Vivian et le yankee de Leigh Greenwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vivian et le yankee de Leigh Greenwood

Message  calypso le Mer 5 Mar 2014 - 16:08

 
Vivian et le yankee
de Leigh Greenwood



Résumé:

Vous avez sauvé mon patient, docteur Price. Vous pouvez rester chez moi autant que vous le désirez ". Felicity Moore est sur ses gardes depuis que son père a offert l'hospitalité à ce Yankee. Non que Holt Price soit désagréable. Il est même très séduisant avec ses redingotes et ses chemises en lin. Cependant, elle n'apprécie pas qu'il empiète sur son terrain. En effet, depuis que son père est alcoolique, c'est elle qui soigne les malades. Effectivement, Price et elle ne tardent pas à s'affronter. Heureusement, il ne restera pas longtemps chez eux puisqu'il est à la recherche de celle qu'il aime, une certaine Vivian qu'il a perdue de vue depuis la guerre. Pourtant, de discussions passionnées en disputes et de fous rires en baisers, Felicity en vient à souhaiter que cette maudite Vivian demeure introuvable...

Date de publication: 14 septembre 2007
avatar
calypso
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1760
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivian et le yankee de Leigh Greenwood

Message  calypso le Mer 5 Mar 2014 - 16:12

Long
Très long
Très très long 
je n'en peux plus.......

  tusors
avatar
calypso
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1760
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivian et le yankee de Leigh Greenwood

Message  mabi le Mer 25 Mar 2015 - 5:55

Boooof!!!
Ce chirurgien militare, qui ne veux plus exercer,  à la recherche de son "amour de jeunesse" et qui moralise à tout bout de champs.....
A oublier très vite!
zzz zzz /5
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 63
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivian et le yankee de Leigh Greenwood

Message  Invité le Mar 28 Juin 2016 - 22:29

Galveston, Texas, 1867.
Holt Price, trente ans, a travaillé en tant que médecin chirurgien pour l'armée des confédérés pendant la guerre de cession, les terribles conditions chirurgicales et les horreurs de boucherie et bain de sang de la guerre civile dont il était témoin, l'a tellement traumatisé qu'il refuse de pratiquer son métier à la fin de la guerre, désirons juste oublier ses atrocités cauchemardesques et la médecine qu'il a depuis en aversion.
Maintenant, tout ce que veut Holt après la douleur, la tristesse et la dévastation terrible de la guerre, c'est retrouver sa bien-aimée depuis qu'il était jeune homme Vivian Stone, hélas, elle avait épousé quelqu'un d'autre avant le conflit, ayons appris que son mari a été tué au combat, il espère la reconquérir et l'épouser, sans oublier de retrouver Laveau DiViere le traître qui a vendu son unité à l'Union, ce qui a eu pour conséquence le massacre atroce de ses compagnons.

Malheureusement, quand il se rend dans la ville de Galveston, Holt est impliqué malgré lui dans une intervention chirurgicale urgente où la victime d'un accident se retrouve avec un rayon enfoncé dans sa jambe, le médecin de la ville, le Dr Moore non seulement n'a jamais pratiqué ce type d'opération, mais plus grave encore, il est en état d'ébriété !

Au cabinet du Dr Moore, Holt rencontre la fille de son homologue médicale Felicity Moore, qui l'assiste pendant l'opération.
Le Dr Moore est devenu alcoolique dépendant de sa fille, Felicity, pour prendre soin de lui, et de ses patients quand il est frappé d'incapacité à intervenir, Hunt est scandalisé par cet arrangement contre l'éthique médicale, bien qu'il découvre que le médecin et sa fille sont très bien informés, peut-être même plus que Holt, sur la médecine.

La mère de Felicity Moore lui avait toujours dit qu'elle était née pour être aimée, mais la guerre de cession, la perte de leur fortune, leur rang et son devoir envers son père ivrogne ont fait voler toutes ses chances de bonheur, à vingt-six ans, elle commençait à se résigner à finir vieille fille jusqu'à l'apparition du séduisant Holt Price.

Felicity est très attirée par Holt qui correspond à son idéal d'homme, mais rebuté par son caractère intransigeant guindé et sermonneur en plus d'être trop dur envers son père, elle est aussi terrifiée à l'idée qu'il dénonce son père comme alcoolique et pour finir son cœur est pris par l'amour de sa vie, sa chère Vivian depuis des années...

Ça aurait pu être une très belle romance, mais, hélas, beaucoup de longueur pendant toute ma lecture, ajouter des bla bla bla interminable creux entre les deux héros, un héros naïf au point d'en être stupides vis-à-vis du personnage secondaire en la vénéneuse Vivian, et ô combien intolérant sous prétexte de son passé douloureux, une héroïne qui malgré son sacrifice admirable envers son père ne m'a pas accroché, bref, je suis mitigé.

Par contre, je trouve que l'accent est très bien mis sûr les traumatismes et la guérison des personnes qui tentent de retrouver l'équilibre après que le monde est devenu fou furieux pendant cette affreuse guerre fratricide, Felicity qui essaie désespérément de faire face à l'alcoolisme de son père en rusons afin que personne ne découvre que son père est dépendant de l'alcool m'a touché, un autre bémol dans ce récit, je ne crois pas qu'à cette époque, le problème de l'addiction à l'alcool soit reconnu encore moins défini du nom "d'alcoolisme".

coeur Evalluation coeur Evalluation /5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum