Small World de Martin Suter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Small World de Martin Suter

Message  Distact le Ven 22 Jan 2016 - 17:48

Small Word
de Martin Suter


Paru aux Éditions Points le 10 novembre 2011

Résumé:
À 60 ans, Conrad Lang vit aux crochets d'une riche famille qui l'a recueilli enfant et l'emploie aujourd'hui comme gardien. Un soir, il met accidentellement le feu à leur villa. Ce sont les premiers symptômes d'un mal mystérieux, qui va avoir d'autres conséquences troublantes. Au fur et à mesure que sa mémoire proche est engloutie, des souvenirs que certains espéraient enfouis à tout jamais resurgissent peu à peu...

Mon avis:
Conrad, la soixantaine gardien pour une famille très riche et très réputée met le feu à la demeure dont il a la garde et la jouissance. Il ne sait plus très bien comment l'accident est arrivé. On apprend qu'il est alcoolique et qu'il était, dans le passé, l'ami d'enfance du fils de la famille,Thomas, laquelle famille l'entretient et lui fournit de l'argent de poche. Habitué à évoluer dans les cercles très fermés de la haute société, il est d'un naturel élégant, il a de l'instruction, il est poli et a du succès auprès des femmes.
Élevé dès son plus jeune âge dans ce milieu, il a suivi Thomas dans tous ses désirs, lui a même laisser prendre sa petite amie, bref il parait sans caractère et complètement soumis aux caprices de son compagnon de jeu.
On éprouve plutôt du mépris envers ce personnage qui se laisse aller, et qui toute sa vie n'a eu aucune ambition et se laisse manipuler.
Alors qu'il rencontre une femme, il décide de couper les liens avec cette famille riche qui d'un seul coup s'inquiète de ce qu'il pourrait faire ou révéler.
Petit à petit on va apprendre qu'il y a des secrets enfouis et détenus par la matriarche qui va tout faire pour le faire taire.
Un roman très bien mené qui nous entraîne dans le quotidien d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer et en même temps nous emporte dans les méandres d'une famille pas très reluisante!
On finit par se dire que les plus à plaindre ne sont pas ceux qu'on croit et on s'attache à ce malade qui ne se rend même plus compte à quel époque il est mais qui révèle des choses passées que certains voudraient oublier

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation
avatar
Distact
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1270
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 50
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum