Boulevard Des Passions, le Forum.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin

5 participants

Aller en bas

La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin Empty La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin

Message  Isatis Mar 17 Sep 2019 - 19:40

La Voleuse de Whitechapel
de Emily Larkin


La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin 61stwj11


Résumé :

Pour l’orgueilleux Adam St. Just, la respectabilité et la famille passent avant tout. Il voit donc d’un très mauvais œil sa sœur Grace côtoyer Arabella Knightley, une jeune personne qui, non contente d’influencer Grace avec ses idées rebelles, prend aussi un malin plaisir à le défier à la moindre occasion.
Comment se débarrasser de cette effrontée ?
La chance lui sourit le jour où il perce l’extraordinaire secret d’Arabella. À présent, il détient une arme contre elle. Mais que vaut cette arme face au désir qui l’embrase chaque fois qu’il la voit ?

Sortie le 6 novembre 2019 chez J'ai Lu pour Elle
Collection Aventures & Passions

_________________
La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin Sans_t14
“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
Isatis
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 11202
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 42
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin Empty 4.5 / 5 : Signé "Cat's eyes"

Message  Misty Mar 12 Nov 2019 - 12:09

J'ai adoré ce roman. J'adore les héroïne sûre d'elle sans pour autant jouer sur une prétendue "expérience". Arabella est une jeune femme que la vie n'a pas épargnée. Même si elle est issue d'une famille "respectable" ses jeunes années sont marquée par la misère la plus noire, et même après avoir réintégré cette "bonne société" si "respectable" ces années passées dans les bas fond de Londres la poursuivent la marque au yeux des "bonnes gens" du sceau de l'infamie. 

Le rang, la respectabilité se sont les valeurs auxquelles est attachés Adam, qui voit d'un très mauvais oeil que sa jeune soeur se soit liée d'amitié avec Arabella.

La romance commence d'abord par un mépris mutuel d'Arabella et d'Adam qui perdure assez longtemps. Mais l'affection qu'on l'un et l'autre pour Grace, la soeur d'Adam, va peu a peu applanir leur différent et leur ouvrir les yeux et leur permettre à l'un comme à l'autre ce cesser de voir le monde en noir et blanc mais plus en nuance de gris. 

Il y a dans ce roman, en plus de la très jolie romance entre Arabella et Adam  une réflexion sur ce qui fait de quelqu'un un être respectable. La naissance, le titre place certains individu en haut de l'échelle sociale et d'autre tout en bas. Egalement une réflexion que la place et le pouvoir des femmes dans cette société ultra patriarchal du début du XIXème siècle qui ne donne que peu de perspective aux femmes qu'elles soient bien né ou non. 

On peut déplorer quelquepart qu'Emily Larkin ne pousse pas un peu plus son raisonnement puisque ces deux héros sont issus de Noblesse la plus aristocratique et fortunés, et qu'elle tombe dans le trope de la jeune fille bien né mais qui pour des raison X ou Y tombe dans la misère la plus sombre tout en continuant à bénéficier d'une éducation digne de son rang 

Spoiler:

Emily Larkin si elle ne peine pas à faire la transition d'une relation conflictuelle à respectueuse entre nos deux héros, à plus de mal à la rendre plus passionnelle. J'ai trouvé le virage un peu abrupte et quelque peu déconnecté du reste de l'histoire. 

Cela reste cependant un très bon livre avec une belle intrigue (qui est le chat ?) plutôt bien menée, des personnage secondaire intéressant que l'on ne reverra pas je pense puisqu'il ne s'agit pas d'une série.
Misty
Misty
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 376
Date d'inscription : 01/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin Empty Re: La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin

Message  Zazazoo Mer 20 Nov 2019 - 18:18

Avec ce roman, Emily Larkin sort du cadre froufroutant de la romance londonienne du 18ème siècle pour aborder des thèmes lourds comme la pauvreté extrême, la prostitution et la violence qui règnent en maître dans des quartiers comme celui de Whitechapel. L'auteur questionne également sur les "qualités" liées à la naissance : vaut-on plus, ou mieux, parce qu'on est né dans la noblesse ? Arabella, le personnage principal féminin est à cheval entre ces deux mondes, et si elle vit désormais dans les beaux quartiers, elle ne renie pas ses origines et n'a pas oublié ses compagnons de misère. C'est une femme intelligente et déterminée qui a le sens de la justice chevillé au corps.

Au début du roman, et en fait, pendant un bon moment, même, Adam est l'archétype de l'aristocrate sûr de ses droits et de son pouvoir. Seulement, l'héroïne va lui ouvrir les yeux sur la réalité des choses, et grâce à elle, il va prendre conscience de ses privilèges, et des devoirs que ceux-ci entraînent envers les plus démunis.

Si j'ai apprécié cet aspect du roman, ainsi que le côté justicier incarné par le Chat, j'ai en revanche été nettement moins sensible à la romance. Pour moi les choses s'enchaînent trop vite, cela manque de subtilité et de tension amoureuse à mon goût.
Spoiler:

Un roman pas complètement convaincant donc, cependant, la première partie m'a plu. Wink 
Spoiler:


❤ ❤ ❤.25/5

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 17101
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 38
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin Empty Re: La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin

Message  calypso Mer 15 Juil 2020 - 11:21

Voleuse.....Whitechapel ......nouvel auteur ......tout pour être une bonne histoire eh bien c’était décevant 
un tome fleur bleue et moralisateur avec ce "chat" qui se pose en justicier et en ange vengeur ! 
un début prometteur qui va crescendo en plus en plus glauque ... et des incohérences comme la signaler Zazazoo !pas emballée par la romance et la passion et pas emballée non plus par les rencontres successives dans les parcs et les soirées dansantes où se retrouve le couple 
après le livre fait 300 pages ..... difficile de développer ! 
 j'ai apprécié la couverture , Adam et son enquête  pour résoudre l'intrigue  , sa façon de mettre noir sur blanc ses doutes et ses conclusions .....
Après le style de l'auteur est simple ce qui donne une lecture fluide et rapide !
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5 
calypso
calypso
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3226
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 52
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin Empty Re: La Voleuse de Whitechapel de Emily Larkin

Message  everalice Dim 30 Oct 2022 - 11:22

J’aime bien découvrir de nouvelles autrices, surtout quand la lecture me procure autant de plaisir ! Emily Larkin a sorti ce titre en 2010, il est d’ailleurs intéressant de noter qu’il a été édité, entre autre, par Harlequin (comme quoi, JL ou Harlequin offrent parfois la même qualité éditoriale).
Ici, dans cette histoire, écrite dans une belle langue, simple, charmante, spirituelle, fluide, et mâtinée d’un soupçon d’élégance, lue en quelques heures, et pratiquement en une seule traite (vive l’insomnie), j’ai découvert des personnages bien contournés et très attachants.
Arabella Knightley, caustique, intelligente, belle, racée pourrait-on dire, a vécu une enfance tout à fait en dehors des clous, et c’est à ce titre qu’elle est ostracisée dans la bonne société. Toutefois cela ne l’empêche pas, en tant que petite-fille de comte, de la fréquenter avec assurance et self-controle. Adam St Just, pur produit de l’aristocratie bon teint, tout en maîtrise, et en bienséance, s’est montré fort brutal dans ses paroles sept ans plus tôt, alors qu’Arabella, jeune débutante vulnérable, faisait son entrée dans le monde. Ce passif fait de leurs premières rencontres des forts jolis moments emplis de tension, d’antagonisme et d’interrogations. Entourés de leur famille et de leurs amis, parfois vraiment inattendus dans une romance historique malgré tout ancrée dans la bonne société, leur relation va doucement évoluer de l’antipathie la plus viscérale à l’attirance puis à la tendresse, à l’admiration, et à l’amour.
Personnellement, j’ai adoré les voir se tourner autour et cette tension m’a véritablement tenue en haleine. J’ai aussi beaucoup apprécié l’élégance de leurs relations, sous-tendues par une véritable découverte de l'autre plutôt que la seule attraction sexuelle, car trop souvent à mon goût, dans les romances historiques, celle-ci fait figure de seul prétexte à l’histoire d’amour  et prend le pas sur la connaissance de l’autre.
Autant dire qu’ici, leur histoire n’allait pas de soi. Emily Larkin entraîne en effet ses lecteurs dans l'univers de l'extrême pauvreté favorisée par le fondement totalement inégalitaire de cette société anglaise. Les engagements d'Arabella jurent franchement avec la vie qu'elle mène lors des bals et autres soirées select, mais j'étais plutôt convaincue, ainsi que par le fait que les rencontres avec Adam se jouent principalement sur ce terrain. Chacun, Arabella, comme Adam, se découvre des vulnérabilités, mais aussi des qualités humaines insoupçonnées, dans ce milieu huppé et ultra favorisé, fait de rumeurs et de paraître. Adam est un homme d’honneur, sensible au bonheur de sa sœur, qui s’ouvre peu à peu à un monde resté jusqu’à présent inconnu de lui, celui de la misère qu'il côtoie ua quotidien sans même y penser. Il apprend ainsi à voir au-delà des injonctions dues à son rang social, par exemple lorsque Arabella le questionne sur sa qualité humaine plutôt que sur sa position sociale, ou lorsqu'il s'autorise à écouter ses propres sentiments. Arabella, marquée par une enfance dure et sordide, s'engage de tout son coeur auprès des jeunes filles des rues, mais son courage et sa force d’âme recouvrent aussi de profondes frayeurs intérieures qu’Adam devra lui apprendre à surmonter.
Plutôt courte, avec une thématique de départ qui habituellement me rend plutôt soupçonneuse (cette histoire de voleuse et de double identité, plutôt bien amenée  pour ce qui me concerne) cette romance m’a vraiment enchantée par sa fluidité et son côté addictif, notamment grâce aux deux héros. Je vais lire la série traduite par J'Ai Lu, du coup...
coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation , 25 / 5
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 5121
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 52
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum