Parfum de scandale - Amanda Quick

Aller en bas

Parfum de scandale - Amanda Quick

Message  Soledad le Jeu 18 Avr 2013 - 22:40

Parfum de scandale - Amanda Quick



Résumé:

Simon Trahern, Comte de Blade, jubile. Il tient enfin l'instrument de sa vengeance : la fille Faringdon ! Grâce à elle, il va pouvoir anéantir le clan tout entier. Détruire ceux qui ont ruiné son père et récupérer Saint Clair Gall. Voilà vingt-trois ans que le vieux Faringdon l'en a chassé. Mais d'ici peu, c'est en maître qu'il reviendra sur la propriété de ses ancêtres. Depuis des mois, le Comte tisse sa toile autour d'Emily. Une savante toile d'araignée. De son exil en Asie, il est revenu immensément riche et infiniment retors... Une série de lettres et de poèmes suffit à conquérir la jeune fille. A dessein, Simon agrémente ses missives d'un cachet rouge représentant un dragon exotique. C'est toutefois sur lui que se referme le piège. Car il ne s'attendait nullement qu'Emily soit aussi ravissante. Une crinière rousse, un visage mutin parsemé de tâches de son, un corps d'elfe sur lequel il se prend à rêver... Et la belle est d'autant plus séduisante
qu'autour d'elle souffle le parfum du scandale.

Mon avis:

Je ne le cherchais pas vraiment, mais pourtant je l'ai trouvé : voici le premier Amanda Quick que je n'ai pas aimé (je fais des rimes oui :p). Pourtant, le résumé me tentait beaucoup. Comme je l'ai déjà dit, j'aime ces histoires de vengeance, avec un plan bien construit qui tourne en eau de boudin à cause d'une charmante héroïne :p.
Mais ici, dès le début, tout m'a semblé froid et artificiel : le héros (pourtant j'aime les héros un peu brute de décoffrage mais là, j'ai trouvé Simon glacial), la relation qui se noue entre les deux héros (tout semblait faux et artificiel, même les dialogues),...
Même l'héroïne n'était pas à la hauteur des autres héroïnes d'AQ, beaucoup trop naïve et aérienne.
Mais la palme revient aux personnages secondaires. Habituellement, AQ nous présente des personnages secondaires intéressants. Mais là, j'ai juste eu envie de baffer les jumeaux et surtout (et alors là, la palme absolue du personnage insupportable, geignard, manipulateur et inconscient) le père d'Emily. Leur comportement à son égard, leur côté intéressé (ils n'en veulent qu'au talent financier d'Emily) et leur façon de lui parler (notamment au début du roman où il ne cesse de lui renvoyer au visage sa "folie de jeunesse",
Spoiler:
j'étais choquée par leurs termes, par exemple "Plus de première fraicheur" Namého quoi!
J'ai lu péniblement ce livre qui devient un peu plus (mais pas beaucoup) intéressant vers la moitié quand Simon se défrigère un peu.
Même la sensualité n'est pas au rendez-vous: encore une fois, c'est froid!
Non franchement, très déçue mais bon c'est la première fois que ça m'arrive avec cet auteur donc ça ne m’empêchera pas de lire ses autres livres :p

/ 5

(et parce que c'est un AQ sinon j'aurai mis moins!)
avatar
Soledad
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2451
Date d'inscription : 30/05/2012
Humeur : « Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie. » Montesquieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parfum de scandale - Amanda Quick

Message  everalice le Lun 15 Juil 2013 - 10:05

Sans surprise, je suis a-bso-lu-ment du même avis qu'Ymoan. Artificiel, peu développé, sans surprise, ce roman est à découvrir pour les afficionados d'Amanda Quick. Sinon, vraiment, il a peu d’intérêt.
Je me suis même demandée si Mme Quick ne s'était pas trompée en envoyant son brouillon à l'éditeur titter
Allez, on lui pardonne, certains de ses romans sont des merveilles... Alors, oui, je l'aime quand même encore Wink
coeur Evalluation  ,75/5
avatar
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4698
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 48
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum