When the devil drives: a death and the devil novella de L.J. Hayward

Aller en bas

When the devil drives: a death and the devil novella de L.J. Hayward

Message  PetitNez le Lun 6 Aoû 2018 - 9:49

When the devil drives: a death and the devil novella 
de L.J. Hayward


Résumé (trad' PetitNez)

L'équilibre travail-vie privée pour un espion est peut-être un oxymore, mais Jack Reardon ne refuse jamais un bon défi. Et il l'a presque relevé. Il s’investit à la suite de sa promotion dans le service Meta-State en tant que leader sur le terrain, et dans sa nouvelle équipe à laquelle il peut faire confiance. Il peut ainsi prendre un jour ou deux quand Ethan passe en ville, leur plan commençant à porter ses fruits.
 
Ethan Blade, assassin de son état, a peu de plaisirs dans la vie : une bonne tasse de thé, un travail bien fait, une course de supercars et Jack. Avec le projet de combiner ces deux derniers au cours d'un week-end palpitant, la tentative d’Ethan d’avoir une vie normale et heureuse peut soit se transformer en tout ce qu’il a toujours désiré, soit se retourner contre lui de manière spectaculaire.
 
Jack et Ethan ont fait un marché, mais ce dernier est remis en question lorsque les attentes et les identités de chacun attisent les doutes et la jalousie. Sans oublier un tueur sous contrat pour se venger et une maladie qui menace de révéler des secrets bien gardés. 

Les prix sont sur la table pour les deux hommes, peut-être plus que ce qu'ils attendent, mais à la condition qu'ils puissent négocier et survivre.

Edité en VO le 31 août 2018 (auto-édition)

PetitNez
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 285
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 32
Localisation : Ain
Humeur : Bonne, toujours !

Revenir en haut Aller en bas

Re: When the devil drives: a death and the devil novella de L.J. Hayward

Message  PetitNez le Lun 3 Sep 2018 - 21:57

On retrouve nos amis Ethan le tueur à gage et Jack l'agent pour de nouvelles aventures en attendant le tome 2 de la série. Et pour ce coup-ci, ce livre se distingue en deux parties. Je ne développe pas trop parce qu'en fait si je développe plus, je spolie monstrueusement le bouquin, donc bon, bin voilà, pas trop de développements.

La première : Ethan invite Jack à le suivre pour un week-end au cours duquel il doit participer à une course automobile. Ils se rendent à la course avec Victoria, la petite Aston Martin d'Ethan qu'il chérit tout ce qu'il peut. Mais ce qui devait être un week-end de bonheur pour Jack se transforme vite en expérience inattendue puisque c'est la première fois que Jack va voir Ethan en dehors d'une chambre.

Pour cette partie, j'ai eu un peu de mal à m'y remettre, amis une fois qu'on y est, que c'est bon ! Ethan est juste magique, on sent le sociopathe sous-jacent qui s'essaie à la vie quotidienne avec Jack et c'est très drôle. Ces deux messieurs découvrent ce qu'est la jalousie alors qu'ils sont absolument incapables de communiquer comme deux adultes (normaux).

Et Jack, être dans son cerveau et savoir ce qu'il pense, c'est tellement jouissif, notamment après un accident de voiture alors qu'il fait une check list de son corps :

"At least it was all still. It gave him a chance to check things out. Arms attached. Legs where they belonged. Dick shrivelled in sheer terror but present."

La seconde : Jack est malade et où Ethan s'occupe de lui, un mois après la course. Jack attrape la grippe et comme c'est un homme intelligent, il va bien évidemment faire une descente au cours de sa mission alors qu'il est malade. Il est ramené par deux de ses collègues et Ethan vient discrètement s'occuper de lui alors qu'il délire, et ce un mois après la course.

Et évidemment, Jack ne loupe pas une occasion de chercher Ethan, et d'encore et toujours partager avec nous ses petites réflexions à lui-même :

"He might be dying but he sure as shit wasn't going to do it in the hallway, pissing himself."

C'est au cours de cette nouvelle que l'on en apprend un peu plus sur Jack, sur ses peurs et sur certaines de ses réactions. Et j'en suis la première étonnée mais j'ai été touchée, parce que je ne m'attendais pas à cela. On arrive à ressentir cette peur et cette espèce de panique qui envahissent Jack à certains passages particuliers que je ne citerai pas.

Et bien évidemment, après avoir vu que c'était la fin du livre, j'ai hurlé comme une hystérique sur mon canapé parce que je voulais la suite et qu'elle ne sera là que dans deux mois  Rolling Eyes.

Comme on dit de nos jours, je suis au bout de ma vie de devoir attendre la suite.

Bonjour à tous, je m'appelle PetitNez, et je suis accro à cette série.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,5/5

PetitNez
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 285
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 32
Localisation : Ain
Humeur : Bonne, toujours !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum