Worth de Shay Savage

Aller en bas

Worth de Shay Savage Empty Worth de Shay Savage

Message  winry Sam 12 Juil 2014 - 11:28

Worth
de Shay Savage


Worth de Shay Savage E62bed_fc3d2b338f7e440ab28a71012e6972ee.jpg_srz_p_262_393_75_22_0.50_1.20_0

Résumé
An injured Roman Tribunus finds comfort in the touch of the slave commanded to tend to his wounds. As a slave, her value is measured as a couple of coins, but as Tribunus Faustus learns more about her, he begins to understand her true worth. Still, a man of his station can never acknowledge feelings for a slave, and she is already owned by another man.


traduction winry : 
Spoiler:
un tribun romain blessé trouve du réconfort dans le toucher de l'esclave assignée à soigner ses blessures. En tant qu'esclave, sa valeur est mesurée en nombre de pièces, mais alors que le tribun Faustus en apprend plus à son sujet, il commence à réaliser sa vraie valeur. Cependant, un homme de son rang ne peut pas reconnaître des sentiments pour une esclave, et elle est déjà la propriété d'un autre homme.



mon avis : j'espère qu'il y aura un tome 2 ! la fin est très frustrante.
comme d'habitude avec shay savage, c'est le personnage masculin qui raconte l'histoire. ce personnage, faustus, est blessé au début de l'histoire au cours d'une bataille contre les celtes (ou les gaulois, il faut que je relise pour mieux comprendre). le médecin de l'hôpital où il se trouve désigne aia pour le soigner avec obligation de ne pas laisser mourir faustus, sinon ils seront exécutés tous les deux. la cohabitation forcée les rapproche tous les deux et arrive ce qui devait arriver...
j'ai beaucoup aimé ce personnage de faustus, dans la lignée d'evan arden ou bastian stark mais sans les béances psychologiques. il lutte contre son attirance pour aia car elle est tellement en-dessous de son rang qu'il est censé la traiter comme un meuble. mais, et en cela elle est elle aussi dans la lignée des héroïnes de shay savage, rien de ce qu'il peut faire ou dire ne la rebute ou ne l'effraie, et faustus finit par cesser de lutter contre ses sentiments. la douceur d'aia vient à bout de la dureté de faustus.
mais aia est toujours esclave, ce qui fait que rien n'est réellement réglé entre eux, et ça a été une grande frustation pour moi, de même que de ne pas quasiment rien savoir de la vie d'aia avant leur rencontre.
c'est une histoire assez courte comparée aux autres romans de shay savage, mais j'ai beaucoup aimé, comme d'habitude.

_________________
L'amour ne donne rien que lui-même et il ne prend rien que lui-même. L'amour ne possède ni ne peut être possédé. Car l'amour suffit à l'amour.
Khalil Gibran
winry
winry
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2607
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 49
Localisation : marseille
Humeur : vive l'automne et le tricot

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum