Game On tome 2: The Friend Zone de Kristen Callihan

Aller en bas

Game On tome 2: The Friend Zone de Kristen Callihan

Message  Kester le Dim 30 Aoû 2015 - 12:39

The Friend Zone 
Game On tome 2
de  Kristen Callihan




Résumé : Gray doesn’t make friends with women. He has sex with them. Until Ivy.

The last thing star tight-end Gray Grayson wants to do is drive his agent’s daughter’s bubblegum pink car. But he needs the wheels and she’s studying abroad. Something he explains when she sends him an irate text to let him know exactly how much pain she’ll put him in if he crashes her beloved ride. Before he knows it, Ivy Mackenzie has become his best texting bud. But then Ivy comes home and everything goes haywire. Because the only thing Gray can think of is being with Ivy.

Ivy doesn’t have sex with friends. Especially not with a certain football player. No matter how hot he makes her…

Gray drives Ivy crazy. He’s irreverent, sex on a stick, and completely off limits. Because, Ivy has one golden rule: never get involved with one of her father’s clients. A rule that’s proving harder to keep now that Gray is doing his best to seduce her. Her best friend is fast becoming the most irresistible guy she’s ever met.

Which means Gray is going to have to use all his skills to get himself out of the friend zone and into Ivy’s heart. Game on

Mon avis : 
Nous avions découvert Gray fans le premier tome The Hook Up. C'est le meilleur ami de Drew, et il fait également partie de l'équipe de foot améicain au poste de "tight end" . Ne me demandait pas la réelle signification technique; j'avoue ne connaître du foot américain que ce qui en est montré dans la série Friday Night Lights (ah Tim Riggins *soupir*r). Mais inutile d'être incollable sur ce sport pour apprécier la série des Game one.
Gray apparaissait comme l'inverse de Drew: hyper fêtard, profitant  à fond de son aura d'athlète star et enchainant les coucheries sans état d'âme. Il n'est pas très proche de sa famille et Drew et lui se considèrent réellement comme des frères. De positif sur lui dans ce 1er tome, il y avait donc le fait que c'était un merveilleux ami, très loyal mais côté filles et relations, ce n'était certainement pas un sentimental.
Jusqu'à ce qu'apparaisse Ivy, son opposée. Ivy est une jeune femme qui sa eu peu d'aventures et vu que sa première expérience l'a laissée un peu déçue, elle attend d'avoir une vraie relation pour sauter de nouveau le pas. C'est une jeune femme normale, rigolote et bien dans sa peau même si elle a un physique un peu hors norme (elle est très grande). Elle est proche de sa famille même si il y a eu des moments difficiles avec le divorce de ses parents et un père accaparé par sa carrière d'agent de joueur.

C'est précisément ce père qui va amener Gray et Ivy à se rencontrer. Gray qui a prêté son véhicule (plus pratique pour un blessé) à Drew l'a contacté pour qu'il lui en trouve un en remplacement. Et l'agent lui a proposé la voiture d'Ivy, en séjour à Londres, une fiat rose barbie (on imagine bien le tableau du grand athlète recroquevillé derrière le volant cheesygrin ).
Un échange de textos (drôles et adorables) va s'en suivre, amorcé par Ivy qui l'avertit de bien en prendre soin.
La complicité est immédiate, l'amitié évidente entre ses deux là .
Et lorsqu'ils se rencontrent (et se voient) pour la première fois, ils occultent bien vite tout amorce d'attirance physique pour se concentrer sur cet aspect de leur relation.
L'attirance est tout de même bien là et indéniablement la température monte lentement mais sûrement aux fils des pages. Avec les deux intéressés qui s'efforcent de la nier sans tromper personne (leurs amis montrent d'ailleurs peu de compassion titter ).

Ivy a peur de voir leur relation évoluer car elle connaît trop le mode de vie des joueurs.
Quant à Gray, si je suis toujours un peu dubitative lorsque le playboy notoire devient le petit ami parfait, j'ai eu très envie de croire à la transformation de Gray qui sans s'en apercevoir devient entièrement focalisé sur Ivy. Il révèle une facette plus profonde et il est bien plus proche de Drew qu'on ne pouvait le supposer . Kristen Callihan est très forte lorsqu'il s'agit de nous dépeindre des types qu'on adorerait consoler, dur de résister à l'histoire de Gray et de sa mère , de l'origine de ses tatouages et il est adorable dans son côté protecteur (le coup du mauvais danseur m'a bien fait rire Smile ). Il a peur de saborder cette relation: avec son passé est-il capable de fidélité ? mais surtout on sent sa peur de s'attacher à une personne au risque de la perdre.
Toute la première partie qui dépeint Ivy et Gray résister puis succomber m'a beaucoup plu.

J'ai plus de réserves sur la seconde partie même si il y a de très beaux moments , de belles déclarations touchantes, car il  y a des évènements un peu improbables.
Les problèmes familiaux de Gray sont vite abordés et balayés, une petite peur nous est faite avant de se transformer en un  nouveau rebondissement. Les choses m'ont semblé précipitées et tranchent avec la 1re partie.

Mais globalement, j'ai beaucoup aimé ce couple et j'ai hâte de lire l'histoire du prochain (tome à venir sur Dex , le coéquipier de Grey aux allures de bucherons barbus, très psychologue et artiste à ses heures, si la piste qui est évoquée quand à sa future partenaire se concrétise, ça risque de faire des étincelles!)
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation .75/5
avatar
Kester
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 482
Date d'inscription : 21/07/2014
Age : 42
Localisation : la tête plongée dans un bouquin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game On tome 2: The Friend Zone de Kristen Callihan

Message  Flavie le Dim 14 Fév 2016 - 9:16

Je l'ai fini!!! J'ai beaucoup aimé, mais il m'a manqué le petit truc en plus qui m'a donné un coup coeur pour le premier tome.
Ivy et Gray se rencontrent de façon peu banale. Le papa d'Ivy a prêté la fiat 500 rose bonbon de sa fille à Gray (imaginez un grand gaillard qui ressemble à Chris Hemworth - enfin ça c'est dans ma tête - en fiat 500 rose!!!!). Elle lui envoi un texto lui promettant le pire supplice s'il égratigne la voiture et commence alors une amitié. 
C'est comme s'ils s'étaient trouvés mais aucun d'eux ne veut risquer de perdre l'autre en faisant passer leur amitié sur un autre niveau. Mais c'est une romance ...donc ...
Ils sont mignons, Gray décrit comme un playboy et fêtard dans le tome 1 est plus profond et ressemble beaucoup plus à Drew (le héros précédent) qu'il ne le laissait paraître. Il a ses fêlures (lui aussi) mais rien de mélodramatique. Ivy est une chouette fille, la tête sur les épaules, elle pétille.
Le roman suit le même schéma que le 1er, on passe de l'amour d'adulescent à quelque chose de plus adulte qui montre que la vie apporte son lot d'épreuves.
Maintenant, je passe au bel hipster de la troisième couverture!!!!


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation
avatar
Flavie
Débutante au bal
Débutante au bal

Messages : 23
Date d'inscription : 18/09/2015
Age : 38
Humeur : Toujours envie de lire...

https://nothingtosaythatmatters.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Game On tome 2: The Friend Zone de Kristen Callihan

Message  Ceylyne le Dim 8 Oct 2017 - 13:15

Ai-je déjà dit que j’aimais les histoires d’amitié qui évoluent vers de l’amour ? Et les romances sportives ? The Friend Zone réunit donc tous mes points faibles en une seule romance… elle était donc totalement fait pour moi! 

J’ai bien aimé la première rencontre, les premiers échanges via sms. On voit bien leur relation se construire sur leur intérêt commun et non leur physique. Et puis surtout le prologue pose toute la romance, que ce soit les surnoms ou encore l’humour ultra présent cheesygrin 
 
Pour une fois j’ai trouvé que l’amitié était vraiment exploitée. L’auteure prend vraiment le temps de la construire. Elle n’est pas juste une amorce pour une relation amoureuse, mais au contraire. Gray et Ivy sont d’abord amis. Puis les sentiments apparaissent. Du coup toute la première partie est très réussie ! Entre les rencontres des amis respectifs, leurs interactions propres et surtout la tension qui ne fait que croître, j’ai réellement succombé. La seconde partie est par comparaison un peu moins bonne, un peu trop rapide peut-être.

The friend zone m’a complètement prise par surprise! Autant le tome 1 ne m’avait pas laissée un souvenir fou, autant celui-ci a fait plus que me convaincre! 

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,25/5
avatar
Ceylyne
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1369
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 29
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum