Intrigue à la cour de Juliet Landon

Aller en bas

Intrigue à la cour de Juliet Landon Empty Intrigue à la cour de Juliet Landon

Message  crêpe au sucre le Jeu 1 Sep 2011 - 20:05

Intrigue à la cour de Juliet Landon

Intrigue à la cour de Juliet Landon Intrig10

Résumé :

Angleterre, 1575. Alors qu'elle participe à une chasse au faucon sur le domaine royal, Adorna, fille du maître des divertissements à la Cour, est désarçonnée par son cheval et ne doit son salut qu'à la prompte intervention de sir Nicholas Rayne, un chevalier proche de la reine. A la suite de cet accident, la souveraine charge sir Nicholas d'assurer désormais la protection de la jeune fille. Bien qu'ayant peu d'affinités, les deux jeunes gens doivent cependant feindre de s'entendre pour complaire à Sa Majesté...


Mon avis :

Etrange livre que celui-ci. Un style d'écriture hors du commun pour un Harlequin (ou pour toute autre littérature sentimentale), un peu lourd, qui m'a demandé une concentration féroce, au début du roman, pour capter toutes les subtilités de cette jolie plume.

Certes, c'est bien écrit, un peu comme un conte. Mais ce qui est léger sur les quelques pages d'un conte de fées, peut vite devenir indigeste sur un roman de 343 pages.

Mais au fil de celles ci, je me suis adaptée à ce style conté et j'ai même fini par le trouver troublant. Si le suspens n'est pas de mise, la qualité des émotions est là et l'auteure a su faire monter en moi des poussées d'adrénaline, lors des scènes plus intimes, avec très peu de mots.

Le héro a un côté très dominant qui peut déranger. Ca a été un peu mon cas, mais au fond, j'aime bien la lecture qui me fait grincer des dents. Et la belle ne s'en plaignant pas, je ne me suis pas privée du plaisir de les voir évoluer dans leurs sentiments.

L'auteure pousse le détail sur ce qui entoure les personnages, au point où j'ai eu l'impression d'avoir les images devant les yeux et non dans mon imagination, mais a laissé cette dernière totalement libre de parfaire les personnages à mon goût.

Si j'ai ronchonné contre cette écriture corpulente, je dois bien avouer que j'attendais que le soir arrive pour retrouver mon roman.

Difficile à dire si ce livre peut plaire ou non tant le style est spécial. Je crois que selon les lecteurs, ça passe ou ça casse. Moi même, j'ai eu du mal à dire si j'aimais ou non,
mais j'ai été troublée et c'est un grand privilège que la lecture n'offre pas toujours.

Pour tous ces chamboulements dans ma pauvre tête et au coeur de mes émotions, entre l'aversion et l'attirance que j'ai eu pour ce roman, je lui mets un coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,75 / 5
crêpe au sucre
crêpe au sucre
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1332
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum