La section d'épreuve de Jean-Claude Garcia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La section d'épreuve de Jean-Claude Garcia

Message  ninou-lilou le Mar 29 Déc 2015 - 20:11

La section d'épreuve
de Jean-Claude Garcia




Résumé:
L'aveuglement de la jeunesse pousse deux jeunes garçons de dix-huit ans à s'engager, pour voyager ou découvrir leur capacité à devenir des hommes. Ils sont poussés à sortir de leur village par des envies d'aventures. Mais la vie qu'ils trouvent n'est pas celle qu'ils attendaient. Pour s'arracher à leur engagement, leur inconscience les emmène à faire un choix insensé: déserter. Après un enchaînement d'événements et de situations, ils reviendront brisés mais libres. Qu'il est cher le prix à payer...
Date de sortie le 25 avril 2014
Chez Baudelaire


Mon avis:
Ce livre est une autobiographie, à travers lui l'auteur raconte ce qu'il a vécu et vu pendant son séjour dans un camp disciplinaire de la légion étrangère.

Comme beaucoup de jeunes vivants en province, Jacques a voulu voir du pays, partir à l'aventure. C'est pour cela qu'il s'est engagé dans l'armée: la légion étrangère. Mais il a vite déchanté et avec un copain a fait l'erreur de fuir.
Ils ont tenté leur chance par la mer mais ils ont frôlé la mort dans une tempête et finalement se sont fait rattrapper par les gendarmes qui les ont ramené directement à leur base.
Là, on leur donne le choix: faire une peine de cachot puis reprendre leur poste ou faire 3 mois dans un bagne appelé "La section d'épreuve" et ensuite retourner à la vie civile.
Leur choix se porte sur le second biensûr car ils ne veulent pas rester dans l'armée mais ils vont apprendre que le prix de la liberté est très cher.

La section d'épreuve est un camp disciplinaire tenu par des gardiens d'une cruauté inimaginable. Violences physiques, actions et insultes humiliantes et dégradantes sont le lot quotidien des prisonniers. Pour pouvoir en sortir, il faut franchir des épreuves toutes aussi torturées les unes que les autres. Il faut un mental d'acier pour y arriver. Certains en ont perdu l'esprit, d'autres en sont morts...
Jacques raconte ses journées répétitives et semées d'embuches, jusqu'à sa libération.

La lecture a été assez difficile mais impossible à lâcher car je voulais savoir comment Jacques s'en sortait ainsi que certains de ses compagnons.
Ce récit est trop poignant, trop douloureux, c'est pour cela que je ne mettrai pas de note...
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9861
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum