Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Julie-Ambre le Dim 27 Oct 2013 - 3:36

Nos face cachées
(Making Faces)
de Amy Harmon



VO:
  

Résumé (Traduction BdP)

Ambrose Young était beau. Il était grand et musclé, avec des cheveux qui tombaient sur ses épaules et des yeux qui vous transperçaient. Le genre de beauté que l'on retrouve sur les couvertures de romances, et Fern Taylor le savait bien. Elle en lisait depuis qu'elle avait treize ans. Mais parce qu'il était si beau, Fern n'aurait jamais pensé qu'il pourrait être à elle... jusqu'à ce qu'il ne soit plus beau.

Nos Faces Cachées est l'histoire d'une petite ville où cinq jeunes hommes partent à la guerre, et seulement un en revient. C'est une histoire de perte. Perte collective, perte individuelle, perte de beauté, perte de vie, perte d'identité. C'est le récit de l'amour d'une fille pour un garçon brisé, et de l'amour d'un guerrier blessé pour une fille quelconque. C'est l'histoire d'une amitié qui surpasse la peine de coeur, de l'héroïsme qui défie les définitions communes, et un conte moderne de la Belle et la Bête, où nous découvrons qu'il y a un peu de beauté et un peu de bête en chacun de nous.

Parution VF prévue le 22 janvier 2015 chez Robert Laffont (Collection R)


Mon avis

Les critiques ne tarissant pas d'éloges sur ce nouveau roman d'Amy Harmon, je me suis lancée et je ne l'ai pas regretté !

L'histoire tourne principalement autour de trois personnes - Ambrose, Fern, et le cousin de cette dernière, Bailey. Au travers de flashbacks, nous les suivons de l'enfance à l'âge adulte.

Bailey est atteint d'une maladie dégénérative qui lui fait perdre peu à peu l'usage de ses membres. Il sait qu'il est condamné et ne dépassera pas la vingtaine, alors il vit la vie en la mordant à pleine dents, toujours épaulé de sa fidèle cousine et meilleure amie : Fern.

Fern est la fille unique du pasteur de la ville. Ce n'est pas une beauté, mais c'est une jeune fille qui a le coeur sur la main et la patience et la gentillesse d'une sainte. Elle a le béguin pour Ambrose - le très séduisant mauvais garçon de l'école - depuis des années. Lorsque son amie Rita réussit enfin à sortir avec lui et réclame l'aide de Fern afin de garder son attention, celle-ci se lance dans une correspondance captivante avec Ambrose, se faisant passer pour Rita. Un jeu de questions/réponses qui leur permet de progressivement découvrir l'autre plus intimement... jusqu'à ce qu'Ambose démasque la jeune fille et rompe avec Rita. C'est la fin de leurs lettres et de leurs échanges où chacun livrait sans retenue leurs vrais sentiments.  

Ambrose est un formidable lutteur que tous considère comme un futur champion national. Alors que l'université lui tend les bras et qu'un avenir brillant se profile devant lui, Ambrose décide de s'engager dans l'armée dès la fin du lycée. Il convainc ses quatre plus proches amis - tous membres de son équipe de lutteurs - de s'engager avec lui. Tous seront envoyés en Afghanistan dès la fin de leur entraînement. Seul Ambrose reviendra - blessé, défiguré et avec des images de cauchemars pleins la tête.

C'est l'histoire d'une petite ville et de lycéens qui grandissent, tombent amoureux, se marient, font des erreurs, souffrent. Tous ont assisté aux évènements du 11 septembre. Tous ont vu leur pays entrer en guerre et la montée de ce sentiment patriotique. Personne n'aurait imaginé que la réalité de la guerre les toucherait aussi durement, que quatre jeunes gens seraient fauchés dans la force de l'âge et que le ''fils prodigue'' d'autrefois reviendrait tel un monstre dans la ville de son enfance.

C'est un roman extrêmement fort, où l'auteur alterne les moments durs et douloureux, la réalité de la vie et de la perte, avec une petite touche d'humour de temps à autres et une histoire d'amour tendre mais profonde. Je me serais probablement attendu à plus de passion dans le couple de Fern et Ambrose, mais l'auteur nous livre surtout un beau message d'espoir, ainsi qu'une réflexion sur la ''vraie'' beauté, celle de l'intérieure, et le pardon.

Il y a de très beaux passages qui m'ont mis les larmes aux yeux. Le style de l'auteur m'a un peu déstabilisée au début, car elle alterne les points de vue de trois personnages en les gardant à la troisième personne. Mais une fois passé cela, j'ai été séduite par son écriture.

''La vraie beauté, celle qui ne s'efface pas ou ne se tarit pas, prend du temps. Cela prend de l'endurance. Le lent goutte-à-goutte crée le stalactite, le tremblement de la Terre crée les montagnes, le constant fracassement des vagues brise les rochers et adoucit leurs bords tranchants. Et de la violence, de la fureur, de la furie des vents, du grondement des eaux, émerge quelque chose de mieux, quelque chose qui n'aurait autrement jamais existé.
Alors nous endurons. Nous avons foi en l'idée qu'il y ait un but. Nous espérons des choses que nous ne pouvons voir. Nous croyons qu'il y a des leçons dans la perte, du pouvoir dans l'amour, et que nous avons en nous le potentiel d'une beauté si magnifique que nos corps ne peuvent la contenir.''

VO:
“True beauty, the kind that doesn't fade or wash off, takes time. It takes incredible endurance. It is the slow drip that creates the stalactite, the shaking of the Earth that creates mountains, the constant pounding of the waves that breaks up the rocks and smooths the rough edges. And from the violence, the furor, the raging of the winds, the roaring of the waters, something better emerges, something that would have otherwise never existed.
And so we endure. We have faith that there is purpose. We hope for things we can't see. We believe there are lessons in loss, power in love, and that we have within us the potential for a beauty so magnificent, our bodies can't contain it.”
Et un petit passage clin d'oeil :

''- Ma mère nous avait emmenés dans une ferme pour mon anniversaire et Fern et moi avons chacun pu choisir un chat de la portée. J'ai nommé le mien Dan Gable et Fern a nommé la sienne Nora Roberts.
- Nora Roberts ?
- Yep. Apparemment, c'est une auteur. Fern l'adore. Malheureusement pour Nora Roberts, elle s'est fait engrossée et elle est morte en couches.
- L'auteur ?
- Non ! Le chat.
VO:

"My mom took us to a farm for my birthday and Fern and I each got to pick one from the litter. I named mine Dan Gable and Fern named hers Nora Roberts."
"Nora Roberts?"
"Yep. Apparently she’s some writer. Fern loves her. Unfortunately for Nora Roberts, she got knocked up and died giving birth."
"The writer?"
"No! The cat."
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  /5


Dernière édition par Julie-Ambre le Dim 19 Oct 2014 - 16:38, édité 3 fois

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice

Messages : 9653
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Penny le Mar 21 Jan 2014 - 21:18

Merci du conseil JA, parce qu'il était dans ma PAL et je me demande pourquoi je ne l'en ai pas sorti plus tôt!

J'ai tout aimé dans ce livre, à commencer par les personnage, particulièrement Bailey, qui m'a fait penser à plusieurs reprises aux héros de Nos Etoiles Contraires de John Green. Il est celui qui apporte la note d'humour dans ce roman, malgré son handicap. Il arrive à nous donner une vraie leçon de vie, ponctuée de petites phrases qu'on ferait bien de garder dans un coin de sa tête tellement elle sont belles et profondes.
Fern n'est ni belle ni populaire, mais elle a un coeur énorme, et elle ne se borne pas à des considérations physiques. Elle est la cousine de Bailey et tous deux ont vécu ensemble, et ne conçoivent pas la vie leurs quotidiens l'un sans l'autre, comme deux frères et soeurs.
Ambrose revient défiguré et seul du conflit en Afghanistan, et seuls Bailey mais surtout Fern sauront le faire revenir dans le monde des vivants, à la lumière, pour assumer sa nouvelle image. La description de ses blessures physiques fait mal tellement elle est criante de vérité, mais elle n'est rien comparée à la description de ses séquelles psychologiques.

J'ai aimé l'alternance de passages du présent et du passé, qui donnent une bonne dynamique à l'histoire, tout en nous permettant de plonger dans le passé et l'enfance de chacun des héros.

Je me serais effectivement attendue à ce qu'il y ait un peu plus de fougue et de passion dans leur histoire, mais après une courte réflexion, on se rend compte que ce manque permet de mettre en avant la capacité de Fern à ne considérer que la beauté intérieure d'Ambrose. Certes elle est tombée amoureuse de son physique, mais cet amour a été renforcé quand elle a appris à le connaître plus personnellement. Donc tout ceci est rapidement balayé, et on finit par s'abandonner à ce bain de sentiments forts que nous offre le livre.

Making Faces, c'est une petite pépite, un de ces livres qui font que je suis heureuse de lire de la VO, car passer à côté serait vraiment dommage. Il ne me reste plus qu'à espérer une traduction VF pour que tout le monde en profite.

Ma note: 4.8/5

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5340
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Ceylyne le Jeu 19 Juin 2014 - 17:56

Je ne vais pas en rajouter des tonnes, JA et Penny ont bien résumé mes impressions. 
C'est un roman bouleversant et émouvant, qui alterne moment présent et flash-back. Je me suis totalement laissée envoûter par l'histoire de cette petite ville, et de son héros local, Ambrose Young.
C'est pour moi avant tout une belle histoire d'amitié entre Fern et Bailey, faite d'humour, de complicité, mais aussi de courage. Bailey est la touche sagesse de ce livre, celui qui rappelle que tout peu s'arrêter d'un coup, et qu'il faut donc profiter de l'instant présent. Mais c'est aussi l'apologie de l'amour vrai, celui qui se base sur le cœur et non le physique, celui qui voit au-delà des cicatrices. 
Un excellent moment de lecture, qui m'a transporté dans un tourbillons d'émotions. 
 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation /5
avatar
Ceylyne
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1294
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 29
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Penny le Lun 8 Sep 2014 - 18:39

Ajout de la couv' VF!
(Comme je suis contente! Ils sont gardé la même qu'en VO! )


Parution VF prévue en janvier 2015 chez Robert Laffont (Collection R)


Dernière édition par Penny_Cilline le Lun 8 Sep 2014 - 19:15, édité 2 fois

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5340
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Penny le Jeu 11 Sep 2014 - 14:29

Oui JA! Je trouve aussi que le choix du titre VF est judicieux, et il aurait été vraiment dommage de ne pas garder cette magnifique couverture...

Voici le trailer du livre, réalisé à l'aide d'une magnifique chanson composée et chantée par Paul Travis, qui n'est autre que le fils de Amy Harmon.
Le simple fait de le regarder m'a rappelé combien ce livre est émouvant et beau...


_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5340
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  ms01 le Jeu 11 Sep 2014 - 15:01

La vidéo est très belle la chanson et superbe ca donne envie de lire le livre
avatar
ms01
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 462
Date d'inscription : 05/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  EmilieJolie le Dim 19 Oct 2014 - 18:09

Vivement janvier, avec vos magnifiques avis je n'ai qu'une hâte me plonger dans ce petit bijoux. Very Happy

Merci pour la vidéo Penny, elle est magnifique. 
avatar
EmilieJolie
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 35
Localisation : Dans les Ardennes Belge
Humeur : Ne jamais regarder en arrière...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  EmmaMorgane le Dim 19 Oct 2014 - 19:25

Ce livre a l'air vraiment bien... peut-être un peu difficile, triste vu les sujets abordés Question Question Question
avatar
EmmaMorgane
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4292
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 39
Localisation : Nort sur Erdre
Humeur : Toujours zen !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  ms01 le Jeu 22 Jan 2015 - 21:53

Whaou je les lus dans la journée j ai adoré j ai rigolé j ai pleuré un gros gros gros coup de coeur pour ce livre mon 1er de 2015 et je pense que ça va être dure de faire mieux
J ai un peu eu du mal au début avec le style d écriture mais on est tellement pris dans l histoire que finalement on s habitus vite en tout cas super livre 5/5
avatar
ms01
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 462
Date d'inscription : 05/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  EmilieJolie le Dim 25 Jan 2015 - 10:08

Mon premier coup de de l'année.

Que dire de plus que ce qui n'a déjà été dit, c'est une superbe histoire, une belle leçon de vie, les sentiments sont présents.
Bref, j'ai été charmée du début à la fin, impossible de le poser. 
C'est beau et triste à la fois.

coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation .75/5
avatar
EmilieJolie
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 35
Localisation : Dans les Ardennes Belge
Humeur : Ne jamais regarder en arrière...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Elea le Mar 27 Jan 2015 - 10:34

Je suis bien contente d'avoir enfin pu lire ce livre, que j'attendais impatiemment. Au final, même s'il n'était pas exactement comme je l'imaginais, j'ai passé un super moment de lecture.

J'ai été un peu déstabilisée au début, non pas par le style, qui ne m'a pas gêné, au contraire, mais par le côté très jeune, très Young adult du roman. Le début est assez long, et l'histoire prend son temps pour se mettre en place. Mais au final ce n'est pas plus mal, car ainsi nous pouvons plus facilement cerner la personnalité de chaque personnage, et vraiment s'attacher à eux. J'ai bien évidemment adoré Bailey, qui combat courageusement sa maladie. Ambrose m'a touché, son histoire est terrible il faut dire. Avoir convaincu ses amis de partir avec lui en Irak, et être le seul à revenir, c'est affreux. Mais c'est surtout Fern que j'ai aimé. Elle est adorable, et il est impossible de ne pas éprouver de la sympathie pour elle. Cette jeune fille banale au premier abord cache des trésors de gentillesse, d'amour et d'humilité. Je l'ai trouvé rayonnante.

Ce ne sera pas une note parfaite, ni un coup de coeur, bien qu'il en manque peu. Au vue des avis dithyrambiques je m'attendais à quelque chose d'un peu plus intense, et je n'ai pas retrouvé cela, je ne sais pas pourquoi (même si j'ai quand même versé ma petite larme à un moment). Cependant j'ai beaucoup aimé ce livre, et son côté très réaliste. Ce départ en guerre à la suite des attentats du 11 septembre est criant de vérité sur une Amérique confuse et blessée. La petite ville d'Hannah Lake connaît son lot de malheurs, et tout cela nous donne réellement l’impression d'y être.

Bref, c'est un roman qui mérite d'être lu, car il fait passer de très beaux messages à travers une jolie histoire d'amour. C'est un roman qui parle de beauté, de vie et de mort, mais aussi de rédemption et de seconde chance. Des thèmes difficiles mais très bien abordés, tout en délicatesse et avec beaucoup de pudeur.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  , 5 / 5

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

~ Mes vidéos Youtube ~
avatar
Elea
Lady Administratrice

Messages : 7520
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 28
Localisation : Sous le soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  EmilieJolie le Mar 27 Jan 2015 - 12:38

Allez-y les filles c'est un diamant brut, bourré de sentiments.  
Le récit est lent, mais l'histoire est juste magnifique.
avatar
EmilieJolie
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 35
Localisation : Dans les Ardennes Belge
Humeur : Ne jamais regarder en arrière...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Luxnbooks le Mer 28 Jan 2015 - 10:09

Difficile de passer à côté à côté de cette publication phénomène, je l’ai attendue et je l’ai savouré. Pendant des mois, je l’ai vu de loin j’ai accumulé les avis unanimes de la blogosphère, qui semblaient unanime pour le qualifier de coup de cœur. Et mon tour est enfin arrivée, j’ai enfin pu découvrir cette fabuleuse histoire, qui rejoint l’avis général. Quelle magnifique claque qui ne peut pas laisser indifférent face à tant de beauté. Je suis heureuse de pouvoir le proclamer premier coup de cœur de 2015. Ce livre est d’une beauté époustouflante, qui me laisse sans voix tellement l’histoire est magnifique.

Fern Taylor n’est pas moche, mais elle n’est pas belle comme son amie Rita, elle n’a rien d’extraordinaire à part son incroyable gentillesse, sa chevelure rousse, son appareil dentaire et ses lunettes la rendant invisibles aux yeux des garçons. Depuis sa naissance, elle fait les cent coups avec son cousin, mais voilà Bailey est atteint d’une myopathie qui l’empêche de quitter son fauteuil roulant. Élevé comme des frères et sœurs, elle participe à rendre son quotidien plus simple, qui vont créer une complicité unique. Tels des siamois, elle l’accompagne dans ses déplacements et vie avec lui sa passion pour la lutte, même si sa passion à elle se dirige davantage vers l’un des lutteurs, plutôt que vers le sport. La lutte, à une place particulière dans ce roman, c’est un lien qui uni chacun des personnages.

Fern est amoureuse du meilleur lutteur du lycée Ambrose Young depuis des années, il est incroyablement beau, il est populaire et il est surtout inaccessible pour une fille aussi banale. Il connaît son existence, car elle ne quitte jamais Bailey le fils de l’entraineur, mais il ne la regarde pas. Après les évènements du 11 septembre 2001, Ambrose et cinq de ses amis vont décider de s’engager et l’armée va les conduire en Irak en plein cœur de la guerre. Malheureusement, suite à un drame il va être contraint de revenir dans sa ville natale, complètement métamorphoser tant physiquement, que psychologiquement. Son retour ne va pas passer inaperçu dans cette petite ville, mais il va tenter de fuir tout contact avec l’extérieur. Face à l’obstination de Fern, il va progressivement baisser la garde.

Leur histoire se développe sur une longue durée, les semaines et les mois s’enchaînent, l’auteure a choisie d’intégrer des passages du passé des personnages, montrant les moments clés de ses trois personnages principaux. Le début du roman est plus lent, car il pose les bases : la vie lycéenne, des histoires d’adolescents, des flirts, des combats, des instants d’amitié… Puis l’annonce des attentats va changer le confort du quotidien. Ambrose va commencer à s’interroger sur sa vie, son avenir et il va décider de s’engager dans l’armée, entraînant ses quatre meilleurs amis avec lui. Durant ses mois loin de la ville, Fern va vivre sa vie de son côté sans jamais oublier son amour pour Ambrose. Qui lui de son côté, va commencer à remettre en question ses propres sentiments vis-à-vis de Fern.
Le plus dur dans l’écriture de cette chronique, c’est que je n’ai pas envie de trop vous en dire pour ne pas gâcher le plaisir de la lecture. Le style de l’auteure est très particulier, si j’ai été surprise dès les premières pages j’ai rapidement été conquise par cette écriture. Présenter comme une sorte de conte moderne de la Belle et la Bête, je dirais qu’il s’agit de bien plus que ça. Le plus frappant c’est le réalisme des personnages et la facilité avec laquelle Bailey se contente de ce que la vie lui à donner sans jamais se plaindre sa condition, il a la joie de vivre, toujours le mot pour dédramatiser, pour faire sourire. C’est un personnage tellement touchant, avec cette vision unique sur la vie, sa maladie lui ouvre les yeux sur le monde et il n’a pas peur de dire ses pensées, car il n’a rien à perdre, il a le cœur sur la main.

Quand j’ai terminé ma lecture, je me suis retrouvée sans mots. J’ai été bouleversée par cette histoire tellement belle et tellement émouvante. Les émotions sont tellement intenses, que j’ai du mal à exprimer des sentiments suffisamment forts pour rendre justice à cette magnifique leçon de vie.. Je crois qu’écrire une chronique n’aura jamais été aussi dure, les sentiments ne seront jamais assez forts pour décrire ce tourbillon d’émotion qui m’habite. On ne peut pas refermer se livre, sans se remettre en question. La seule chose que je peux vous conseiller, c’est de vous le procurer et de vivre ce livre.
avatar
Luxnbooks
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1238
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 27

http://luxnbooks.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Tibizz le Mer 28 Jan 2015 - 14:11

Wow et rewow!! Ça fait longtemps que je n'ai pas été aussi touché par un livre.  Quelle belle histoire d'amitié, d'amour et de renaissance.  L'amitié entre Fern et Bailey était si belle et si simple.  Je suis touché, j'ai tellement pleuré à la fin de ce livre et c'est si bon!!  Je vais suivre cette auteur c'est sûr.
avatar
Tibizz
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 31
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 44
Localisation : Nord du Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  nodré le Mer 28 Jan 2015 - 20:36

c'est une très belle lecture qui ne te laisse pas indifférente. Ce livre m'a agréablement surprise. Il est vraiment bien écrit. cette histoire est très touchante.
avatar
nodré
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 104
Date d'inscription : 06/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Bidoulolo le Ven 30 Jan 2015 - 15:20

Ohlalala je ne sais pas par ou commencer ni vraiment comment construire mon avis sur ce roman.
J'ai lu les derniers mots il y a quelques minutes .... et je suis assez bouleversée.
J'ai été très émue par la force de cette histoire.
Amy Harmon mène la vie dur à ses personnages et il ne vaut mieux pas avoir un petit coup de déprime pour lire ce livre.

Bien que des sujets difficiles comme la maladie, la guerre, la maltraitance conjugale, la mort soient abordés on retient également la force, la volonté, l'amour, l'espoir, la lutte pour vivre, le combat sur la vie, l'envie d'avancer et de reconstruire tout ce qui a été détruit ...

C'est le personnage de Bailey, atteint de Myopathie de Duchenne, qui m'a le plus touché. C'est de lui que je me souviendrais en pensant à ce livre, à sa force de caractère qui lui permet de na jamais tombé dans l'auto apitoiement. Il lutte jour après jour et vie à fond tous les moments du quotidiens en sachant que son temps est compté. Il voit au delà des apparences et peut apercevoir la beauté derrière la laideur physique. Il a une façon de relativiser qui m'a serré le coeur !!!
Et mon coeur a saigner pour Bailey!!  "BA"  
C'est un personnage d'une pureté incroyable comme il en existe peu aujourd'hui.

Evidemment Fern et Ambrose sont aussi des personnages torturés qui arrivent à se trouver après bien des malheurs et l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre n'en est que renforcé.

Une histoire qu'on a pas l'habitude de lire, qui nous sort un peu de notre confort de lecture et qui nous confronte à des sentiments difficiles. J'ai plus d'une fois eu les larmes aux yeux. Mais il faut en retenir que la vie vaut d'être vécue et qu'il y toujours de l'espoir il suffit de lutter et de ne pas baisser les bras même dans les moments les plus durs.

Bon après mon petit moment de philo ahahah place a ma note :


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5

_________________

  
Défi Lecture 2017 - Mon carnet de lecture - Ma Bibli Booknode
avatar
Bidoulolo
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2154
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 29
Localisation : Rouen
Humeur : Rêveuse, à chaque page tournée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Affamée le Sam 31 Jan 2015 - 19:52

Sublime, j'espère que ce livre vous touchera autant que moi et changera un peu votre vision du monde......

avatar
Affamée
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 242
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Bookinette le Ven 13 Fév 2015 - 10:04

Ce livre est un véritable concentré d'émotions...
Je l'ai commencé hier soir et je n'ai pu le lâcher avant de l'avoir terminé... La nuit fut courte  titter

Beaucoup de sujets graves sont abordés, des sujets qui me touchent, l'écriture est simple et directe, on va droit au but et sans fioritures. J'ai particulièrement apprécié qu'il y ait quasiment pas de pathos. Les personnages sont tous attachants, humains, touchants ... et malmenés par la vie. A aucun moment je n'ai trouvé qu'on tombait dans l'excès...

Il est question de morts, de culpabilité, de guerre, de perte, de laideur, de chagrin.... mais aussi de beauté, d'amour, de tendresse, de connivence, d'optimisme et d'espoir...
Il est également question du sens de la vie : pourquoi, comment... Dieu ?... l'injustice

Je suis tombée amoureuse de Bailey, un personnage exceptionnel que la vie maltraite, mais on sait tous que la vie est injuste n'est ce pas ?... 

Fern est un concentré de tendresse, d'humanité, on suit toute son histoire avec le cœur débordant d'empathie. Ses peurs, ses blessures, ses joies sont les nôtres et sa relation avec Bailey est magnifique, unique... Tant de complicité s'en dégage.

Ambrose, quant à lui m'a complètement séduite, tant au début du roman qu'à la fin. Sous ses dehors de beau gosse adulé se cache un être profond qui va prendre toute sa pleine mesure dans les épreuves qu'il traverse.

Que j'ai aimé le rapprochement de Fern et Ambrose après son retour de la guerre ...petit à petit, tout en subtilité, en délicatesse. C'est beau tout simplement .

Tous les personnages secondaires sont intéressants surtout les parents de Fern et le père de Ambrose, une mention particulière pour les parents de Baley qui m'ont si profondément émue par leur dignité et leur intelligence.

Une lecture qui m'a emportée et je n'en suis assurément pas ressortie tout à fait indemne ... 

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,7/5
avatar
Bookinette
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3491
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : région de Toulouse
Humeur : ♥ Reyes addict ♥♥ Scott Eastwood addict ♥

http://chezbookinette.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  clochettes le Dim 22 Fév 2015 - 12:07

Je ne sais pas , si aucun mots du dictionnaire arriverai à mettre un nom sur l'émotion que j'ai eu en lisant ce bouquin  . ET croyez moi j'en n'est lus des bouquins , mais je n'est jamais était à court de mots  pour décrire un bouquin .Une première .
La seul chose que je puisse faire est de fermé les yeux et de savouré chaque parole , chaque émotions , que j'ai ressenti avec eu .
Parfois quand je lis un  roman j'ai une mani, j'ai l'impression de m' introduire dans leur intimité , en n'étant qu'une simple  spectatrice muette , parfois ce rôle me convient et je ris souvent a leur dépend des erreurs qu'il font mais soyons honnête , on n'a tous un jour commis les même erreur que nos héroïne qui nous exaspérée au plus au point ^^ .
J'ai ris (beaucoup) , plus j'ai pleurer (beaucoup) ce qui a désarçonné mon copain mais qui ma fait rire sur le coup .
Cette lecture me suivra encore pour un moment , voir jusqu'à la fin de ma vie , si un livres pourrais me définir sa serais ce bouquin qui ma complétement retourné .
Spoiler:
La véritable beauté, celle qui ne s’efface pas, prend son temps. Elle résiste à la pression. Elle est incroyablement endurante. C’est la goutte lente qui fait la stalactite, le soulèvement de continents qui crée des montagnes, l’incessant martèlement des vagues qui fendille les écueils et arrondit leurs bords tranchants. De la violence, de la fureur et de l’intensité de la tempête, du rugissement des eaux naît le meilleur, qui n’aurait jamais existé sans ça


C'est exactement sa , sans peine il n'aurais pas de joie malheureusement  . . .


Dernière édition par clochettes le Dim 27 Déc 2015 - 20:15, édité 1 fois
avatar
clochettes
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 322
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 23
Localisation : Cacher sous ma couettes .
Humeur : Sur la planéte mars !! Mdr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  lessa42 le Mar 24 Fév 2015 - 20:53

fini ce dimanche! 

une vraie petite merveille  pourtant, je ne fais pas partie de la cible visée : young adult, je suis plutôt dans l'adulte avancée, moi ^^ et pourtant,  non seulement, j'ai apprécié l'écriture et la construction du roman mais j'ai aussi apprécié les trois personnages principaux et suis passée avec eux par tous les sentiments possibles (et chose étonnante, je me suis laissée prendre par l'émotion plusieurs fois (ça ne m'arrive jamais ou presque)
De plus, ce roman m'a ramenée à des questions que je me suis posée à un moment donnée où j'avais perdu aussi quelqu'un de proche, parti trop tôt... j'avoue que cela m'a beaucoup touché car la révolte d'Ambrose je l'ai connue aussi et j'avoue que je n'ai toujours pas la réponse à mes questions. Bref, magnifique livre, plein d'humour mais aussi de beaux sentiments : un bel ode à la vie, je dirais.
avatar
lessa42
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 773
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 46
Humeur : bonne :)

http://solysbooks.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Distact le Mer 4 Mar 2015 - 17:42

Un très bon moment avec ce roman qui nous interpelle et nous remue les tripes! C'est d'abord l'histoire d'une amitié entre Fern et son cousin, Bailey qui est handicapé par une maladie qui le fera mourir autour de la vingtaine. Fern s'occupe de lui comme une soeur et ils sont tous le temps ensemble. Bailey est le fils du coatch de lutte qui entraîne Ambrose, beau garçon qui attire toutes les filles. Fern est amoureuse de lui. Et puis il va y avoir ce terrible jour de septembre 2001 où Ambrose croit perdre sa mère dans la catastrophe terroriste. Il va prendre la décision de s'engager au lieu de partir à l'université en compagnie de ses amis. Et rien ne sera plus pareil.
Une histoire bouleversante et très belle; on y voit les sentiments partagés de tous ceux qui ont vécu ce terrible drame et les décisions prises par de jeunes hommes, décisions irrévocables.
Mais il y a aussi de très beaux moments , presque naïfs mais saisissant de beauté et d'amour. Je n'ai pas pu poser le livre avant la fin!
avatar
Distact
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1268
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 50
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Laenic le Jeu 5 Mar 2015 - 18:27

Je ne sais pas ce que je peux dire de plus sur ce roman bouleversant. Comme beaucoup j'ai été submergé par un tsunami d'émotions. 

J'ai été saisi par l'intensité de l'histoire et par la profondeur des personnages. J'ai été bousculé par ce roman jusqu'à pleurer et parfois à en rire. Cette histoire est triste mais à la fois pleine d'espérance et d'amour vrai.

Je me suis quand même prise une claque car je vous avoue que je l'ai ouvert sans trop savoir où j'allais. Je savais qu'il avait beaucoup de succès mais à part le résumé je n'avais pas lu d'avis détaillés. C'est donc un véritable coup de coeur pour cette romance.

Pour avoir un bref résumé, je vous invite à regarder ce superbe Trailer partagé par Penny sur la première page. 

C'est donc sans hésitation :  coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  
Mais après ça j'ai bien besoin d'une lecture plus légère pour m'en remettre...

_________________
avatar
Laenic
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 3204
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 34
Localisation : Entre deux livres
Humeur : Heureuse...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  lilitth le Sam 7 Mar 2015 - 17:29

Que dire de ce livre ! Niveau émotion, il est sublime ! Ne lâchez pas votre boite de mouchoirs sinon vous vous retrouverez avec le nez qui coule et votre conjoint vous regardera comme s’il vous était poussée une deuxième tête en secouant la tête de désespoir Wink Embarassed


J’ai eu un peu de mal au début avec les différents changements de point de vue et les flash-back. Avant d’arriver au moment présent, on suit les héros à travers des moments forts de leur vie d’enfant. Ce début est un peu long mais ne gâche en rien la suite

Les héros principaux sont bien sûr,  Fern est Ambrose. Mais il y a aussi et surtout, Bailey le cousin de Fern qui m’a fait pleurer comme jamais  Crying or Very sad Crying or Very sad Depuis tout petit, Bailey et Fern sont inséparables. Bailey est atteint d’une maladie incurable qui atteint les muscles et le rend de plus en plus faible. Il sait qu’il va mourir, Fern aussi, ainsi que tous les habitants de la ville...

Je sais que d’habitude je mets en avant la relation amoureuse au détriment de l’histoire autour. Mais ici ça sera le contraire. Bailey est pour moi le point fort de ce livre. Il a un courage et une force de caractère incroyable. Il est dans un fauteuil, ne peut presque pas bouger, mais ça ne l’empêche pas de croquer la vie a pleine dent.  Il est drôle, touchant, toujours souriant et de très bon conseil pour nos héros....

Mais parlons de notre couple quand même bulle  Commençons par Fern, jeune fille banale qui n’attire pas vraiment l’attention des garçons. Depuis toute petite, elle est habituée à être transparente à leurs yeux. Elle ne s’intéresse pas vraiment à eux, sauf a Ambrose, le meilleur lutteur de l’école qu’elle aime en secret depuis longtemps et qui ne la regarde même pas...

Ambrose est un garçon populaire avec un physique de dieu  il fait partie de l’équipe de lutte et a un grand avenir devant lui. Mais les évènements du 11 septembre que nous connaissons tous, vont tout changer pour lui. Lors du recrutement de l’armée dans son lycée, ses amis prennent ça à la rigolade, mais pas lui. Pour Ambrose, servir son pays contre les terroristes le tente de plus en plus...

A la fin du lycée alors qu’il avait obtenu une bourse dans une bonne université et au grand étonnement de tous, il décide de s’engager dans l’armée. Et il va réussir à persuader ses quatre meilleurs amis de partir avec lui. Sauf que ce qu’il n’avait pas prévu c’est que lui seul en sortira vivant. Vivant mais mutilé et changer à jamais.....

Fern n’a plus rien à voir avec la fille moche de son enfance. Elle se voit toujours comme une fille ordinaire qu’Ambrose Young ne verra jamais. Mais Ambrose l’a vu... Ambrose revient au pays triste et en colère. Il va s’efforcer de vivre en ayant le moins de contact possible.  Mais c’est sans compter sur Fern qui va le sortir de sa coquille...

Même si j’ai adoré l’histoire en elle-même, il m’a manqué un petit quelque chose.  Je n’ai pas totalement accroché à l’ « après-guerre ». Les traumatismes d’Ambrose, leur relation amoureuse, le deuil, .... Tout n’est pas assez développé pour moi.

On ne fait qu’effleurer sans vraiment gratter en profondeur. En quelques lignes, tout est régler. Je m’attendais a des cris, des larmes ( bon ok il y a. surtout les mienne Wink ) De long jours de galère pour tenter d’apprivoisé Ambrose.... mais au final, tout va trop vite et c’est vraiment dommage tusors 

En résumé, une magnifique histoire pleine d’émotion, de sentiments et de beauté,  qui manque juste d'un peu d’intensité entre nos deux héros, pour être parfaite bulle bulle

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
lilitth
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1029
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 31
Localisation : Dans un livre :)

http://lilitthbook.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  Nanawen le Dim 8 Mar 2015 - 17:54

Ce roman est typiquement le genre de livre qui laisse une marque et qui, une fois fermé, vous laisse l’impression qu’il sera difficile d’attaquer un nouveau roman derrière.
Ce livre c’est une formidable leçon de vie (la niaque de Bailey donne à réfléchir), une histoire bouleversante, où une décision va sceller l’avenir de tout un groupe d’ami.


Sans rentrer dans les détails de l’intrigue, ce livre m’a particulièrement touché. J’ai beaucoup pleuré, si bien qu’il était parfois difficile de deviner les mots entre deux larmes, mais j’ai surtout refermé le livre en me disant que j’avais lu une histoire pleine d’espoir et de vie, d’amour, d’acceptation de l’autre, et ça fait du bien à l’âme.

5/5
avatar
Nanawen
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 230
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 32
Localisation : Lyon
Humeur : Perdue dans mes rêveries

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos Faces Cachées (Making Faces) de Amy Harmon

Message  clotho le Dim 8 Mar 2015 - 21:11

Que dire de plus ? Rien.

Je ne pourrais jamais retranscrire avec des mots ce que j'ai ressenti en lisant ce roman.
J'ai pleuré. Mais vraiment PLEURÉ. A tel point que mon mari m'a arraché le livre des mains en disant, et je cite "ça suffit maintenant, si c'est pour te mettre dans cet état tu arrêtes de lire !".

Bref, coup de cœur absolument triste et merveilleux. J'ai adoré.
Je suis tombée amoureuse de Bailey, le meilleur ami de l’héroïne 10 fois au moins.
Je suis aussi tombée amoureuse d'Ambrose et Fern, le couple de héros ce cette petite ville si conventionnelle.

Un roman d'amour chaste et juste. Une relation épistolaire comme nous les adorons, même si de courte durée. Des flash backs si chers à mon cœur...

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5

_________________
avatar
clotho
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 5591
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation : Vers l'Infini et l'Au-delà o/
Humeur : Zombie Girl

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum