Aveuglée Par l'Amour - Carol Finch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aveuglée Par l'Amour - Carol Finch

Message  ParanormalBliss le Jeu 10 Juil 2014 - 14:26


Aveuglée par l'Amour
de Carol Finch


Résumé:

A vingt ans, Monelle s'est forgée une opinion exécrable des hommes : ils ne pensent qu'à assouvir leurs plus bas instincts ! Même son beau-père a voulu la violer avant de tenter de l'assassiner ! Sauvée par miracle, la jeune fille n'a plus qu'un désir : vivre en ermite dans les âpres montagnes du Nouveau-Mexique. Mais ces montagnes sont le domaine des Apaches. Avec, à leurs côtés, Devlin Granger, un rancher américain fermement décidé à protéger ses amis indiens de l'intrusion des Blancs. Et, selon lui, la place d'une jeune fille n'est certainement pas dans ce rude pays où il faut chaque jour se battre pour survivre. Que Monelle rentre chez elle pour broder des mouchoirs et élever une horde de gamins criards ! Mais la confrontation tourne vite à la joute amoureuse...
avatar
ParanormalBliss
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2505
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 26
Localisation : Belgique
Humeur : "Certains livres se lisent à la cuisine, d’autres au salon. Un vrai bon livre se lit n’importe où." - Thomas Chandler Haliburton

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveuglée Par l'Amour - Carol Finch

Message  ParanormalBliss le Ven 11 Juil 2014 - 15:55

Mon avis:

Une autre déception pour ce mois de juillet!  Sad  Mais bref, passons. Aveuglée par l'amour
ou plutôt:
aveuglée après avoir fait l'amour
nous conte l'histoire d'amour qui prend place Monelle et Devlin au milieu d'une guerre entre Apaches et Visages Pâles.

Monelle est blonde comme les blés (ou le soleil d'après les messieurs), magnifiquement belle, avec des courbes généreuses et en plus, un bonheur ne venant jamais seule, elle est généreuse, douce et gentille! Enfin, toujours d'après ces messieurs... Elle est tellement sublime qu'elle est rapidement surnommée "l'ange du vent" car une beauté pareille ne peut pas être humaine. Et face à elle, la gente masculine ne pense qu'à une chose: lui sauter dessus et la violer. Heureusement pour elle, elle sait placer les coups de genoux au bon endroit.

Devlin est un bellâtre, ami des Apaches, qui n'a pas été dans les bras d'une femme depuis plus d'un an tellement sa soif de vengeance est forte (j'expliquerais pourquoi après). Dès qu'il voit Monelle, il est ébloui car elle est, vous le devinez, très belle. Il tombe rapidement sous le charme de la jeune femme, etc. etc.

Pourquoi ai-je insisté sur la beauté de la jeune femme? Parce que c'est ce qui vous attend tout le long du livre, bien sûr! J'avais l'impression que l'auteur voulait bien faire comprendre à quel point son héroïne est séduisante en l'écrivant toute les deux pages. Elle n'avait pas à s'inquiéter; j'avais bien compris l'idée au bout de 10 pages.

Reprenons l'histoire: Monelle est une magnifique jeune femme qui vit, pour son plus grand malheur, avec des beaux-parents détestables, ou plutôt avec une belle-mère détestable (et jalouse de sa beauté, of course) et d'un beau-père qui ne fait que suivre les ordres de son épouse (qui est moins belle que Monelle, of course again). Tous trois et une horde de personnes dont Burkhart (un vilain à la tête de la cavalerie qui aime tuer les Apaches et qui est manchot) qui essaie de la violer parce qu'elle est... trop belle! Pendant ce temps, la vilaine belle-maman (alias Ruby) décide de confier la lourde mission à son mari de tuer sa belle-fille parce qu'elle en a marre de l'avoir dans les pattes... et aussi parce le physique de la jeune femme lui rappelle qu'elle est vieille, grosse et moche. Bref, celui-ci, va retrouver Monelle après qu'elle ait été agressée par Burkhart (et qui n'a pas réussi) et essaie de l'étrangler après moult regards lubriques. Futée comme pas permis, Monelle fait croire qu'elle est morte et se fait balancer à la flotte, attachée à un tronc d'arbre (bon, il aurait pu au moins prendre son pouls, histoire de confirmer le décès).

Mais Monelle n'est pas n'importe qui, didiou! Elle survit et se retrouve abandonnée au milieu de nulle part, sans eau, sans nourriture, avec une robe déchirée et sans fric vu que sa belle-mère lui a tout chipé. Ca tombe bien, elle avait décidé de vivre en ermite vu que les hommes ne sont que des êtres dégoûtants et détestables. Preuve est faite avec le premier homme qu'elle croise: un mineur bourré qui la prend pour un ange. Il lui raconte l'histoire de Blanc Fantôme, ennemi mortel de Burkhart, qui hante la montagne du destinSmile ) en attendant de se venger de la cavalerie qui a massacré ses amis indiens ainsi que lui-même. Ensuite, il saute dessus parce qu'il aimerait bien se taper un ange, le coquin! Une fois de plus, Monelle l'assomme, pique ses affaires et se casse sur un âne (elle chipe tout, vous dis-je!). Elle est bien décidée à se faire une petite place à l'écart de la population masculine sauf qu'elle est rapidement suivie par Blanc Fantôme (Casper pour les intimes  Smile ).

Devlin Granger n'en revient pas: comment cette femme peut-elle s'aventurer seule sur ces terres: elle est inconsciente! D'autant plus qu'elle refuse de se laisser intimider par lui (belle et courageuse, que demander de plus?). Il décide, malgré tout, de l'entraîner à se débrouiller seule dans ces contrées sauvages... aussi sauvages que les coeurs de nos héros. Se laisseront-ils portés par la vague de l'amour? Monelle cessera-t-elle d'être belle? Réponse au prochain épisode (ouais, je suis inspirée  :P )

Ce livre m'a ennuyée. Monelle est, contrairement à ce que ces messieurs lubriques disent d'elle, chiante. Devlin est agaçant aussi car il est complètement aveugle quand il s'agit des défauts de Monelle (et il oublie facilement qu'il l'a trouvée en pleine séance de bouche-à-bouche avec son meilleur pote apache). Ben voui, la demoiselle est convoitée par tous les hommes qu'elle croise du meilleur pote de son cher et tendre au pire ennemi de Devlin en passant par le frère de celui-ci (qui en profite pour la zieuter quand elle prend son bain). N'oublions pas ce cher Makado (je crois qu'il s'appelle comme ça) qui considère Dev' comme un traître mais qui veut à tout pris posséder Monelle car elle est belle, courageuse, rusée, etc. etc. Il tente par trois fois de la séduire... en vain.

Ma note:
 coeur Evalluation .5/5
avatar
ParanormalBliss
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2505
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 26
Localisation : Belgique
Humeur : "Certains livres se lisent à la cuisine, d’autres au salon. Un vrai bon livre se lit n’importe où." - Thomas Chandler Haliburton

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveuglée Par l'Amour - Carol Finch

Message  everalice le Ven 11 Juil 2014 - 16:01

Pauvre Para, tu alignes les coquilles vides en ce moment  Crying or Very sad 
Mais au moins tu t'éclates à écrire tes avis, et nous, on rigole bien à les lire  Smile  Smile 
Merci d'avoir pris le temps de t'étendre sur cet... euh... objet?
avatar
everalice
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4452
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 47
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveuglée Par l'Amour - Carol Finch

Message  ParanormalBliss le Ven 11 Juil 2014 - 16:05

Contente que mes fameux avis te plaisent (et il y en a encore d'autres du même genre qui risquent d'arriver  Cool )

@everalice a écrit:Pauvre Para, tu alignes les coquilles vides en ce moment  Crying or Very sad 
Je crois que je suis maudite  Smile  Crying or Very sad 

@everalice a écrit:Mais au moins tu t'éclates à écrire tes avis, et nous, on rigole bien à les lire  Smile  Smile 
Merci d'avoir pris le temps de t'étendre sur cet... euh... objet?
Une Bonne Action pour le bien de l'humanité. Je suis presque sûre que ledit objet est un livre  Smile 
avatar
ParanormalBliss
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2505
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 26
Localisation : Belgique
Humeur : "Certains livres se lisent à la cuisine, d’autres au salon. Un vrai bon livre se lit n’importe où." - Thomas Chandler Haliburton

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveuglée Par l'Amour - Carol Finch

Message  Floralies le Ven 11 Juil 2014 - 17:45

Ah Para, comme je comprends ton désarroi face à ce "roman?". Perso, il m'avait bien fallu deux bonnes semaines pour en venir à bout; mais c'était au temps où je culpabilisais horriblement d'abandonner un livre en cours de route. Crois-moi qu'à force d'affiner mes choix, je n'ai plus ce genre de scrupules. Wink
Pour en revenir à ce dernier, c'est un champion dans le genre navet; et je me demande vraiment où Carol Finch à été pêcher ses infos concernant la cécité, et comment une personne aveugle est censée se comporter et se débrouiller. Car décidément, ce n'est absolument pas gagné! Je considère même le contenu de ce livre comme une insulte personnelle. Smile J'ai surtout l'impression que l'auteure s'est dit que cela ferait styllé que son héroïne soit aveugle; mais que, malgré cela, elle saurait tout-faire-absolument-tout-sans-l'aide-de-quiconque. La bonne blague! J'en suis, aveugle, et je peux vous dire que pour faire du cheval seule et sans aucun repaire, hormis, pour en référer à Monelle "Le soleil sur son visage", il faut vraiment être motivée...
Enfin, heureusement que J'ai Lu ne juge plus utile de nous infliger ce genre de publications! Very Happy
avatar
Floralies
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1213
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Humeur : Romance addict

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveuglée Par l'Amour - Carol Finch

Message  ParanormalBliss le Ven 11 Juil 2014 - 17:50

C'est vrai que Monelle a très bien pris son handicap et qu'elle a très bien su se débrouiller avec après seulement 10 minutes  Smile 

Elle est parfaite, vous dis-je!
avatar
ParanormalBliss
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2505
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 26
Localisation : Belgique
Humeur : "Certains livres se lisent à la cuisine, d’autres au salon. Un vrai bon livre se lit n’importe où." - Thomas Chandler Haliburton

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum