Une lady mystérieuse - Diane Gaston

Aller en bas

Une lady mystérieuse - Diane Gaston Empty Une lady mystérieuse - Diane Gaston

Message  Pimprelune le Dim 29 Juin 2014 - 15:43

Une lady mystérieuse
de Diane Gaston

Une lady mystérieuse - Diane Gaston 1lm_d_11


Résumé : Angleterre, 1812.
Lord Devlin, fils cadet du riche marquis de Heronvale, profite d'un séjour à Londres pour se rendre chez lord Farley, un lord dévoyé dont l'hôtel particulier abrite un tripot. Il gagne et se voit offrir en récompense une jeune beauté très convoitée par les clients du lieu, la mystérieuse miss M.
Il en tombe amoureux fou et forme aussitôt le projet de l'arracher - ainsi que sa petite fille de trois ans - à sa triste condition. Mais l'argent lui manque pour les faire vivre, et les dispositions testamentaires de son père prévoient qu'il n'entrera en possession de son héritage qu'à l'unique condition d'épouser une femme de son rang...

Mon avis :
Comme d'habitude, il y a des trous - détails primordiaux pour le récit, pourtant - dans le résumé fourni par l'éditeur : lord Devlin dépend de son frère aîné - nouveau marquis (???) de Heronvale
petit (ou gros ?) écueil !?!:
Oui, je rappelle que je l'ai lu il y a un moment, et que - de plus - je n'ai plus le titre dans ma biblio-carton, aussi mon avis risque de manquer de détails précis... frappez-moiiiii  Une lady mystérieuse - Diane Gaston 3406960028 
- qui est en fait l'autorité qui lui permet (ou interdit) certaines actions, comme ses dépenses, ses fréquentations, sa vie amoureuse...
Alors, cette fameuse visite dans un cercle de jeu illicite lui permet de gagner une récompense particulière (je crois me souvenir que le fameux lord Farley fait un échange entre des espèces sonnantes et trébuchantes - qu'il n'a pas en totalité pour honorer le gain de Devlin - et un remerciement en nature d'une nuit avec la fameuse jeune femme "mystérieuse" (d'où le titre ^^)).
Manque de pot, après avoir été "rétribué", lord Devlin  - plus que troublé et même mordufouamoureux - ne veut se contenter d'une seule nuit, et pour solde de tout compte, repart avec la jeune femme et sa petite fille.
Il l'installe dans sa garçonnière et se rend compte que celle-ci le connaît mieux qu'il ne l'aurait cru, puisqu'elle se souvient de son engagement militaire et de son retour de guerre (moment où il l'avait pour la première fois rencontrée  Shocked )
déjà connue "bibliquement":
En fait, il est le père de sa petite fille  Twisted Evil 
et qu'elle l'apaise lors de ses périodes de cauchemars (en rapport avec son passé militaire).

Bien entendu - alors qu'il est censé faire un mariage (de raison ?/de convenances ??/d'intérêt ???) et trouver sa future épouse dans les cercles de l'aristocratie (voir les modalités testamentaires de son père, appliqué par son frère...) - le fait qu'il héberge sous son toit une femme avec enfant lui porte tort auprès de son aîné, qui a une solution
scabreuse mais logique (enfin... c'est vous qui voyez :
Accrochez-vous, bien que marié depuis quelques années, le nouveau marquis n'a pas de descendance, donc... (il y en a qui ne doute de rien  Une lady mystérieuse - Diane Gaston 3406960028 , GRRRR)
à lui proposer : prendre la fillette et la reconnaître comme son enfant légitime, à lui et son épouse @0@ !!!
Il me semble qu'il y a également une petite intrigue avec le fameux lord-tenancier de tripot qui cherche à récupérer la jeune femme pour
de vils desseins (des baffes !!!):
lui servir de monnaie d'échange dans son cercle de jeu   affraid 
, et aussi une amitié
- intéressée, tout de même °~°) -:
en tant que presque fille de joie, la jeune femme pourrait aider 
sensuellement:
lui donner des "trucs" et "astuces" Une lady mystérieuse - Diane Gaston Gradouch
la marquise à attirer - et re.te.nir - son mari au lit   Une lady mystérieuse - Diane Gaston Heink 
qui se noue entre l'épouse du marquis et la "lady mystérieuse".
C'est là qu'est le petit détail qui cloche - à mon sens - dans cette histoire
je sais, je cherche la p'tite bête o_0:
Un noble qui fréquente une quasi-gourgandine ? Les Heronvale qui l'acceptent comme une lettre à la Poste ?? La société de l'époque qui ne s'offusque pas de la conclusion ??? Une lady mystérieuse - Diane Gaston 2396255891 
, mais ce n'est pas non plus un traité historique sur les mœurs et coutumes de cette période, c'est de la simple LS, alors il n'y a pas à chercher midi à 14 Heures  Smile
C'est un peu abracadabrant, mais je crois que c'était assez bien tourné sur le plan sentimental (de la tendresse, des sentiments nobles, de l'honneur...), agréable à lire et sympathique (pas inoubliable non plus, Hein ? À noter que l'auteur écrit aussi sous le nom de Diane Perkins
pas de parution dans la langue de Molière ^^:
Sous ce 2ème nom... que de la VO  :silent: 
)

Ma Note :  coeur Evalluation   , 95 / 5
Pimprelune
Pimprelune
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4552
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 53
Localisation : Aix En Provence
Humeur : Cherche encore - et toujours, Gnééééé :( - quoi lire ^^

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum