Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  ninou-lilou le Mer 22 Sep 2010 - 20:51

Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë




Présentation de l'éditeur

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune le la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste. Ce roman anglais, le plus célèbre du XIXe siècle à nos jours, a été écrit par une jeune fille qui vivait avec ses sœurs au milieu des landes de bruyère. Elle ne connut jamais cette passion violente ni cette haine destructrice. Elle imagina tout, même le fantôme de la femme aimée revenant tourmenter l'orgueilleux qui l'a tuée.

Résumé du livre:

Spoiler:
Mr Lockwood, un gentleman, décide de louer une maison dans un lieu isolé.
Il fait alors la connaissance de son propriétaire, Mr Heathcliff, dont les manières
avec ses semblables le surprennent et l’amènent à se demander à qui il a affaire.
C’est Nelly Dean, une servante, qui lui raconte comment, plus de trente ans auparavant,Mr Earnshaw, le maître des Hauts de Hurle-Vent, a recueilli un petit garçon (bohémien) de 6 ans, Heathcliff qu’il traite comme un fils au grand désarroi de son fils biologique, Hindley, qui vit très mal la complicité de son père avec l’intrus.
Hindley entre rapidement en conflit avec Heathcliff et, à la mort de leur père, devient le maître de la maison. La fille du patriarche, Catherine, et Heathcliff nourriront entretemps une passion enfantine au début, puis plus forte par la suite. Malheureusement, l'épouse de Hindley meurt peu de temps après la naissance de leur fils, Hareton. Hindley est fou de chagrin et devient plus aigri encore et Heathcliff est traité plus durement que jamais...
Alors Catherine se décide à épouser un riche héritier, Edgar Linton, persuadée que ce dernier acceptera Heathcliff comme un frère afin de le soustraire à la colère de son propre frère.Mais Heathcliff ne comprend pas la manœuvre de Catherine et s’enfuit, blessé par cette annonce de mariage. Catherine est désespérée de cette méprise.
Après une absence de trois ans, Heathcliff revient à Hurlevent, avec la ferme intention de se venger de ceux qui sont responsables de son malheur, à l’exception de Catherine, qu’il aimera même après la mort.
Il parvient à rencontrer Catherine en l’absence d’Edgar, et tous deux s’avouent qu’ils se sont toujours aimés. Peu après cette rencontre, Catherine meurt après avoir donné le jour à une fille, Cathy, fille d’Edgar.
Après la mort de celle qu’il aime, Heathcliff ne survit que grâce à la haine.
C’est grâce à elle qu’il ne songe pas en permanence à sa peine. Désespéré, il jure de se venger d’Edgar et d’Hindley et de tous ceux qu'il jugent responsable de son malheur...

Ce que j'en ai pensé:

Il m'a fallu le lire 2 fois pour vraiment me faire une opinion. Car ce qui frappe en 1er lieu, c'est l'ambiance macabre et noire du texte. La violence des propos et des actes est très présente. On se demande pourquoi les victimes subissent sans se révolter ? Et puis on se rend compte qu’aucune victime n’a rien à envier à son tortionnaire. Tous les personnages, de Heathcliff jusqu’aux humbles servantes sont tour à tour sadiques, lâches, manipulateurs, fragiles et pervers.
En lisant, je me disais: "Mais c'est un livre de fous ! Ils sont tous fous..."
Ensuite, à ma 2ème lecture, ayant déjà eu un aperçu de la situation, j'ai pu comprendre qu'en fait Heathcliff voulait se venger de tous ceux qui l'ont séparé de sa bien-aimée.
Tout le long du roman, c'est un homme empli de haine envers tous ceux qui se sont mis en travers de son chemin par rapport à l'amour qu'il éprouvait.
Spoiler:
A la mort de Catherine, seule sa soif de vengeance le tien en vie, puisque à la fin, quand cette envie n'existe plus, il se laisse mourrir pour la rejoindre.
En quelque sorte, Heathcliff est une victime, malgré l'horreur qu'il inspire.
Spoiler:
Cette passion pour Cathy, si destructrice qu'elle soit, est incomparable.
Et l'on ne peut s'empêcher de se dire que, si les choses avaient été différentes dès son arrivée dans le foyer, Heathcliff n'aurait pas été le tyran qu'il a été.

Désolée pour la longueur, mais j'ai raccourcis le plus que j'ai pu, car il y a tant à dire...


Dernière édition par ninou-lilou le Sam 29 Sep 2012 - 9:44, édité 1 fois
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9861
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  petitefadette le Lun 5 Déc 2011 - 0:33

C'est drôle, la première fois que je l'ai lu, je l'ai detesté ! Et maintenant c'est mon roman préferé C'est vrai qu'une relecture est vraiment utile, la première fois on ne voit que la violence, la haine, et on les déteste un peu tous. Mais à force de lire et de relire le roman, on se rend compte que ce ne sont que des humains, dévorés par leur passion qui finira par les détruire complètement, ainsi que ceux qui se trouvent près d'eux. Je comprends Heathcliff maintenant, il a été rejeté par Hindley, ensuite Catherine l'a trahie, elle qui était tout pour lui. Qui n'aurait pas envie de se venger après ça ?

Quant à Catherine, elle est égoiste, vaniteuse, violente ... et terriblement humaine. Quand on considère l'époque dans laquelle elle vit, c'est presque normal qu'elle choisisse Edgar. Il représente la sécurité, l'argent, alors qu'Heathcliff est pauvre, rejeté, sans avenir. Sur le papier, c'est beau l'amour, mais je pense que dans la vraie vie, beaucoup de femmes feraient un choix similaire.

Emily Bronte a écrit une oeuvre gigantesque, qui vous prend aux tripes et vous hante encore, bien après la lecture. C'est un roman à lire au moins une fois dans sa vie.
avatar
petitefadette
Débutante au bal
Débutante au bal

Messages : 10
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25
Localisation : dans les bras de Dimitri Belikov
Humeur : stréssée par les examens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  Elea le Mer 7 Déc 2011 - 20:23

Je rejoins Ninou, la force de l'écriture, la violence des sentiments des héros, la part d'ombre des personnages m'a vraiment frappé dans ce roman. C'est un livre complexe, où chaque protagoniste n'est ni bon ni mauvais, juste humain.

Petitefadette a raison, c'est un livre à lire au moins une fois dans sa vie. C'est brutal, aussi aride que cette terre de Grande-Bretagne où se tient l'histoire, mais c'est aussi très beau. Aucun des personnages n'a attiré ma sympathie, Catherine et Heathcliff sont détestables, je n'ai pas vraiment réussi à les prendre en pitié, mais il n'empêche que ça reste un très bon moment de lecture.

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice

Messages : 7782
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 28
Localisation : Sous mon plaid bien au chaud
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Excellent livre

Message  Neziss le Dim 23 Sep 2012 - 1:04

Qui va vous marque au fer rouge ...
avatar
Neziss
Beau parti de la Saison
Beau parti de la Saison

Messages : 185
Date d'inscription : 20/09/2012
Age : 52
Localisation : Amplepuis
Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  willow le Dim 23 Sep 2012 - 14:58

Cce roman est unique! C'est mon souvenir le plus intense de lecture. Je l'ai lu en 3ème et je n'ai pas pu le lâcher, il m'a poursuivie longtemps. D'ailleurs en fac d'anglais,, on a le choix entre 2 programmes au début de l'année et j'ai pris celui où il était rien que pour pouvoir l'étudier en vo!

Je l'ai en plusieurs éditions en français et en anglais.
avatar
willow
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 487
Date d'inscription : 26/09/2010
Age : 37
Localisation : Entre 2 rayons de livres, dans une librairie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  marissa le Mer 26 Sep 2012 - 20:22

J'ai envie de le lire depuis longtemps celui-là ! bounce
avatar
marissa
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6590
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  Angela Behelle le Jeu 27 Sep 2012 - 18:03

Je viens ici pas pour l'oeuvre mais pour l'auteure.

Comme certaines d'entre vous, j'ai lu plusieurs fois les hauts de hurlevent pour m'en faire une opinion. C'est désormais l'un de mes livres préférés. Mais cette lecture a été pour moi si troublante que j'ai ressenti le besoin d'en savoir plus sur Emilie Brontë.

Aussi je me suis plongée dans la lecture d'une biographie passionnante, vibrante, presqu'autant que le livre lui même.

Il s'agit de "La Hurlevent " de Jeanne Chamion paru aux Presses de la Renaissance il y a déjà pas mal de temps. Mon édition date de 1987..Hummm cheesygrin

Je vous recommande ce livre ... à lire avec un stock de kleenex pas loin... Crying or Very sad
avatar
Angela Behelle
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 77
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  marissa le Jeu 27 Sep 2012 - 18:59

ça me donne envie de le lire ! je pense qu'il doit y être à la médiathèque !
avatar
marissa
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6590
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  ninou-lilou le Sam 29 Sep 2012 - 9:34

Merci Angela ! Je l'ai noté Wink
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9861
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  ardechoise le Sam 29 Sep 2012 - 16:17

Je me souviens l'avoir lu qd j'étais bcp plus jeune Sad ! Il fait partie de ces romans qui vous touchent, vous bouleversent, comme Jane Eyre, par ex... D'ailleurs, un jour j'aimerais aller en vacances sur ces terres balayées par le vent, ressentir des choses.... Bon, faudrait avant relire les bouquins pour se replonger dans cette atmosphère lourde du siècle dernier Wink
avatar
ardechoise
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : 28 et 07

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  Ginie le Mar 6 Nov 2012 - 14:32

Un roman dont j'ai toujours entendu parler, qui m'a toujours fait envie mais du fait que c'était un classique, je n'ai jamais osé franchir le pas... mais finalement, la curiosité sera plus forte, il fait partie de mes livres à ne pas manquer !
avatar
Ginie
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 42
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 34
Localisation : 13
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  Tiphaine le Mar 4 Déc 2012 - 20:01

Un roman qui m'a bouleversé ...

Tiphaine
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 153
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 29
Localisation : Lille

http://accroauxmots.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  kiss3001 le Mer 12 Mar 2014 - 20:07

Ma grand mere me la offert aujourd'hui!! Et avec vos avis j'ai encore plus envie de le lire!
avatar
kiss3001
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 121
Date d'inscription : 15/11/2013
Age : 30
Localisation : prés d'avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  calypso le Mer 12 Mar 2014 - 20:33

C est une grand histoire d'amour  indémodable toujours aussi poignant
un inconditionnel de la littérature anglaise 
Je crois que des sœurs Bronté Emily c'est celle que je préfère  
et je la préfère même à Jane Austen
avatar
calypso
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1757
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  Andalouse le Ven 13 Juin 2014 - 18:17

Je ne m'attendais pas à trouver ici des commentaires sur les hauts!
Un de mes romans préféré, pour une autre raison que vous toutes peut-être, je connais les "lieux du crime", ma soeur a habité 13 ans près de Haworth, où les soeurs Brontë ont vécu.
Cette histoire colle vraiment à cette région de landes battues par les vents. La maison des Brontë avait vue sur le cimetière, et quand je dis cimetière, un vrai décor de film d'horreur avec pierres tombales branlantes, fendues et une mince nappe de brouillard pour bien faire flipper quand on doit le traverser la nuit (comme j'ai du le faire un soir quand j'avais quinze ans!). Donc, je comprends très bien pourquoi cette histoire est si sombre et elle vit en moi depuis plusieurs décénies. Je l'ai lue des dizaines de fois, en français et surtout en version originale où on retrouve même le parlé des habitants du coin, franchement incompréhensible au début. Et je frissonne encore en le lisant. 
Un conseil, si vous avez la chance de vous rendre en Angleterre, allez dans le Yorkshire et visitez Haworth et le site de Wuthering heitghs, et laissez vous embarquer par l'ambiance des "moors" recouverts de bruyères où les coqs de bruyères ricanent sans que l'on ne puisse jamais en apercevoir un, frisson garanti!
avatar
Andalouse
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 224
Date d'inscription : 30/05/2014
Age : 54
Localisation : Corse
Humeur : charmed!

http://lilireve.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  Distact le Dim 12 Oct 2014 - 21:23

J'avais déjà lu ce livre lorsque j'avais 16 ou 17 ans et je n'en gardais pas un bon souvenir. Je dois malheureusement avouer que je ne l'ai pas plus aimé. Je ne remets pas en cause la plume de l'auteure qui se lit assez facilement mais plutôt les personnages qui sont très égoïstes ou carrément stupide. Je n'arrive pas à m'attacher à eux. Le roman est sombre, on se croit vraiment au milieu de la lande balayée par les vents inhospitaliers. Les protagonistes sont torturés et prennent plaisir à torturer à leur tour; heureusement l'histoire se termine bien. Un roman à lire et à connaître mais après ça choisir un roman léger et plus joyeux!
avatar
Distact
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1284
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 50
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  Aliena de Shiring le Mar 21 Oct 2014 - 11:47

Un de mes romans préférés (la littérature anglaise du XIXéme me plaît énormément surtout celle des sœurs Brontë). Je ne compte le nombre de fois où je l'ai lu.
Un roman très sombre, certes, mais une plume qui se lit très facilement et qui vous donne envie d'en avoir plus. Après, oui, c'est mieux de passer à des romans plus légers une fois que vous avez lu celui-ci.
avatar
Aliena de Shiring
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 78
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 21
Localisation : Shiring's Castle
Humeur : La Rose Noire de Barcelone : chapitre XXIII en cours d'écriture

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  Pristi le Mer 21 Sep 2016 - 18:53

La première fois que j'ai lu Les Hauts de Hurlevent, j'avais une quinzaine d'années et je ne rappelle pas si j'avais aimé ou non. Je pense que je n'avais pas dû trop l'apprécier car pour cette deuxième lecture, je l'ai commencé à contrecoeur (si ça n'avait pas été pour le défi lecture, je ne l'aurais pas relu). Et puis je me suis laissée envouter par le charme ténébreux du roman, mais je peux pas vraiment dire que j'ai aimé.
L'écriture est belle, ça se lit facilement et on a envie de savoir ce qu'il va advenir, mais je ne suis pas vraiment attachée aux personnages qui sont pour la plupart égoïstes, avec des réactions étranges. Cette fois c'est sûr, je ne le relirai pas.
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2555
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 42
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  BookSlove007 le Dim 30 Juil 2017 - 0:33

Ce roman va me poursuivre toute ma vie ! 

Je viens à peine de le fermer, et j'ai déjà envie d'y retourner. Revivre ses sensations, replonger dans l'intrigue. J'essaye de trouver un mot précis pour le décrire et je ne trouve que : Renversant/Bouleversent. 

Au début de ma lecture, j'avais le présentement que ça allait être phénoménal ! Mais je ne m'attendais pas du tout à CA ! J'avais lu Jane Eyre et j'avais adoré. Mais là on est pas dans du Happy End. Et ça ma déchiré le cœur. 

Emily Brontei a réussi à travers ses mots, à travers les siècles, à me lacérer, me déchirer et me broyer le cœur. Autant de ténèbres contenus dans ce livres, c'est ahurissant. L'intrigue, les personnages, le paysage, tout est sombre ! Et CE paysage, va me hanter à vie. Ses collines, ce vent du nord qui fait bruisser les sapins, l'odeur de l'humidité se dégageant de mes pages et les nuages assombrissant les lignes du récit. 

Le style est magnifique, les phrases vous ensorcellent. J'ai trouvé de la beauté dans la manière de relater les malheurs des personnages. Et ces derniers sont  justes....Wahou. Est ce que j'ai vu dans une autre lecture un personnage tel qu'Heathcleff. JAMAIS. On aime et on déteste ces personnages. Chacun ses défauts et ses qualités. On aime autant les bons que les mauvais. Certains nous frustrent avec leur égoïsme, mais nous attendrissent avec leur bonté. Rien à voir avec les autres personnages d'autres livres, ils paraissent tellement insipides ! Les personnages d'emily Brontei éveillent en nous des sentiment contradictoires. 
 
J'aurais néanmoins adoré lire l'histoire sous le point de vue d'un des deux amants. Cela aurait été, magnifique ! Sauf que non...l'auteur a préférer leur donner une part de mystère à jamais emportée dans leur tombe. 
Voilà, c'est tout ce que j'arrive à dire pour décrire de façon assez fidèle mon ressentiment sur ce livre. N'hésitez surtout pas à lire ce roman, et préparez votre boite de Kleenex ( simple précaution ).
avatar
BookSlove007
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 49
Date d'inscription : 09/06/2017
Age : 14
Localisation : MAROC
Humeur : au fin fond de mon monde, là ou personne ne me trouve

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hauts de Hurle-vent de Emily Brontë

Message  fabdragon le Dim 30 Juil 2017 - 16:57

Une œuvre magnifique et intemporel que j'ai lu il y a au moins 30 ans, qui fait partie de mes livres préférés.
avatar
fabdragon
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 266
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum