Son plus joli défaut de Fanny André

Aller en bas

Son plus joli défaut de Fanny André Empty Son plus joli défaut de Fanny André

Message  Zazazoo Mer 20 Jan 2021 - 16:56

Son plus joli défaut
de Fanny André


Son plus joli défaut de Fanny André 61CwVIKA-7L

Résumé :

Maman solo, charge mentale, linge sale et autres réjouissances !

Cléa Matisse, mère célibataire, vit au rythme de sa petite Merrylou. Son quotidien ? Élever seule sa fille, courir à droite et à gauche, régler les factures qui s’accumulent et dormir quelques heures. En parallèle, elle est l’autrice d’un premier roman à succès qui sera adapté au cinéma. Le scénariste pressenti : Nate Keenan, un écrivain spécialisé dans les polars et les thrillers, que Cléa adore. Ce dernier semble bien peu enthousiaste à l’idée de travailler sur un « feel good à tendance romance ». Leur rencontre est explosive et fait retomber comme un soufflé tous les espoirs de Cléa. Mais la jeune femme au caractère bien trempé n’a pas dit son dernier mot. Elle tient fermement à être impliquée dans le projet, et elle le sera !

Sortie le 17 février 2021 chez J'ai Lu

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 15656
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 37
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Son plus joli défaut de Fanny André Empty Re: Son plus joli défaut de Fanny André

Message  Zazazoo Mar 27 Avr 2021 - 19:27

Je ne suis pas particulièrement friande des couvertures illustrées, mais je dois dire que je trouve celle-ci assez poétique, et qu'elle colle parfaitement à l'esprit du livre ! Il n'est en effet pas anodin que quasiment tous les éléments de la couv se situent à cette endroit de l'image, car comment représenter plus explicitement que ça la charge mentale colossale de Cléa, notre héroïne ?

Ce livre, c'est donc l'histoire de Cléa, une wonder woman des temps modernes, le genre de nana qu'on a toutes dans notre entourage, qu'elle soit maman solo ou non, ou qu'on est peut-être soi-même. Une femme qui gère tout, de A à Z : la tenue de la maison, le boulot, et bien évidemment, un enfant. Sauf que Cléa est seule depuis l'annonce de sa grossesse, c'est une maman solo ayant peu d'épaules sur lesquelles se reposer, si ce n'est de sa fantasque voisine Yoshi, qui m'a beaucoup plue, soit dit en passant. Sa vie, c'est sa fille (sa bataille .... allez vous connaissez vos classiques ! Son plus joli défaut de Fanny André 2887121767 ), Merrylou, à qui elle consacre tout son temps, son énergie, sa vitalité et sa santé mentale.

Mais Cléa n'est pas qu'une maman, c'est aussi une autrice de romans "feel good à tendance romance", qui a d'ailleurs écrit son premier roman lorsqu'elle était enceinte. Et ce bébé livresque a fait un tabac, au point qu'on propose à son autrice de travailler sur l'adaptation en film de son roman. Pour cela, Cléa va devoir collaborer avec Nate Keenan, un célèbre auteur et scénariste à ses heures. Le truc, c'est que Nate écrit des thrillers et des romans policiers, et là ... vous le voyez venir le truc ? Forcément, Nate a des a prioris concernant le genre littéraire de prédilection de Cléa, et forcément, en tant que lectrice, on peut toutes se mettre à la place de Cléa en se prenant dans les dents les remarques de cet abruti de Nate. À travers cette écriture de scénario, Fanny André parle de la littérature, et j'ai aimé la façon dont elle mettait en abîme tous ces débats et ces références littéraires. Je trouve que c'est un beau clin d'œil fait aux lecteurs ici, et somme toute, une belle déclaration d'amour au Livre avec un grand L.

Si au début du roman, Nate est un type odieux et mal embouché, c'est un homme qui se révèle au fil des pages, quelqu'un de surprenant et d'attentionné. Il est très patient, gentil , tendre et doux, mais il peut aussi se montrer canaille et sexy, sans perdre pour autant son côté sarcastique.

Quant à Cléa, franchement, je voudrais vraiment saluer le choix de l'autrice. La façon dont elle aborde dans ce roman la question de la maternité, sans aucun filtre ni tabou ni glamourisation instagrammesque est assez dingue. La vie de maman n'a rien d'une sinécure, que ce soit sur le plan physique, mental ou intime, je crois qu'il est vraiment rare que dans un roman, une autrice ose être aussi frontale dans son propos, et moi, j'applaudis des deux mains ! Cléa est un personnage qui force l'admiration, on se demande combien de temps elle va maintenir son équilibre sur cette corde raide sur laquelle elle est en permanence, mais heureusement pour elle, elle pourra compter sur l'humour décapant de sa voisine et le soutien a priori inattendu d'un certain auteur de polars ...

Un roman beau et touchant donc, qui aborde la question de la parentalité avec beaucoup de réalisme.

♥ ♥ ♥ ♥/5

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 15656
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 37
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum