Je t'attendrai - Gilles Milo-Vacéri

Aller en bas

Je t'attendrai - Gilles Milo-Vacéri

Message  Attila le Mar 10 Mar 2015 - 12:11

Je t'attendrai 
 Gilles Milo-Vacéri



Résumé: Tous les mois, il l’attend à la même place.

Tous les mois depuis 60 ans, depuis ce jour funeste où les soldats allemands l’ont séparé de la femme dont il venait de tomber profondément amoureux. Son premier cadeau, ultime souvenir de cette rencontre , est devenu son trésor : la promesse de retrouvailles, d’un rendez-vous perpétuel, griffonnée à la hâte sur une étoile en tissu jaune. Stephan ne désespère pas : un jour, il le sait, il retrouvera Malka… 

Sortie en février 2014 chez Harlequin collection HQN
avatar
Attila
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 720
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 36
Localisation : Between Ty & Zane ♥ Tate & Logan ♥
Humeur : I cannot live without books

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'attendrai - Gilles Milo-Vacéri

Message  Attila le Mar 10 Mar 2015 - 12:30

Une petite nouvelle très touchante et surprenante.

J'ai décidé de partir à la rencontre de la plume de cet auteur qui m'intrigue depuis quelques temps déjà et semble toucher à tous les genres (érotiques, poésies, thrillers...), avec cette nouvelle là qui traite d'un sujet qui me passionne, la Seconde Guerre mondiale. 

Ici il est question d'un homme de nos jours en 2012 qui va rencontrer dans un train un viel homme qui prétend attendre l'amour de sa vie depuis soixante dix ans... Une femme dont il est tombé amoureux fou en quelques minutes en 1943 et dont il a été séparé depuis.
Elle lui a laissé ces quelques lignes avant de disparaître de sa vie... Même place, même train, même heure...

J'ai lu Je t'attendrai d'une traite (bon ok c'était pas long titter ), ne voyant pas défiler les pages, complètement emportée par l'histoire. Même si évidemment en si peu de pages il ne faut pas s'attendre a beaucoup de développement de l'intrigue, ce que je retiens tout particulièrement de cette lecture c'est cette qualité d'écriture vibrante de réalité et très touchante de l'auteur. 

J'ai trouvé ce petit côté fantastique apporté à l'histoire assez surprenant et plutôt osé, une lecture qui sort de l'ordinaire et ça me plaît. 

Une fois n'est pas coutume je ne vais pas râler ni me plaindre du fait que le récit soit trop court, l'histoire est suffisamment aboutie ainsi à mon sens.

Au final je suis plus interpellée par le style et la qualité de la plume de l'auteur que par le récit en lui même, ma curiosité est éveillée, je lirai d'autres de ses ouvrages prochainement.

Morgan le regarda fouiller dans sa sacoche de cuir, certainement aussi vieille que lui. Il en sortit une petite boîte en bois, très mince, qu’il lui tendit religieusement après l’avoir ouverte. Morgan reconnut immédiatement une étoile jaune et sursauta, une moue désolée sur le visage. Stephan portait, aujourd’hui encore, tout le malheur du monde sur ses épaules.
– Malka était juive… Ils ne lui ont laissé aucune chance. Ils l’ont menottée et emmenée…
Morgan sentit son cœur se serrer de regret devant l’injustice de la vie. Un soldat allemand déserteur et une jolie Juive qui tombaient amoureux ! Une rencontre improbable entre deux êtres que tout aurait dû opposer, à commencer par la guerre et, pire que tout, la tragédie vécue par les Juifs. Une belle histoire d’amour… En son for intérieur, Morgan espérait que l’histoire n’allait pas mal finir. (...)
- Et depuis le 1er juillet 1943, quoi qu’il arrive, je prends le train à destination de Marseille, à 8 h 30, voiture 5, place 7, le premier de chaque mois. Je ne me suis jamais marié, vous savez. Je l’attends encore !
Morgan était médusé. Il avait la gorge nouée d’émotion et les larmes lui étaient montées aux yeux. L’absurdité de la situation semblait glisser sur ce vieillard et la tragédie de sa vie le bouleversait. Comment pouvait-il encore espérer le retour de Malka ? Ça n’avait été qu’une brève rencontre, des échanges de regards et une conversation avec une inconnue dont il ne connaissait que le prénom. (...)
Quelle force lui permettait donc d’attendre et d’espérer l’impossible ?
L’amour, bien sûr ! Seul l’amour pouvait donner autant d’énergie à un individu pour espérer et attendre au-delà du raisonnable. Il dut serrer les dents pour ne pas exprimer à voix haute le fond de sa pensée. Malka et Stephan ne vivraient jamais leur bel amour… Il se sentait si impuissant, si désarmé devant la candeur du vieil homme, qu’il préféra se taire et soupira.
– Ne soyez pas ému, je finirais par la retrouver, ajouta Stephan avec une conviction désarmante, tout en lui tapotant le genou.

Attention spoiler pour cet extrait là:

Spoiler:
Pas un mot, pas un geste, rien de plus que leurs regards qui se fixèrent l’un à l’autre. Puis ce furent des larmes, en même temps, dans une étonnante symbiose. Morgan les contemplait, le cœur battant et tout aussi ému qu’ils pouvaient l’être. Ils ne bougeaient pas, figés comme des statues, et il se demanda ce qu’ils devaient ressentir, tant d’années après.
Ils devaient se voir comme ils étaient en 1943, il y avait de cela bien trop longtemps. L’amour préservait la jeunesse de l’être aimé, c’était bien connu !
Peut-être était-ce la guerre, la peur ou même l’arrestation de Malka qui avait fait naître un amour aussi fort que le leur ? Un amour tellement fort qu’ils se parlaient en silence, au travers de leurs yeux embués, chaque larme comme une année de doute qui s’en allait, un moment de tristesse qui fuyait devant la réalité présente. C’était si merveilleux de vivre cet instant à leurs côtés, en témoin muet d’un jour qu’ils béniraient jusqu’à leur dernier souffle !

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  ,25 / 5
avatar
Attila
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 720
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 36
Localisation : Between Ty & Zane ♥ Tate & Logan ♥
Humeur : I cannot live without books

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum