Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  Julie-Ambre le Ven 6 Déc 2013 - 16:29

Tome 3 : Dans la Chaleur de la Nuit
de Belinda Bornsmith


Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Dans_l12
Résumé

Ils se sont croisés à L.A. puis leurs routes se sont séparées. Une rencontre torride et inoubliable. Entre-temps, Chelsea est revenue à New Port, hantée par le souvenir de Jason.

Le revoir ? Hors de question ! Pour une quantité de raisons...

Toutefois, le destin en décide autrement lorsque l’une de ses amies disparaît dans un club à la réputation sulfureuse. Paniquée, Chelsea fait appel à Lacey. Mais celle-ci connaît les dangers qui les entourent et se tourne immédiatement vers Nick, Vince et... Jason.
Ils n'avaient pas imaginé se revoir ; ils n'avaient pas imaginé que cette attirance serait encore plus intense. Et quand tous deux se portent volontaires pour infiltrer le club en question, ce désir flambe de nouveau.

Violent, dévorant, différent. Une relation des plus dangereuses...

Car Jason est un vampire. Un secret qu'il protège farouchement.

Mais de jour en jour, Chelsea l'obsède plus que de raison. Il la désire, il la veut... et résister à l'appel de cette humaine, sexy et provocante, devient très difficile, voire impossible...

Sortie prévue le 22 février 2014 aux éditions Cyplog

_________________
Julie-Ambre
Julie-Ambre
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 10207
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  ninou-lilou le Ven 6 Déc 2013 - 17:30

En voilà un qui va rejoindre ses fréros sur l'étagère bulle
ninou-lilou
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 10397
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  arianouchka le Ven 6 Déc 2013 - 23:30

YESSSSSSSS ! Je suis une fan absolue de Belinda Bornsmith ! je les ai tous lus et j'adoooooooore ! je le surveille celui-làbounce bounce bounce bounce
arianouchka
arianouchka
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1002
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 62
Localisation : Entre deux fleuves de France
Humeur : souvent très bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  Zazazoo le Jeu 27 Fév 2014 - 17:36

J'ai dévoré ce troisième tome d'une traite et, autant vous le dire tout de suite, je l'ai beaucoup aimé !

On retrouve Chelsea, l’amie de Lacey qu’on avait croisé dans les tomes précédents, et Jason, le dernier membre du trio de vampires. Tous deux avaient partagé un interlude enflammé dans le tome 2 et dès le début du troisième opus, on découvre une Chelsea hantée par ce bref moment de passion. Elle, la jeune femme qui joue les détachées et se place au-dessus de la mêlée, est incapable de passer à autre chose, encore moins de rencontrer un autre homme.

Avec son amie de la fac Lauren, elle se rend au Calice, le sulfureux club libertin de la ville et compte bien se débarrasser de l’emprise que Jason a sur elle. Cependant, la soirée ne se termine pas comme elle l’avait souhaité et au petit matin elle découvre que Lauren a disparu. Pressentant que son amie court un grave danger, Chelsea contacte Lacey pour lui demander de l’aide, et c’est ainsi que le trio Nick/Vince/Jason refait son apparition.

La disparition de l’humaine coïncide avec une sordide enquête sur laquelle les vampires travaillent depuis un bon moment, aussi ils n’hésitent pas à tout mettre en œuvre pour la retrouver et remonter une  filière bien glauque, qui  semble apparentée au fameux club.      
C’est ainsi que Jason et Chelsea vont être amenés à coopérer : pour les besoins de l’enquête, ils vont se faire passer pour un couple de libertins souhaitant intégrer les cercles les plus élevés du fameux club... Et pour cela, ils vont devoir étaler  leur passion aux vu et au su des autres membres du club...

Au Calice comme dans l’intimité de l’appartement de Chelsea, nos deux héros font brûler les draps avec leurs ébats des plus passionnés. Les scènes sensuelles sont très chaudes, plus nombreuses et plus épicées que dans les tomes précédents. Malgré  quelques paroles un peu crues, rien de vulgaire ici : juste une passion brute et flamboyante, une exceptionnelle entente physique entre deux êtres.  

J'ai apprécié l'évolution du personnage féminin, qui ne m'avait pas franchement plu auparavant. Une fois le masque tombé, Chelsea est une jeune femme attachante que l'on comprend mieux, avec ses insécurités et ses désirs secrets.
Jason allait peut-être lui prouver, pour la première fois de sa vie, qu’un homme avait le pouvoir de l’atteindre bien au-delà de tout ce qu’elle pensait possible.

Quant à Jason, il est  moins ténébreux que Vince ou moins secret que Nick, mais j’ai aimé cette force brute qu’il dégage, cette virilité et cette sensualité qui émane de lui.
Néanmoins, au-delà du « numéro » qu’ils doivent jouer en public, une relation plus profonde se noue peu à peu entre eux. Pour autant, ni l’un ni l’autre ne sont prêt à assumer ces sentiments qui naissent.
Un truc très bizarre vibra au fond de sa poitrine. Puis son corps souple et chaud s’accorda si parfaitement au sien, une nouvelle fois, que le vampire sentit ce truc grandir dans sa poitrine... Encore un peu plus ...

J’ai aimé la douceur qui s’installe à petites touches entre eux, qui contraste avec la passion débridée dont ils font preuve. Ces passages sont touchants, et c’est dans ses moments où ils baissent leur garde qu’on apprend à mieux les connaître. Une caresse légère, un baiser furtif ... qui traduisent avec délicatesse la profondeur de leur attachement.
“Avant”,”après”, en l’espace d’une fraction de seconde, sa vie avait pris un virage auquel il ne s’attendait pas.

La filière qu'ils remontent à de quoi faire froid dans le dos, Lauren étant au cœur d’un trafic vraiment sordide. L’enquête apporte un peu d’action au récit, sans pour autant prendre le pas sur la romance. Le monde vampirique est moins présent que dans les autres tomes, même si on croise de temps à autre Nick, Vince & Darla ...

Voilà donc un troisième tome très réussi, qui tient toutes ses promesses ! L’écriture de Belinda Bornsmith est toujours aussi fluide et agréable, et son talent n’est plus à démontrer, en particulier pour les scènes érotiques.

coeur Evalluation coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation /5

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 13895
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 36
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  ninou-lilou le Dim 9 Mar 2014 - 18:37

C'est une excellente suite qui reprend avec fidélité les personnages des tomes précédents.
Chelsea, dont on avait pris l'habitude de plus ou moins détester, se révèle sous un jour bien différent quand on apprend à mieux la connaitre et avec Jason, ils se sont bien trouvés ! Eux qui ont l'habitude de prendre et de jeter les conquêtes, se trouvent bien démunis devant les fortes sensations qu'ils se procurent. J'ai bien aimé l'évolution de leur relation, elle est assez poignante. Plus d'une fois j'en ai eu les yeux humides...
Bien que l'histoire soit surtout axée sur leurs relations sexuelles très épicées (normal pour un Erotique  Wink ), l'intrique est bien menée et le suspense très prenant.
J'ai passé un très bon moment de lecture et pour cela je mets la note de
Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith 4_sur_14

Je ne sais pas si c'est prévue, mais s'il devait y avoir une suite j'aimerais beaucoup qu'elle soit sur Lauren et Sly...


Dernière édition par ninou-lilou le Dim 9 Mar 2014 - 19:55, édité 1 fois
ninou-lilou
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 10397
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  Zazazoo le Dim 9 Mar 2014 - 18:46

@ninou-lilou a écrit:Je ne sais pas si c'est prévue, mais s'il devait y avoir une suite j'aimerais beaucoup qu'elle soit sur Lauren et Sly...

Belinda a annoncé cette semaine sur FB qu'elle réfléchissait à un spin-off sur Sly ... + sombre et + hot encore !  bulle 

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 13895
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 36
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  ninou-lilou le Dim 9 Mar 2014 - 19:59

Ah c'est une bonne nouvelle que tu m'annonces là  bounce  Merci !
ninou-lilou
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 10397
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  Parker Jones le Dim 9 Mar 2014 - 20:05

Eh bien, je ne sais pas si je le lirais, celui-là, tout comme le deuxième, vu la catastrophe qu'a été le premier pour moi... Dommage, le résumé avait l'air pas mal Rolling Eyes
Parker Jones
Parker Jones
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1284
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  arianouchka le Lun 10 Mar 2014 - 9:47

je viens de le télécharger. Je sens que je vais me régaler, une fois de plus, avec cette auteure.
arianouchka
arianouchka
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1002
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 62
Localisation : Entre deux fleuves de France
Humeur : souvent très bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  Distact le Mer 12 Mar 2014 - 20:19

On retrouve Chelsea qui accompagnait Lacey, dans le premier tome, dans la boite de nuit qui a permis la rencontre de nos deux premiers protagonistes. Dans ce tome Chelsea rencontre Jason, passe un bref moment mais combien érotique avec lui, et n'arrive plus à se le sortir dela tête. Lors d'une soirée avec une amie, celle-ci disparaît et est retrouvée plus morte que vivante. Chelsea va être amenée à enquêter, avec Jason, dans des milieux très secrets et très libertins. Un bon moment toujours et ce que j'aime avec cette auteure, c'est que son monde s'étoffe de plus en plus avec toujours plus de détails, il s'enrichit de plus en plus. En plus c'est une française donc ça ne gâche rien!

_________________
Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Mounta12
Distact
Distact
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1702
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 53
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  Pristi le Mar 18 Mar 2014 - 18:28

Suite à une sortie en club avec une amie et où celle-ci disparaît, Chelsea fait appel à Lacey. Du coup, elle se retrouve à infiltrer le club libertin avec Jason qu'elle n'a pas réussi à oublier après leur intermède très hot. Il n'y a pas beaucoup d'action et de nombreuses scènes de sexe. On apprend à mieux connaître Chelsea.
C'est toujours aussi agréable à lire, mais j'ai une préférence pour le tome 2.

Comme Ninou, je verrais bien un tome sur Sly et Lauren !
Pristi
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3978
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 45
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  arianouchka le Mer 19 Mar 2014 - 8:18

Je viens de le finir et une fois encore ce fut un régal. Cette auteure est vraiment douée. Même si j'ai trouvé quelques longueurs, il n'empêche que je suis passée par toutes les émotions avec des papillons dans le ventre et des pincements au coeur. Belinda Bornsmith, auteure française qui n'a rien à envier à ses consoeurs anglo-saxonnes, gagne en maturité dans son écriture. Et moi aussi je lirais bien une petite chose sur Sly et Lauren...
J'attends aussi avec impatience une suite avec son autre série, la Confrérie des Ombres, qui m'a littéralement scotchée !
arianouchka
arianouchka
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1002
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 62
Localisation : Entre deux fleuves de France
Humeur : souvent très bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  Swolen- le Ven 21 Mar 2014 - 22:01

On peut dire que Belinda Bornsmith est constante dans ses écrits : quand on aime, on aime tous ses romans !

J'ai apprécié le fait que ce troisième tome soit plus long que les précédents, on en profite plus.
Ce qui me surprend à chaque fois dans cette série, c'est que les histoires sont totalement différentes, que ce soit pour l'intrigue ou les types de personnages.
Avec Chelsea et Jason, on passe par toute une palette d'émotions et effectivement, ce tome est vraiment hot !

Comme vous, j'espère que nous aurons bientôt un roman sur Sly et Lauren, sombre et hot, c'est prometteur !

 coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation , 5 / 5

_________________
Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Bannia12
Swolen-
Swolen-
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 7728
Date d'inscription : 27/09/2009
Age : 36
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  Genasol le Jeu 10 Juil 2014 - 16:19

Le résumé n'est plus a faire alors pour moi c'est un énorme coup de  coeur Evalluation . Je ne sentais pas ce livre, je ne l'ai lu au début juste par fidélité à la série et je dois dire que je ne regrette rien j'ai adoré. Entre Chelsea et Jason c'est chaud bouillant, tellement que sa colle à la marmite. Entre ces deux là c'est plus fort qu'un brasier. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, et je n'ai pas arrêté une seule minute. Ils m'ont tenu en haleine jusqu'à la fin. J'espère tout comme vous un tome sur Sly et Lauren mais en attendant, je sens que je vais me lancer sur les écrits de Belinda. Donc pour moi c'est juste un: 

Lu, Approuvé et Fortement recommandé 
 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation /5 et ++++
Genasol
Genasol
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 137
Date d'inscription : 14/10/2013
Humeur : pas trés joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  Attila le Jeu 9 Oct 2014 - 14:08

Bonjour bonjour,

Je viens de terminer cette lecture, et Waouh !

Encore une fois que d'émotions, que c'est chaud, et quelle belle couverture  Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith 228924822

Le meilleur de la série pour moi avec le T2 !

Dans ce troisième tome on découvre une Chelsea sensible, et pas aussi sûre d'elle qu'elle ne voudrait le laisser paraître... 

Honnêtement je l'avais trouvée antipathique précédemment et je craignais un petit peu de ne pas m'attacher à son histoire tusors  mais non on en apprend plus sur son passé et pourquoi elle agit ainsi, et puis il y a Jason...  Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith 3343367894

Tout du long nous avons droit à de belles scènes sensuelles et très explicites, mais avec la plume de Belinda Bornsmith je ne fais jamais d'overdose de sexe (contrairement à d'autres lectures où de temps en temps il m'arrive de me plaindre), car je trouve que c'est savamment dosé et surtout ça n'est pas là pour meubler le récit.

J'ai lu tout ce que l'auteure a écrit (avec des nouvelles que j'ai trouvées plus ou moins bonnes, mais ça reste mon avis évidemment) mais "Dans la Chaleur de la Nuit" est à présent quasiment au même niveau d'excellence que sa série "La Confrérie des Ombres" dont je suis fana gaga   Very Happy  Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith 3982057981

Pour changer Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith 2788750299  je vous met des petits extraits que j'ai trouvés très beaux et percutants durant ma lecture Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith 3343367894  ce coup - ci il y en a pas mal désolée mais le livre est si intense en émotions que ça a même été difficile de ne pas en mettre plus en fait  titter   

* Extrait 1 : Le seul extrait que vous pouvez lire sans risque de spoiler, échange entre un Jason furax et Chelsea dans le même état, ça donne le ton  Okay

Spoiler:
Fatiguée, Chelsea se massa le dos, le corps fourbu. Il était minuit passé et elle s’apprêtait à rentrer chez elle. Fred n’allait pas tarder à fermer dans la prochaine demi-heure. Depuis son arrivée, la jeune femme n’avait pas arrêté, se partageant entre le bar, la salle, la terrasse et les cuisines. Diverses tâches qui lui avaient permis de se vider la tête.
Jusqu’à cette minute.
Une véritable tension électrique se déploya dans la salle. Prudemment, elle leva les yeux et le vit sur le seuil de la porte ouverte. Immense dans ses vêtements noirs qui le couvraient de ses larges épaules aux pieds. Son pantalon cargo de type militaire, avec ces poches extérieures, soulignait ses longues jambes puissantes ; son tee-shirt noir épousait à la perfection ses pectoraux et ce long manteau en cuir complétait le tableau d’une note inquiétante.
Cela dit, il ne souffrait pas de la chaleur.
Son cœur stoppa durant plusieurs secondes avant de reprendre à un rythme hallucinant. Son regard la fit fris–sonner. Intense, braqué sur elle et uniquement sur elle.
Troublant et impressionnant. En effet, il semblait furieux. Et « furieux » paraissait un terme bien faible au regard de la lueur meurtrière qui étincelait dans ses prunelles éclatantes, sans parler de ses mâchoires crispées qui lui donnaient un air pas commode du tout. En l’apercevant à son tour, Fred fronça les sourcils derrière le bar et lui jeta un coup d’œil prudent.
— Chelsea ?
— C’est bon, Fred, je le connais. Ne t’inquiète pas…
Jason s’approcha d’un pas lent, de cette démarche féline qui hurlait DANGER. À chaque mètre franchi, les battements de son cœur s’accéléraient jusqu’à atteindre un record à la seconde, et ses mains se mirent à trembler. Elle ne savait pas si c’était en raison de sa colère évidente ou de l’effet qu’il avait à chaque fois sur sa petite personne. Sur le point de quitter les lieux, elle se raidit au pied d’un tabouret près du comptoir, dans l’attente. Il s’arrêta à moins d’un mètre. Un tout petit mètre de distance qui crépitait d’éclairs.
— J’ai essayé de te joindre toute la journée, lâcha-t-il d’un ton très lent et très menaçant, je t’ai cherchée dans toute cette foutue ville.
Le ton montait. Létal. À cette seconde, elle perçut comme il pouvait être dangereux également. Un danger qu’elle n’arrivait pas vraiment à définir.
— J’étais occupée, lança-t-elle d’un air détaché, en dépit de sa nervosité.
— Pourquoi tu n’as pas répondu à mes PUTAINS de messages ?
Ses mâchoires semblaient si crispées qu’elles risquaient de se fracturer à tout moment. L’idée ne la fit pas sourire, car, mine de rien, il l’impressionnait. Mais même sous la torture, elle ne lui montrerait pas.
— En quoi cela t’importe Jason ?
Elle passa devant lui, il la retint par le bras. Fu.rieux.
— Hey mec, on se calme ! lança Fred, les sourcils froncés, en faisant un pas vers la petite porte battante au niveau du comptoir.
Jason tourna la tête et Chelsea sentit un frisson de peur courir le long de son échine. Ce soir, il était différent. L’éclat dans son regard semblait surnaturel alors qu’une aura meurtrière se dégageait de tous ses pores.
— C’est bon Fred, on se connaît. Je te présente Jason, poursuivit-elle avec un petit signe de main dégagé, d’un ton toutefois un peu précipité, avant d’enchaîner avec une fausse nonchalance calculée, une… simple connaissance. Et Jason, voici Fred, un très bon ami, appuya-t-elle d’une voix piquante.
Prends ça dans les dents !
Mais Jason fixait à présent Fred de ce regard glacial qui la fit déglutir et la troubla tout autant, comme s’il évaluait le danger potentiel, un brin possessif, d’homme à homme. Anita venait de se rapprocher de son époux, le visage prudent mais curieux. Elle vit le regard de Jason dévier vers la petite Mexicaine et les observer tous les deux dans un silence de plomb, ses yeux passant de l’un à l’autre avant qu’ils ne s’attardent sur la main d’Anita, posée sur le bras de Fred. Puis, comme s’il était satisfait de ce qu’il venait de constater, il se relaxa – mais vraiment très légèrement, pas de quoi sauter de joie – et reporta son attention sur elle.
Rien que sur elle.
Elle s’efforça de conserver un visage stoïque sous son examen intense. Et, sans sommation, il la prit par la main et l’entraîna à l’extérieur sans la lâcher. Peu désireuse de mêler Fred à ses affaires – ce dernier étant toujours prêt à jouer les chevaliers servants en toutes circonstances –, elle n’opposa aucune résistance. Toutefois, elle se dégagea brusquement une fois sur le trottoir, ou ce fut plutôt lui qui la libéra parce qu’il l’avait décidé. Elle s’éloigna, ses talons martelant le bitume, et pivota la bouche ouverte sur le point de déverser sa colère ; mais seul un gargouillis en sortit. Dans un mouvement d’une vitesse inouïe, il était déjà sur elle.
Paf… comme ça…
Une seconde, il était là, la suivante, il avait son nez pratiquement collé au sien, le corps vibrant de rage.
— Tu aurais pu répondre à mes coups de fil et à mes messages, rugit-il.
— Je n’avais pas envie, okay ? hurla-t-elle en retour.
Ils se faisaient face, le visage déformé par une fureur réciproque, attirant certains coups d’œil prudents.
— Bordel de merde… ça ne t’a pas traversé l’esprit que je pourrais m’inquiéter !

* Extrait 2 : Là risque de spoiler, échange entre Chelsea et Lacey, on en apprend plus sur son passé, et ceci explique cela...

Spoiler:
Ses épaules se soulevèrent et s’abaissèrent lourdement.
— Mais en réalité, j’ai été une déception pour lui dès que je suis venue au monde. Je n’étais pas le garçon qu’il voulait tant. Et après quelques fausses couches, ma mère ne pouvait plus lui donner ce fils tant désiré. D’ailleurs, c’est là que ses problèmes d’alcool ont commencé.
Elle marqua une petite pause.
— Après j’ai évité de ramener des garçons à la maison. Une autre fois, il m’a carrément traité de pute quand il m’a croisé en ville devant un cinéma. Visiblement, il m’avait vu flirter avec lui. C’était le plus beau mec du lycée, j’étais folle de lui et il s’intéressait vraiment à moi. Je devais avoir dans les seize ans à l’époque. Cela dit, mon père a toujours eu un vocabulaire assez riche me concernant : pute, traînée, moins que rien, une déception. Et j’en passe ! Pourtant…
Sa respiration se fit plus difficile.
— J’ai essayé pendant des années de lui montrer que je n’étais qu’une adolescente qui s’amusait un peu. À seize ans, j’étais vierge. À côté de certaines filles de ma classe sur lesquelles toute l’équipe de foot était passée dessus, j’étais une sainte.
Ses épaules se soulevèrent en un mouvement fataliste. Un geste faussement nonchalant, démenti par ses mains crispées sur ses genoux.
— J’ai arrêté de mendier son approbation et d’espérer que ma mère prenne un jour ma défense. J’étais une moins que rien, une fille qui avait des notes moyennes… et non excellentes. Je le décevais en tout, je le décevais de tout simplement exister. C’est tout. J’ai changé de fréquentations. J’avoue que cette décision n’a pas été l’un de mes meilleurs choix, mais je me fichais pas mal des conséquences. Je voulais l’emmerder, cela s’arrêtait à ça…
Elle fit une autre pause avant de reprendre d’un ton enroué :
— Le jour où il m’a frappée et que j’ai atterri à l’hôpital, j’ai refusé de les voir. Je suis rentrée à la maison, car je n’avais pas le choix ; mais j’ai vraiment commencé à déconner. Je sortais, je buvais, je fumais toutes sortes de merdes. Je couchais à droite et à gauche… Tout ça… parce que c’était toujours ce qu’il avait pensé de moi, finalement. Alors, pourquoi me fatiguer à ne pas le décevoir ? S’il m’accusait de tous les maux autant que cela soit vrai. Tout ça, ça paraît si loin. C’était stupide, mais j’étais laminée et perturbée. Un jour, je suis partie sans un regard en arrière. J’ai quitté la ville où j’ai grandi, après le lycée.
La jeune femme continua le regard sombre :
— Je suis venue à New Port. Et là, j’ai voulu l’éradiquer de ma vie. Pour moi, il était mort et ma mère n’était qu’une alcoolique incapable de tenir tête à son mari pour me défendre, incapable d’aimer assez sa fille pour la protéger d’un père abusif. Je lui en voulais à mort. Alors, par vengeance, j’ai raconté qu’il était mort, et j’ai inventé cette vie misérable, ballotée de droite à gauche. J’aimais décrire ma mère comme une alcoolique, horrible, absente et irresponsable. Lire la condamnation dans le regard des gens… et voir une certaine pitié… pour moi… expliqua-t-elle, la gorge serrée. Je me suis tellement enfoncée dans mes mensonges durant toutes ces années, que j’étais parfois presque persuadée de certains. Ma mère ne m’a jamais frappée… mon père oui. Mais à la fin, j’étais convaincue qu’elle avait également été un bourreau. Je réalise que j’ai bien noirci le tableau par vengeance certes, mais que ces mensonges étaient aussi un moyen de justifier mes excès. Ce que j’étais devenue. En fait, je les ai laissés me démolir…
— Chelsea… tu n’étais qu’une adolescente…
Ses mains se crispèrent sur ses genoux ; les jointures de ses phalanges blanchirent sous la pression.
— J’aurais dû être plus forte, avant et après les avoir quittés, jeta-t-elle d’une voix amère. J’avais inconsciemment besoin d’un passé misérable et glauque pour justifier déjà ce que j’étais devenue lorsque je vivais chez mes parents, et la vie que je menais ensuite à New Port.
— Ton père a abusé psychologiquement de toi, intervint Lacey doucement, et même physiquement en te frappant. Il y a toujours des séquelles quand on subit de tels abus au cours de son adolescence.
— Mon passé ne justifie pas ce que je suis devenue, Lacey. Mes choix, mes excès, ces hommes…
— L’être humain a ses mécanismes qu’on ne comprend pas toujours. Mais si ces mensonges t’ont permis de t’accepter, de survivre et de penser que ton entourage pourrait mieux te comprendre d’une certaine façon… qu’importe. Toutefois, il y a une chose que toi, tu dois comprendre à présent, c’est que tu n’as pas noirci une réalité. Tu l’as remplacée par une autre, en partie différente, mais toute aussi horrible. Ne minimise pas ce passé, car le grand responsable, finalement, dans tout ça, c’est ton père. C’est lui et personne d’autre. Il t’a blessée et essayé de te détruire. Et, quelque part, au fond de toi, tu n’as jamais réussi à te libérer de son emprise… je regrette de ne pas l’avoir su…
Chelsea secoua la tête, la gorge nouée.
— Tu vois toujours le bon côté des personnes. Je ne sais pas comment tu fais, comment tu peux trouver des excuses à mes mensonges. Il m’a maltraitée certes, mais cela n’explique pas tout. J’aurais pu réagir différemment, me construire une autre vie…
— Malgré tes problèmes, tu as réussi bien plus que d’autres qui n’ont pas vécu l’enfer que tu as traversé.
— Il y a tous ces hommes Lacey, intervint-elle, les dents serrées, tu le sais bien… ceux que je prends, que je jette, que j’utilise… ce pouvoir que je ressens… ce besoin… d’être comme je suis… une véritable garce…
Honteuse, elle se tut les mâchoires crispées. Lacey lui prit la main.
— Parce qu’il y a toujours eu cette colère en toi et un besoin de vengeance envers un passé, quoi que tu en penses. Mais maintenant, il faut que tu le laisses derrière toi… et je suis certaine qu’un vampire en particulier t’a ouvert une porte et laissé entrevoir une chance d’aller vers l’avant...
Chelsea rougit, mais ne répondit pas.
— Le temps de la guérison est arrivé Chelsea, et elle a commencé. Tu es quelqu’un de bien quoique tu aies toujours pensé, malgré tes erreurs ! Tu as une force en toi que j’admire. Tes parents devraient être fiers de toi. Alors, ne les laisse plus te pourrir la vie. Ils ne te méritent pas…
Ses yeux se remplirent de larmes.

* Extrait 3 : Spoiler également, moment de doute, échange entre Chelsea et Jason (c'est très beau)  Crying or Very sad (de joie !).

Spoiler:
Mais Lacey n’avait pas tort. Pendant cette mission, Jason lui avait laissé entrevoir autre chose dans une relation. Très bien… mais ses sentiments à lui ? C’était une autre histoire et elle préférait avorter tout espoir qui ne conduirait qu’à une déception de plus. Toutefois, son cœur commandait sa raison et son regard n’arrêtait pas de se baisser vers son portable coincé entre ses mains. Elle le posa finalement contre la fenêtre et contempla les lumières de la ville durant une bonne minute, s’interdisant de regarder l’écran lumineux.
Maintenant rien ne l’empêchait de lui demander si tout allait bien…
Ce serait même poli et normal après ce qu’il avait fait pour elle. Elle leva les yeux au ciel, se sentant stupide.
Et puis… qu’elle découvre sa nature n’avait pas dû être facile pour lui…
En effet, au regard de ce qui était arrivé à Lauren. Elle leva de nouveau les yeux au ciel.
Allons… il s’en fichait de ses états d’âme, de ce qu’elle pensait, de sa réaction.
Les dents serrées, elle tapotait son index sur son genou relevé, évitant de regarder son téléphone. La nervosité la gagnait et ses yeux se baissèrent finalement vers son portable, victorieux. Elle hésita un long moment avant de le saisir, le regard toujours fixé sur l’écran.
Lui dire quoi ?
Elle attendit encore trois bons quarts d’heure avant d’exhaler un soupir de défaite et de chercher son numéro. Dix minutes plus tard, elle lisait enfin la malheureuse phrase qu’elle avait réussi à pondre.
« J’espère que tout va bien pour toi. »
C’était poli… c’était… oui… poli… elle commençait à radoter. Elle soupira, l’index suspendu au-dessus du clavier. Mais elle reposa soudain son portable contre la fenêtre, agitée. Cinq minutes plus tard, elle le saisit de nouveau, le fixa et inspira un grand coup avant d’appuyer enfin sur la touche envoi. Les doigts tremblants, elle le posa immédiatement et ne le quitta pas des yeux comme si, d’un seul regard, il pouvait lui apporter toutes les réponses aux questions qui la poursuivaient. Au bout de quelques minutes, elle commença à se triturer les mains. Aucune réponse. Au fait, quelle heure était-il en Europe et dans quelle partie du continent se trouvait-il d’ailleurs ? Le portable restait toujours aussi silencieux. Sa gorge se noua peu à peu et la déception déploya ses immenses tentacules étouffants. Un phénomène guère inhabituel avec Jason. Quand son téléphone vibra subitement, elle faillit voler au plafond. Son cœur cognait tant au fond de sa poitrine qu’elle pensa qu’il allait exploser dans sa cage thoracique. Ses mains tremblantes saisirent son portable et elle lut le message, le cœur dans la gorge.
« Ça va et toi ? »
Elle exhala lentement. Bon okay, c’était court, concis et poli… oui… poli… oui... enfin… poli comme elle, quoi ! Elle inspira et tapa sur le clavier.
« Ça va, merci. »
Elle hésita un moment, mais l’inspiration lui manquait cruellement… ou le courage. Elle appuya finalement sur la touche envoi. Son portable vibra de nouveau, dans la seconde. La gorge nouée, elle le serra dans sa main comme si sa vie en dépendait, et le message apparut en toutes lettres.
« Tu me manques. »
Pétrifiée, elle resta immobile, ses yeux fixés sur l’écran, alors qu’une larme coulait lentement le long d’une joue suivie d’une autre, et qu’une joie débordante montait en elle. Ses doigts tremblants volèrent sur le clavier. Elle contempla sa phrase :
« Toi aussi. »
Et elle appuya sur la touche envoi.
Puis la tête renversée contre le mur, le portable serré dans une main reposant sur sa poitrine, elle laissa échapper un long soupir de bonheur, les yeux clos.

* Extrait 4 : Spoiler toujours, intense moment entre Jason et Chelsea, et parce - que je suis vilaine j'ai coupé la scène au moment critique  Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith 877151125

Spoiler:
Elle n’avait pas eu de nouvelles depuis le fameux SMS qui remontait à quatre jours. Fébrile, Chelsea ne savait que penser de ce silence. Dans un soupir, elle s’assit à sa place fétiche près de la fenêtre de sa chambre, trouvant un certain apaisement à regarder New Port au loin, éclairée sous ses lumières étincelantes. Soudain, un souffle familier balaya la pièce. Une haute stature se dessina dans la pénombre. Le corps pétrifié, elle sentit son cœur bondir dans sa poitrine et fixa l'imposante silhouette exhalant cette puissance et ce magnétisme animal…
Et grand dieu… il venait de se dématérialiser devant ses yeux – une particularité de sa race qui n’appartenait pas du tout au délire des écrivains comme elle l’avait toujours pensé.
Waouh ! C’était… sexy…
La joie la submergea avec une violence étourdissante. Doucement, elle pivota, assise sur le rebord de la fenêtre, et posa les pieds sur le sol, peu certaine que ses jambes ramollies allaient supporter son poids. La respiration coupée, elle resta ainsi à le dévorer du regard. Puis elle le vit se pencher vers la table de chevet avant qu’un faisceau de lumière n’inonde la pièce d’un doux éclairage. Jason se redressa en silence et lui apparut dans toute sa splendeur virile.
Vêtue d’un petit short et d’un top moulant, elle vit son regard brûlant remonter lentement le long de ses jambes, s’arrêter sur sa poitrine, puis ses yeux lumineux plongèrent dans les siens. Des flèches incandescentes flambèrent à différents endroits de son corps. La respiration coupée, elle resta silencieuse à se régaler de la vision qu’il offrait, habillé d’un jean délavé, effiloché à un genou, et d’un tee-shirt blanc qui soulignait une musculature parfaite. Ses cheveux s’éclairèrent de reflets aux tons chauds, de cette couleur sable. Ses mèches désordonnées, à l’aspect soyeux, partaient dans tous les sens, donnant l’impression que le vampire avait passé les dernières heures à fourrager dedans.
Il était magnifique.
Elle le voulait tout à elle… Oh oui, comme elle le voulait !
Sa poitrine enfla douloureusement au point d’éclater. Comment réussit-elle à retrouver sa voix et à rassembler ses pensées ?
Un énorme mystère.
— Tu… es de retour ?
Ce son ? Un miracle. Une boule énorme restait coincée dans sa gorge.
— Oui… la nuit dernière…
Sa voix rauque caressa sa peau, provoquant des frissons.
— Tout s’est bien passé ? continua-t-elle d’une voix mal assurée.
— Oui… on a pu arrêter un bon nombre de suspects mêlés au réseau Mirador dans toute l’Europe de l’Est et sauver pas mal de victimes qui vont être prises en charge à présent.
Elle hocha la tête, soulagée.
— Tant mieux… Lauren s’est réveillée…
— Je sais… Lacey m’a tenu au courant… de tout, ajouta-t-il en la fixant avec une intensité toute nouvelle.
Ses paroles restèrent suspendues dans l’air alourdi d’une tension charnelle chargée d’une émotion palpable.
— Elle bénéficiera de soins dès qu’il sera possible de la transférer en France.
— Je sais… répondit Chelsea.
Il y eut un silence religieux.
— Chelsea… lança Jason brusquement d’une voix rauque, je sais que cela a été un choc pour toi, toutes ces révé–lations… je sais également que nous deux… notre relation n’a pas démarré sur des bases idéales. C’est le moins qu’on puisse dire, jeta-t-il, le visage frustré où le regret se lisait clairement, mais je veux te revoir… je veux… que tu me laisses une chance…
Là, les battements de son cœur se mirent à résonner dans toute la chambre. À plein décibels ! Elle en était certaine.
— Oui… cela a été un choc, renchérit-elle d’une voix faible, bouleversée… et j’aimerais aussi vraiment te revoir Jason… je suis désolée d’être partie ainsi de chez toi…
Une profonde lueur de soulagement passa dans le regard du vampire, qui accéléra un peu plus ses pulsations.
— Ce n’était pas facile à encaisser pour toi, répondit-il. Et j’ai préféré te laisser un peu de temps, car tu en avais besoin, même si cela me tuait. Mais je savais, avant d’embarquer pour l’Europe, qu’à mon retour, rien ne m’empêcherait de te revoir… Alors quand j’ai eu ton texto… j’étais...
Il se tut soudain.
Une puissante émotion sembla le traverser. Jason parut incapable de trouver ses mots, un mâle peu accoutumé à perdre ses moyens, elle l’aurait juré. Ses yeux picotèrent devant sa violente réaction. Toutefois, la jeune femme voulait à présent crever l’abcès de ce qui la rongeait avant de se laisser emporter par ce bonheur complet.
— Jason… on n’a pas parlé de ce qui s’est passé à l’initiation…
— On n’a pas besoin d’en parler, coupa-t-il en secouant la tête.
Ses mains se crispèrent sur le rebord de la fenêtre et sa voix s’éleva soudain dans la chambre. Une voix désespérée.
— Je ne voulais pas… je ne voulais pas avoir cet orgasme…
Les mots se brisèrent dans sa gorge. Jason fit un pas rapide et s’arrêta.
— Chelsea, cette étape était primordiale, intervint-il avec force. On le savait. Tu devais jouer le jeu, te mettre dans la peau d’une femme qui recherchait ce plaisir, oublier ton entourage, te laisser aller à ce désir et donner le change. Il y avait un tel poids sur tes épaules. De plus… (il déglutit avant d’enchaîner) ce cercle a l’art et la maîtrise pour ce genre… d’initiation. Ceci dit, dans un tel contexte, je défie n’importe quelle femme de pouvoir résister à la combinaison d’un vibromasseur et d’attouchements anonymes sur lesquels tu ne pouvais pas mettre de visages… ou tu pouvais imaginer que ces mains appartenaient à quelqu’un d’autre pour t’aider à traverser les premières minutes, acheva-t-il d’un ton enroué.
Le cœur dans la gorge, Chelsea fixa le vampire, les yeux brillant de larmes. Il comprenait. La joie enfla de plus belle.
— Dès que l’initiation a démarré, j’ai pensé à toi, Jason ! lança-t-elle d’un air désespéré. Tu étais là en moi ! C’était ta voix que j’entendais, tes mains que je sentais. Puis les voix se sont mélangées et une voix de mon passé… que… que… je déteste a surgi… je n’arrivais plus… à… me concentrer… balbutia-t-elle.
Ces révélations la rendaient mal à l’aise, mais elle tenait à aller jusqu’au bout de sa confession, en toute sincérité.
— J’ai paniqué un moment… et je voulais simuler, car… car… oh… je ne sais plus vraiment, jeta-t-elle, le visage triste, mais j’étais perdue et je ne voulais pas ressentir de plaisir si… si je n’arrivais plus à penser ou à me concentrer sur toi...
Une lueur torturée brilla dans ses yeux humides ; le regard de Jason s’adoucit.
— Je le sais Chelsea, rétorqua-t-il doucement. Quoi qu’il se soit passé, je sais que j’étais là avec toi, même au plus fort de ta panique. Que tu en aies été consciente ou non, cela n’a pas d’importance. Pour moi, je sais que j’étais là quelque part en toi et cela me suffit. Alors, on n’en parlera plus, Okay ? Quand tu seras prête, tu me parleras uniquement de cette voix du passé et il n’y aura plus de secrets entre nous.
Les yeux larmoyants, Chelsea acquiesça, un poids énorme s’élevant doucement de sa poitrine.
— Mais avant tout, reprit Jason, tu dois comprendre que je t’ai demandé de participer à cette mission en toute con–naissance de cause. Alors tu crois que je vais te regarder autrement, à présent ? Non ! Jamais de la vie, ne pense surtout pas ça. Tu as été courageuse et tu n’as pas à rougir ou à avoir honte de quoi que ce soit. En fait, s’il y a bien une personne qui doit se reprocher quelque chose ici, continua-t-il d’un ton amer, c’est moi, pour t’avoir mise en danger et dans cette situation. De ton côté, tu as joué le jeu et fait ce qu’il fallait avec beaucoup de courage. Et pour tout avouer, durant l’initiation, Sly, un vampire qui possède des dons particuliers, m’a empêché de voir la scène en entier. Car j’étais prêt à sauter sur ces mâles et à les déchiqueter. J’aurais tout fait foirer, crois-moi ! Alors, s’il y a bien une personne qui a assuré ce soir-là, c’est toi… et bien toi.
— Si j’avais été à ta place, j’aurais tout fait capoter Jason, intervint-elle, émue. Cela aurait été trop dur à supporter…
Il sourit avec tendresse. Un sourire renversant qui fit trembler ses mains.
— Encore… une dernière chose ! lâcha-t-il en faisant un autre pas vers elle, tu vas aussi arrêter de te tortiller la tête sur ce qui s’est passé au Heat avec Nick. On ne se connaissait pas ! Tu vivais ta vie comme tu l’entendais et je vivais également la mienne. Alors, tout ça, c’était avant. Tu es à moi… à présent. C’est ce qui compte à mes yeux !
Le vampire s’approcha un peu plus, le regard brûlant.
— Oui… répondit-elle.
Un simple murmure contenant tout le bonheur du monde.
— J’ai juste encore quelque chose à t’avouer...
Une lueur inquiète passa dans les yeux de Chelsea lorsque Jason s’arrêta à un mètre d’elle, le front barré d’un petit pli soucieux.
— À la base… je… t’ai fait boire de mon sang.
— Oh…
Sous la stupéfaction, un parfait O se forma sur sa bouche.
— Il paraît… que c’est un acte important dans ta race, balbutia-t-elle.
Jason la regarda droit dans les yeux.
— C’est vrai. C’est un acte important entre une femelle et un mâle qui souhaitent se lier pour la vie entière.
Troublée, elle le fixa avec attention et hésita :
— À ce moment-là, est-ce que pour toi, c’était un moyen de me guérir ?
La rapidité avec laquelle son état s’était amélioré d’un jour à l’autre l’avait interpellée peu après. Il secoua la tête de droite à gauche.
— Non… il est vrai que mon sang t’a aidé à combattre ce poison, mais pour moi, cet acte représentait autre chose…
Son cœur se remit à cogner sous ses côtes.
— Tu es ma femelle Chelsea, tu es à moi, lança-t-il d’une voix rauque, je le sais depuis que tu es entrée dans cette salle du cybercafé ! Mais quand j’ai voulu te donner mon sang, je savais dans toutes mes tripes que je t’appartenais aussi irrévocablement.
Son poing se posa sur son torse musclé au niveau du cœur, dans un geste si expressif à lui seul, que les yeux de la jeune femme se noyèrent de larmes.
— Ce soir-là, je t’ai donné mon cœur, mon âme, ma vie. Ils t’appartiennent et sache que je suis prêt à tous les sacrifices pour toi...
Chelsea eut un hoquet quand des larmes jaillirent et coulèrent le long de ses joues. Le dernier pas qui les séparait, ils le franchirent dans le même mouvement, à la même seconde. Jason la serra contre lui, avec une force émouvante qui lui fit comprendre à quel point elle lui avait également manqué, avant que ses paroles ne le confirment de la plus belle façon.
— Tu m’as manqué… Bon Dieu, qu’est-ce que tu m’as manqué, jeta-t-il d’une voix méconnaissable.
Sa bouche s’écrasa sur ses lèvres qui s’ouvraient déjà pour lui. Elle se sentit soulevée avec un empressement fébrile et enroula ses jambes autour de sa taille, aussi impatiente, tout en nouant étroitement ses bras autour de sa nuque. Ils échangèrent une flopée de baisers explosifs qui augmentèrent en un clin d’œil la température de la chambre.
— J’ai envie… de toi, tu m’as manqué, gronda Jason, haletant entre deux baisers torrides, son corps tendu de désir. Je vais devenir fou… si… je ne m’enfonce pas en toi… maintenant… Chelsea… maintenant.

* Extrait 5 : Spoiler encore, mais surtout je précise pour un jeune lectorat que pour celui - ci il y a des passages sexuels explicites... mais c'est un moment très fort du livre, ça aurait été dommage de ne pas vous le mettre...  Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith 1088022608

Spoiler:
— Jason, je t’en prie…
Le regard brillant de plaisir, enivrée par les orgasmes des heures précédentes, elle pencha légèrement la tête sur le côté pour présenter sa gorge. Il comprit sa demande et s’im–mobilisa, ses yeux brûlants plantés dans les siens, durant de longues secondes.
— Je t’aime Chelsea, murmura-t-il. Je veux t’ouvrir la porte de mon monde, je veux que tu fasses partie de ma vie. Jamais plus je ne te laisserai partir.
— Je t’aime aussi Jason… tellement ! Je te veux, toi, ce que tu es ! Je veux faire partie de ta vie…
Une joie presque suffocante déferla en lui. Il baissa son visage vers cette peau crémeuse. Sa bouche caressa la ligne délicate de la mâchoire de la jeune femme et descendit peu à peu vers sa gorge tentante, alors que son pénis s’enfonçait doucement en elle. Il voulait graver cette première fois, à jamais. Chelsea gémit sous lui, son cœur battant plus vite dans sa poitrine collée contre son torse. De ses lèvres, il effleura avec tendresse chaque centimètre de sa peau, ses canines allongées. Il sut à son petit tressaillement qu’elle avait senti le premier contact aiguisé.
— N’aie pas peur, ma puce…
— Je n’ai pas peur, murmura-t-elle.
Avec bonheur, Jason sentit ses mains plonger dans ses cheveux, un geste empreint de douceur, et il ferma les yeux, pressant ses lèvres contre la veine qui battait plus vite. Il déposa un doux baiser à cet endroit puis suça la petite parcelle de peau. Son pénis gainé dans sa chaleur brûlante, il ne bougeait plus. Puis sa bouche s’ouvrit et ses canines percèrent la fine barrière avant de se planter dans sa gorge. Son sang, au goût intoxicant, coula sur sa langue ; à la même seconde, le corps de Chelsea tressaillit sous l’impact et se relaxa sous le sien. Le vampire souleva lentement son bassin, enfin ; la caresse de son pénis arracha un cri de plaisir à sa femelle, pendant qu’il avalait la première gorgée. Il la sentit frémir contre lui. Puis ses succions, entrecoupées de leurs gémissements mêlés, s’accordèrent au rythme de ses va-et-vient.
Dans la chaleur de la nuit, cette humaine devint sienne, totalement.

Voilou, je n'ai plus qu'à prendre mon mal en patience en attendant mon T3 de "La Confrérie des Ombres" ça va être longggggg Crying or Very sad 

Et à vous lire on aura peut - être droit à une suite ici avec Sly et Lauren... J'ESPEREEEEEE !!!!!!!!!!  Very Happy Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith 3982057981

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,25 / 5


Dernière édition par Attila le Jeu 9 Oct 2014 - 14:10, édité 1 fois (Raison : J'ai encore oublié la note !)
Attila
Attila
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 720
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 39
Localisation : Between Ty & Zane ♥ Tate & Logan ♥
Humeur : I cannot live without books

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Empty Re: Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith

Message  linette la comtesse le Sam 27 Déc 2014 - 19:59

Wahou!!! Le duo Chelsea + Jason met le feu aux poudres une nouvelle fois sous l'écriture de Belinda Bornsmith, dont je deviens complètement et irrévocablement accro.
Mieux que le 2 précédents... je ne sais pas, différent... je ne sais pas, l'histoire est riche fournie plus longue que dans que dans les 2 premiers, mais toujours le même frisson, la même tension, la même passion extrême, bref un choix de mot juste parfait pour faire monter la température toujours plus haut.
C'est plus torride que torride, Nick m'avait enflammée mais je dois avouer que Jason m'a consumée!!! Quant à Chelsea je suis tombée sous son charme, rien à redire à part : WA-HOU! Les filles il FAUT le lire.

ma note : 5/5.

P.S. : S'il vous plait dites-moi qu'il y aura un Sly/Lauren... il me faut ma dose!
Dans la Chaleur de la Nuit - Tome 3 de Belinda Bornsmith Images?q=tbn:ANd9GcS73YF3IOaE8F0UcbiCccz5JrSwtBoPOVrZc6rQn5wLxtHD7Gy0
linette la comtesse
linette la comtesse
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 635
Date d'inscription : 27/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum