Boulevard Des Passions, le Forum.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra

3 participants

Aller en bas

Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Empty Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra

Message  everalice Sam 25 Juin 2022 - 7:41

Le feu sous la dentelle 
d'Anna Lyra
Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Le-feu16
Résumé

Paris, 1796
En apparence, Constance s'étourdit de bals, de frivolité, et des folies de la jeunesse parisienne au lendemain de la Terreur. En réalité, une colère sourde gronde en elle : elle a tout perdu dans la violence de la Révolution. Sa famille a péri sous la lame de la guillotine, elle-même a failli les suivre, et son coeur réclame réparation. C'est dans ce contexte qu'elle rencontre Gabriel Rocheran, avocat piquant de sarcasme et fervent partisan des idées égalitaires.
Ils s'opposent dès le premier regard, les premiers mots, et pourtant ils ont désespérément besoin l'un de l'autre...

Paru chez Harlequin dans la collection Victoria le 1er juin 2022
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 5028
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 52
Localisation : Rennes
Humeur : C'est les vacances !!

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Empty Re: Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra

Message  everalice Sam 25 Juin 2022 - 8:25

Autant annoncer la couleur de suite : ce roman-là, c'est une très belle surprise car je ne connaissais absolument pas cette autrice !
ce qui m'a complétement emportée dans ma lecture? Plusieurs choses, qui, combinées, ont parfaitement matché :
D'abord, Anna Lyra ancre son roman dans une période historique incroyable et rarement évoquée en romance, plutôt méconnue pour moi : la période du Directoire, juste après la Terreur. Elle retranscrit avec talent le souffle de ces années post-traumatiques où les sociétés, en tout cas celle des nantis, ont cette incroyable propension à envoyer balader les anciennes conventions pour s'adonner sans barrière à toutes sortes de plaisirs et d'excès. Cela m'a rappelé Les Années Folles, exutoires de la boucherie mondiale qui venait de se clore. Ici, la jeunesse s'étourdit de plaisir, les femmes jouissant d'une liberté de ton, de tenue et d'esprit incroyables, car elles ne sont pas encore bridées par les conventions du 19ème siècle. Anna Lyra nous projette avec force dans cette période encore mouvementée, où tout peut basculer, et où rien ni personne n'est encore affranchi de cette Terreur achevée, que ce soit dans les faits (car on guillotine et condamne encore beaucoup, et ce sentiment de danger persiste) ou en esprit (car chaque individu a tracé sa route, bon an mal an, à travers cette Révolution émancipatrice, certes, et porteuse d'espoir, mais aussi pleine de compromissions et traumatisante). 
Anna Lyra crée des personnages riches et nuancés, les fils et filles parfaits de cette époque où chacun est, à sa manière, un survivant. A ce titre, Constance et Gabriel découvriront, malgré leur antagonisme de classe et de caractère apparent, combien ils sont proches et se ressemblent. Leur histoire romantique avance d'une façon crédible et intelligente, avec tout ce qu'il faut pour en faire cette belle aventure qui m'a transportée.
Certaines scènes sont fulgurantes et méritent le détour. Le début par exemple, où l'on entre dans le vif du sujet, avec Constance enfermée à la prison des Carmes et s'attendant à tout moment à être guillotinée, en compagnie de celle qui devient au cours de l'histoire (et de l'Histoire) la femme de ce général corse à l'accent improbable. Ou les flash qui hantent Gabriel et qui lui font revivre, jour après jour, la  journée où les 21 député députés de la Montagne, on été guillotinés. Ce qui m'a d'ailleurs plu, c'est que les deux héros ne sont pas parfaits et de petits angelots complètement sympathiques. Chacun, avec ses convictions, illustre un choix politique ou social qui peut interroger, mais c'est en cela que leur caractère m'a semblé aussi très cohérent au vu de la période. 
Je ne peux pas terminer cet avis sans dire un mot de la qualité de l'écriture. Anna Lyra m'a complètement bluffée. Je me suis dit à de nombreuses reprise, lors de ma lecture, que cette élégance, à la limité de la préciosité, mais une préciosité maîtrisée et justement dosée, complètement raccord avec l'époque, fait ressortir avec maestria cette joliesse que la langue française peut parfois renvoyer, et que les autrices anglophones n'auraient pas pu transcrire, quel que soit leur talent. Le vocabulaire choisi, les tournures de phrases, l'humour léger et piquant, sans même parler du récit ou du rythme,  tout cela m'a enchantée !
Gros coup de coeur donc pour ce titre que je relirai certainement ! 
Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra 2419024557
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 5028
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 52
Localisation : Rennes
Humeur : C'est les vacances !!

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Empty Re: Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra

Message  everalice Sam 25 Juin 2022 - 17:47

Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Le_feu11
Inspiré des super jolis cartouches de citations entrevus sur les avis du forum, notamment ceux de Swolen, pour agrémenter ce post. 
J'adore votre idée  Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra 1850270112
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 5028
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 52
Localisation : Rennes
Humeur : C'est les vacances !!

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Empty Re: Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra

Message  Swolen Sam 25 Juin 2022 - 19:16

Waouh ton avis donne envie et par chance ce roman m'attend sagement dans ma PAL ! J'en commencerai la lecture la semaine prochaine sûrement, jolie citation Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra 981263093

_________________
Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Modzol10
Swolen
Swolen
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2633
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 38
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Empty Re: Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra

Message  everalice Sam 25 Juin 2022 - 19:39

Swolen a écrit:Waouh ton avis donne envie et par chance ce roman m'attend sagement dans ma PAL ! J'en commencerai la lecture la semaine prochaine sûrement, jolie citation Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra 981263093
J'espère qu'il te plaira  cheesygrin
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 5028
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 52
Localisation : Rennes
Humeur : C'est les vacances !!

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Swolen aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Empty Re: Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra

Message  Pristi Sam 25 Juin 2022 - 19:42

Superbe avis Everalice  Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra 1850270112 ! Ce roman rejoindra ma PAL prochainement
Pristi
Pristi
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 5019
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 47
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Empty Re: Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra

Message  Swolen Jeu 30 Juin 2022 - 18:00

En voici un beau roman sur une période peu exploitée en romance historique, celle se déroulant après la période de la Terreur.

On ne peut que s’attacher à Constance, fille de la noblesse française, jeune aristocrate déchue, ayant vécu l’enfer à un tout jeune âge. J’ai été happée par la première scène, bouleversante, accrocheuse, qui nous plonge directement dans l’horreur de cette période et nous familiarise avec l’état d’esprit de Constance.

Après avoir tout perdu sous la lame de la guillotine, la jeune femme essaie de se reconstruire en rassemblant les quelques pièces éparses de son ancienne vie. Il lui reste bien peu de choses et c’est par la force de la vengeance et avec l’aide de sa protectrice, Joséphine de Beauharnais, qu’elle compte récupérer les biens familiaux.
Pour cela, un homme peut l’aider, Gabriel, mais leur première rencontre ne se passe pas sous les meilleurs auspices.

Constance et Gabriel sont comparables à l’eau et l’huile, la première représente les privilèges immérités d’une caste disparue ; l’autre exècre l’ancienne élite et les excès en tous genres.
Gabriel est moralisateur, ne vit que pour sa cause mais c’est également un homme épris de justice.

Si leurs idéaux divergent chacun à sa manière subit les séquelles de la Révolution française. Ils illustrent à eux deux, le fait que face à l’horreur, chacun réagit différemment.
Ils naviguent entre les personnages qui ont fait l’Histoire de France. Dégâts collatéraux des luttes de pouvoir d’hommes politiques, ils devront se faire confiance et s’accepter mutuellement pour obtenir justice.

Au-delà d’être très document, c’est un roman très réaliste. Le rythme des scènes, le vocabulaire, m’ont transportée dans cette époque. L’auteure mêle l’intrigue du roman aux faits réels, si bien que la frontière entre fiction et Histoire s’estompe.
Un roman à lire, sans conteste, au moins pour son contexte si riche et intéressant.
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation / 5

Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra 8_1_980x550

_________________
Le feu sous la dentelle d'Anna Lyra Modzol10
Swolen
Swolen
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2633
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 38
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum