Un jour, Lara... - Sandra Brown

Aller en bas

Un jour, Lara... - Sandra Brown

Message  Pimprelune le Lun 14 Avr 2014 - 16:51

«Un jour, Lara...»
de Sandra Brown


Résumé : Quelques semaines auparavant, Key aurait volontiers parié que jamais il n'éprouverait la moindre pensée charitable envers Lara Mallory. Il la haïssait, tout simplement.
Mais comment aujourd'hui ne pas avoir pitié ? Elle avait craqué, lui avait raconté ce drame terrible qui l'avait marquée à jamais. Alors, il l'avait tenue dans ses bras. Réconfortée. Embrassée...
Furieux, Key vida son verre.
Oui, il l'avait embrassée. Avec ardeur. Elle l'avait accusé de profiter de son désespoir, mais elle se trompait. Il avait feint de ne rien éprouver. Mais très vite, il avait oublié qu'il serrait contre lui celle qui avait provoqué la chute et la mort de son frère.
Car elle était avant tout une femme. Une femme malheureuse, belle, intelligente et désirable.
Un jour, Lara, je te promets de te conduire là où tu veux que je t'emmène pour qu'enfin tu renaisses à la vie…


Mon avis :
La rencontre entre Key Tackett et Lara Mallory
suspense, intrigue et faux-semblants... ♫ ♬ ♪ ♩ ♭♪ :
ex-épouse - enfin, vu la suite de l'histoire, c'est vite dit  Shocked  - Porter
est vraiment cocasse, si l'infidélité et les coucheries à droite-à gauche ne rebutent pas !
Donc, suite à une blessure par balle, Key se rend chez le médecin d'Eden Pass, petite ville du Texas, en catimini, et s'attend à tomber sur ce bon vieux Dr Patton.
Surprise, le cabinet à été repris par Lara Mallory, et - en pleine nuit - celle-ci lui prodigue les soins nécessaires (pansement sur la plaie par balle, antibiotiques, et conseils pour foulure)
Aouch !:
sans pouvoir prévenir les autorités, puisque Key élimine le téléphone  Mad 
, tout en se doutant que la manière dont le jeune homme a récolté la blessure est quelque peu olé-olé (ce qui est le cas), et ne se gêne pas pour lui sortir quelques piques assassines !
On peux dire que cette primo-rencontre est bizarre, surtout que les protagonistes n’apprennent leurs identités respectives que bien après cet événement --> Alors qu'il y a eu forte attirance sensuelle aux premiers regards, ils sont en fait des ennemis jurés, Mme (mariée à Randall Porter, diplomate du Département d'état des USA) ayant été prise au piège avec son amant - Clark Tackett (frère aîné de Key) - dans le même lit.
Celui-ci, ayant un poste prometteur au Sénat s'était vu lâcher par ses partisans politiques à la suite de cette affaire et - de retour au pays - se noyant accidentellement
les apparences peuvent mentir...:
Là encore, ne pas prendre les choses pour argent comptant
à Eden Pass, exacerbant la haine que la famille Tackett vouait à l'adultère traîtresse, notamment la mère des 2 hommes, personnage de poids de la communauté qui dépend des entreprises Tackett.

Question : pourquoi Lara est-elle venu s'installer dans le fief de son amant, au risque de se voir ignorer par les patients, poursuivie qu'elle est par la vindicte de la matriarche Jody Tuckett ?
Car le cabinet du Dr Patton est en fait un legs de Clark à Lara  Shocked
Et celle-ci - pour qui l'exercice de la médecine était rendu plus que difficile vu sa notoriété de mauvaise vie - pouvait enfin exercer son métier loin de la capitale (et la politique ^^) puis voulait impérativement exiger du cadet des frères un service... ayant un rapport étroit avec la mort de sa petite fille, Ashley - assassinée en même temps que son mari Randall - par des rebelles d'Amérique du sud (lieu d'exil du couple post-infidélité).

Tout le roman se déroule ensuite à partir de là, Sandra Brown laissant le suspense durer jusqu'à la mi-roman avant de révéler les raisons de cette exigence de Lara, narrant les aventures mouvementés de ce médecin résolu à exercer sa passion - soigner les gens - au milieu des agissements (tordus, tendres et drôles parfois) de cette communauté rurale vivant dans l'ombre de la société pétrolière Tackett : on y découvre le couple Janellen (petite sœur de Key et Clark) Bowie Cato, Darcy et Fergus Winston, leur fille Heather amoureuse du jeune Tanner Hoskins qui - bien qu'étant des personnages secondaires - seront des éléments importants du final de ce récit !

Comme dans beaucoup des écrits de cet auteur, il s'agit principalement d'une histoire basée sur les vengeanceS, les rancœurs, les remords et plusieurs récits s'entrecroisent au-delà de la situation tendue et conflictuelle qui existe entre les protagonistes Lara et Key.

Sandra Brown aura attendu les 5 derniers chapitres pour encore plus corser l'intrigue, et la conclusion de ce roman n'est pas tendre, montrant la complexité des caractères, la lâcheté, la veulerie mais aussi le courage et la force des sentiments de l'être humain.
Suite à une réflexion de key - qui reproche à Lara de se complaire dans un rôle de martyre - je ne suis pas loin de penser qu'il s'agit là d'un trait
commun à l'héroïne et l'auteur ???:
autobiographique ? Voir ce titre de S.B. - «Jamais je ne te pardonnerai» - où le pronom aurait pu être JE   --> MALDONNE, c'est un alias, mais la noirceur - ceci dit - est toujours présente dans les écrits de cette Sandra Brown  scratch 
qui ressort pratiquement de toutes les héroïnes des récits de S.B...

Un très bon roman - avec la touche inimitable et excellente - de cet auteur qui mêle un peu de romance à des intrigues souvent très sombres mais fort bien tournées !!!  Very Happy 

Ma Note :  coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation , 25 / 5


Dernière édition par Pimprelune le Lun 23 Juin 2014 - 18:58, édité 1 fois
avatar
Pimprelune
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4494
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 51
Localisation : Aix En Provence
Humeur : Cherche encore - et toujours, Gnééééé :( - quoi lire ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour, Lara... - Sandra Brown

Message  ninou-lilou le Lun 23 Juin 2014 - 15:55

Comme tous les romans à suspense de cette auteure celui-ci est sombre, même très sombre et également très dur. Lara en prend plein la figure, mais elle est forte et courageuse. Et par amour pour Ashley, sa petite fille morte dans ses bras, elle encaisse
tout: insultes tout autant qu'humiliations. Lara est une héroïne exceptionnelle.
Key est arrogant et blessant, mais quand on commence à le connaitre on comprend mieux sa façon d'agir, ses réactions. Bon, ça n'excuse pas sa méchanceté envers Lara mais on sait au moins pourquoi...
En tant que médecin, Lara est confrontée à plusieurs cas difficiles notamment avec des enfants, et 2 passages en rapport avec sa fille sont extrêmement douloureux...
Pour apprécier ce roman il faut être plus porté sur le suspense que sur la romance, car sur cette dernière on ne miserait pas une cacahouète. Au départ, malgré une forte attirance, ils se détestent réellement. Mais celles qui connaissent Sandra Brown savent qu'avec une toute petite étincelle elle en fait un immense brasier  Twisted Evil 
Quasiment toute l'action se déroule dans une petite communauté où tout le monde se connait depuis toujours, et donc quand une étrangère débarque ça donne lieu à un déchainement de ragots, à plus forte raison quand on sait qu'elle a été la source d'un énorme scandale médiatique et qu'elle est en conflit avec l'une des personnalités les plus importantes de la ville.
Il y a beaucoup de personnages secondaires, aussi bien sympathiques que détestables, qui ont un rôle déterminant dans le déroulement de l'histoire. On a même droit à une jolie romance secondaire  bulle 
Le suspense est bien mené jusqu'à la fin, où la révélation est un véritable choc...
J'ai passé un agréable moment de lecture, avec de nombreux moments poignants, et pour cela ma note est de
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9998
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum