chance de refaire sa vie et être heureux ?
Et puis il y a cette petite boite en bois verrouillée, ce petit fil conducteur qui recèle peut-être la solution !

J’ai adoré cette histoire, j’ai adoré les personnages. Tous leurs questionnements, leurs contradictions, leurs non-dits reflètent bien "le malaise", sans parler de l’entourage qui sans le vouloir en rajoute une couche. 
Je comprends tout à fait le comportement de Graham et de Quinn, parce que s’il est question d’une crise dans le couple, c’est à mon avis, aussi et avant tout une épreuve personnelle. C’est revoir une vie que l’on s’est construit individuellement avec ses propres rêves d’ado puis de jeune adulte, avant même de savoir avec qui on allait les partager. C’est faire le deuil d’une partie de soi en tant qu’adulte, comment ne pas perdre confiance en soi, comment se confier à l’autre dans ces conditions.
Alors, consciemment ou pas, un électrochoc est nécessaire pour briser ce cercle sans fin, ça passe ou ça casse! 
Bref vaste sujet qui m’amène au dénouement, je l’ai trouvé un peu rapide et je doute, vu la complexité, que cela se puisse se passer aussi simplement mais j’ai aimé l’épilogue, ce n’est forcément celui que l’on pourrait espérer mais ce n’est pas non plus un échec.
Coup de coeur
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation 
Cette histoire a bien une fin et pourtant…  
Quinn et sa sœur ont une conversation anodine sur les prénoms bizarres en faisant référence à une certaine Seven Marie qui se fait appeler Six.
Tout de suite j’ai pensé à la meilleure amie de Sky dans Hopeless. Après mettre jeter sur le point de vue de Holder j’ai enchainé Finding Cinderella, l’histoire de la fameuse Six. Il se pourrait bien qu'elle ait rencontré les personnages d'All your perfects!
Rien n’y est affirmé mais ça ne pas être une coïncidence.
Alors pour celles qui ne l'ont pas encore lu, attendez de lire celui-ci, l'histoire n'en sera que meilleure Wink
Alors encore bravo à Colleen Hoover qui arrive à remettre en cause la fin de cette histoire avec une autre écrite au moins 4 ans auparavant.
Serendipity
Serendipity
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1914
Date d'inscription : 09/01/2014
Localisation : Normandie
Humeur : Badine

Revenir en haut Aller en bas

Un bonheur imparfait de Colleen Hoover Empty Re: Un bonheur imparfait de Colleen Hoover

Message  Isatis le Mar 23 Juil 2019 - 22:04

Sortie VF en numérique le 10 octobre 2019 chez Hugo Roman



Un bonheur imparfait de Colleen Hoover 41ua2q10


_________________
Un bonheur imparfait de Colleen Hoover Sans_t14
“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
Isatis
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 9484
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 39
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Un bonheur imparfait de Colleen Hoover Empty Re: Un bonheur imparfait de Colleen Hoover

Message  Flojana le Mer 24 Juil 2019 - 17:53

Halte de le lire. Vu que j'adore ce que écris Colleen Hoover.
Flojana
Flojana
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 277
Date d'inscription : 30/12/2018
Humeur : Souriante,

Revenir en haut Aller en bas

Un bonheur imparfait de Colleen Hoover Empty Re: Un bonheur imparfait de Colleen Hoover

Message  Luxnbooks le Lun 7 Oct 2019 - 19:58

Après un passage à vide littéraire, les récentes sorties de Hugo Roman m'ont redonné le goût aux belles histoires et j’enchaîne les lectures qui bousculent mes émotions. Ce roman, je l'ai attendu à la fois avec impatience et appréhension, notamment car depuis que j'ai découvert Colleen Hoover j'ai eu l'impression de vivre plusieurs vies et certaines histoires m'ont touché plus que d'autres, mais récemment je n'ai pas complètement décollé. Je ressors de cette lecture assez bouleversée par la beauté du message et l'authenticité avec laquelle on relate l'histoire de ce couple qui traverse une violente des tempêtes qui gagne en intensité.
Il y a sept ans Quinn et Graham se sont rencontrés dans une situation particulière et bien que ça ne soit pas propice à débuter une relation,  l'attirance est immédiate et est rapidement replacée par un amour intense. Aujourd'hui après plusieurs années d'un amour fusionnel, le couple est plus éloigné que jamais et le poids de l'absence d'enfant pèse sur leur couple. Alors que Quinn ne vit plus que dans l'espoir de fonder une famille, Graham va tenter de s'accrocher et pourtant malgré l'amour évident, leur relation se dégrade progressivement et Quinn sombre peu à peu. Face aux épreuves le couple va voir la distance se creuser.
J'étais loin d'imaginer que l'intrigue aurait un écho aussi intense sur moi. Je me suis identifié à ce que vie Quinn et j'ai été spectateur d'une situation qui empire de pages en pages, tout va crescendo et j'ai senti mon cœur à vif. Imaginez une plaie à vif qui saigne, on désinfecte et place un pansement pour protéger la blessure, mais brusquement on arrache le pansement et la souffrance revient. C'est approximativement ce que j'ai ressenti pendant ma lecture, je suis passé de la souffrance à l'apaisement entre chaque chapitre. Quinn narre l'histoire avec tellement de douleur que j'ai moi-même éprouvé sa peine et à plusieurs reprises j'en ai eu le souffle coupé. Il y a cette détresse dans le roman qui rend forcément le lecteur empathique et on est spectateur d'un huis clos.
J'ai trouvé Colleen Hoover assez pertinente dans son analyse de la stérilité et pendant ma lecture, j'ai faits le parallèle avec ma propre vie, sans arrêt les êtres humains se jugent que ce soit le jugement d'une trentenaire célibataire ou tout simplement, les questions qu'on pose à des jeunes mariés lorsqu'ils n'ont pas encore d'enfants. On ne devrait pas subir des questions aussi envahissantes, car personne n'a toutes les cartes en main et personne n'imagine à quel point les mots peuvent être blessants dans certains cas. J'ai trouvé le thème particulièrement difficile, les sentiments éprouvés par nos personnages sont poignants et c'est très différent de tout ce que j'ai peu lire jusqu'ici. L'histoire d'amour est au cœur de l'intrigue, mais c'est un autre combat qui est mené.
C'est toujours les histoires les plus douloureuses qui sont les plus bouleversantes et cette histoire ne fait pas exception. Certe le personnage de Quinn va en irriter plus d'un, mais je l'ai trouvé habité par des émotions contradictoires qu'elle ne maîtrise pas. Même si elle ne s'en rend pas compte, elle va pouvoir compter sur Graham l'une des plus belles personnes que j'ai pu rencontrer. J'ai vu que des confrères blogueuses le qualifiaient de parfait, personnellement je trouve qu'il est juste humain et même s'il veut bien faire, il est démuni et la situation le pousse malgré lui à commettre des erreurs. Pour la première fois, je n'ai pas apprécié cette histoire parce qu'elle me faisait rêver d'une romance belle et d'un amour inconditionnel, c'est le réalisme qui rend ce récit touchant.
J'ai une pensée pour tous ces couples qui traversent cette dure réalité et aux difficultés qu'ils rencontrent, une part de moi leur souhait de garder espoir, mais surtout de rester souder face aux épreuves. C'est le genre de lecture avec un message qui reste gravé et bien que la naissance de la romance entre Quinn et Graham soit absolument adorable, je retiendrais surtout le chemin parcouru. Incontestablement l'une de mes plus belles lectures de l'année, d'une incroyable tristesse, mais en même temps on a envie de garder espoir pour eux.

♥ COUP DE CŒUR ♥ 
Luxnbooks
Luxnbooks
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1476
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 29

http://luxnbooks.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Un bonheur imparfait de Colleen Hoover Empty Re: Un bonheur imparfait de Colleen Hoover

Message  Olivia17 le Dim 13 Oct 2019 - 19:50

Moi aussi je vais mettre un coup de coeur sur ce livre, je l'ai lu en 24h, j'avais a la fois envie de le refermer et de le reprendre pour continuer ma lecture.
Ce livre touche un sujet vraiment délicat, et qui a eu une grande résonance en moi, et je pense qu'il peut toucher vraiment beaucoup de couples.
Le livre est tellement bien écrit, comme souvent avec Colleen Hoover, il est dynamique grace a l'alternance du passé et du présent.
Le présent est tellement heureux, avec des moments hyper droles, tendres et touchants.
Le présent est dur à lire, et écrit avec tellement de réalisme qu'on souffre avec eux. J'avais mal pour eux, Quinn est dans un cercle infernal, et rien ne lui est épargné. C'est la qu'on voit à quel point la vue peut etre injuste et inégale entre tout le monde. J'avais tellement envie qu'elle parle avec Graham, et qu'elle lui fasse part de ses craintes.
Graham s'accroche et la fin est plutot jolie; avec cette fameuse boite.
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
Olivia17
Olivia17
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 523
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 35
Localisation : 53

http://chickbook.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum