The kiss quotient de Helen Hoang

Aller en bas

The kiss quotient de Helen Hoang

Message  Zazazoo le Mer 16 Jan 2019 - 10:58

The kiss quotient
de Helen Hoang




VO:
(Traduction forum BdP)

Stella Lane pense que les maths sont la seule chose qui unit l'univers. Elle invente des algorithmes afin de prédire les achats des consommateurs, un emploi qui lui a offert plus d'argent qu'elle ne saurait en dépenser, et nettement moins d'expérience côté rencontres amoureuses qu'une femme lambda de trente ans.

Cela n'arrange pas les choses que Stella ait le syndrome d'Asperger et que le french kiss lui fasse penser à un requin se faisant laver les dents par un poisson-pilote. Sa conclusion à tout ça ? Elle a besoin de s'entraîner, avec un professionnel. Voilà pourquoi elle engage l'escort Michael Phan. Le  canon Suédo-Vietmanien ne peut pas se permettre de refuser l'offre de Stella, et il accepte de l'aider à cocher toutes les cases de son programme de leçons, des préliminaires jusqu'à des positions plus variées que celle du missionnaire ...

Peu de temps après, Stella apprend non seulement à apprécier les baisers, mais aussi à se consumer pour toutes les autres choses qu'il lui fait ressentir. Bientôt, leur partenariat terre-à-terre commence à faire étrangement sens. Et le motif qui en ressort va convaincre Stella que l'amour est la meilleure chose en terme de logique ...

Résumé :

Stella Lane est une jeune femme brillante pour qui les chiffres n’ont aucun secret. Si sa vie professionnelle est parfaitement épanouie et qu’elle adore travailler avec des algorithmes pour prévoir la consommation de la population, sa vie personnelle est plutôt un échec, à ses yeux et à ceux de sa mère. Elle est affectée du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme, qui la tient éloignée des autres. Comment se faire des amis lorsqu’on cumule une grande timidité et une franchise un peu brutale ? Que l’on craint le contact des autres ? Quant à sa vie amoureuse… Elle est inexistante…
Stella comprend mal l’intérêt d’avoir un homme dans sa vie mais, curieuse et poussée par sa mère qui se désespère de la voir célibataire et sans enfant, elle décide de résoudre ce problème comme une équation mathématique : avec méthode et détermination. C’est pour cela qu’elle va avoir recours aux services
d’un escort boy.

Sortie en mars 2019 chez Hugo New Romance

*** Livre élu comme meilleure romance 2018 sur le site Goodreads ***


Dernière édition par Zazazoo le Mer 16 Jan 2019 - 11:45, édité 1 fois
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 12443
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: The kiss quotient de Helen Hoang

Message  Miss Dolly le Mer 16 Jan 2019 - 11:41

Et HOP ! Dans mon panier amazon !

_________________
Miss Dolly
Miss Dolly
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1498
Date d'inscription : 19/02/2011
Age : 29
Localisation : Sous le soleil de l'Hérault !

Revenir en haut Aller en bas

Re: The kiss quotient de Helen Hoang

Message  Elea le Mer 16 Jan 2019 - 17:12

Oh c'est une excellente nouvelle il me faisait super envie !

_________________

"De Thorn elle s'était attendue à tout. Brutalité. Mépris. Indifférence. Il n'avait pas le droit de tomber amoureux d'elle."
Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos

Elea
Elea
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 8762
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 29
Localisation : Au chaud sous mon plaid
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: The kiss quotient de Helen Hoang

Message  Zazazoo le Jeu 14 Mar 2019 - 19:59

Voilà un bail que ce livre me faisait envie depuis sa sortie, et curieusement, le fait qu'il ait été élu meilleure romance 2018 sur le site Goodreads ne l'a pas fait remonter illico presto dans ma PAL ... Et du coup, ce n'est que maintenant que je me suis enfin décidé à lire ce livre de Helen Hoang.

J'ai un faible pour les romans mettant en scène des personnages en dehors de la "norme", et les livres traitant des autistes Asperger me fascinent, mais jusqu'ici, c'est toujours en romance M/M que je trouvais des titres à lire, et en cela, je dois dire que ce roman est singulier. J'ai l'impression qu'en romance contemporaine "classique", les auteurs ne s'emparent pas vraiment de ces sujets, sans doute parce que c'est moins vendeur ...

J'ai passé un vrai bon moment de lecture avec ce bouquin, j'ai été immédiatement immergée dedans, j'ai dû me faire violence pour faire une pause hier soir, et faire durer un peu le plaisir, pour le finir ce soir, à peine rentrée du boulot.

J'ai parfois été très émue par Stella, certaines de ses réactions, difficultés, incompréhensions m'ont profondément émue, parce que j'étais tellement plongée dans cette histoire que je me suis en quelque sorte mise à ressentir ses émotions. L'auteur en a fait une héroïne authentique, sans chercher à abreuver le lecteur avec des informations assommantes concernant l'autisme, ou à en faire trop à son sujet. C'est un très joli personnage qui va peu à peu s'affirmer, s'ouvrir à de nouvelles sensations et émotions. Sa difficulté à verbaliser ou comprendre certaines choses est parfois désarmante, car on sent à ce moment-là son décalage avec les autres, ce décalage auquel elle essaie d'échapper.

Michael lui, est un héros de romance très classique, parfait en apparence. Beau, charismatique, dévoué à sa famille jusqu'à l'excès, il est très attentionné, doux et d'une infinie patience avec Stella. Seulement, j'ai trouvé que contrairement à elle, il n'évoluait pas vraiment dans le roman, et c'est un peu dommage.
Spoiler:
Sur la fin, je l'ai trouvé lâche, et ce discours du 'je ne suis pas assez bien pour elle' est pour moi trop éculé, même si bon là, vu son parcours, on peut comprendre ...

Sa famille est assez présente dans le récit, au point d'être parfois envahissante, mais j'ai aimé ce côté tribu étendue, avec les cousins, cette communauté soudée qui se serre les coudes, et ces liens forts entre les générations, ces liens qui se perdent dans notre culture. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé Quan, et j'espère que c'est à lui que Helen Hoang consacre le troisième tome de cette série (le deuxième portant sur Khai, le frère de Quan, qu'on croise brièvement dans The kiss quotient).

Avec ce récit écrit à la 3ème personne, mais où on a quand même une alternance des POV, Helen Hoang joue avec les codes de la comédie romantique avec brio, enchaînant les scènes avec un rythme parfait, avec la bonne dose d'émotions et de passages incontournables. Rien de bien original ici, mais c'est la singularité des personnages qui fait toute la différence de ce Pretty Woman inversé. C'est bien écrit, ça nous emplit d'émotions, et nous permet de découvrir une héroïne terriblement attachante. Un vrai conte de fées moderne, en somme ! Enfin, ne manquez pas la note de l'auteur, insérée à la fin du roman, dans laquelle Helen Hoang raconte la genèse de ce roman, une histoire très personnelle vraiment fascinante !

❤️ ❤️ ❤️ ❤️.5/5
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 12443
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum