When it's real d'Erin Watt

Aller en bas

When it's real d'Erin Watt

Message  Julie-Ambre le Dim 22 Juil 2018 - 21:04

When it's real
d'Erin Watt



Résumé (Traduction Forum BdP)

Oakley Ford est la coqueluche des ados, une pop star renommée, enfant de deux stars du grand écran, un beau gosse avec des millions de fans... et un fauteur de troubles. De l'extérieur, il a tout, mais avec sa vie privée qui se désintègre, son inspiration musicale soudain à sec, et les magazines qui font choux gras de ses exploits scandaleux, l'équipe d'Oakley décide qu'il est temps d'intervenir. Le résultat : une remise à plat de son image, avec une fausse petite amie pour montrer au monde entier qu'il s'est enfin posé.

Vaughn Bennett, soeur dévouée, serveuse à temps partiel, la définition même de "normale". Dans d'autres circonstances, elle n'aurait jamais pris ce job, mais quand sa famille se retrouve à court d'argent, elle n'a pas vraiment le choix. Et avec ce que lui paye l'équipe d'Oakley, elle se dit qu'elle peut bien supporter quelques fêtes déjantées hollywoodiennes et une armée de publicistes qui surveillent chacun de ses mouvements. Et qu'importe si elle pense qu'Oakley est un connard superficiel égocentrique, ce n'est pas comme s'ils allaient tomber amoureux l'un de l'autre dans vie réelle, non ?

Sortie prévue le 4 octobre 2018 chez Hugo New Romance

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 10064
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: When it's real d'Erin Watt

Message  Agalactiae le Dim 30 Sep 2018 - 21:22

Oakley Ford a été propulsé sur le devant de la scène depuis son plus jeune âge. Enfant d'acteurs, il est désormais à 19 ans une star de la pop. Seulement, son dernier grand succès date d'un petit moment déjà et sa popularité chute un peu suite à certaines de ses frasques. Pour relancer sa côte de popularité, son manager lui suggère de s'afficher avec une petite amie idéale et c'est là qu'entre en scène Vaughn Bennett.

Bon, en ce moment je suis un peu dans ma phase « fake boyfriend » ^^ Alors lorsque j'ai vu que cet auteur sortait un YA dans le même thème sur fond de show business, je me suis dit que c'était pour moi !

D'un côté, nous avons donc Oakley, enfant star qui n'a connu que les paillettes. Il paraît de prime abord assez égocentrique et très superficiel (d'ailleurs, la première partie du livre n'est pas vraiment en sa faveur). De l'autre côté, il y a Vaughn, une jeune fille de 17 ans, qui a laissé tomber ses études et ses rêves pour aider sa grande sœur dans l'éducation de leurs petits frères. C'est une jeune fille qui a la tête sur les épaules et même si ça la dérange de s'afficher pour de faux avec la star, elle ne peut qu'être touchée par sa solitude.
Ces deux jeunes vont se rapprocher malgré eux et Oakley va montrer enfin son vrai visage avec Vaughn.

L'évolution de la relation entre les deux jeunes est très rapide. J'ai trouvé que trop de choses étaient survolées d'ailleurs. Pour moi, cela manquait vraiment d'alchimie entre Vaughn et Oakley et il est vrai que j'ai eu du mal à m'attacher réellement aux personnages même s'ils sont sympathiques dans l'ensemble.
J'ai bien aimé le fait que l'auteur développe l'aspect négatif de la célébrité, cet enfant star plus ou moins solitaire, que ce soit du côté de ses amis ou de la famille de Oakley.

C'est une lecture addictive et les pages défilent toutes seules. Globalement j'ai passé un moment de lecture sympathique mais elle sera très vite oubliée malheureusement. Je n'ai pas été émue par l'histoire de ces personnages et j'ai l'impression de ne pas avoir vraiment eu ce que j'attendais. Mais comme souvent avec le YA, soit ça passe, soit...ça passe pas avec moi, donc je pense que ça doit venir de moi sur ce coup-là ^^

coeur Evalluation coeur Evalluation  , 5 / 5

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2328
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: When it's real d'Erin Watt

Message  Luxnbooks le Mar 9 Oct 2018 - 20:44

J'étais impatiente de découvrir le duos d'auteurs qui compose le pseudo Erin Watt dans un nouveau registre, après avoir découvert La Princesse de Papier et apprécié de manière mitigée les Royal, cette nouvelle lecture était l'occasion de laisser une nouvelle chance à cette plume entraînante. Pas de doute, Elle Kennedy-Jen Frederick ne sont plus à présenter et dans ce roman adolescent, elle s'intéresse le milieu de la célébrité et plus précieusement aux déboires d'un jeune chanteur avec une réputation sulfureuse.
Oakley Ford est un chanteur à succès, qui semble se faire remarquer uniquement lors de ses sorties publiques, où il abuse de l'alcool et des femmes. Afin de redonner une image plus mature à leur client, ses équipes décident de lui trouver une fausse petite amie et par la même occasion attirer un producteur à succès qu'Oakley rêve de rencontrer. Ce rôle de fille douce et sage c'est Vaughn Bennett qui va le tenir, la jeune fille à tout pour plaire, grande sœur dévouée, serveuse à temps partiel pour subvenir aux besoins de sa famille et suffisamment normale pour refuser ce job. Seulement la réalité financière va contraindre Vaughn à accepter ce contrat.
Finalement on se laisse facilement entraîner par l'histoire, malgré un côté assez prévisible. Vaughn va devoir mettre de son côté son idylle avec son petit ami pour pouvoir honorer ce contrat. Bien évidemment, la situation va légèrement échapper à son contrôle et le petit ami secret va rapidement avoir du mal à supporter la séparation. Néanmoins, la maison de disque est assez carré et on ne tombe pas dans le cliché pour autant avec des clauses de confidentialité pour protéger Oakley. Tout le scénario est conçu par étapes pour éviter que la situation ne leur échappe, mais c'est sans compter sur un héros impulsif et à la limite de l'abruti prétentieux.
On ne peut pas dire que la première rencontre soit un coup de foudre, Vaughn va tomber dans les limbes de la célébrité et Oakley va montrer le pire de lui-même. On ressent dès le début le poids de l'obligation des deux parties et ce n'est qu'une fois contraint de se fréquenter, que nos héros vont progressivement laisser tomber leur barrière. Il faut dire qu'ils ont tous les deux leurs démons, Vaughn se sent un peu perdu et elle a besoin de temps pour trouver sa voie. C'est au contact d'Oakley qu'elle va comprendre qu'il est important de choisir un métier qui nous passionne pour ne pas se sentir enfermé. Ce qui n'empêche pas le jeune homme d'être confronté à ses propres problèmes et lorsqu'il parvient à ne pas être exécrable, son personnage est hyper touchant et sensible.
On aborde un angle de vue intéressant de la célébrité et de la solitude qu'elle peut engendrer sans jamais être seul. Quelques scènes assez marquantes son le reflet d'une triste réalité et on est spectateur de comportements détestables certes la célébrité est un choix, mais certains comportements ne sont pas justifiés. C'est ce qui fait qu'on s'attache à notre faux couple, tant grâce à l'humour que par des scènes mignonnes qui rendent cette lecture tellement douce. Et s'il vous faut encore une raison de vous le procurer, la couverture ne vous suffit-elle pas ?

♥️ ♥️ ♥️ ♥️ /5
avatar
Luxnbooks
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1395
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 28

http://luxnbooks.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: When it's real d'Erin Watt

Message  Livie le Dim 14 Oct 2018 - 10:38

Je viens de le terminer et je n'ai pas été emballée. Les pages se tournent vite, l'écriture est efficace mais l'ensemble est très fade à mon goût. A vrai dire, ce livre n'a provoqué aucune émotion, ni positive ni négative. Il m'a occupé une soirée, certes de façon correcte mais je n'ai pas du tout été transportée par les personnages trop insipides à mon goût et finalement très peu fouillés. 

J'avais lu les Héritiers auparavant et je n'avais pas spécialement accroché non plus, je pense que je passerai sur cette auteure la prochaine fois...

coeur Evalluation coeur Evalluation /5

Livie
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 60
Date d'inscription : 22/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: When it's real d'Erin Watt

Message  asgri36 le Dim 14 Oct 2018 - 14:50

C'est le 1er livre que je lis d'Erin Watt, sa série Les héritiers est toujours en attente dans ma PAL Wink 

Le sujet me plaisait beaucoup mais le fait que ce soit un YA me freinait un peu mais bon j'ai tenté et cela ne m'a pas déçu: c'est addictif, ça se lit vite et ça fait même rire lors de certaines répliques entre nos deux jeunes héros...
Effectivement la trame n'a rien d'originale mais je rejoins Luxnbooks quant à l'angle pris concernant la célébrité et les débordements qu'elle peut entraîner de la part des fans...
Et la couverture  

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation .75 / 5
avatar
asgri36
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 111
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: When it's real d'Erin Watt

Message  Emmatom le Sam 20 Oct 2018 - 20:15

Ce serait peu dire que je m'attendais à autre chose, à quelque chose de plus profond, de moins YA ... 

Vaughn (ce magnifique prénom, soit dit en passant) est typiquement le genre de personnages qui me fait osciller entre l'agacement et l'indifférence. Jeune orpheline vivant avec sa grande sœur et ses deux petits frères, Vaughn est une adolescente de dix-sept ans qui s'est offert, après l'obtention de son bac, une année sabbatique. Elle est perdue, ne sait pas réellement ce qu'elle souhaite faire plus tard, à part professeur des écoles parce que ses parents l'étaient et n'a pas de véritable passions. Les revenues de la famille, au début du roman, sont carrément au plus bas. Les parents de Vaughn étaient, apparemment, assez dépensiers et sur des choses totalement ridicules parfois. Alors bien que sa sœur Paisley travaille dans une sorte d'agence de management, quand Vaughn va recevoir une proposition lui donnant l'occasion d'être payé un bon prix pour jouer la comédie auprès d'une des coqueluches du moment, le "Justin Bieber" de 2018 limite et bien, elle ne va pas refuser. 
Honnêtement, ce personnage m'a gonflée tout au long de ma lecture. Elle a un caractère assez mature mais se balance sans cesse entre répliques froides et piquantes pour un rien. Une ado en pleine crise, en sommes et qui a l'air d'être assez insignifiante. Elle aurait pu me plaire parce qu'elle a du caractère, parce qu'elle est, grosse coïncidence, la seule à montrer clairement qu'elle n'est pas vraiment transie d'amour pour Oakley Ford (et encore que elle cache bien son jeu) mais ça a coincé. Je ne saurais même pas plus développer sur elle parce qu'elle ne m'a tout simplement pas plu.

Oakley Ford est notre étoile du roman. Bien qu'il ait l'air de briller dans le résumé et aussi sur la couverture, il ne m'a pas réellement éblouie lors de ma lecture. Au contraire. Là aussi, on a affaire à un jeune homme de dix-neuf ans, proche de fêter ses vingt ans, et qui a le caractère d'un gamin. Alors, on peut le comprendre. Il a commencé très jeune, fils de deux stars du cinéma, l'un étant encore au devant de la scène, l'autre décrochant des petits rôles par-ci par-là, il a grandit très vite car son succès a lui aussi été assez fulgurant. On remarque tout de suite qu'Oakley est un enfant très seul, "l'ami" qu'il pourrait apprécier et qui fait partie de son groupe l'utilise pour coucher avec des filles, les seuls contacts qu'il a sont avec ses gardes du corps et toute l'équipe qu'il a derrière lui pour gérer sa carrière et son image. Et mon dieu que cette équipe nous donne la nausée. Lorsque l'on va lui proposer une fausse petite amie, Oakley va y aller à reculons mais va y aller quand même parce qu'il faut bien ça pour redorer son image de jeune fuckboy en déclin n'ayant pas sortit d'album depuis trois ans. 

On assiste alors à une sorte de mise en scène de pièce de théâtre millimétrée aux mots près. C'est assez effarant de se dire que ça se passe sûrement comme ça dans la vraie vie pour certaines célébrités et que tout n'est qu'une image que la presse retranscrit. 

La relation entre Vaughn et Oak va mettre du temps à se mettre en place et c'est l'une des choses qui m'a le plus gênée. Je n'ai rien contre la lenteur, contre le fait que les sentiments prennent du temps à venir mais là, ce n'est que dans les cent dernières pages qu'il se passe quelque chose de concret entre eux, en fait. Entre temps, Vaughn nous saoule avec ses soucis de couple, son attachement à des choses un peu débiles, m'a agacée parce qu'elle est aussi un peu naïve sous certaines formes ... Bref, on aura compris que j'ai pas tellement d'empathie pour ce personnage.

C'est dommage. Je m'attendais à autre chose, à quelque chose de plus sulfureux, oui, plus plongée dans le monde du show-business, à des personnages plus matures aussi malgré leur jeune âge, à des dialogues plus profonds, des sentiments plus développés. On essaie de nous montrer un effet moderne en nous mettant sous le nez à chaque début de chapitre des extraits de commentaires Twitter ou Instagram. On essaie, encore une fois, d'installer une sorte de vie personnelle derrière Vaughn avec des personnages secondaires qui se révèlent rapidement inutiles ou juste lourds ... Je suis déçue. La plume est jolie, elle a parfois des touches un peu poétiques mais c'est bien l'un des seuls points positifs de ce roman. C'est donc un flop pour moi mais j'espère qu'il plaira à d'autres ! 
/5
avatar
Emmatom
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3044
Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 21
Localisation : Cannes
Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Re: When it's real d'Erin Watt

Message  Laenic le Sam 27 Oct 2018 - 14:26

Et bien moi j'ai passé un excellent moment avec ce YA.

Je vais pas revenir sur le résumé, par contre ce que j'ai beaucoup apprécié c'est justement que les auteurs nous plongent dans les dessous de la célébrité et toutes ses manipulations. 
L'entourage de Oakley gère toute son image, sa "fausse histoire d'amour", ses réseaux sociaux... Tout est scénarisé, millimétré en occultant parfois l'avis du principal intéressé. C'est assez dingue et légèrement flippant.

J'ai donc plongé dans cette romance YA toute douce que j'ai trouvé vraiment divertissante. J'y ai pris un réel plaisir à suivre les personnages de Vaught et Oakley. 

Après franchement, cela donne pas trop envie d'être riche et célèbre...cheesygrin

J'ai passé un très bon moment : 
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation

_________________
[
avatar
Laenic
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 3306
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 36
Localisation : Entre deux livres
Humeur : Heureuse...

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum