"Qui es tu Alaska ?" de John Green

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Qui es tu Alaska ?" de John Green

Message  Bidoulolo le Jeu 18 Sep 2014 - 11:46

Qui es tu Alaska ? de John Green



Résumé:


Miles Halter a seize ans et n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama, au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là, aussi, qu'il rencontre Alaska. La troublante, l'insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

_________________

  
Défi Lecture 2017 - Mon carnet de lecture - Ma Bibli Booknode
avatar
Bidoulolo
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2169
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 29
Localisation : Rouen
Humeur : Rêveuse, à chaque page tournée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Qui es tu Alaska ?" de John Green

Message  Bidoulolo le Jeu 18 Sep 2014 - 11:50

C'est donc l'histoire de Milles un jeune de 16ans qui vit chez ses parents et qui malheureusement est très renfermé et à très peu d'amis, voir pas du tout même.
Il décide donc de partir en pensionnat pour s'affranchir de ses parents et partir en quette du « grand peut être »

Il partage sa chambre avec Chip – Le COLONEL- un jeune trapus et costaud, tout l'inverse de lui, avec un caractère fort. Ces 2 la m'ont fait beaucoup rire, leurs conversations sont très drôles. Deux personnalités opposées mais qui se complètent et s'entendent à merveille finalement.,
Milles, rebaptisé Le GROS (alors qu'il est rachitique) par le COLONEL, rencontre Alaska et Takumi.

Ces 3 la ne vont plus se lâcher, ils vont passer leur temps a faire des blagues mémorables et le tout sans se faire attraper par l'Aigle (le principal). ALASKA et Le COLONEL, sont les cerveaux et montent leur blague avec une précision extrême, TAKUMI et Le GROS appliquent les instructions à la lettre.
Ça donne lieu à des situations bien cocasses , pour mon plus grand bonheur.

Mais donc, Qui est Alaska, me direz vous.... et bien on ne sait pas vraiment. Elle a une personnalité changeante, un coup joyeuse et la minute d’après elle se renferme dans sa tristesse ; un coup elle est surexcitée et la seconde d’après elle s’écroule de sommeil. Comme le dit Le GROS dans une de ses réflexions, c'est une tornade.
Milles en pince beaucoup pour ALASKA, bien qu'il n'arrive pas à la cerner.

Cela dit ALASKA est rongée par une question « Comment sortir de ce labyrinthe ? »

La 1ere partie du roman commence avec un décompte : 150 jours avant, 100 jours avant....

J'ai beaucoup aimé toute cette partie, mais voilà.... BAM le drame, et a partir de la je n'ai pas aimé du tout le reste du livre qui repart avec «  le lendemain, 2 jours plus tard, 30 jours plus tard …. »

Je ne vais rien dire de plus au risque de spoiler.

Le roman est en fait une réflexion sur la vie, la mort, le pardon et la souffrance ; comment vivre avec ça et surtout comment l’accepter.

J'ai beaucoup aimé cette phrase:
"On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d'en sortir, en se régalant à l'avance à cette perspective. Et rêver l'avenir permet de continuer, sauf qu'on ne passe jamais à la réalisation. On se sert de l'avenir pour échapper au présent" 

Tout est une question de pardon:

Parce que j'oublierai Alaska, oui. Ce qui a été assemblé se désagrégera lentement et j'oublierai, mais elle pardonnera mon oubli, comme je lui pardonnerai de nous avoir oubliés, le Colonel, moi et tous les autres, excepté sa mère et elle, dans les derniers moments où elle fut une personne.


Bref, après avoir lu « Nos étoiles contraires » j'attendais beaucoup de ce livre, je pensais être chamboulée, emportée, retournée, secouée.... passer du rire aux larmes sans arrêt … mais malheureusement NON.
Je ne peux pas dire que c'est un mauvais livre, la réflexion abordée est très intéressante et fait réfléchir, je n'ai tout simplement pas été touchée plus que ça.
En revanche j'ai beaucoup apprécier l'humour, j'ai d'ailleurs mis un extrait dans le teaser tuesday, ce qui pour ma part sauve mon avis sur le livre.

Je donnerais un tout petit coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5

J'aimerais bien avoir vos avis, j'ai vu que sur GR et ailleurs que le livre est extrêmement bien noté, du coup je me demande si je suis la seule a avoir ce ressenti sur le livre.


Dernière édition par Bidoulolo le Mar 18 Juil 2017 - 16:49, édité 1 fois

_________________

  
Défi Lecture 2017 - Mon carnet de lecture - Ma Bibli Booknode
avatar
Bidoulolo
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2169
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 29
Localisation : Rouen
Humeur : Rêveuse, à chaque page tournée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Qui es tu Alaska ?" de John Green

Message  BookSlove007 le Lun 17 Juil 2017 - 22:33

Après avoir adoré nos étoiles contraires, j'avais décidé de me procurer tous les livres de John Green. Un an après, j'ai enfin pu tous les avoir. J'ai donc commencé à lire "Qui es tu Alaska" avec un grand enthousiasme et de grandes espérances. Hélas, elles n'ont pas toutes été satisfaites. Il faut croire, que j'avais mis la barre un peu trop haut, vu que ce roman est le premier de John Green. 


Le style est toujours aussi accrocheur, cette plume envoûtante tout en étant simple et fluide, avec des répliques bien senties, du John Green tout craché. 
Les personnages sont tous attachants, de Miles au faucon. Tous sans exception arrivent à nous toucher et à nous émouvoir. On les adore dès les premiers chapitres. Ce sont des Lycéens déjanté, blagueurs qui croquent la vie à pleine dent tout en se posant des questions existentielles. Leurs aventures m'ont fait marrer et j'ai adoré passer du temps en leur compagnie, comme si je faisais partie moi aussi de leur bande de tarés. 

Alaska, qui es tu Alaska, même en tant que lecteur on arrive jamais à cerner cette fille. Son humeur change en deux secondes d'un extrême à un autre. C'est un personnage hanté par ces erreurs et qui cherche inlassablement à répondre à cette question : " comment sortir du labyrinthe "
Donc automatiquement, le lecteur ne va pas arrêter de se creuser la tête durant toute sa lecture pour pouvoir répondre à cette question. 

Ce qui ne ma pas plus dans ce roman, est le manque de suspens durant la dernière moitié du livre ( le après le grand drame ) . Il n'y a plus de but précis, donc on s’ennuie un peu...Mais on apprend un peu plus sur les autres personnages.


Bref, un roman qui nous fait se poser des questions, on réalise de nouvelles choses, et on ris beaucoup. Des personnages attachants et déjanté, ça ma donné envie de tout plaquer et d'aller à l'encontre de mon Grand Peu-Etre ;-)

Ma note :

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,35/5
avatar
BookSlove007
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 28
Date d'inscription : 09/06/2017
Age : 14
Localisation : MAROC
Humeur : au fin fond de mon monde, là ou personne ne me trouve

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum