L'homme du passé de Glynnis Campbell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'homme du passé de Glynnis Campbell

Message  mabi le Lun 18 Fév 2013 - 23:36

L'homme du passé
de Glynnis Campbell



Présentation :

1338. A vingt ans, Cynthia de Wendeville vient d'hériter de la fortune colossale de feu son époux. Cette manne attise bien des convoitises, en particulier celle de l'abbé, ancien chapelain du château qui s'estime lésé par le testament du défunt et entend bien mettre la main sur le magot. Dans ce but, il décide d'introduire dans la place un homme à lui, moinillon sans envergure qui deviendra le confesseur de la jeune veuve et épiera ses faits et gestes pour ensuite faire son rapport à l'abbé. Ainsi, ce dernier pourra tirer les ficelles de loin et asurer sa revanche. Le plan est simple, parfait. Ce que n'avait pas prévu l'abbé, c'est que la belle Cynthia serait troublée par frère Garth et que l'amour se dresserait bientôt contre la fourberie et la trahison...

Mon avis :

Elle : Une jeune femme mariée à un vieux barbon, mais qui s'est attachée à son époux vieillissant. Elle tient la promesse faite en secret à celui-ci de ne pas le pleurer. Ce respect de la parole donnée et l'héritage de son vieil époux vont lui attirer les foudres de l'ancien chapelin qui se considère lésé de n'avoir hérité QUE d'un manoir et non pas de la totalité de la fortune -pour un soit-disant "homme de Dieu" ce n'est pas joli-joli!- Elle a un caractère bien trempé qui lui permettront de résister aux avanies qui lui seront imposées.

Lui : Un ancien chevalier devenu moine-copiste. Il a peu trop tendance à se dénigrer et à se voir pécheur. J'ai bien aimé comment son suppérieur va lui imposer pénitence. Cette pénitence qui va bien arranger les choses et permettra que le "frère Garth" sorte du couvent pour prendre en charge les ouailles de Wendeville.
Les deux héros sont entourés de serviteurs zélés, tous dévoués à leur Dame et un peu entremetteurs sur les bords. Il y a aussi un traitre (normal) et des aventures un peu tirées par les cheveux. Même si l'action se situe essentiellement au château, l'histoire garde un certain rythme.

Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, ce n'est pas un roman de voyage dans le temps (dommage). En fait l'homme a juste rencontré la Dame quand elle n'était qu'une fillette. Qui est cet homme??? Il faudra lire le livre pour le savoir.

Même si l'auteur précise, qu'à cette époque, les prêtres pouvaient se marier, il y a des imprécisions particulièrement gènantes. En effet, un moine n'est pas forcément un prêtre. S'il est nommé "frère", il ne l'est pas. De plus les moines copistes ne l'étaient que très rarement. Le prieur espère même que sa famille rappelera Garth, ce qui laisse supposer qu'il n'a pas prononcé ses voeux définitifs et donc qu'il ne peut être prêtre.
si l'on fait abstraction de ces points particulièrement gènants, l'histoire est belle et les alléas que traversent les héros envisageables. L'écriture est fluide et l'histoire se laisse lire. Les caractères des personnages sont caricaturalement marqués : héros sont bien cleen et le méchant parfaitement détestable. Bien sûr, à la fin, le méchant est puni et les héros réunis. "Ils vécurent heureux..."

Ma note : 3/5
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 63
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum