Un carnet de bal de Louise Allen

Aller en bas

Un carnet de bal de Louise Allen Empty Un carnet de bal de Louise Allen

Message  everalice le Sam 29 Juin 2013 - 8:22

Un carnet de bal de Louise Allen

Un carnet de bal de Louise Allen 97822810

Présentation

Angleterre, 1815.

C’est avec enthousiasme que miss Lily France fait ses débuts dans le grand monde. Fille héritière d’un bourgeois fortuné, elle est décidée à exaucer la dernière volonté de son père en épousant un aristocrate. Son projet semble bien engagé jusqu’à ce qu’elle rencontre le très séduisant Jake Lowell. Roturier, et précédé d’une sulfureuse réputation, il n’a certes pas le profil du mari idéal. Pire, rien qu’à croiser son regard, on a l’impression de commettre avec lui une indécence. Mais cela ne déplaît pas à Lily, au contraire…
  Édité en décembre 2007.
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4898
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un carnet de bal de Louise Allen Empty Re: Un carnet de bal de Louise Allen

Message  everalice le Mer 3 Juil 2013 - 11:21

Pour les fans de Louise Allen, AVIS, c'est du bon Louise Allen !
Un Carnet de bal est un roman plus enlevé et original que le laisse entendre le résumé. Et l''intrigue, très rythmée, est pimentée de ce rien d'insolence qu'on aime retrouver chez elle.
Lily l'héroïne mulifortunée, la tête sur les épaules, à son aise, donc, dans tous les sens du terme, se fait fort de gérer son immense fortune tout en tentant d'intégrer, malgré de visibles handicaps, la haute société anglaise. Sa vulgarité, son goût du clinquant, son parfum de parvenue dont la famille a réussi dans le commerce la poursuivent. Mais il faut aussi compter sur son naturel bon enfant, son charme et sa beauté, sa hardiesse et son intelligence de cœur. Et Jack Lowell, le chevaleresque  beau ténébreux, tendre, sensuel et admiratif, ne s'y trompe pas - mais il s'en défend comme un beau diable. Rien n'est simple pour ce bel homme tout pétri d'honneur mais dépourvu de fortune.
J'ai lu leur histoire avec un grand plaisir. Elle est rondement menée, sans temps mort, avec de nombreux rebondissement, des rencontres entre les héros vivantes, spirituelles, et romantiques -voire sensuelles, car la donzelle n'a pas ses yeux ni son cœur dans la poche - et des personnages secondaires très vivants. On ne s'ennuie pas, on est heureux du début à la fin.
Franchement, si c'est pas le bonheur, ça y ressemble, non? En tout cas, c'est bien ce ressenti-là qui me reste quelques jours après sa lecture...
Donc, Régence + bon Louise Allen = Foncez !!
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation, 75 / 5
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4898
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum