L'histoire épatante de M. Fikry & autres trésors de Gabrielle Zevin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'histoire épatante de M. Fikry & autres trésors de Gabrielle Zevin

Message  Attila le Dim 9 Aoû 2015 - 21:38

L'histoire épatante de M. Fikry & autres trésors 
de Gabrielle Zevin



Résumé: L’enseigne décolorée de la Libraire de L’île, abritée sous le proche d’un cottage victorien, annonce cette devise "Aucun homme n’est une île ; Chaque livre est un univers". A. J. Fikry, son irascible propriétaire, ne le sait pas encore, mais il est sur le point de découvrir ce que cela signifie réellement. La vie de A. J. Fikry n’est pas exactement ce qu’il en espérait ou attendait. Sa femme est morte, sa librairie connait une chute de ses ventes comme jamais elle n’en avait connue, et de plus sa pièce la plus rare et la plus onéreuse, une collection rare de poèmes d’Edgar Poe, a été volée. C’est dans cet état d’esprit, qu’il reçoit un mystérieux colis à la librairie. Un petit colis, mais qui pèse très lourd. Cet envoi inattendu va donner à A. J. Fikry l’opportunité de reconsidérer d’un oeil nouveau ce qu’était sa vie jusqu’alors. Au fur et à mesure que nous progressons dans ce roman, nous allons de surprise en surprise, l'histoire raconte de façon extraordinaire la transformation d’un être qui obtient, et la saisit, une deuxième chance de la vie ; ce récit nous fait comprendre de façon irrésistible pourquoi nous aimons lire et aussi pourquoi nous aimons tout court.

Sortie: avril 2015 chez Fleuve Editions aux formats numérique ou imprimé
avatar
Attila
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 720
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 36
Localisation : Between Ty & Zane ♥ Tate & Logan ♥
Humeur : I cannot live without books

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire épatante de M. Fikry & autres trésors de Gabrielle Zevin

Message  Attila le Dim 9 Aoû 2015 - 22:07

Un bon moment de lecture.

Cette histoire m'a surprise par bien des façons. D'abord par ce style d'écriture propre à l'auteur que je qualifierai d'assez simpliste mais vraiment touchant. Ici point de grande action ou de situations rocambolesques, mais beaucoup, beaucoup d'émotions et de sentiments. 

Nous sommes les spectateurs de la vie et des intéractions entre plusieurs personnes imparfaites, normales et vraies qui vivent ensemble sur une île. J'ai aimé cette atmosphère en vase clos qui m'a donné parfois l'impression d'être moi aussi parmi eux pour partager un repas ou bien à déambuler parmi les rayons de la librairie de monsieur Fikry aux côtés de Maya. Parlons-en d'ailleurs de cette petite, qui fait à mon sens la force de ce livre. Sa propre histoire, ses relations avec son père adoptif, le chamboulement qu'elle créera dans sa vie... je me suis vraiment attachée à ce personnage (comment ne pas craquer ). J'ai d'ailleurs beaucoup ri et été émue lors du passage ci-dessous qui reflète les pensées de M. Fikry peu de temps après qu'elle soit entrée dans sa vie. Il aura beau lutter il ne pourra que l'aimer lui aussi, reprenant de ce fait peu à peu goût à la vie, à l'amour, et au reste aussi.
A.J. regarde Maya dans sa robe rose et éprouve une sensation vaguement familière, un bouillonnement intérieur proche de l’intolérable. Il aimerait crier ou frapper dans un mur. Il se sent ivre ou plutôt grisé. Dingue. Au début, il met ça sur le compte du bonheur mais finit par l’imputer à l’amour. Amour de merde, se dit-il. Quelle plaie ! Ce sentiment a ruiné tous ses plans, celui de s’enivrer jusqu’à ce que mort s’ensuive ou de conduire sa librairie à la faillite. Quand un truc commence à vous tenir à cœur, plus moyen de se foutre de tout.

Ensuite malgré une fin qui me rebute et qu'en principe je fuis dans le choix de mes lectures, à ma grande surprise je l'ai acceptée et comprise. Je ne dis pas que je n'aurai pas préféré que
Spoiler:
monsieur Fikry ne meurt pas,
 mais c'est amené si naturellement et sans grands renforts d'apitoiement que j'ai finalement accepté cet état de fait assez facilement. Je mets cela aussi sur le compte de ce sacré personnage complexe et attachant, avec ses défauts et ses travers mais également intelligent, qui avec sa sagesse nous y prépare à sa manière. 

Enfin, j'ai apprécié le fait que l'auteur fasse le choix de rebondir sur d'autres personnages. Je pense notamment à
Spoiler:
monsieur Lambiase qui reprendra le flambeau et assurera la continuité de la librairie,
 puis aussi à l'arrivée du jeune Jacob à la fin. Je vois ça comme une boucle, c'est reparti pour un tour, le cycle de la vie tout simplement.

Je vous laisse un  extrait d'un moment que j'ai trouvé fort,
Spoiler:
l'une des dernières pensées 
de M. Fikry à sa fille:
On lit pour se rappeler qu’on n’est pas seul. On lit parce qu’on est seul. On lit, et on n’est plus seul. On n’est pas seul.
Ma vie est disséminée dans ces livres, voudrait-il lui expliquer. Lis-les et tu sauras qui je suis vraiment.
Nous ne pouvons pas tout à fait nous comparer à des romans.
Il a l’analogie qu’il cherche sur le bout de la langue.
Ni même à des nouvelles. Et pourtant, à ce stade, sa vie n’en est pas si loin.
Au bout du compte, nous ne sommes que des recueils de nouvelles.
Il a suffisamment lu pour savoir qu’il n’en existe pas de parfait. Certaines histoires sortent du lot. D’autres sont sans intérêt. Quand on a de la chance, on en découvre une exceptionnelle. Mais au final, on ne se souvient que des nouvelles remarquables, et encore, pas très longtemps.
Pas longtemps du tout.

Ma notation: coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  ,75/5
avatar
Attila
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 720
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 36
Localisation : Between Ty & Zane ♥ Tate & Logan ♥
Humeur : I cannot live without books

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum