La perle des Indes de Louise Allen

Aller en bas

La perle des Indes de Louise Allen Empty La perle des Indes de Louise Allen

Message  Miss Angel le Dim 30 Nov 2014 - 16:43

La perle des Indes
 de Louise Allen


La perle des Indes de Louise Allen Perlin10
Résumé : 
Inde, 1788 
Elevée dans la chaleur épicée d’un palais, chez son oncle maharadjah, Anusha a toujours senti que le sang qui coule dans ses veines est celui d’une Indienne, celui de sa mère. Son père — un Anglais, directeur de la Compagnie des Indes à Calcutta — l’a abandonnée des années plus tôt… Un jour, sa vie bascule. D’un côté, un maharadjah voisin la presse de céder à ses avances. De l’autre, ce père qu’elle connaît à peine la réclame subitement près de lui pour qu’elle reçoive l’éducation d’une lady, dont elle n’a que faire ! Prise au piège entre un homme prêt à tout pour la faire sienne et un père qui exige son obéissance, Anusha fait le choix de suivre l’officier missionné pour l’escorter à Calcutta. Un officier qui incarne à lui seul toute la suffisance britannique : séducteur, impertinent, étranger aux charmes de l’Orient, et qui l’entraîne vers un avenir dont elle ignore tout... 


 Sortie prévue le 1 Février 2015
 Collection : Les Historiques
 Chez : Harlequin
Miss Angel
Miss Angel
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1495
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 30
Localisation : à une autre époque
Humeur : heureuse

Revenir en haut Aller en bas

La perle des Indes de Louise Allen Empty Re: La perle des Indes de Louise Allen

Message  everalice le Dim 30 Nov 2014 - 16:51

Sympa, ils ont gardé la couverture VO. 
Je l'ai prévu en VO dans mon challenge de janvier, depuis le temps qu'il m'attend dans ma PAL (et le tome 2 aussi?). J'ai hâte de le découvrir  bounce


Dernière édition par everalice le Jeu 4 Déc 2014 - 19:00, édité 1 fois
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4768
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 49
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La perle des Indes de Louise Allen Empty Re: La perle des Indes de Louise Allen

Message  Miss Angel le Dim 30 Nov 2014 - 19:45

@everalice a écrit:Je l'ai prévu en VO dans mon challenge de janvier
Au plaisir de lire tes impressions pour avoir une petite idée Wink
Miss Angel
Miss Angel
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1495
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 30
Localisation : à une autre époque
Humeur : heureuse

Revenir en haut Aller en bas

La perle des Indes de Louise Allen Empty Re: La perle des Indes de Louise Allen

Message  everalice le Jeu 4 Déc 2014 - 18:59

Pour les amatrices, celui-ci est le premier tome d'une série, Herriard, le nom de deux frères, série qui compte juste 2 volumes. J'ai redécouvert le tome 2, Tarnished amongst the Ton, dans la liste de mes livres papier en attente Smile  J'avais oublié que je l'avais acheté aussi^^
Alors, M./Mme Harlequin, impasse sur la suite ou pas?
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4768
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 49
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La perle des Indes de Louise Allen Empty Re: La perle des Indes de Louise Allen

Message  everalice le Sam 6 Déc 2014 - 16:42

Lu en VO.
Avec ce titre-ci, Louise Allen a réussi à me surprendre. On n'y retrouve pas forcément le ton enlevé, moqueur et passionné qui parcourt les meilleurs de ses romans.
Ici, l'histoire coule de source, celle d'un soldat qui, par affection envers son mentor, se charge de rapatrier sa fille, une jeune métisse issue d'une liaison mixte. Toute l'histoire se déroule aux Indes, en 1788, à une époque où la puissante Compagnie des Indes favorisait la mixité dans les mariages et les liaisons entre colons et jeunes indiennes issues des meilleures familles. 
Anusha est le fruit d'une de ces liaisons, mais ressent amèrement l'abandon dont elle a été victime une dizaine d'années auparavant par un père adoré, auquel elle garde une profonde rancune. Aussi n'est-ce pas de gaieté de cœur qu'elle suit le major Nicholas Herriard, chargé de lui faire traverser le pays pour la ramener à Calcutta. Nick, pourtant, sait lui faire entendre raison, et les semaines passées ensemble lors de ce long et tumultueux périple vont être le témoin d'une attirance un rien fragile et de sentiments inavoués. 
Anusha ne ressemble pas à nos héroïne d’historiques habituelles, et il en est d'ailleurs de même du héros ou des décors.   
La jeune métisse a été élevée, pouponnée même, à l'abri du zenana, dans le palais de son oncle. Eduquée à la sensualité, de manière fort littéraire, certes, ses références culturelles sont à des années lumières des habituelles règles auquelles sont régies les jeunes ladies anglaises. Elle est franche, à l'aise avec son corps et son esprit, éprise de liberté, mais très peu familière des hommes dont son éducation l'ont tenue éloignée et dont la promiscuité dans le monde blanc lui semble choquante.
Nick est un homme d'honneur, qui vit aux Indes depuis une douzaine d'années et qui en a épousé la langue. On se demande si les éditeurs lisent les textes à traduire, au vu du résumé français ! Nick est très attaché à l'Inde dont il respecte, comprend et apprécie les croyances. Sa vie, il la veut ici, auprès de Sir Laurens, une sorte de père de substitution auquel il se voue corps et âme. Grand, doté de brilants yeux verts et de longs cheveux blonds, ce Major dénote dans le paysage romantique, ne serait-ce que par son usage des vêtements traditionnels indiens, pantalons flottants et longue tunique. Loin d'un héros taciturne ou séducteur, tel que décrit dans le résumé, on a un héros sexy, tendre et viril à la fois, très attaché à son intégrité, modeste et qui sait douter de lui-même, au point de ne jamais vouloir céder à l'attirance qu'il éprouve pour sa protégée. 
On sent durant tout le roman que Louise Allen s'est largement documentée et passionnée, pour cette époque dans cette lointaine colonie anglaise. Le voyage des héros permet de traverser de somptueux paysages, ponctués de scènes de la vie quotidienne pleine de vérités et de charme, des villages, des rives, des prairies où rode le danger. Bref, j'ai été très surprise par la qualité dépaysante du texte.
Je lirai donc avec beaucoup de plaisir la suite de cette série indienne. Le tome 2 porte sur un Herriard aussi, mais ce n'est pas le frère de Nick... En fait, c'est l'histoire du fils des deux héros de cette Perle des Indes. A découvrir donc.
coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation  / 5
NB. Je me demande bien pourquoi ils ont teint le héros en brun sur la couverture française alors qu'il était blond sur la VO  Rolling Eyes
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4768
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 49
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La perle des Indes de Louise Allen Empty Re: La perle des Indes de Louise Allen

Message  Miss Angel le Mar 9 Déc 2014 - 20:25

Merci pour ce commentaire Everalice,  qui m'offre une raison de plus de l'acquérir cheesygrin
Miss Angel
Miss Angel
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1495
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 30
Localisation : à une autre époque
Humeur : heureuse

Revenir en haut Aller en bas

La perle des Indes de Louise Allen Empty Re: La perle des Indes de Louise Allen

Message  everalice le Mar 9 Déc 2014 - 20:29

Je t'en prie, Miss Angel ! Je crois bien qu'il te plaira  Wink
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4768
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 49
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La perle des Indes de Louise Allen Empty la perle des indes

Message  meritt le Mar 10 Mar 2015 - 15:48

j'ai bien aimé ce livre l'histoire se passe en Inde cela change des paysages de l'Angleterre
on voyage à travers l'Inde.
Anusha est métisse élevée dans un palais royal de son oncle.
Son père demande au major Herriard de la ramenée chez lui à Calcutta
j'ai vraiment aimé cette petite touche d'humour ainsi que la personnalité de nos deux héros,je le conseil vivement.
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation
meritt
meritt
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 135
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 47
Localisation : port de bouc
Humeur : bonne, demain est un autre jour

Revenir en haut Aller en bas

La perle des Indes de Louise Allen Empty Re: La perle des Indes de Louise Allen

Message  Invité le Ven 5 Fév 2016 - 21:37

Inde 1788, Anusha princesse indienne est la fille illégitime de sir George Laurens gouverneur de la Compagnie des Indes de Calcutta et nièce de Sa Majesté le radjah de Kalatwah à moitié anglaise, elle a grandi chez son oncle depuis une douzaine d'années, son père ne lui n'avait jamais rendu visité au palais de son oncle car douze ans plus tôt, pour qu'il puisse accueillir sa femme légitime, il les avait renvoyées, sa mère princesse et soeurs du radjah de Kalatwah et elle, dans le Kalatwah à cause de l’arrivée imprévue de son épouse anglaise, Anusha n’avait alors que dix ans.
 
Sir George Laurens craignant que le maharadjah d'Altaphur, prétendant éconduit par sa fille, ne cherche à l'enlever et se servir d'elle en faisant pressions sur les colons de la Compagnie des Indes, décide de faire revenir sa fille auprès de lui à Calcutta, et pour cette mission dangereuse, il a dépêché un homme de confiance, le Commandant Nicholas Herriard, afin d'escorter sa fille à Calcutta.

Quand le Commandant Nicholas Herriard arrive au Palais du radjah de Kalatwah pour ramener la princesse, il est surpris de rencontrer pendant un instant fugace une jeune et magnifique métisse sans voile et hors de Zenana, le quartier des femmes, avec des grands yeux gris, puis comprit tout de suite que c'est miss Anusha Laurens. 

Anusha de son côté ne peut s'empêcher d'être intrigué par ce bel officier "angrezi" anglais, beau blond à la peau dorée, elle n'a jamais vu un homme comme lui avant, très grand avec des yeux verts et des cheveux or.

Surprise et choqué en apprenant la raison de sa présence au Palais, elle refuse de partir avec lui, et ne cache pas sa haine et sa rancœur envers ce père qui les a abandonnés dévastant leur vie brisant son petit cœur d'enfant et celui de sa mère morte un an plus tôt et elle est encore plus anéantie et amer quand son oncle se met du côté de son père et lui ordonne de partir avec l'officier britannique, elle le vit douloureusement comme un deuxième rejet mais cette fois par le frère de sa mère, comme son père l’avait fait douze ans plus tôt !

Secouée ne sachant plus à quel monde elle appartient princesse indienne ou future lady anglaise ce qu'elle abhorre d'être, car elle a très bien compris que son père la rappelle auprès de lui juste pour empêcher qu'elle ne soit un obstacle à sa politique de colon anglais.

Leur départ qui devait être accompagné de ses serviteurs et sa dot immense se transforme soudain en une fuite à l'aube car son ex prétendant le maharadjah d'Altaphur, averti par ses espions va mener un assaut sur le palais. 

Voilà, notre fière et indépendante héroïne seule sur la route vêtue comme un homme pour passer inaperçue et fuir le maharadjah d’Altaphur sous la protection seulement du commandant lui-même déguisé en hindou afin d'éviter de tomber dans les embuscades, et piège que l'ex prétendant vexer et humilier par ce rejet va lancer à leur poursuite. 
Commence alors pour la princesse et le commandant un "road trip" du palais Kalatwah à Calcutta où ils doivent traverser seul une Inde colonisée et blesser entre des guerres de territoires et la mainmise des colons insatiables.

Ce long et dangereux voyage à travers le pays est rendu encore plus difficile par deux caractères totalement à l'opposé l'un de l'autre, Anausha ne comprend pas et désapprouve avec rancœur l'immense respect et loyauté aveugle du commandant envers son père qu'elle juge être indigne d'amour et de respect, mais au même temps, elle est fascinée et attirée comme un aimant par ce guerrier qui parle, le hindi respecte les croyances hindoues n'est pas hautain ou condescendant envers son peuple et s'habille comme les autochtones.

Le commandant lui fait face à une jeune femme indépendante hautaine et rebelle qui ose parler de relation intime avec naïveté entre un homme et une femme sans fausse pudeur, là le choc des cultures est flagrant, même s'il connaît très bien les traditions et coutumes de l'Inde et la respecte, son Éducation anglaise le met mal à l'aise à entendre parler si normalement de l'intimité homme et femme, entre sa loyauté indéfectible envers le père de la princesse, le désir qu'il ressent envers sa "peste" de fille rêveuse au caractère franc et une route jalonnée par le danger, il fera tout pour respecter sa parole d'honneur, et de toute façon lui n'envisage plus jamais de se marier pas après  l'expérience malheureuse qu'il a faite du mariage avec sa défunte épouse, en plus de ne pas être du même rang que la princesse lui juste un soldat.

Ce roman nous offre une chevauchée à travers un pays dépaysant fascinant et lointain avec des descriptions sur les us et coutumes de l’époque aussi bien du côté hindou que du colon britannique, c'est dommage que l'auteur nous n'est pas mis un astérisque de traduction vue les nombreuses références en mots hindi.

 J'ai beaucoup aimé cette lecture, mais déjà concernant la romance, je sens qu'il manque quelque chose, on peut sentir le désir des deux héros au fil des pages et leur découverte d'un amour réciproque pourtant je n'ai pas à aucun moment réussi à ressentir les émotions entre eux elles sont décrites mais rien de plus.

Ensuite tout est comme bâclé, aussi bien avec l'ex prétendant aucune action rien nada à part un timide piège, la triste réalité de la situation « coloniale » de l’époque est à peine effleurée, les explications du père indigne tiré par les cheveux hypocrite et pas convaincantes enfin tout est survolé et mal exploités c'est vraiment dommage, cela aurait pu être une pépite, mais voilà, c'est seulement une jolie verrerie et du coup, je reste sur ma faim ! pale

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perle des Indes de Louise Allen Empty Re: La perle des Indes de Louise Allen

Message  rrhummy le Lun 18 Fév 2019 - 22:57

Une agréable romance historique se déroulant en Indes. Anusha est la fille illégitime d'une princesse indienne et de Sir Georges, un haut responsable de la Compagnie des Indes. 
Au retour de la femme de Sir Georges Anusha et sa mère sont parties vivre au palais de l'oncle de la jeune femme. 
Craignant pour la sécurité de sa fille, Georges envoie son homme de confiance, Nick, chercher la jeune femme. Ce dernier est veuf et après l'échec de son mariage ne souhaite pas se remarier même s'il est fasciné par la jeune princesse.
Débute un périple dangereux qui force une certaine intimité entre la belle princesse et le séduisant commandant. 
A leur arrivée à Calcutta, les retrouvailles entre le père et la fille sont tendus- Anusha qui a repoussé toutes les propositions de mariage lorsqu'elle était chez son oncle rêve de voyage et de liberté. Mais son père veut la marier pensant la mettre à l'abri. 
L'arrivée à Calcutta casse un peu le rythme du récit et le contexte est un peu superficiellement décrit mais il n'empêche que cette romance m'a bien plu.
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,75/5
rrhummy
rrhummy
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4266
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum