La Métisse de Denver de Beverly Jenkins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Métisse de Denver de Beverly Jenkins.

Message  Invité le Mer 27 Avr 2016 - 23:10

La Métisse de Denver de Beverly Jenkins.

Éditeur : Collection : Aventures & Passions J'ai lu  2003


Résumé :

- Ce vieil égoïste ! Qu'il aille rôtir en enfer! Ryder Damien n'est pas vraiment attristé par l'annonce du décès de son père naturel, qui a abandonné sa mère trente ans plus tôt. Pourtant, à la fin de sa vie, Louis Montague semble avoir éprouvé des remords et, en guise de réconciliation posthume, il confie à son fils la femme qu'il a épousée juste avant de mourir. Ryder est fou furieux. Il lui faudrait en plus supporter une belle-mère ? Il ne manquerait plus que ça ! Mais, lorsqu'il voit Leah, il tombe des nues. Elle est sublime: une peau dorée, des yeux noirs veloutés, une sensualité éclatante ! Ryder change aussitôt de tactique. Une aventurière de cet acabit doit être prête à tout pour se faire offrir des robes et des bijoux. Il va en faire sa maîtresse. Une vengeance des plus agréables. Pourtant, le cynique se met à douter devant cette soi-disant gourgandine aux réactions d'ingénue...


Mon avis :

 Amérique 1870 (juste après l'abolition de cette abomination qui était l'esclavage) 

Après la mort de sa mère Leah a hérité du Black Swan, une taverne de Boston pour les marins de couleur où elle gagne à peine de quoi vivre, un an plus tard, Louis Montague l'amant de sa mère Reba, la femme qu'il a toujours aimée depuis de longues années tombe gravement malade, sur le point de mourir, celui-ci craignant pour l'avenir de Leah qu'il aime comme sa propre fille, veut lui laisser sa fortune, mais sachant qu'une adoption prendra trop de temps avant d'être officielle, il convainc Leah de l'épouser afin qu'elle puisse hériter de sa succession, comme veuve ; Leah serait naturellement héritière de ses biens, à contrecœur, elle accepte d'épouser un homme qu'elle considère son père , ce que Montague néglige de dire à Leah avant la cérémonie, et qu'il avoue ensuite, c'est qu'il a abandonné deux fils demi-frères Ryder et Seth, orphelins de mère, quand il a quitté le Colorado trente ans plus tôt, sur son lit de mort, il lui fait promettre d'aller trouver ses deux fils, qu'il a laissé derrière lui, et leur transmettre ses regrets et sa culpabilité. 

Louis Montague meurt le lendemain de sa confession, Leah quitte son Massachusetts natal accompagné par son meilleur ami, Cecil Lee, ils prennent le train pour le Colorado, sur les chemins, ils affronteront la haine et les préjugés racistes tout le long du chemin, mais rien ne prépare Leah à sa première rencontre sur le même train d'avec son beau - fils Ryder Damien, un magnifique spécimen qui lui crache sa haine de ce père disparu après sa naissance illégitime et la mort tragique de sa mère chevenne Chant d’oiseau.
 
Leah est résolue à ne pas se soucier de l'hostilité et du mépris de Ryder envers celle qu'il est convaincu n'est qu'une vulgaire aventurière chasseuse de fortune sans scrupules, qui a profité d'un vieil homme malade pour lui voler sa succession, néanmoins, elle ne peut pas nier l'attrait dévastateur qu'elle ressent malgré elle envers ce bel homme métis noir/cheyenne.

 Le lendemain de l'arrivée de Leah à Denver, toujours déterminée à respecter les souhaits de Monty, dans sa quête à réclamer l'héritage, elle est convoquée au tribunal, ou une décision de justice arbitraire lui ordonne de payer des dettes de créancières vieilles de trente ans sinon elle peut renoncer à sa liberté pour la prison pour dettes, désespérer par ce terrible coup de sort dont elle est victime, elle est terrifiée et sous le choc, mais voilà que le séduisant Ryder qui suscite en elle un émoi et une attirance incontrôlable, profite de cette catastrophe, et lui propose de payer ce que lui réclame la justice à la condition qu'elle devient sa maîtresse ... 

Une perle de romance avec pour toile de fond une période de l'histoire américaine révoltante et abominable Sad , il y a tout ce que j'aime scandale, secrets, mystère, intrigue, rédemption, et surtout une très belle histoire d'amour entre un magnifique héros (bon, j'avoue, je craque sur ce beau ténébreux titter ) survivant d'un passé terrible qui m'a fait pleurer à chaudes larmes et une héroïne courageuse belle avec  un caractère bien mordant.. 

Des personnages secondaires très présent certain cruel, monstrueux d'autres simplement pathétiques, des joutes verbales amusantes entre nos deux héros, une scène coquine avec du jus de pêche qui me donne une idée de soirée avec mon homme cheesygrin , franchement la plume de cet auteur me transporte. 

Mais, hélas, aussi des scènes qui m'ont révolté et donné la nausée en exemple Sad : quand les gens  de couleur ne peuvent avoir accès à certains compartiments du train, service de restaurant inclus et celle où le juge spolie l'héroïne de son héritage, car elle est une femme de couleur... Pire encore une scène terrible raconté par le héros qui m'a hérissé les poils et donné froid dans le dos, car tiré d'un véridique fait historique abject et inhumain qui est le Massacre des indiens Cheyennes de Sand Creek. Crying or Very sad

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum