Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  Chris-Ilo le Mar 12 Juil 2011 - 10:56

Autant en emporte la passion
Susan Elizabeth Phillips



Résumé de l'éditeur :

Fille d'un planteur, Katharine Weston a grandi en garçon manqué. Elle tire à la carabine, fume et jure comme un charretier. Mais la guerre de Sécession ravage le Sud et, à dix-huit ans, Kit perd tout. Déguisée en homme, elle se rend à New York, résolue à tuer Baron Cain, qui est désormais son tuteur et le propriétaire de la plantation. Elle réussit à se faire engager chez lui comme garçon d'écurie, mais éliminer ce sale Yankee se révèle plus ardu que prévu. Démasquée, Kit est envoyée dans une institution pour jeunes filles. Trois ans plus tard, ce n'est plus une sauvageonne qui revient à Risen Glory, mais une vraie Belle du Sud, si séduisante que Cain ne la reconnaît pas et lui vole un baiser ! Pourtant, elle le considère toujours comme son ennemi mortel.
avatar
Chris-Ilo
Lady Romancière
Lady Romancière

Messages : 1154
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 40
Localisation : Midi-Pyrénées

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  Chris-Ilo le Mar 12 Juil 2011 - 10:58

C'est un roman qui date de 1984, réédité par J'ai lu en 2006 et offert cette année avec une autre couverture que je n'ai pas su trouver sur le net. Si j'ai le temps, je scannerai le livre.

Voici mon avis :

J'ai bien aimé ce roman. J'avais découvert l'auteure avec sa série "Chicago Stars" et son côté historique est appréciable, lui aussi.
La rencontre entre Baron et Kit est franchement explosive. D'abord, il la prend pour un garçon, ce qui, il faut le dire, n'est pas étonnant vu la façon d'être de la demoiselle.
Elle le déteste parce qu'il a reprit la gérance des terres qui lui reviennent. Lui, découvre qu'elle est une jeune fille après lui avoir copieusement tanné les fesses après un énième versets d'insolence de la part de Kit.
Bref, on en arrive au moment où Kit devient la pupille de Baron et qu'il la place dans un établissement pour faire d'elle un lady.
Le roman est découpé en 4 parties. Je me suis rapidement plongée dans ce récit pour le moins explosif. De nombreuses réparties font sourire, d'autres mettent mal à l'aise (il est question de l'esclavage et de la dure vie des Noirs à l'époque). Plus l'histoire avance, plus on se rend compte qu'il y a un malaise dans la relation de Baron et Kit. Il l'a épousé pour des raisons qu'on devine bien mais la jeune fille n'y voit qu'une solution pour éviter la banqueroute.
Quand arrive enfin l'expression de leur passion, elle se révèle surtout à couvert dans la chambre. Aucun d'eux n'admettant l'évidence de leurs sentiments. Ils se disputent, se déchirent, se font du mal... et chaque nuit, ils assouvissent cette passion qui les brûle. Mais cela ne peut durer et tout bascule.
Je n'en dirai pas plus, c'est un roman complet qui n'a, certes, pas de véritables rebondissements à suspense mais qui n'en est pas moins une romance prenante.
Petit bémol... Sophronia, la servante Noire devenue gouvernante, m'a prodigieusement énervée avec ses exigences fantasques étant donné sa condition. Mais sans doute ne peut-on pas reprocher à l'auteure d'avoir voulu faire passer un certain message d'espoir...
Bref un roman plaisant qui nous entraîne de page en page sur le chemin cahoteux d'une relation passionnelle qui n'aurait pas dû être. Bravo.
avatar
Chris-Ilo
Lady Romancière
Lady Romancière

Messages : 1154
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 40
Localisation : Midi-Pyrénées

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  Swolen- le Mar 12 Juil 2011 - 12:47

Super ! Il m'attend dans ma PAL, j'avais un peu peur d'être déçue après les Chicago Stars que j'adore,alors ton avis me rassure !

_________________
avatar
Swolen-
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 7726
Date d'inscription : 27/09/2009
Age : 33
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  Chris-Ilo le Mar 12 Juil 2011 - 12:54

C'est vrai que après Les Chicago, j'avais moi-même une certaine appréhension mais franchement, elle s'en sort très bien. Bien que j'ai un vrai faible pour le contemporain Wink
avatar
Chris-Ilo
Lady Romancière
Lady Romancière

Messages : 1154
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 40
Localisation : Midi-Pyrénées

http://christysaubesty.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  clotho le Mar 12 Juil 2011 - 15:31

Oh oh !
Je note, merci pour l'avis Smile

_________________
avatar
clotho
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 5591
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation : Vers l'Infini et l'Au-delà o/
Humeur : Zombie Girl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  na-dia le Jeu 28 Juil 2011 - 9:59

Vu
bon j'ai envie de le lire maintenant.. lol Je vais me retenir.. ou faire mes yeux de merlans frits.. ca peut fonctionner Wink
avatar
na-dia
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 711
Date d'inscription : 26/04/2011
Localisation : Dans le grand Nord ;)
Humeur : Nadia comtesse de Wallingford

Revenir en haut Aller en bas

Re:Autant en emporte la passion

Message  Miss So le Ven 23 Déc 2011 - 14:05

J'ai trouvé ce roman très bien mais je n'ai pas trop accroché avec les deux personnages féminins (aussi bien Kit que Sophronia) je les ai trouvées vraiment trop butées et trop enfermées dans leurs convictions. Mais par contre j'ai beaucoup aimé les deux personnages masculins, l'histoire est bien écrite et j'aime beaucoup la période et le lieu du roman. Wink


Dernière édition par Miss So le Dim 7 Oct 2012 - 21:32, édité 1 fois
avatar
Miss So
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3232
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  Tova le Lun 26 Déc 2011 - 20:30

Je l'ai lu il y a peu de temps et je n'en garde pas un souvenir extra.

Le début m'a beaucoup fait penser à Cendres dans le vent de K. Woodiwiss.

Et puis ce couple se déchire beaucoup, beaucoup trop. A la fin ça devient vraiment pesant.
avatar
Tova
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 555
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 54
Localisation : Ile de France

http://scraptova.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Coup de coeur

Message  hami-k le Dim 7 Oct 2012 - 20:27

Si vous recherchez des personnages avec beaucoup de caractère, au tempérament de feu, alors ce livre est fait pour vous.

L'histoire se passe juste après la guerre de Sécession, l'époque également où les noirs esclaves deviennent libres du blanc (plus ou moins).
Katherine, est une jeune-fille de dix-huit ans, orpheline, qui se fait appeler Kit. C'est un garçon manqué depuis toujours. Et comme il est décrit dans la synopsis, elle tire à la carabine, parle comme un garçon mal élevé etc.... Son but principal est de récupérer ce qui est à elle, c'est à dire sa plantation, le champ de coton qui était à son père, un planteur. Alors, elle se coupe les cheveux et se fait passer pour un garçon. Vu sa petite taille et son petit gabarit, elle y arrive facilement. Puis, décide d'aller à la rencontre d'un certain Baron Caid, un yankee. Un homme qu'elle déteste car il a reprit la gérance du terrain, ce qui devait lui revenir à elle et non à lui. Son désir, le tuer tout simplement.

Baron Caid, est un yankee. Un homme blessé par son passé, mais féroce par la vie. Un caractère bien à lui. C'est un homme séduisant, très beau, qui plait beaucoup à la gente féminine et qui ne s'en cache pas, mais s'en lasse vite aussi.

Kit, va réussir à se faire embaucher par ce yankee comme garçon d'écurie, sans se douter une seule seconde que c'est une fille, malgré les traits tirés, les yeux violets que l'on pourrait retrouver plus fréquemment sur une demoiselle. Mais rien, il ne verra rien.
Puis, un jour après une effronterie de celle-ci envers celui-ci. En effet, ce garçon d'écurie n'aime pas se laver, retirer la crasse sur lui (Mais juste pour dissimuler au mieux sa ruse), le yankee va disjoncter et lui flanquer la volée ou la fessée de sa vie et avec une rage folle, va lui arracher ses vêtements et découvrir une petite poitrine, une fille.

Alors, démasquée, Baron va l'envoyer dans une école pour jeunes filles. Et y restera trois longues années, où elle apprendra les bonnes manières, et surtout deviendra une vraie lady. Une femme dans toute sa splendeur. A sa sortie, et toujours avec la même idée dans la tête, récupérer son bien, sa plantation, elle décide de retourner au domaine.
Mais Baron, ne l'a reconnaitra pas.

En parallèle, on aura une autre histoire entre deux esclaves affranchis. La gouvernante et meilleure amie de Kit. Un peu agaçante parfois avec ses préférences à vouloir se mettre absolument avec un homme blanc, pour avoir une vie meilleure au lieu d'ouvrir ses yeux sur l'homme qui est prêt à tout pour elle. Le bras droit de Baron. Amoureux d'elle et l'a veut pour femme. Hélas, un amour à sens unique.
Une histoire dure mais magnifique.

Kit, a un caractère de dingue. Elle est parfois pire qu'un homme malgré sa beauté sauvage et Baron sincèrement malgré son caractère bien trempé, droit, juste même envers ses esclaves, était en transe avec elle. Elle le rendait dingue de rage, et j'en ai tellement rigolé, que parfois je relisais certains passages pour rire encore. Une vraie lionne indomptable. J'ai adoré.

Bien évidemment, nous serons témoins d'une histoire d'amour entre nos deux rebelles, mais même là encore, cette passion sera explosive. Qui contrôlera qui, quand et où ? Qui cédera en premier..... Des griffes, des morsures ^^ Grr. Dominant, dominé. Voilà l'histoire de ce livre pour récupérer une plantation. Parfois, j'avais l'impression qu'ils s'égaraient un peu tous les deux.
Mais, sincèrement, ce livre est une bouffée d'oxygène à lui tout seul. Et au final, l'auteure fait passer un message et c'est ça le plus important.
.
Je viens de découvrir le talent de Susan Elizabeth Phillips et j'en suis conquise.

COUP DE CŒUR IMMÉDIAT
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation
avatar
hami-k
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 195
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 40
Localisation : Devant mon livre ou mon pc
Humeur : comme ci, comme ça

http://hamisoitil.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  mssscarlett le Mar 20 Mai 2014 - 11:09

Coup de coeur pour moi aussi, je ne connaissais pas cette auteure et j'ai a d o r é ce livre ! Tout ! La période, l'histoire, les personnages ....  Very Happy 

Tellement que je ne voulais pas qu'il se finisse. Alors, vous vous doutez bien les filles que je le recommande vivement.


 coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5

et plus si je le pouvais !!! 
avatar
mssscarlett
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 297
Date d'inscription : 11/01/2013
Localisation : Sud de la France
Humeur : Bonne, la plupart du temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  everalice le Jeu 11 Sep 2014 - 17:30

Je viens de recevoir cette édition qui date de mars 2011 :
 
L'image est bas de gamme, désolée, je n'ai pas trouvé mieux.
avatar
everalice
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4452
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 47
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  mssscarlett le Jeu 11 Sep 2014 - 18:04

J'avais le même bouquin et je me suis régalée quand même !

Vas-y tu, lance-toi, tu ne le regretteras pas !
avatar
mssscarlett
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 297
Date d'inscription : 11/01/2013
Localisation : Sud de la France
Humeur : Bonne, la plupart du temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  everalice le Jeu 11 Sep 2014 - 21:07

@mssscarlett a écrit:J'avais le même bouquin et je me suis régalée quand même !

Vas-y tu, lance-toi, tu ne le regretteras pas !
Merci pour le conseil, mssscarlett ! Je ne connais pas du tout cette auteur.
avatar
everalice
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4452
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 47
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  mssscarlett le Jeu 11 Sep 2014 - 21:24

Moi non plus, je ne la connaissais pas, je suis tombée dessus par hasard et je n'ai pas regretté ; il faut dire que j'adore la période de la guerre de Sécession donc ça m'a un peu incitée, je l'avoue !!!!
avatar
mssscarlett
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 297
Date d'inscription : 11/01/2013
Localisation : Sud de la France
Humeur : Bonne, la plupart du temps

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autant en emporte la passion de Susan Elizabeth Phillips

Message  Invité le Ven 29 Juil 2016 - 22:26

Katharine Louise Weston dix-huit ans est une sudiste orpheline, sa mère est morte à sa naissance et son père tué à la bataille de Shiloh, quelques mois après la guerre civile Nord & Sud, elle va à New-York à la recherche d'un Yankee héros de la guerre qu'elle hait, car le commandant Baron Nathaniel Cain a hérité par sa mère Rosemary de la plantation familiale, la Risen-Glory à Rutherford, en Caroline du Sud, cette femme était aussi la belle-mère de Katharine.
 
Cacher sous des vêtements d'homme Katharine est si convaincante sous son déguisement d'adolescent sale et dégingandée qu'elle trouve facilement un travail  chez son pire ennemi le commandant Baron Nathaniel Cain en tant que garçon d'écurie, ce dernier loin de se douter que celui-ci est, à New-York dans un seul but, tuer le séduisant commandant puis reprendre sa plantation la Risen-Glory.
 
Katharine, où comme elle est surnommée Kit, n'est pas une belle du Sud, mais plutôt un garçon manqué fougueuse qui ne monte pas sur les chevaux en amazone, tire avec une arme à feu mieux que la plupart des hommes, s'habille en chemise et en bottes comme eux, pire, elle déteste prendre des bains, jure comme un charretier et vagabonde comme un garçon, du vivant de sa famille, mépriser et détestée par une belle-mère, ignorer par un père égoïste et lâche et bien que les voisins de sa communauté estiment qu'elle qu'elle a un bon cœur généreux, elle est rejetée et en marge de la société à cause de ses manières qui sont à l'antipode des jeunes filles de bonne famille du Sud. 
 
Baron Cain est un homme de plus en plus blasé et s'ennuie à New-York, c'est un joueur professionnel depuis qu'il a quitté l'armée, détestant s'attacher à quoi que ce soit où à qui ce soit, il a la manie de revendre tout ce dont il a peur qu'il ne s'attache, aussi bien une maison, que des livres hors prix, et même ses meilleurs chevaux, quant aux femmes dont il fait la collection, dès qu'il sent que l'une d'elles espère plus que partager son lit, il s'en débarrasse sans aucune once de regret où culpabilité.
 
Une nuit d'orage, Kit décide d'exécuter son plan, mais face à face avec Cain, elle n'a pas le courage de le tuer de sang-froid, celui-ci la désarme, encore sous le choc de constater que Kit est, en fait, une fille, il en encore plus indigné et en colère quand il comprend qu'elle est la belle-fille de sa mère Rosemary, cette dernière avant de mourir d'une fièvre a laissé la plantation la Risen-Glory Glory hérité par son dernier mari le père de Kit, un homme faible, sans conscience et la tutelle de la jeune fille à son fils, le commandant Baron Nathaniel Cain.
 
 Frustré,  fou de rage contre sa défunte mère, femme et épouse indignes qu'il avait en aversion, Cain qui ne veut ni une plantation en ruine dans le Sud et encore moins être le tuteur d'un garçon manqué sale et insolent, et ce jusqu'à  son 23e anniversaire, autrement dit dans cinq ans, à ce moment-là, Kit héritera du fonds d'affectation de sa grand-mère maternelle, à moins bien sûr qu'elle ne se marie auparavant, auquel cas, elle recevra un pactol non négligable, alors pour se débarrasser de ce fardeau; Cain  exerçant un chantage sur Kit l'expédie, contre sa volonté pour trois ans dans une école de jeunes filles riches pour apprendre les bonnes manières ...
 
Waah très beau roman, dès le début de la lecture, j'ai été happé, entre nos deux héros se nouent une relation amour & haine pleine de passion, ce livre est un savoureux cocktail entre « autant en emporte le vent de Margaret Mitchell», mais aussi de « La mégère apprivoisée» Kit à quelque chose de Scarlett O'hara, elle est passionnée par sa plantation familiale, courageuse, belle mais aussi têtue, vindicative et rancunière à tel points que la scène avec l'incendie m'a franchement agacé. 
Cain est le soldat nordiste par excellence un homme dur, travailleur endurci, il est aussi séduisant, intelligent malheureusement avec un coeur profondément endurcie à cause d'une enfance difficile doublée d'une guerre terrible qui a dressé frère contre frère de la même nation.
 
Les personnages secondaires sont tout aussi mémorables surtout les ex-esclaves Sophronia et Magnus m'ont touché et ému leur histoire d'amour est très belle. 
La romance évoque un peu l'historique de l'abomination infect qui était l'esclavage, mais aussi l'abjecte et immonde organisation pour la suprématie blanche le Ku Klux Klan.


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum