Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel

Message  Distact le Jeu 7 Jan 2016 - 14:15

LE RAPPORT DE BRODECK
DE PHILIPPE CLAUDEL


Résumé: Le métier de Brodeck n’est pas de raconter des histoires. Son activité consiste à établir de brèves notices sur l’état de la flore, des arbres, des saisons et du gibier, de la neige et des pluies, un travail sans importance pour son administration. Brodeck ne sait même pas si ses rapports parviennent à destination. Depuis la guerre, les courriers fonctionnent mal, il faudra beaucoup de temps pour que la situation s’améliore.
« On ne te demande pas un roman, c’est Rudi Gott, le maréchal-ferrant du village qui a parlé, tu diras les choses, c’est tout, comme pour un de tes rapports. »
Brodeck accepte. Au moins d’essayer. Comme dans ses rapports, donc, puisqu’il ne sait pas s’exprimer autrement. Mais pour cela, prévient-il, il faut que tout le monde soit d’accord, tout le village, tous les hameaux alentour. Brodeck est consciencieux à l’extrême, il ne veut rien cacher de ce qu’il a vu, il veut retrouver la vérité qu’il ne connait pas encore. Même si elle n’est pas bonne à entendre.
« A quoi cela te servirait-il Brodeck ? s’insurge le maire du village. N’as-tu pas eu ton lot de morts à la guerre ? Qu’est-ce qui ressemble plus à un mort qu’un autre mort, tu peux me le dire ? Tu dois consigner les événements, ne rien oublier, mais tu ne dois pas non plus ajouter de détails inutiles. Souviens-toi que tu seras lu par des gens qui occupent des postes très importants à la capitale. Oui, tu seras lu même si je sens que tu en doutes... » Brodeck a écouté la mise en garde du maire.
Ne pas s’éloigner du chemin, ne pas chercher ce qui n’existe pas ou ce qui n’existe plus. Pourtant, Brodeck fera exactement le contraire.

Mon avis: Juste après la guerre, Brodeck, survivant d'un camp, rentre chez lui. Quelque temps après un étranger arrive et survient le drame! Drame que Brodeck doit consigner dans un rapport. Sous sa plume vont surgir les souvenirs, mais aussi les confessions et on va découvrir, un peu dans le désordre, tout ce que la guerre a provoqué. C'est un livre très fort, très émouvant mais aussi sans concession sur la nature humaine. Les personnages sont un peu caricaturaux mais criant de réalisme. Une fiction très dure mais peut-être pas si fictive que ça ! Les êtres les plus faibles étant les premières victimes!
Un classique du 20ème siècle à lire absolument!

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation
avatar
Distact
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1270
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 50
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum