Tome 1 : L'hermine de Mallaig de Diane Lacombe

Aller en bas

Tome 1 : L'hermine de Mallaig de Diane Lacombe

Message  Swolen- le Ven 8 Juin 2012 - 22:38

Tome 1 : L'hermine de Mallaig de Diane Lacombe


Présentation de l'éditeur

Afin de fuir l'union détestable à laquelle elle est promise, Lite MacGugan épouse précipitamment Baltair MacNèil, mercenaire au service du roi. Restée seule à Mallaig, elle entreprend de grands travaux pour son manoir. Mais la peur règne car le royaume d’Écosse est menacé par différents clans qui s’affrontent... Une passionnante saga au cœur du Moyen-Âge écossais !

_________________
avatar
Swolen-
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 7726
Date d'inscription : 27/09/2009
Age : 33
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tome 1 : L'hermine de Mallaig de Diane Lacombe

Message  louise80 le Jeu 12 Déc 2013 - 5:56

j'ai beaucoup aimé ce livre,une histoire d'amour sur fond historique ,si vous avez lu et aimé les livres de ken follett (meme style à une époque différente )et les highlanders vous ne serez pas déçue par celui-ci ,j'attends le 2éme tome qui d'aprés les commentaires est le meilleur ,bonne journée Wink

ma note sera de coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation /5

louise80
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 179
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 59
Localisation : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tome 1 : L'hermine de Mallaig de Diane Lacombe

Message  Invité le Lun 28 Mar 2016 - 21:33

Fin  XIVème siècle les Highlands,
Lite Mac Gugan est la fille d'une servante, celle-ci est la nourrice de la fille du comte et de la comtesse Leslie Ross, quant à l'âge de trois ans la mère de Lite meurt, Dame Euphémia, la généreuse châtelaine de Dinkeualvit la prend prend sous son aile et l’élève avec ses enfants Alasdair et Mariotta, en tant que sa pupille.

Au cours des années le comte Leslie Ross meurt, Alasdair part en cargaison, la sœur de lait de Lite, Mariotta quitte le château après son mariage avec un seigneur des îles d'Écosse et sa généreuse et bonne protectrice Dame Euphémia a été forcée d’épouser en secondes noces, le troisième fils du roi Robert II, le comte de Buchan Alexander Stewart surnommer le « loup de Badenoch, un homme abominable cupide violent et sans foi ni loi, qui a pour unique but de faire main basse sur les terres et les richesses de dame Euphémia en spoliant honteusement Alasdair le vrai héritier.

À vingt-trois ans Lite instruite et intelligente prend part à la traduction de la Bible en gaélique un mécénat que Dame Euphémia tient très à cœur et qui la console du vide laissé par sa fille Mariotta et lui fait oublier un peu son malheur d’être la femme du monstrueux Alexander Stuart. 

Le comte de Buchan ne vit pas au château de Dinkeual, car Dame Euphémia lui refuse sa couche tout en harcelant constamment l'évêque pour la dissolution de son odieux mariage.

Puis un jour tout bascula dans l'horreur quand le « loup de Badenoch » fait irruption soudainement au château avec ses hommes armés, fou de rage et de dépit, il viole la comtesse sous les yeux de ses hommes, espérant ainsi avoir un héritier seul moyen de spolier la châtelaine et son fils aîné de leurs biens. 

Parallèlement désirant portait secours à Dame Euphémia, Lite s'enfuit pour sonner la cloche et donner l'alerte, Buchan ordonne à MacNèil chef de son cateran (mercenaire) de la rattraper et de la prendre s'il la veut, contre toute attente Lite réussit à donner l'alerte, ce qui la sauva elle-même du viol du mercenaire de Stewart qui l'avait pourchassé et acculé dos au mur.

Après cet ignoble assaut envers sa femme, le comte de Buchan, vindicatif et hargneux, attaque et pille avec l'aide de ses mercenaires les terres du comté de Moray et la cathédrale de l'évêque de Bur, celui-ci étant l'ami de dame Euphémia, la soutien dans sa revendication à annuler le contrat de mariage d'avec le « loup de Badenoch » allant même jusqu'à demander qu'il soit excommunié pour tous les crimes dont il est coupable.

Fou furieux dans sa vengeance de ne pas trouver l'évêque de Bur dans la Cathedral d'Elgin, il ordonne à ses sbires de tous brûler après s'être emparé de tout de butin de l'église.

Pour bien se rallier MacNéil, le chef des caterans qu'il sent de plus en plus réticent, le comte de Buchan lui offre en guise de récompense une médaille de grande valeur appartenant à l'évêque de Bur.

Après, un accident au cours du saccage de la cathédrale d'Elgin, MacNéil est fait prisonnier, le comte de Buchan s'arrange pour qu'il soit le bouc émissaire accusé puis condamner à être pendu haut et court avec sept de ses compagnons tous sacrifiés par le « loup de Badenoch ».

Pendant ce temps, le comte de Buchan apprenant que Lite est une riche héritière grâce à la dot testamentaire du comte Leslie Ross décide, de faire épouser à son fils bâtard la jeune fille, le rejeton aussi cruel que le père annonce à une pauvre Lite pétrifier de dégoût et de peur qu'il l'épousera dans la semaine. 

Désirant coûte que coûte, récupérer son domaine et ses biens, la comtesse de Ross se rend à la cérémonie du couronnement du nouveau souverain avec son fils Alasdair et Lite.

Lite répugne à l'idée d'être marié à un homme aussi abject que son père, demande au nouveau roi Robert III d'Écosse selon une vieille tradition :  "le  pardon royal des époux ", cette coutume accepte qu'une femme puisse sauver un condamné à mort si elle l'épouse.

Lite intelligente et très sagace va reconnaître en un des condamnés à mort MacNeil l'homme qui l'avait surnommée l'hermine et faillit la violenter, elle comprend vite que MacNèil trahi par le comte lui voue une haine égale à la sienne et pourra être le seul capable de la protéger de la vengeance implacable du père et fils Stewart, de l'humiliation qu'ils ont subie devant la cour, par son refus d'épouser le bâtard, elle le choisit donc pour époux et le sauve de la potence ...

J'ai un avis mitigé, je n'ai pas détesté, mais... déjà pour moi ce n'est pas un récit romantique, mais plutôt un roman aventure avec une large part pour l'Histoire de l'Écosse, c'est sombre, violent avec de l'intrigue et pas mal rebondissements, certains passages sont trop longs, d'autres trop tirer par les cheveux, et le tout étaler sur une période de dix ans, mais j'avoue, ce qui est paradoxal avoir pris plaisir quand même à le lire peut-être, est-ce dû à l'historique de l'Écosse bien détailler où à l'aventure doublait d'intrigue; mais certainement pas à la romance qui est quasi absente....

* la comtesse de Ross Dame Euphémia pour moi cette courageuse femme est la vraie héroïne de ce livre.

* Baltair MacNèil le renégat criminel ce héros complexe qui au fil des pages s'est racheté au point d'atteindre une belle rédemption m'a pas plus touché que l'héroïne.

* Damoiselle Lite MacGugan opiniâtre déterminée cette héroïne ne m'a pas accroché trop menteuse trop girouette trop manipulatrice trop dur de cœur, trop trop de tout en plus d'avoir une moralité de chat de gouttière ! 

* Alasdair Leslie faux et lâche sans aucun sens de l'honneur

* Alexander Stewart, le comte de Buchan, un tyran cruel et despotique qui donne froid au dos.

* Alexandre Stewart le bâtard de Buchan aussi vil que son père.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tome 1 : L'hermine de Mallaig de Diane Lacombe

Message  Pristi le Mar 29 Mar 2016 - 9:17

Pour moi c'est le moins bon des 3 !
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2671
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 42
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tome 1 : L'hermine de Mallaig de Diane Lacombe

Message  Invité le Mar 29 Mar 2016 - 20:50

C'est vrai que le premier tome ne déborde pas de romantisme, j'espère que les deux autres me réservent une jolie surprise. cheesygrin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum