Je sais que tu m'attends de Rita Herron et Dangereuse fascination de Jennifer Greene

Aller en bas

Je sais que tu m'attends de Rita Herron et Dangereuse fascination de Jennifer Greene

Message  na-dia le Mer 15 Juin 2011 - 8:24



Je sais que tu m’attends de Rita Herron




Présentation de l’éditeur

Nina en est persuadée : Peyton, sa fille, n’est pas
morte dans l’incendie qui, huit ans plus tôt, a ravagé la maternité dans
laquelle elle veniat d’accoucher. Et qu’importe que tous, autour
d’elle, semblent vouloir la faire passer pour une folle... Elle est bien
décidée à retrouver son enfant.
L’inspecteur Slade Blackburn sera-t-il celui qui la
délivrera de son chagrin et lui rendra Peyton ? Nina l’espère au plus
profond de son cœur. Car en plus d’être le premier policier à accepter
de reprendre l’enquête, Slade est également le premier homme à réveiller
en elle des sentiments qu’elle pensait ne plus jamais éprouver...

Mon avis :

Huit ans après l’incendie dans lequel elle a perdu sa
fille, Nina décide d’engager un détective privé après que de nouveaux
éléments concernant l’incendie ait été mis à jour. Car Nina n’a jamais
douté que sa fille soit toujours en vie, elle est persuadée de
l’entendre et de sentir sa souffrance d’avoir été abandonnée.
Une très bonne idée de départ pour ce roman de Rita
Herron, mais passé les deux premiers chapitres, la fin est d’une telle
évidence que la lecture ne nous passionne plus.
Les héros sont trop peu travaillés, l’héroïne se veut
être forte, mais il lui manque un petit quelque chose pour la rendre
attachante et elle finit par nous fatiguer à force de se répéter dans
les paroles et les situations. Le héros quant à lui est trop peu sûr de
lui, il doute en permanence et l’on se demande comment l’héroïne peut se
reposer sur un homme comme lui.
Même les personnages secondaires sont assez
caricaturaux : l’ex qui s’est remarié et qui se cache derrière une mère
odieuse. Le père de l’héroïne qui ne croit plus en sa fille... Bref,
rien de bien passionnant dans cette intrigue trop transparente.
Trop d’incohérence pour rendre cette histoire intéressante. Dommage.


Dangereuse fascination de Jennifer Greene

Présentation de l’éditeur

Y a-t-il vraiment un traître à bord ? En décrochant ce
qu’elle croyait être le job de ses rêves, jamais Cate n’aurait imaginé
que l’univers apparemment idéal de ce somptueux yacht puisse abriter
dans ses flancs une menace, un danger. Et pourtant... Mais cela
justifie-t-il qu’elle accepte d’aider Harm Connolly à démasquer le
traître ? Harm Connolly, qui semble être sur le bateau pour organiser un
séminaire, avec son entreprise, et qui la traite depuis le début comme
si elle était sa domestique. Un mépris qui n’incite certainement pas
Cate à lui offrir son appui... mais qui n’a d’égal que la séduction
irrésistible que l’arrogant Harm exerce sur elle sans qu’elle puisse
rien y faire...

Mon avis :

Harm Connoly risque de tout perdre, c’est pour cela
qu’il décide d’emmener quatre de ses collaborateurs dont il soupçonne
l’un d’eux d’être un traitre. Une très bonne idée de début, cette espèce
d’intrigue en huis clos où tous les suspects sont réunis sur un bateau
pendant une semaine et où le héros va essayer de démasquer le traitre
hélas encore une fois, Jennifer Greene n’a pas tenu la distance, ett au
bout de quelques pages l’intrigue s’essouffle et le reste du livre est
rempli de scènes vide de sens.
Dommage, car les héros ont du caractère, un réel
travaille a été fait pour la construction de ces personnages, Cate
l’indépendante qui ne se laisse pas dicter sa conduite et qui n’a pas
peur de rester huit jours seule sur un bateau rempli d’hommes et Harm,
homme charismatique qui veut à tout prix sauver sa société et qui pourra
compter sur l’aide de Cate pour l’aider à démasquer le traitre.
Mais la construction de ces personnages et de leur
romance à pénaliser l’intrigue si bien que la fin précipitée rend un peu
ridicule et peu crédible toute cette histoire.
avatar
na-dia
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 711
Date d'inscription : 26/04/2011
Localisation : Dans le grand Nord ;)
Humeur : Nadia comtesse de Wallingford

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum