Le Miroir du Djinn d'Alix Kane

2 participants

Aller en bas

Le Miroir du Djinn d'Alix Kane Empty Le Miroir du Djinn d'Alix Kane

Message  Swolen Sam 1 Mai 2021 - 14:27

Le Miroir du Djinn
d'Alix Kane


Le Miroir du Djinn d'Alix Kane 51mpo810

Résumé
Sören, menuisier-mage du royaume de Gardas, est chargé d’une mission par son roi : confectionner le cadeau d’anniversaire du prince héritier. Pour l'artisan, exposer ses talents aux yeux de la cour est une merveilleuse occasion d’assouvir ses ambitions. Aidé de son paisible et charmant apprenti, Sören s’attelle à la tâche avec zèle et passion. Mais, malgré la splendeur de l’objet qu’il confectionne, Sören ne peut s'en satisfaire. S’il veut briller, il lui faudra présenter une pièce magistrale, éblouissante, extraordinaire !

Ainsi se met-il en tête de créer une nouvelle forme de magie pour en imprégner le cadeau du prince, contre l’avis de tous. Seul le démon Aodji, dangereux changeforme enfermé dans un vieux miroir, le soutient dans son projet. Seulement voilà : les démons dévorent les âmes et, Sören le sait, Aodji pourrait se repaître de lui avant qu’il n’ait achevé son œuvre...

Parution le 27 mai 2021, chez Mix Editions
#Fantasy #MM

_________________
Le Miroir du Djinn d'Alix Kane Modzol10
Swolen
Swolen
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2012
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 37
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Le Miroir du Djinn d'Alix Kane Empty Re: Le Miroir du Djinn d'Alix Kane

Message  Ichmagbücher Dim 30 Mai 2021 - 10:09

L'atmosphère globale dégagée par l'histoire m'a plu. Je sentais la magie planer constamment, comme la place qu'elle occupe dans les pensées de Sören. Pourtant, son utilisation est réservée aux conceptions matérielles, la magie a besoin d'un objet conducteur pour fonctionner, tel que le fameux miroir qui renferme un Djinn. J'associe ces créatures à la mythologie orientale, malheureusement, cette culture est absente. C'est vraiment dommage, je m'attendais à quelques balades dans un bazar agrémentées d'un air arabique. Ce n'est pas le cas, et d'ailleurs l'univers lui-même manque de description. J'ai plutôt eu l'impression d'être dans une royauté anglaise du XVIIIe siècle, mais on aurait aussi bien pu se trouver dans un monde plus moderne. Les costumes ne sont pas assez approfondis pour en tirer conclusion.

Propulsé sur le devant de la scène, Sören est obnubilé par son idée et la notoriété qu'il pourra en retirer. Pour atteindre cette perfection, il est prêt à tout, l'échec n'est pas une option. Bientôt, il se retrouve coincé dans un cercle vicieux, hésitant encore entre ses rêves de grandeur et la crainte des jeux de pouvoir malsains, mais n'est-il pas trop tard pour sortir de la course ? J'aurais aimé en apprendre davantage sur les Djinns, les humains en font les méchants de l'histoire, pourtant Aodji m'a inspiré de la compassion, un peu de tristesse aussi. C'est pourquoi la décision de Sören à la fin est sensée, concernant ses travaux de recherche.

Entre réalité et virtualité, les sentiments du protagoniste sont parfois confus, son trouble est perceptible. La romance proprement dite est secondaire, bien qu'elle influence directement le déroulement des événements et du comportement de Sören. J'ai bien aimé la résolution de ce nœud sentimental.

L'univers abstrait aurait gagné en approfondissement, néanmoins, le récit est prenant. J'ai eu envie de secouer Sören plus d'une fois pour le remettre dans le droit chemin.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation, 75 / 5
Ichmagbücher
Ichmagbücher
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 148
Date d'inscription : 03/03/2019

http://ichmagbuecher.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum