Dix-huit heures pour mourir de Jeffery Deaver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dix-huit heures pour mourir de Jeffery Deaver

Message  ninou-lilou le Jeu 23 Juil 2015 - 17:35

Dix-huit heures pour mourir
de Jeffery Deaver





Résumé:
Trois criminels en cavale sont retranchés dans un abattoir abandonné au coeur des plaines du Kansas. Ils y tiennent en otage huit écolières sourdes-muettes et leurs enseignantes, qu'ils viennent d'arracher à la quiétude de leur bus scolaire. Une armada policière assiège immédiatement les lieux. Un bras de fer s'engage entre Arthur Potter, négociateur chevronné du FBI, et le meneur psychopathe Lou Handy. Dès le premier contact, en imposant un compte à rebours sanglant, Lou place très haut ses enchères meurtrières. Il exécutera une fillette toutes les heures s'il n'obtient pas satisfaction. Le duel psychologique entre ces deux hommes talonnés par le sablier rythme une partie de poker menteur où tous les moyens sont bons: bluff, diversions, fausses promesses, même le sacrifice éventuel des innocentes. Cette terrifiante course contre la mort, mettant en scène l'univers si riche et si singulier des sourds-muets, mène ce suspense hallucinant jusqu'à l'affrontement ultime.

Jeffery Deaver a été journaliste puis avocat avant de se consacrer entièrement à l'écriture. Il vit aux Etats-Unis. Dix-huit heures pour mourir s'est vendu à près d'un million d'exemplaires en langue anglaise, et est publié dans dix pays. Il sera prochainement adapté au cinéma.

Année de parution: 1996
Chez Calmann-Lévy


Mon avis:
Je referme ce livre avec une sensation d'essoufflement. Il faut dire que la dernière scène est tellement stressante que j'en ai eu le souffle coupé et que ce n'est qu'au point final que la pression s'est relâchée...
Que de sensations durant cette lecture ! C'est un thriller psychologique époustouflant, avec des rebondissements imprévisibles et impensables. Bon sang, quelle histoire !

Handy et ses 2 complices viennent de s'évader de prison où ils purgeaient des peines pour vols, incendie criminel, viols et meurtres. Mais leur fuite est ralentie par un accident de voiture qu'ils ont avec un couple, qu'Handy prend le temps  d'achever au couteau. Arrive alors un bus, avec huit fillettes et leurs 2 professeurs, qu'ils s'empressent de prendre en otage et de conduire dans un lieu isolé, un ancien abattoir désaffecté.
A compter de là, des négociations vont se mettre en place pour libérer les otages, choses d'autant plus difficile que ni les ravisseurs ni les forces de l'ordre ne s'attendaient à la particularité des otages: en effet, celles-ci sont sourdes-muettes.

Le négociateur chargé de l'affaire (FBI) est Arthur Potter, il a une très grande expérience dans ce genre d'affaire et sa réputation est excellente. Aussi il prend très vite les choses en main et monte une équipe béton pour l'encadrer: LeBow (l'agent de renseignements),  Tobe (le technicien en informatique), Angie (la psychologue), Charlie (le Capitaine de la police) et Dean (le Shérif de la ville). Tous ces personnages sont importants dans l'histoire, et tous très sympathiques. Il y a d'autres personnages secondaires, mais eux sont à baffer...
Entre Arthur (le négociateur) et Mélanie (la plus jeune des professeurs), sans jamais s'être parlés, ni même rencontrés, il va se créer un lien invisible, à distance, par le regard. C'est quelque chose d'inexplicable qui se développe entre eux, que j'ai beaucoup aimé. D'autant plus qu'il y a de nombreuses scènes glaçantes dans ce thriller. La cruauté de Handy est sans limite...

C'est un thriller psychologique très sombre qui prend aux tripes, mais qu'il est impossible de lâcher une fois commencé. Il y a de nombreux rebondissements et franchement, la fin est inimaginable.
L'auteur nous livre avec précision le fonctionnement des négociations (ses bons et ses mauvais côtés), et nous montre la noirceur de certains êtres humains (si toutefois l'on peut les appeler ainsi...).

L'absence d'épilogue me laisse un peu sur ma faim, j'aurais tellement aimé en savoir plus sur les personnages principaux, sur l'évolution de leur relation... C'est pourquoi ma note est de

*Je recommande fortement ce roman, mais uniquement aux amateurs du genre.
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9767
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix-huit heures pour mourir de Jeffery Deaver

Message  ninou-lilou le Mer 21 Déc 2016 - 16:45

Ajout de mon avis dans le 1er post Wink
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9767
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum