The silver cage d'un auteur anonyme

Aller en bas

The silver cage d'un auteur anonyme Empty The silver cage d'un auteur anonyme

Message  PetitNez le Dim 13 Jan 2019 - 14:37

The silver cage
Auteur anonyme

The silver cage d'un auteur anonyme 38193155

Résumé (trad' perso PetitNez)

Un écrivain amer et mystérieux. Un journaliste jeune et naïf. Un passé tragique, un sombre secret et une histoire inoubliable de passion et d'amour.

Avertissement : The silver cage est destinée aux lecteurs matures. Il contient des descriptions sensuelles et des thèmes forts comme le suicide, l'identité sexuelle et l'automutilation.

Publié le 23 janvier 2018

PetitNez
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 640
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 32
Localisation : Ain
Humeur : Bonne, toujours !

Revenir en haut Aller en bas

The silver cage d'un auteur anonyme Empty Re: The silver cage d'un auteur anonyme

Message  PetitNez le Dim 13 Jan 2019 - 15:01

Je vais écrire deux avis. Le premier est celui-ci, le second viendra avec un second commentaire, le tout en spoiler, parce que quand même.

Il ne faut pas en dire plus sur le résumé du livre puisque tout le livre tient au fait qu'au départ on ne sait pas grand chose. J'ai lu quelques avis avant de me lancer dans ce livre, et ils étaient unanimes : il ne faut pas chercher à en connaître plus, il faut simplement se lancer en prenant bien compte de l'avertissement.

Sur cet avertissement, je dirais que c'est une lecture qui n'est pas simple, que les sujets abordés sont difficiles, et que c'est un livre passionné et passionnant et donc sans demi-mesure. Attention, la question de la religion est abordée ici, mais plus comme un dialogue entre les personnages, une opposition. Ce n'est pas un livre qui est là pour convaincre, loin s'en faut. J'évite tout livre qui aborde habituellement la question de la religion pour des raisons personnelles, mais dans ce cas précis, elle sert le cheminement intellectuel de l'un des personnages. 

Ce livre est beau. Il est déchirant, j'ai pleuré à la fin, soyons honnêtes. Si vous n'êtes pas dans une "bonne" période, je ne le vous conseille pas (du tout), et je vais d'ailleurs enchaîner avec un livre feel good je pense pour me remettre de mes émotions. Mais sinon, je pense que c'est un des plus beaux livres que j'ai lu depuis un petit moment pour ce qui concerne les émotions et les sensations qu'il procure.

Je suis clairement sortie de ma zone de confort, et je ne le regrette pas. Pas un seul instant. 

Initialement, j'avais craqué pour ce livre dont je trouve la couverture vraiment magnifique. Mais c'est au final un petit bouleversement, et le livre est extrêmement bien écrit. J'insiste une nouvelle fois sur le fait que cette lecture n'est pas pour tout le monde, mais s'agissant d'une romance, il me semblait nécessaire de parler de cette histoire et d'en souligner la qualité et la profondeur.

Très certainement ce livre n'a pas plu, ne plaît pas, et ne plaira pas à tout le monde. Je dirais même que les chances pour que ça passe ou ça casse sont très élevées. Mais pour moi c'est passé, et je vais le garder précieusement.

J'insisterais aussi sur le fait de lire les remerciements de l'auteur qui, à mon sens, font partie intégrante du livre.

Coup de  coeur Evalluation

PetitNez
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 640
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 32
Localisation : Ain
Humeur : Bonne, toujours !

Revenir en haut Aller en bas

The silver cage d'un auteur anonyme Empty Re: The silver cage d'un auteur anonyme

Message  PetitNez le Dim 13 Jan 2019 - 15:21

Voici un avis plus personnel mais avec spoilers, c'est pourquoi je fais un autre commentaire.

J'avais donc mis ce livre sur ma liste parce que la couverture m'avait attirée initialement. J'ai ensuite, comme je le fais très souvent, lu quelques avis pour être sûre que je ne m'aventurais pas dans quelque chose de risqué (je suis très frileuse pour ce qui concerne mes lectures). Et les avis étaient plutôt unanimes :

  • ne pas lire de spoilers
  • ne pas en demander plus que ce que le résumé officiel donne
  • prendre sérieusement en considération le "attention" de l'auteur

Les avis tous extrêmement positifs, disaient par contre que c'était une lecture déchirante, et qu'il ne fallait pas lire le livre si l'on n'était pas dans l'humeur.

Donc, j'ai pris en considération tous ces paramètres, et je me suis lancée.

Sur les sujets abordés :
Spoiler:
On parle de religion et de croyances, d'automutilation, de rejet, de chantage, mais aussi quelque part d'espoir. En fait, Cal est particulièrement croyant, je pense qu'il tend d'ailleurs vers l'évangélisme ou l'adventisme, et c'est ce qui a influencé son comportement et sa relation avec les gens toute sa vie. Son ex-femme est absolument infâme, et s'il a des envies de meurtre, le lecteur aussi. C'est très compliqué d'essayer de comprendre son point de vue

J'ai plutôt eu tendance à m'identifié à Mickael tout au long du livre, et il a un point de vue qui s'avère plutôt pragmatique sur la situation de Cal et sa propre situation :
Spoiler:

I wasn’t trapped in Cal’s Christian guilt. I wasn’t even personally conflicted by our relationship. I could hardly believe that once I had envied Cal’s silver spoon upbringing, because now I saw that it was more like a silver cage, and I was so thankful for my parents and the way they had raised me. I was free.

En fait, il s'agit plus d'une question de liberté : celle de penser, celle d'agir, celle d'interagir, celle de faire ses propres choix. La liberté aussi de ne pas imposer ces choix à d'autres. La liberté d'aimer, et celle de laisser partir les gens qu'on aime.

Cal quant à lui essaie aussi de nous faire comprendre cette nécessité qu'il ressent de respecter les principes avec lesquels il a été élevé :
Spoiler:

Michael didn’t understand, which was no surprise to me. In the lives of people without moral compasses, there is no value, no cost and worth.

Ce qui a été le plus dur pour moi je l'admets, c'est cette fin :
Spoiler:
Cal nous fait comprendre à quel point il regrette la façon dont est parti Jamie, le fait qu'il soit resté seul plusieurs jours sans personne s'inquiétant qu'il ne donne plus signe de vie. On sent que c'est quelque chose qui l'a beaucoup travaillé. Et pourtant, pourtant, il va en faire de même et c'est penser à cette fin qui me donne encore et toujours envie de pleurer :
And that was the hardest part: Knowing that he was alone in the end, outside in the cold, afraid, alone, that he had to be uncomfortable, sitting in a frozen deer blind, his beautiful hair gone.

PetitNez
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 640
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 32
Localisation : Ain
Humeur : Bonne, toujours !

Revenir en haut Aller en bas

The silver cage d'un auteur anonyme Empty Re: The silver cage d'un auteur anonyme

Message  Zazazoo le Dim 13 Jan 2019 - 15:38

Je ne lirai pas ton avis parce que ce livre est dans ma PAL depuis longtemps et que j'ai toujours refusé de lire le moindre avis dessus ... Ni le résumé d'ailleurs. J'attends toujours d'avoir le "courage " de l'y mettre, en quelque sorte. Sais-tu qu'une suite est sortie il y a peu ?
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 12725
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 35
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

The silver cage d'un auteur anonyme Empty Re: The silver cage d'un auteur anonyme

Message  PetitNez le Dim 13 Jan 2019 - 15:48

Oui, j'ai vu, mais je ne pense pas la lire, parce qu'en fait il s'agit d'une histoire parallèle à celle de ce premier livre. Et pour moi, ce livre en soi suffit.

Mais je ne peux que te recommander cette lecture, vraiment. Il faut juste trouver le "bon" moment. Et tu as raison de ne pas lire les avis !

PetitNez
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 640
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 32
Localisation : Ain
Humeur : Bonne, toujours !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum