La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

Message  clotho le Mer 28 Aoû 2013 - 20:35

La liste de mes envies

de Grégoire Delacourt




Jocelyne, dite Jo, rêvait d être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c est Jocelyn, dit Jo, qui s est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l épouse) a courbé l échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff Esthétique, 18.547.301 lui tombent dessus. Ce jour là, elle gagne beaucoup. Peut-être.



Date de parution : 1 février 2012
Éditeur : JC Lattès




Mon avis :

J'ai lu ce roman en deux ou trois heures.
C'est ce qu'on appelle à mon sens un page turner (merci Elea pour l'expression ! ). En gros, on ne peut pas s'empêcher de tourner les pages jusqu'à ce qu'on soit arrivé à la fin.

Je ne sais pas trop si j'ai aimé ou non ce roman. Disons que j'ai trouvé que c'était vraiment bien écrit, l’analyse des personnages et de la société d'Arras est fine et bien construite.
Mais que ce roman est triste ! Ce qui aurait dû être une histoire pleine de joie (gagner au loto 18 millions d'€) se transforme en cauchemar et réveille tous les doutes qui hantaient ce petit couple banal.

Jocelyne, l’héroïne aime sa vie routinière. Elle ne l'adore pas, elle sait qu'elle n'a pas réalisé ses rêves, mais elle fait avec et s'en accommode. Elle sait que 18 millions vont bouleverser sa vie, c'est pourquoi elle ne le dit à personne. Elle attend le bon moment... Cette attente va générer bien des questionnements et des remises en causes.
Son mari est vraiment particulier. Je ne sais toujours pas si je le méprise ou le plaint.

Le style est assez froid et très détaché. Nous avons dû mal à vraiment cerner les personnages et leurs émotions. C'est sans doute pour ça que j'ai trouvé le roman très malheureux et froid.
J'ai refermé ce livre avec une impression d'inachèvement, de mélancolie. Je me suis demandé longuement ce qu'avait cherché à faire l'auteur. POURQUOI cette fin ?

Et au final, il me semble que j'ai aimé ce roman, car c'est bien fait, bien tourné. C'est un roman à lire pour se faire son propre avis, mais à prendre avec détachement.
Un roman aux allures simple mais plutôt complexe au final.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,5 /5

_________________
avatar
clotho
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 5591
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation : Vers l'Infini et l'Au-delà o/
Humeur : Zombie Girl

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

Message  mabi le Mer 9 Oct 2013 - 16:14

Une exposante, lors d'un vide-grenier, m'avait parlé de ce livre. Et puis la présentation de Clotho m'avait refroidie. Quand je l'ai vu à la bibliothèque, la quatrième de couverture, différente ce celle de Clotho, m'a redonné envie de le lire.
Spoiler:
Les femme pressentent toujours ces choses là.
Lorsque Jocelyn Guerbette, mercière à Arras, découvre qu'elle peut désormais s'offrir ce qu'elle veut, elle se pose la question : n'y a-t-il pas beaucoup à perdre?
Après L'écrivain de la famille, couronné par de nombreux prix (parmi lequel le prix Pagnol et le prix Carrefour du Premier Roman), Grégoire Delacourt déroule une histoire folle et forte d'amour et de hasard. Une histoire lumineuse aussi, qui nous invite à revisiter la liste de nos envies.
Et puis, un livre qu'on emprunte, c'est sans risque, pas de regrets pour la somme dépensée.
Si l'histoire en elle-même est banale et triste, elle est émaillée de moments intenses et tellement vrais comme la solidarité des afficionadas du blog dixdoigtsdor qui soutiennent Jocelyne lors de la maladie de son mari. J'y ai retrouvé cet élan qui nous fait soutenir celles d'entre nous confrontées à une situation difficile.
L'écriture de Grégoire Delacourt est terriblement juste, on se sent proche de cette héroïne pas du tout héroïque, cette "madame tout-le-monde". Jusqu'à la trahison de son époux qui sonne comme dans la vraie vie. Cette vraie vie faite de petits bonheurs et de grandes peines.
Certes, l'histoire se déroule comme "un long fleuve..." Comme notre vie de tous les jours faite de répétitions et de gestes insignifiants. Mais il se laisse lire et la fin, pour étrange qu'elle soit, montre à quel point notre passage sur la toile peut laisser de traces.
Tout compte fait, je le recommande.
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,5/5
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 63
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

Message  Affamée le Mer 9 Oct 2013 - 17:24

Histoire qui se lit facilement et rapidement.
De temps en temps on se dit j aimerais bien acheter ceci ou ca mais si on gagnait une enorme somme que ferions nous ?
A travers ce livre on se pose la question.
L argent ne fait pas le bonheur...

J ai bien aime ce livre et l ai offert a ma belle mere.
avatar
Affamée
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 242
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

Message  Vilaine le Ven 11 Oct 2013 - 20:40

Mon avis :
 
Je me suis laissée tenter à acheter ce roman tout d'abord parce qu'il était le deuxième dans le Top des ventes à la Fnac et que le roman avait l'air très court.
 
Ce livre, pour une fois, n'est pas du tout basé sur l'amour mais ça ne m'a pas empêchée d'apprécier énormément la plume de l'auteur. Je n'avais jamais,vraiment, tentée de lire un roman écrit par un homme et je n'ai pas été déçue du tout. J'ai tout de suite réussi à me plonger dans l'histoire, même si le style de Grégoire Delacourt est assez particulier ... Il compte son récit avec une petite particularité que je ne saurais vous définir ... Mais c'est très plaisant. On comprend la douleur de Jocelyne, l'héroïne du roman.
 
Jocelyne a toujours laissé la vie suivre son court sans jamais vraiment forcée les choses. Elle a épousé Jocelyn Guerbette, un homme apparemment bien banal pour nous mais pour Jo c'est le coup de cœur. Et elle en fera son mari. LA vie de Jocelyne, on le voit bien est tout sauf agréable tous les jours. Elle tient une mercerie et est entourée de personnes qu'elle n'apprécie pas plus que ça et elle voit bien qu'elle n'est juste qu'un genre de bouche-trou (bien que j'ai commencée à légèrement appréciée ses amies au fil du roman).
 
Néanmoins, elle ne fait rien pour changer ça. Elle accepte tout, sans rechigner. On pourrait dire que Jocelyne est molle. Mais loin de là ... Dû moins je ne l'ai pas vu ) un seul instant comme ça, j'ai eu pitié certes, mais je la trouve vraiment solide par rapport à ce que la vie lui balance dans la tête. A ce qu'elle a endurée avec ses enfants, son mari, ses accouchements et son travail. Jusqu'au jour où la vie lui fait un "cadeau". Jocelyne va gagner au loto une somme d'exactement 18 547 301 €. Est-ce vraiment un cadeau ? ... C'est ce que nous apprendra ce roman.
 
L'auteur ne nous décrit pas une histoire rocambolesque avec des choses totalement surréalistes, bien au contraire. Nous faisons face à la mort, la maladie, la folie, la dépression, l'acceptation de soi-même malgré nos petits défauts.
 
Des passages m'ont même fait pleurer. Le jour de la mort de la mère à Jocelyne, le père Jocelyne et ses six putain de minutes. Oui, ce sont des moments qui malheureusement font partit de la vie et ne font pas du tout sourire mais malgré ça Jocelyne reste vivante et sourit. Même si la vie n'est pas vraiment clémente avec elle. Bien qu'elle ait quelques fois baisser les bras, ce qui est humain.
 
En bref, j'ai vraiment bien aimé ce petit roman de poche. Je lirais peut-être l'autre roman de Grégoire Delacourt et vais sûrement lire un peu autre chose que de la romance. Jocelyne m'a bouleversée par bien des points et j'ai apprécié qu'un homme arrive autant à se mette dans la peau d'une femme. Le Postface de l'auteur m'a aussi beaucoup émue. Bref, que d'émotions vous l'aurez compris et vous ne serez pas étonné que je vous conseille de lire ce livre dés que possible !

   /5
avatar
Vilaine
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2892
Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 21
Localisation : Cannes
Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum