La Reine Margot d'Alexandre Dumas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Reine Margot d'Alexandre Dumas

Message  mabi le Lun 4 Juil 2016 - 23:47

La Reine Margot
Alexandre Dumas

Présentation :
1572. La France des guerres de religion est devenue le champ clos des grands seigneurs et des prétendants au trône. A Paris, le jeune roi protestant de Navarre, le futur Henri IV, vient d'épouser Marguerite de Valois, dite Margot ; mariage politique qui n'empêche pas les Guise et le roi Charles IX de fomenter les horreurs de la Saint-Barthélemy. Sur les pas du jeune comte de La Mole, dont s'éprend éperdument la belle Margot, et de son compagnon, le tonitruant Annibal de Coconnas, nous entrons dans ce labyrinthe d'intrigues, d'alliances, de trahisons. Les poignards luisent sous les pourpoints. René le Florentin fournit les poisons à l'implacable Catherine de Médicis. Le vieux Louvre avec ses fêtes brillantes, ses passages secrets, son peuple de soldats et de jolies femmes, est le théâtre où se déploient en mille péripéties les jeux de l'amour, de la politique, de la haine. Le père des Trois Mousquetaires nous en donne une passionnante chronique, où sa pétulante bonne humeur survit aux plus sanglants épisodes.

Mon avis :
Livre lu dans le cadre de mon défi lecture 2016, il répond à l'item n°13
Un livre prenant, une histoire connue de tous, surtout depuis la magistrale interprétation d'Isabelle Adjani et Daniel Auteuil, mais qui est tout de même agréable à lire. J'en connaissais la trame (grâce au film), mais ne l'avais jamais lu.
En cette sombre période de la guerre de religion en France, dans un soucis politique d'unir les forces catholiques et protestantes, on marie le petit roi Henri de Navarre avec Marguerite de France, la sœur du roi Charles IX. Ce qui commence dans la fête du mariage, se continue par la boucherie de la Saint Barthélémy et se termine dans les poisons florentins de la reine mère, Catherine de Médicis.
La plume et la verve d'Alexandre Dumas nous entraine dans ce récit épique où l'on retrouve la veine des Trois Mousquetaires.
De très bons moments de lecture, c'est un gros livre de 672 pages, heureusement contenues dans la grosse mémoire de ma liseuse. Pas de tendinite du coude pour cause de lecture intensive... cheesygrin
 

Ma note :    /5
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6915
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 63
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum